Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Hier à 7:11 par betelgeuse

» recap des grèves à la poste
Ven 14 Déc 2018 - 18:59 par olivier

» ça écoute quoi un postier?
Mer 12 Déc 2018 - 13:56 par Lavande

» Le 8 décembre dans la rue, le 10 dans les services !
Mar 11 Déc 2018 - 16:10 par camille

» Gaël Quirante : rassemblement de soutien mercredi 12 décembre à Versailles
Lun 10 Déc 2018 - 9:14 par olivier

» FO 59 = une combativité à toute épreuve !
Lun 10 Déc 2018 - 7:00 par facteur +

» TRANSFORMERS...
Sam 8 Déc 2018 - 10:51 par Henry Walton JONES

» Bonjour
Mar 4 Déc 2018 - 12:20 par Piétonne

» Bonjour à tous
Sam 1 Déc 2018 - 11:23 par diverticulite

» taux immo
Jeu 29 Nov 2018 - 10:38 par youyou

» ancienneté pendant le congé parental
Mar 27 Nov 2018 - 16:01 par Rage_against-Laposte

» le montant d'une pension
Jeu 22 Nov 2018 - 12:32 par Lavande

» Recherche anciens collègues Paris 6 ( Paquets )
Mar 20 Nov 2018 - 20:27 par anita poupineau

» demande de retraite
Dim 18 Nov 2018 - 15:40 par jeanpaul31

» Le burn out en discussion
Sam 17 Nov 2018 - 4:12 par betelgeuse

» Appel à la grève conjoint 92 - 93 contre la méridienne et la PNA !
Jeu 15 Nov 2018 - 12:05 par olivier

» Grève des facteurs de Chalon sur Saône le 12 novembre
Mar 13 Nov 2018 - 7:36 par olivier

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Lun 12 Nov 2018 - 11:58 par betelgeuse

» Quand la fédération SUD se rend ridicule
Mer 31 Oct 2018 - 9:10 par FireWalker

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Dim 28 Oct 2018 - 15:39 par Invité

» appel pour une AG de postier-e-s en Ile de France
Mar 23 Oct 2018 - 14:21 par Invité

» Bonjour tout le monde
Mar 23 Oct 2018 - 8:45 par olivier

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Sam 20 Oct 2018 - 11:41 par mathy13

» Que lisez vous en ce moment ?
Sam 20 Oct 2018 - 3:23 par betelgeuse

» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Mar 16 Oct 2018 - 14:29 par ovide

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 18:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 21:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 12:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 16:31 par komoykaye

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 1:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 18:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 4:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 18:43 par petitbaba

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 16:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 15:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 15:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 15:22 par kewels974

» Affiche
Sam 22 Sep 2018 - 22:16 par tahar

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 13:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 16:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 10:37 par Marriuccia12

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 17:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 14:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 15:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 21:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 10:45 par tahar

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 6:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 16:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 14:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Jeu 30 Aoû 2018 - 22:42 par tahar

» Rendez à César ...
Jeu 30 Aoû 2018 - 22:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 6:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 3:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 8:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 15:00 par riboul

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 17:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 19:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 15:24 par riboul

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 21:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 11:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 4:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 14:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 19:40 par agapée63

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 15:56 par tahar

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 8:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 17:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 17:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 16:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 10:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 9:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 9:30 par SPILETTI

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 17:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 15:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 20:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 17:38 par riboul

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 18:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 13:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Ven 13 Juil 2018 - 23:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 15:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 3:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 21:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 13:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 13:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 11:44 par riboul

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 12:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 16:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 17:55 par riboul

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Sam 30 Juin 2018 - 22:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 9:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 20:24 par olivier

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 20:27 par tahar

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 15:19 par Invité

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 8:17 par olivier


Partagez | 
 

 Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rasmoquette



Nombre de messages : 225
Date d'inscription : 24/01/2013

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mar 3 Jan 2017 - 15:19

je suis rentré aux ptt la poste d'avant en 1979 j'ai fait télégraphiste manut facteur et chauffeur et je préférais l'ambiance d'avant il y avait plus de solidarité maintenant cette solidarité à disparue ,tu as du mal tombé syrene


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mer 4 Jan 2017 - 8:01

rasmoquette a écrit:
je suis rentré aux ptt la poste d'avant en 1979 j'ai fait télégraphiste manut facteur et chauffeur et je préférais l'ambiance d'avant il y avait plus de solidarité maintenant cette solidarité à disparue ,tu as du mal tombé syrene



Bonjour,

je suis entièrement d'accord avec toi moi 1970 et cette boîte n'a plus rien à voir avec la Poste que nous avons connue. Manut aussi , j'ai dû cesser mes activités professionnelles à 52 ans, avec l'accord des médecins.  Maintenant tu as ceux qui s'y plaisent et qui veulent y rester jusqu'à 67 ans!
Revenir en haut Aller en bas
Pays de Loire 44



Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 05/11/2016

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mer 4 Jan 2017 - 15:33

yannguen a écrit:
rasmoquette a écrit:
je suis rentré aux ptt la poste d'avant en 1979 j'ai fait télégraphiste manut facteur et chauffeur et je préférais l'ambiance d'avant il y avait plus de solidarité maintenant cette solidarité à disparue ,tu as du mal tombé syrene



Bonjour,

je suis entièrement d'accord avec toi moi 1970 et cette boîte n'a plus rien à voir avec la Poste que nous avons connue. Manut aussi , j'ai dû cesser mes activités professionnelles à 52 ans, avec l'accord des médecins.  Maintenant tu as ceux qui s'y plaisent et qui veulent y rester jusqu'à 67 ans!
Je vais avoir 60 ans cette année et moi La Poste jusqu'au mois d'Aout je m'y plaisais....jusqu'à 67 ans peut etre pas qd même!!
yannguen et cantalien vous avez vu mes posts je n'en rajoute pas...
mais comme pour syrene ça depend sur qui on tombe !!!
j'ai toujours eu (jusqu'à aujourdhui) bcp de chance et suis tombée toujours avec des patrons supers en fait ce n'est pas une question d'époque mais d'humain....
cantalien merci pour ta reponse à mon post c'était tres gentil
j'adore ce forum car j'ai encore un petit lien avec cette entreprise que j'adorais MAIS avec des gens qui ont sensiblement la même vue que moi
Revenir en haut Aller en bas
kiki01



Nombre de messages : 5075
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Jeu 5 Jan 2017 - 21:31

Syrene a écrit:
tout dépend du vécu de chacun, moi la Poste d'antan (heuh... mes 4 premières années de 1984 à 1988 en tant que facteur et télégraphiste et manut), je préfère la laisser ou elle est, elle ne m'a apporté que désillusions, brimades, maltraitances (verbales uniquement), on nous considérait comme du bétail, jamais un mot agréable, jamais un sourire ou un merci, c'était marche ou crève, avec un CTDX qui aurait mieux fait d'être garde chiourme dans un camp de travail!! Des journées à rallonge, jamais d'heures sup, jamais de repos, de 5h45 à 16h voir plus, du lundi au samedi, alors non merci, je me réjouis que la Poste d'hier ne soit plus.

Je suis heureuse que certains ait connu le plaisir au boulot en ce temps là, mais pas moi, et à lire ce texte toutefois magnifique j'ai l'impression qu'on parle d'une autre planète!

Bonsoir,

Franchement, Syrene, j'aimerais bien savoir où tu as travaillé de 1984 à 88, car ce que tu racontes de tes débuts me semble inconcevable avec la réalité de l'époque que j'ai connue..............

Perso, pendant ces années là, je n'ai jamais vu un agent travailler de 5h45 à 16h, voire plus, du lundi au samedi, sans compensation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Ven 6 Jan 2017 - 14:17

Salut Kiki01,

j'en ai déjà parlé, à mes débuts (70) à St Lazare transbordement nous avions un roulement (système 3x8) 12H à 21H- 6H à 13H et la nuit après de 18H30 à 6H30 descente et un jour en repos et ainsi de suite
c'est déjà pas mal. Nous l'avons souvent souligné avec Pascal, les conditions de travail d'antan n'ont plus rien à voir avec celles d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
M. X



Nombre de messages : 3040
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Ven 6 Jan 2017 - 16:35

Chacun à sa propre perception, on a tendance à enjoliver le passé, à ne retenir que les bons moments : syrene n'enjolive pas, c'est le moins que l'on puisse dire ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
kiki01

avatar

Masculin Nombre de messages : 5075
Localisation : En France
Emploi/loisirs : Postier
Humeur :
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Ven 6 Jan 2017 - 16:43

Salut Yann et M. X,

non, je "n'enjolive" pas, simplement, je suis surpris par les propos de Syrene...

Par exemple, à cette époque, à Paris, quand j'ai débuté comme facteur, on travaillait un après midi sur 2, et on bénéficiait d'un samedi sur deux également.

Difficile alors de travailler, dans mon cas, "de 5h45 à 16h voire plus, du lundi au samedi", sauf si j'avais envie de faire des "califs" !!!!

_________________
Le mal triomphe par l'inaction des "gens bien"...
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8941
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Ven 6 Jan 2017 - 17:34

Idem , à paris au transbordement l'ambiance était extra, on bossait dur à tirer la toile mais entraide et respect des horaires, l'humain était essentiel .La lèche ne payait pas et les responsables connaissaient le taf ayant participé ou aidant dans les coups de bourre, maintenant l'encadrement sort souvent des grandes écoles, direct du strapontin estudiantin à la vie réelle, formatés et arrivistes sans rester longtemps au même endroit ,juste grimper à coups de réorgs économes.
Revenir en haut Aller en bas
Syrene

avatar

Féminin Nombre de messages : 3791
Age : 60
Localisation : Savoie
Emploi/loisirs : EMPLOI: heuh.... comment dire? sans poste officiel mais surchargée quand même! LOISIRS: contempler mes montagnes, tricoter, lire, informatique
Humeur : Amoureuse de la vie, toujours. Amoureuse, tout court.
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Ven 6 Jan 2017 - 20:17

kiki01 a écrit:
Syrene a écrit:
tout dépend du vécu de chacun, moi la Poste d'antan (heuh... mes 4 premières années de 1984 à 1988 en tant que facteur et télégraphiste et manut), je préfère la laisser ou elle est, elle ne m'a apporté que désillusions, brimades, maltraitances (verbales uniquement), on nous considérait comme du bétail, jamais un mot agréable, jamais un sourire ou un merci, c'était marche ou crève, avec un CTDX qui aurait mieux fait d'être garde chiourme dans un camp de travail!! Des journées à rallonge, jamais d'heures sup, jamais de repos, de 5h45 à 16h voir plus, du lundi au samedi, alors non merci, je me réjouis que la Poste d'hier ne soit plus.

Je suis heureuse que certains ait connu le plaisir au boulot en ce temps là, mais pas moi, et à lire ce texte toutefois magnifique j'ai l'impression qu'on parle d'une autre planète!

Bonsoir,

Franchement, Syrene, j'aimerais bien savoir où tu as travaillé de 1984 à 88, car ce que tu racontes de tes débuts me semble inconcevable avec la réalité de l'époque que j'ai connue..............

Perso, pendant ces années là, je n'ai jamais vu un agent travailler de 5h45 à 16h, voire plus, du lundi au samedi, sans compensation...


j'étais à Vigneux sur Seine dans l'Essonne (91); mais ça m'a été utile puisque ce sont ces 4 années de calvaire qui m'ont poussée à passer et réussir le concours de facteur rural, seul moyen pour quitter cet enfer
Revenir en haut Aller en bas
bigou93700



Masculin Nombre de messages : 5
Localisation : Picardie
Humeur : Attend la retraite avec impatience
Date d'inscription : 28/10/2017

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Sam 28 Oct 2017 - 1:55

Ehhh les ambulants.... qui donc se souvient de "Poulain", le cheval de Troye ???
Revenir en haut Aller en bas
http://bigou93700.canalblog.com/
teillet



Masculin Nombre de messages : 924
Localisation : 16
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Sam 28 Oct 2017 - 9:13

@syrène : tu as du vraiment tomber dans un bureau spécial...car moi j'étais en banlieue parisienne et il m'est arrivé de bosser double mais uniquement volontaire surtout parce que c'était super compensé en repos..une journée en heures supp. était compensé avec 2 R.C. !! De plus mème si on bossait dur, la pression ou épée de Damoclès était moins forte mème de la part des Chefs. la notation était moins restrictive , tout le monde a égalité à moins d'avoir commis quelque chose de très très grave...j'ai vu des cas en tout genre ou aujourd'hui tu serais viré...!!
Revenir en haut Aller en bas
Lavande



Féminin Nombre de messages : 8013
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Sam 28 Oct 2017 - 9:33

Pour moi, comme Syrene de très mauvais souvenirs de mes débuts à La Poste (PTT)...
Revenir en haut Aller en bas
nine

avatar

Féminin Nombre de messages : 626
Localisation : les montagnes la haut trés haut et maintenant les cigales très bas!
Emploi/loisirs : factrice et sociologue bénévole
Humeur : toujours exellente mais un tantinet blasée
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Lun 6 Nov 2017 - 7:00

Ben voilà, j'ai versé ma larme, et oui la douce époque des ptt, humaine et solidaire....Autre temps autres meurs.....Hélas.... En tout cas merci pour ces anecdotes .....
Revenir en haut Aller en bas
roger15

avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Age : 69
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal), limitrophe Lot et Aveyron.
Emploi/loisirs : retraité des PTT (85% à la poste et 15% à France-Télécom)
Humeur : changeante comme le temps...
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Lun 6 Nov 2017 - 8:38

nine a écrit:
Ben voilà, j'ai versé ma larme, et oui la douce époque des ptt, humaine et solidaire....Autre temps autres meurs.....Hélas.... En tout cas merci pour ces anecdotes .....
Bonjour Nine, Very Happy

Merci pour ton sympathique message. Laughing

J'ai cru utile d'ouvrir ce sujet (qu'apparemment Lavande a détesté !... ; elle a sans doute raison... Sad  ) car je crois sincèrement que c'était beaucoup humain de travailler  dans les services postaux du temps de l'administration des PTT qu'à La Poste de 2017.

D'ailleurs, j'ai connu l'époque incertaine de la fin des PTT d'abord à France-Télécom puis ensuite à l'horrible poste après la désastreuse et l'inhumaine réforme de Paul Quiles ; eh bien ce fut mon plus mauvais souvenir professionnel.  Notamment parce que tous les pauvres types qui n'avaient jamais réussi le concours d'Inspecteur Principal du temps des PTT se sont soudainement et très mystérieusement retrouvés en classe IV.2 voire IV.3 !...  Shocked  Shocked  Shocked

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Lavande



Féminin Nombre de messages : 8013
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Lun 6 Nov 2017 - 11:55

Bonjour Roger. Smile

Ce n'est pas ce sujet que je déteste, au contraire je trouve qu'il est très intéressant comme d'ailleurs tous les sujets que tu as ouverts sur le forum.

Par contre contrairement à beaucoup d'autres je n'ai pas gardé de bons souvenirs de mes débuts à la poste et n'ai aucune nostalgie de cette époque...

Cela ne m'empêche pas d'apprécier tes récits....  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
roger15

avatar

Masculin Nombre de messages : 176
Age : 69
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal), limitrophe Lot et Aveyron.
Emploi/loisirs : retraité des PTT (85% à la poste et 15% à France-Télécom)
Humeur : changeante comme le temps...
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Lun 6 Nov 2017 - 12:10

Lavande a écrit:
Cela ne m'empêche pas d'apprécier tes récits....  Very Happy
Eh bien, merci beaucoup  Ma Chère Lavande. Very Happy

Roger le Cantalien. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
jeanpaul31



Masculin Nombre de messages : 134
Localisation : Haute Garonne
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Lun 6 Nov 2017 - 17:20

Bonjour
En ce qui me concerne, que de mauvais souvenirs de mes premières années. J'ai commencé en 1975 et fini en 2017.  Je préfère oublier ces années, que je trouve plus sinistres que les dernières, pourtant peu agréables. A mon avis, La Poste de mes dernières années n' a été  ni meilleure, ni pire que les PTT de mes débuts. Différente, mais pas pire. Je n'ai d'ailleurs gardé aucun contact avec les personnes avec qui je travaillais à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
etno10



Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 05/03/2013

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Lun 6 Nov 2017 - 21:37

Bizarre ,perso je faisais des remplacements a volonté ( pour prolonger mes congés ) mais egalement pour de bonnes rigolades entre COPAINS !!!

Le leche botte n'avait aucunement sa place et la solidarité ;la c'etait quelque chose !
Un type sur le chariot ,une explication et tous ,je dis bien tous debrayaient .Il y avait moyen a revendication ,alors que maintenant ,c'est chacun pour sa g...ca me degoute .
C'etait en ctc en 2/4 nuits cheers
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5861
Age : 44
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mar 7 Nov 2017 - 5:47

Moi je me souviendrais toujours de mon collègue qui était monté au 5eme étage rue d'alleray pour signer son recollement annuel pour ses fiches de voeux et qui après les avoir signé,  a sauté dans le vide du 5eme étage. 
C'est pour cela que dire que c'était mieux le temps des ptt , m'a toujours fortement dégoûté.
Revenir en haut Aller en bas
François84

avatar

Masculin Nombre de messages : 2347
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mar 7 Nov 2017 - 19:27


Dans le même genre, ça me fait penser à un INP que je connaissais, du temps de l'administration il y a 35 ans environ, qui au lendemain de son départ en retraite, s'est levé très tôt le matin, a laissé une lettre à sa femme, et a enjambé la rampe de la cage d'escaliers de son quatrième étage ...... Il m'avait dit un peu avant qu'il avait eu une vie professionnelle stérile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mer 8 Nov 2017 - 8:19

etno10 a écrit:

C'etait en ctc en 2/4 nuits cheers
En nuit  dans les CTC (Melun CT pour moi)la solidarité était  plus expressive qu'actuellement,jamais de convoitise entre nous,souvent les chefs tiraient la toile en cas de coup dur,aujourd'hui nos cadres en costume ont des ongles manucurés et peur de s'en casser un ou de s'éclater un testicule.
On se connaissait tous entre-nous ,je suis parti en retraite récemment ,je ne connaissais ni les noms et prénoms de la moitié du bureau tellement aujourd'hui les gens paraissent sans personnalité,fades,transparents,sans caractère affirmé.
Hé OUI!c'était beaucoup mieux du temps des ptt même si nous étions déracinés ,en poste à plusieurs centaines de km ,c'était certainement ça le ciment de notre amitié.
Revenir en haut Aller en bas
nine

avatar

Féminin Nombre de messages : 626
Localisation : les montagnes la haut trés haut et maintenant les cigales très bas!
Emploi/loisirs : factrice et sociologue bénévole
Humeur : toujours exellente mais un tantinet blasée
Date d'inscription : 17/06/2009

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mer 8 Nov 2017 - 8:23

Je confirme Globule, j'ai des souvenirs géniaux avec mes collègues des iles, j'étais la seule zoreille acceptée à leurs bringues, et là le big patron au simple postier, tout le monde connaissait tout le monde et se tutoyait, cela n'empêchait pas le respect et les grands chefs des dotc descendaient avec nous, on rigolait, s'engueulait, mais jamais de menaces ou autres comme de nos jours, c'était HUMAIN!!!
Revenir en haut Aller en bas
teillet



Masculin Nombre de messages : 924
Localisation : 16
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Mer 8 Nov 2017 - 8:44

@jeanpaul31: Si ce n'avait été le besoin de rentrer chez moi ou de quitter la vie de Banlieue , mes débuts à la Poste de 1978 à 1985.. restent mes meilleurs années à La Poste avec beaucoup moins de pression à tout les niveaux..
Pour faire court j'ai eu plus d'emmerdes entre 2008 et 2016 à la Poste au travail.(des tournées aux sanctions) avec des sanctions non justifiées que les TRENTE années précédentes à la Poste ou auparavant malgré mon coté revendicatif tout se passait plutot bien..!
Revenir en haut Aller en bas
pepito

avatar

Féminin Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Jeu 9 Nov 2017 - 15:44

Je suis rentrée aux PTT en 1983. D'abord comme préposé, puis comme agent d'exploitation, puis comme contrôleur. On peut dire que j'avais la foi....
J'ai quitté ma Bretagne natale, un pincement au cœur, mais sure de revenir bientôt, les fiches de vœux me donnaient bon espoir....
Mes premières années ont été "fabuleuses" même si c'était en région parisienne.
En tant que facteur, 1 vendredi sur 2 mes collègues me "prenaient" une rue et j'arrivai à prendre mon train à Montparnasse à 13h35 (si mes souvenirs sont exacts) direction penn ar bed....
L'entraide fonctionnait à fond. Au bureau il y avait de la joie, c'est ce qui manque actuellement.
J'ai changé de bureau, forcement en changeant de grade, et toujours une ambiance du tonnerre.
Aucune "ségrégation" entre les facteurs et les guichetiers, tous dans le même bateau.
Quand la cantine était fermée, c'était petit déjeuner avec les chauffeurs vers 10h, pâté saucisson baguette fraîche, bref génial.
A la moindre réclamation d'un usager nous allions , soit chercher le facteur ou chauffeur , soit nous disions au client de revenir à telle heure, soit nous prenions les "doléances" de la personne et allions nous même voir de quoi il retournait , et le problème était toujours très vite réglé.
Nous nous remplacions pour pouvoir avoir de longs week end, il n'y avait jamais de soucis.
Le bureau d'ordre était toujours là pour te donner des conseils avisés.
Actuellement si tu as besoin d'un renseignement, tu te "d'emmerdes"  : tu cherches sur internet où tu trouves tout et son contraire.Si tu as le chance d'avoir une assistante sociale compétente ça peut aller à condition qu'elle ne soit pas surbookée...
Revenons à nos moutons
Le financier n'était pas une course au sur équipement comme actuellement. Nous ouvrions des comptes épargne aux gens qui en faisaient la demande, sans rendez vous, au guichet et tout se passait bien. Ce n'était pas pour avoir des points , ni un chèque cado à la fin du mois, juste par ce que c'était notre travail !!!
La carte bleue était réservée aux personnes qui, déjà , pouvaient la payer , ou qui en faisaient la demande.
Nous ne faisions pas d'assurance, ni de poste mobile, ni de crédit à la consommation.
Toutes ces choses qui se sont incrustées pour être "compétitifs" , mais que nous ne maîtrisons pas du tout...(simple avis perso)
Il n'y avait pas de mise en compétition entre les guichetiers. Pas de tableaux affichés avec les performances d'un tel ou un tel .Pas de défi permanent pour atteindre le Grall, pas de montée en gamme programmée..Pas de concurrence non plus avec le bureau d'à coté .
Aujourd'hui les challenges sont permanents : tout le monde est en concurrence avec tout le monde,
résultat tout le monde se la joue perso.
La lèche aussi marche bien et ça me dégoûte.
Les chargés de clientèle puisque tel est leur nom (et le mien aussi ) entraînent les clients vers un endettement continu.
Je m'éloigne du sujet...
N'étant plus faite pour le guichet, (à la base je ne suis pas une commerciale donc ça ne peut plus coller) j'ai surtout fait les services arrières, cabine départ ,cabine arrivée, brigade financière, mécanographie (devenue compta) puis caisse . c'est à cette position que je m'éclate depuis....un certain temps.Le back office
Eh ben même là , j'ai du mal, le boulot est devenu inintéressant au possible: plus de devises, plus de débitants de tabacs, plus de réservataires philatéliques, des tableaux et des courbes.
Il faut être dans les clous pour la commande de fonds et la commande d'objets. Le reste....
Comment tu fais pour y arriver ça n'est pas leur problème.
Nous sommes dirigés par des commerciaux qui ne comprennent pas tout, mais surtout qui n'ont pas la culture postale, et ça , ça me dérange.
Où est la banque citoyenne qui assure des missions de services public. Où sont les facteurs qui prennent des nouvelles de pépé ou mémé sans être rémunérés ....?
J'ai encore 6 ans à faire dans cette boite, je ne sais pas si je vais y arriver....
J'ai déjà pété les plombs en 2013, j'ai pris un peu de recul en me mettant à 80%, mais franchement ce que je vois ne me plait pas du tout...





La poste a perdu son ame
Et je suis toujours là a me demander
Revenir en haut Aller en bas
teillet



Masculin Nombre de messages : 924
Localisation : 16
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Jeu 9 Nov 2017 - 16:48

@pepito...très juste, je ne peux que souscrire à 1000 % tes propos et te dire tiens bon....!!
Revenir en haut Aller en bas
patry



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 07/11/2014

MessageSujet: postier   Ven 10 Nov 2017 - 15:26

Ah Pépito, je sens le parfum des terrines et des patés croûte je vois les coulommiers et les bries coulants j'entends les bouchons des bouteilles de Morgon sauter....
Passons ....
Parce-que moi non plus je ne suis pas content:

Aux temps bénis des PTT nos dirigeants comblaient les déficits à coup d'emprunts PTT, un emprunt c'est honnête...
Actuellement nos dirigeants confrontés a des revenus en baisse n'empruntent plus ils volent...
Volent les particuliers et les entreprises à coup d'augmentations tarifaires scandaleuses.
Essayent de voler les vieux ou leurs familles en usurpant la bonne image ( provisoire) du facteur ( mais là visiblement ça ne se passe pas comme prévu ).....

Toutes ces magouilles, non pas pour sauver le courrier mais pour gagner du temps en attendant qu'il devienne vendable.
Revenir en haut Aller en bas
Adelblansec



Féminin Nombre de messages : 38
Age : 56
Localisation : LE PERREUX SUR MARNE
Date d'inscription : 19/01/2018

MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   Dim 11 Mar 2018 - 19:25

Bonjour je suis rentré en 90 comme factrice à la poste le travail était lourd mais l entraide était bonne et les chefs était plus humains bon pas tous non plus. Après au bout de 10 ans j étais au guichet en 2000 c était bien l ambiance super il y avait du taf mais c était serein on était comme dans une famille . Maintenant 56 ans j espère pouvoir partir en TpAS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?
» Gastro par ici... mais quand est-ce que ça va s'arrêter ?
» Mais à quand je vais m'arrêter... de perdre mes cheveux !
» Les dents poussent, oui mais comment?
» Quand j'étais petite...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS ET LOISIRS :: Avis de recherche & Souvenirs de Postier/PTT-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !