Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 3:41 par betelgeuse

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Sam 20 Oct 2018 - 13:41 par mathy13

» Que lisez vous en ce moment ?
Sam 20 Oct 2018 - 5:23 par betelgeuse

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Ven 19 Oct 2018 - 12:34 par olivier

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Jeu 18 Oct 2018 - 19:13 par cafard

» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Mar 16 Oct 2018 - 16:29 par ovide

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Dim 14 Oct 2018 - 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA


Partagez | 
 

 La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Syrene



Nombre de messages : 3791
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 7:24

Pour ma part, si la réponse à la demande d'explication est satisfaisante , elle ne va même pas dans le dossier de l'agent, et ma hiérarchie n'en a même pas connaissance, en presque 2 ans et demi, j'ai établi 10 demande d'explication dont deulement deux sont restées dans le dossier de l'agent jusqu'à l'entretien d'appréciation suivant, et ensuite retiré du dossier direction poubelle, et elle n'ont pas eu d'incidence sur le dit entretien. Sur les 10, 3 concernaient des réclamations clients, 4 des manquements au règlement de la distribution, 1 des propos injurieux entre collègues, et deux des manquements à la sécurité. Et je n'établis des demandes d'explication que pour des faits qui se sont passés en dehors de ma présence, dont je n'avais pas connaissance, et qui sont sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Lavande



Nombre de messages : 8044
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 8:16

bb034 a écrit:

sachez bien,collègue,qu'une demande d'explication est déjà en soi une sanction!
elle stationne ds votre dossier(au bureau)pendant 3 ans.passé ce delai,elle est caduque est doit être normalement retirée
pour les fonctionnaires,le nom change,c'est un "pv".c'est bien ça?

La demande d'explication n'est pas une sanction, (c'est une enquête).
S'il n'y a pas faute, il n'y aura pas de sanction.
La sanction peut être un simple avertissement sans inscription au dossier....

C'est la mention de blâme (qui suit éventuellement la demande d'explication) qui reste 3 ans dans le dossier, il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
bb034



Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 15:51

un exemple concret,en 2011 ds un climat plus que tendu
préavis de gève d'une par jour donc du courrier m'a pu être distribué,
'de';le 15/04/2003 vous avez ramenez du courrier je vous en demande l'explication.
et d'une il connaissait la raison donc ma réponse a été:'en avril 2003 je ne sais plus ce que je faisais' = un avertissement
tu parles d'une enquête!
et j'en ai d'autre de ce genre.

Revenir en haut Aller en bas
Lerwol



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 17:09

MODO a écrit:

Donc si c'est une mesure disciplinaire au sens de la Cass. ça n'a pas lieu d'être , il faut répondre sur la demande d'explication qu'on ne peut répondre car la procédure disciplinaire n'est pas respectée; en fait il y a deux choses, une on ne peut répondre à une dem d'ex car , en tant que mesure disciplinaire elle n'est pas énoncée dans le Règlement Intérieur or elle devrait y être, et deuxio, une mesure disciplinaire (texte RH) doit respecter une procédure stricte -notamment au niveau de la prévenance et de l'accompagnement.
Sinon, ça ne mange pas de pain, de répondre avec ses arguments complets à la question posée...non ?
Je ne suis pas juriste, je dis ce que j'en pense, ,,le débat est ouvert

oui ça change quoi de refuser d'y répondre en cas de désobéissance, je vois pas pourquoi les syndicats font tout un flan avec ça vu qu'au bout du compte tu vas manger de la meme façon si tu as désobéi...
Revenir en haut Aller en bas
Lerwol



Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 17:12

bb034 a écrit:

sachez bien,collègue,qu'une demande d'explication est déjà en soi une sanction!
elle stationne ds votre dossier(au bureau)pendant 3 ans.passé ce delai,elle est caduque est doit être normalement retirée
pour les fonctionnaires,le nom change,c'est un "pv".c'est bien ça?

Sérieux, parce que tu penses que c'est le fait d'y répondre ...ou pas qui va changer le niveau de sanction derrière ?
Revenir en haut Aller en bas
Lerwol

avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 17:25

Syrene a écrit:

Tout çà pour dire que les cadres et encadrants ont aussi des demandes d'explications et voir plus, je connais un cadre sup qui en ce moment est en train de subir une procédure disciplinaire pour avoir refusé d'imposer la sécable un samedi matin et laissé une tournée à découvert alors qu'il était de permanence dans la PDC.


encore heureux !!!!!
et pourquoi leurs supérieurs leur serreraient pas la visse à eux aussi, c'est le principe de toute hiérarchie (ce qu'ils ont accepté en montant) non ?
Ceci dit c'est comique l'exemple que tu cites parce que si ce cadre courageux fait appel de sa procédure devant les tribunaux La Poste devrait prendre gros vu qu'il est interdit d'imposer des heures sup à un salarié sans délais de prévenance suffisant, ce qui rend la sécable inopinée obligatoire illégale.
Revenir en haut Aller en bas
Lerwol

avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 17:32

alain12 a écrit:
Bonjour, je reviens sur sujet , ce matin je reçois une de pour sécable inopiné non faite, j 'ai demandé a la recevoir en recommandé ,refus du DE me demandant de répondre sur le champ, il y a un texte sur l envoi en recommandé?
J'ai regardé sur le guide du chef d 'établissement rien trouvé, merci pour votre aide.

et ils t'ont sanctionné pour ça depuis ?
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 18:23

J'adore le sujet, c'est la que l'on voit le niveau de paranoïa collectif,
faire tout un plan sur la demande d'explication, se masturber la tronche pour un papier et petocher comme des gamins sur une bricole. On constate l'état de révolution des troupes
Des De ou PV j'en ai eu en en pagailles pour des conneries , j'ai systématiquement répondus "vu et pris note" comme nous le faisions dans le temps pour ceux qui ont des cou....s au c.l, et j'ai même une De pour avoir donner cette réponse et bien sur j'ai répondu "vu et pris note"
maintenant je ne fait faire que rarement des DE , mais quand celle ci doivent passer, je ne n'hésite pas , et si la réponse est "vu et pris note" cela me suffit car je sais que l'agent a lu la remarque et cela me suffit. Cela évite une récidive et des complexité pour l'agent si il ne recommence pas certaines faits qui pourrait être grave.
Vous avez à mon avis plus de combat a mener que de baliser devant un prospectus sachant que de toute façon si les faits mis en cause sont graves il y a d'autres consignes disciplinaires.
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 18:30

Lerwol a écrit:

La Poste devrait prendre gros vu qu'il est interdit d'imposer des heures sup à un salarié sans délais de prévenance suffisant, ce qui rend la sécable inopinée obligatoire illégale.
c'est du n'importe quoi ta réponse, tu fais dans l'interprétation d'un texte.
Qui a dit que la sécable inopinée obligatoire rentre dans le domaine des heures supplémentaires??
si effectivement les heures sup doivent être demandées 48 h à l'avance et accepter par le salarié.
Mais si la sécable n’intègre pas de temps supplémentaire du temps de travail, tu reste dans le domaine du temps de travail, donc travail obligatoire, exemple certains lundi et mardi.
In ne faut pas raconter n'importe quoi, cela peut inciter des collègues à faire des conneries et avoir des sanctions.
seuls le temps de travail rentre dans cette procédure, par la notion de travail
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 18:37

et puis certaines jurisprudences prudhommales disent que la sécabilité inopinées même sans délai de prévenance est obligatoire.
Revenir en haut Aller en bas
biloute 59

avatar

Masculin Nombre de messages : 409
Age : 64
Localisation : QUELQUE PART DANS LA GALAXIE
Emploi/loisirs : RENTIER
Humeur : CLAIRES
Date d'inscription : 12/12/2013

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 18:38



j' ai le plus grand mal à vous suivre......
une demande d' explication sert à recueillir les explications de la personne face à un problème soulevé: par exemple, une réclamation d' un usager concernant un ordre de réex par exemple, qui n' aurait pas bien suivi......
aprés, la réclamation est fondée, ou pas.....
ça permet aussi de pouvoir donner une réponse au client....
si la réclamation est infondée, je ne vois pas en quoi elle serait préjudiciable pour le facteur, en l' occurrence .....
en AUCUN CAS, une réclamation INFONDEE jouerait sur l' appréciation, et c' est là que j' ai du mal à vous suivre.......
PERSO, JE SUIS PLUS QUE DUBITATIF.........
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 19:57

Je crois que j' ai trouvé mon nouveau sponsor!
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 20:02

Euh si biloute n' importe quel demande d' explication peut jouer sur la note. En réalité, c' est l' encadrant qui est seul juge. Et rien ne l' empêche de se laisser influencer par le simple nombre de D E.
En gros c' est arbitraire.
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 20:08

domditjosé a écrit:
Lerwol a écrit:

La Poste devrait prendre gros vu qu'il est interdit d'imposer des heures sup à un salarié sans délais de prévenance suffisant, ce qui rend la sécable inopinée obligatoire illégale.
c'est du n'importe quoi ta réponse, tu fais dans l'interprétation d'un texte.
Qui a dit que la sécable inopinée obligatoire rentre dans le domaine des heures supplémentaires??
si effectivement les heures sup doivent être demandées 48 h à l'avance et accepter par le salarié.
Mais si la sécable n’intègre pas de temps supplémentaire du temps de travail, tu reste dans le domaine du temps de travail, donc travail obligatoire, exemple certains lundi et mardi.
In ne faut pas raconter n'importe quoi, cela peut inciter des collègues à faire des conneries et avoir des sanctions.
seuls le temps de travail rentre dans cette procédure, par la notion de travail

Il me semble que l' inopiné on te paye en heure sup le pesage du morceau de sécable. Ca s' appelle pas des heures sup?
Mais enfin dom ne donne pas l' exemple du lundi et du mardi, on parle de l' inopinée. De plus, j' entends aussi dire que les sécables inopinées ne sont pas obligatoires dans la règlementation (peut être lié aux heures sup non prévenu car inopinée...logique....non non dom ...ne crie pas! LOL)
Donc la connerie sera (et ce sera very rare) une abstinence sur la sécable inopinée en étant dans son droit. Mais remarque ça a peut être changé.
Revenir en haut Aller en bas
biloute 59

avatar

Masculin Nombre de messages : 409
Age : 64
Localisation : QUELQUE PART DANS LA GALAXIE
Emploi/loisirs : RENTIER
Humeur : CLAIRES
Date d'inscription : 12/12/2013

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 20:26

SideWinder[FireBirdOcean] a écrit:
Euh si biloute n' importe quel demande d' explication peut jouer sur la note.  En réalité, c' est l' encadrant qui est seul juge. Et rien ne l' empêche de se laisser influencer par le simple nombre de D E.
En gros c' est arbitraire.




j' espère que tu plaisantes.......
JAMAIS je n' ai tenu compte d' une réclamation INFONDEE pour un entretien...c' est du GRAND N'IMPORTE QUOI.......

par contre, les réclamations fondées( avec preuves) OUI.....

si tu as un responsable qui te reproche des réclamations infondées, laisse moi te dire que c' est un NUL, et je pèse mes mots.......
tu sais très bien que parmi nos usagers, nous avons des spécialistes.......
je me souviens d' un bureau, où une cliente, contestait SYSTEMATIQUEMENT le paiement de son mandat......
en plus de la faire signer sur le titre, on avait monté un cahier spécial, où elle signait une 2éme fois.....
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 4 Jan 2014 - 20:42

Arbitraire ne veut pas dire "A tort"....Ca veut dire "tout est possible".

Un jugement arbitraire est un jugement qui n' est basé sur aucune règle établi.
Il peut donc être très bon comme très mauvais.
Les encadrant qui sont réguliers (règlo) au niveau ds entretiens d' appréciation existent c' est sûr. Je suis content que tu en fasses parti. C' est pas le cas de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Lerwol

avatar

Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 09/07/2011

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Sam 11 Jan 2014 - 16:12

domditjosé a écrit:

Qui a dit que la sécable inopinée obligatoire rentre dans le domaine des heures supplémentaires??
si effectivement les heures sup doivent être demandées 48 h à l'avance et accepter par le salarié.
Mais si la sécable n’intègre pas de temps supplémentaire du temps de travail, tu reste dans le domaine du temps de travail, donc travail obligatoire, exemple certains lundi et mardi.


je parle de la sécable inopinée : les jours forts ou tu n'est pas sensé l'avoir , donc occasionnant très souvent un dépassement horaire  flower flower flower 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 15:01

MODO a écrit:
Zut on est hors sujet depuis un moment mais puisqu'il s'agit de débats très importants pour tous ceux qui lisent ce forum, je rajouterais ici à la suite, que

Effectivement les (rares) écrits de La Poste sur la sécabilité parle bien de volontariat et de dernier moyen à utiliser pour remplacer des absences inopinées (après volant, après FQ, etc...).

Mais on peut préciser que la sécable, il faut la prendre avec soi, c'est à dire ne pas donner une preuve de "prémeditation" du refus face aux injonctions légales de l'employeur. Par contre, à terme, c'est imparable légalement de ne pas la faire si on rentre de bonne foi dans ses heures de travail.
Même si il y a le risque, selon l'endroit où l'on se trouve, d'avoir quelques représailles dans un premier temps.

d'accord avec toi modo ! c'est pour cela que j'ai répondu au message de bb034 qui disait que la sécabilite c'était seulement sur base du volontariat !
mais comme je suis le méchant sur ce forum , je suis de toute façon coupable !
Revenir en haut Aller en bas
kiki01

avatar

Masculin Nombre de messages : 5068
Localisation : En France
Emploi/loisirs : Postier
Humeur :
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 15:07

SUJET DIVISE:  nouveau sujet créé: "sécable inopinée".
Merci de revenir dès que possible au sujet initial.

Kiki01

_________________
Le mal triomphe par l'inaction des "gens bien"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 15:11

D'ailleurs dans le même jugement sur la sécable, il est fait mention de la demande d'explication, les agents ayant aussi demandé l'annulation de leur sanction car la demande d'explication était selon eux illégal d’après l'article L 1331-1 du code du travail.
Or le juge des prud'homme a déclaré les sanctions légales et non contraire à l'article L 1331-1 car l'avertissement est une sanction mineure.

donc là aussi, suivant les tribunaux , les jugements sont différents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 16:06

les deux derniers posts de denis01 ne sont plus compréhensibles sans le reste du débat détaché de ce sujet à juste titre par l'excellent préposé en guerre contre les injustices.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
kiki01

avatar

Masculin Nombre de messages : 5068
Localisation : En France
Emploi/loisirs : Postier
Humeur :
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 16:21

Tu as raison, MODO, mais comme je ne sais pas s'il y a une solution, j'ai copié l'un des message de denis que j'ai mis sur l'autre sujet "sécable inopinée".

Et maintenant, retour au sujet "la demande d'explication...."

_________________
Le mal triomphe par l'inaction des "gens bien"...
Revenir en haut Aller en bas
La rebelle

avatar

Nombre de messages : 1318
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 20:44

kiki, il n y a plus de demandes dexplications , maintenant c est des constats juste à signer, je conseille dailleurs vivement de ne surtout pas les signer sans avoir fourni, une réponse, et remis les choses dans le contexte, en effet ces constats ne relatent que des faits bruts, les signer , c est reconnaitre une faute , et bien garder une copie de l explication fournie
Revenir en haut Aller en bas
kiki01

avatar

Masculin Nombre de messages : 5068
Localisation : En France
Emploi/loisirs : Postier
Humeur :
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 21:15

Oui, La rebelle, c'est ce qu'ils appellent, je crois, des "relevés de fait".

Sauf que cela n'existe pas, il me semble, dans la règlementation postale...

_________________
Le mal triomphe par l'inaction des "gens bien"...
Revenir en haut Aller en bas
La rebelle

avatar

Nombre de messages : 1318
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 21:23

tu as raison ,cela n existe pas , ils ont trouvé ça suite à un jugement qui considérait la demande d explications comme une sanction, donc changement de nom mais meme méthode....chez nous ils les accumulent , malgré mes conseils aux agents de ne rien signer sans m avoir consultée
Revenir en haut Aller en bas
facteur +



Masculin Nombre de messages : 1091
Localisation : loin de paris
Emploi/loisirs : "benevole" à la poste
Humeur : provocateur
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Dim 12 Jan 2014 - 23:19

le relevé de fait a t'il "une existence juridique ou réglementaire"?
si ce n'est pas le cas, peux t'on refuser de le remplir comme la DE?
Revenir en haut Aller en bas
stargateuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 52
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Factrice/Musique(Michael Jackson)/V T T
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Lun 13 Jan 2014 - 18:51

facteur + a écrit:
le relevé de fait a t'il "une existence juridique ou réglementaire"?
si ce n'est pas le cas, peux t'on refuser de le remplir comme la DE?

je voudrai aussi bien savoir cela   
Revenir en haut Aller en bas
bb034

avatar

Nombre de messages : 1662
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Lun 13 Jan 2014 - 21:24

La rebelle a écrit:
tu as raison ,cela n existe pas , ils ont trouvé ça suite à un jugement qui considérait la demande  d explications comme une sanction, donc changement de nom mais meme méthode....chez nous ils les accumulent , malgré mes conseils aux agents de ne rien signer sans m avoir consultée

salut rebelle.....
je ne la connaissais pas celle là: "un relevé de fait"  
la poste avance,"la majorité" de nos dirigeant sont de plus en plus con.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Lun 13 Jan 2014 - 21:26

"Relevés de faits"??? Désolé je ne suis pas au courant...mais je me renseigne dès demain.
Revenir en haut Aller en bas
La rebelle

avatar

Nombre de messages : 1318
Date d'inscription : 22/12/2012

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Lun 13 Jan 2014 - 21:58

salut a toi bb034 et meilleurs voeux à toi
oui, relevé de faits , constats, et comme dit kiki, ça n existe pas dans la réglementation postale, les signer revient à reconnaitre la faute, sans meme s expliquer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Lun 13 Jan 2014 - 22:09

Je crois bien que je me suis fait avoir, il y a 3 semaines à peu près, mon encadrant m' a fait signer un papier constatant que je ne portais pas mes chaussures de sécurité...
Je ne connaissais pas non plus cette saloperie... Quel recours à postériori ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Mar 14 Jan 2014 - 0:10

tu n'avais pas tes chaussures parce qu'elles étaient au nettoyage, à moins que la poste vous en refile deux paires ?
Revenir en haut Aller en bas
Juliette PT Tranquille



Féminin Nombre de messages : 95
Age : 34
Emploi/loisirs : Factrice
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Alain ! Alain ! Alain !   Mar 14 Jan 2014 - 21:14

Alain GAUTARD a écrit:
pour un fonctionnaire, la procédure disciplinaire a commencé par une demande d'explication "déguisé" puisque j'ai été convoqué pour un entretien alors qu'aujourd'hui la présidente du conseil de discipline a dit que cela faisait partie de la procédure disciplinaire.
en conséquence comme citait je ne sait plus quel auteur : "je retourne dans mes idées et je pense que tout comme Saint Michel, nous subissons l'épreuve du dragon, sans possibilité de combattre définitivement la maladie. Tout juste pouvons-nous y résister sans parvenir à nous dégager de ses griffes, celles qui génèrent nos horribles souffrances .... Seule la mort le plus souvent nous en délivre".
Avant de partir, je veux que les gens qui m’ont salis payent car aujourd’hui c’était une journée horrible malgré les rappels à la loi faites par mon avocat, les membres de la poste n’en ont pas démordu et comme les syndicats m’ont défendu, ils laissent la décision finale au siège, je recevrais donc la mauvaise nouvelle par LR, et comme m’a dit un syndicat, s’ils ont décidés de mettre les deux ans ils les mettront, mon avocat m’a proposé de dénoncer les faits au tribunal administratif et on va porter plainte au pénal contre toute ces personnes.

Cher Alain GAUTARD,

Ca vaut ce que ça vaut (pas grand chose en somme !) mais je te le dis quand même : on bosses tous à La Poste, on le sait que ces gens là ne sont pas des personnes très fréquentables. Enfance malheureuse, désillusions en tout genre, frustrations conjugales... Il y a plein de choses qui pourraient justifier leurs comportement. Mais au bout du compte, ils nous font juste bien chier au quotidien.

Je ne vais pas t'expliquer par où je suis passée avec nos amis de La Poste, mais pour résumer, c'était pas la fête à la cacahuète tous les jours et j'ai aussi pensé à plein de vilaines choses comme toi mon cher Alain.

Et puis finalement, je me suis rendue compte que je donnais beaucoup de pouvoir à ces gens. Et que si je continuais à laisser les gens (ceux là ou d'autres) décider de mon humeur, j'allais finir comme eux (non parce que t'es au courant qu'ils sont grave ravagés ces gens là.)

Aujourd'hui, grâce au syndicat, entre autres choses, je me suis sorti les doigts du cul et je suis passée à autre chose...ce qui ne veut absolument pas dire qu'il faut abandonner la lutte, hein !!!! Ca veut juste dire qu'on a autre chose à faire...

Chacun son chemin et ses déclics, je te laisse découvrir les tiens.

Bien amicalement,

Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
http://petittravailtranquille.over-blog.com/
Juliette PT Tranquille



Féminin Nombre de messages : 95
Age : 34
Emploi/loisirs : Factrice
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   Mar 14 Jan 2014 - 21:33

tahar a écrit:
"A 07h20 je vous ai demandé de passer au T.G, et ce à 3 reprises, vous n'avez obtempéré qu'à 07h24"
Cest ma dernière DE reçue.

J'adore !!!! Je peux te la piquer celle là ???!!!!!

J'aimerai tellement voir la tête du type qui a tapé ça sur son petit ordi avec ses tout petits doigts !

Ah ! Qu'est ce qu'on se marre à La Poste !

En même temps t'as qu'à bouger ton cul ! Nan mais !

Allez ! Courage !

Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
http://petittravailtranquille.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter   

Revenir en haut Aller en bas
 
La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» La demande d'explication : premier maillon... à faire sauter
» Délai de réponse à une demande d'explication
» Des salariés menacent de faire sauter leur usine
» Faire sauter une classe à son enfant
» Votre premier défrisage réalisé par vous même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: “ Ras-le-bol, faut faire quelque chose ! ”-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !