Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» interdiction des téléphones portables à la PFC Gennevilliers : AG et débrayages en vue !
Aujourd'hui à 12:34 par Jean Legrillon

» A-t-on encore besoin de la Poste ?
Aujourd'hui à 12:22 par Emeritus

» Bulletin de situation pour les retraités
Hier à 17:37 par beau gosse

» grève des facteurs d'Avignon et de Montfavet !
Hier à 13:24 par olivier

» à La Réunion, les syndicats s’unissent contre les mauvaises conditions de travail
Hier à 13:07 par olivier

» Grève facteurs Rennes Crimée
Hier à 12:56 par olivier

» Pétition pour soutenir Gaël et défendre le droit au syndicalisme
Hier à 12:14 par olivier

» recherche anciens collègues ayant travaillé au centre de tri PLM gare de Lyon entre années 1979 et 1991
Ven 23 Fév 2018 - 21:19 par jack

» grève des facteurs de Montigny le Bretonneux (78) !
Ven 23 Fév 2018 - 20:33 par albaride

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Jeu 22 Fév 2018 - 21:30 par agapée63

» Fusion du courrier
Jeu 22 Fév 2018 - 18:46 par facteur roulé

»  Les Post' Hier , les retraites d'aujourd'hui
Jeu 22 Fév 2018 - 18:27 par jeanpaul31

» Marseille : pétition unitaire contre les fermetures de bureaux et les réorgs
Jeu 22 Fév 2018 - 11:02 par olivier

» les facteurs de Haubourdin et Loos (Nord) en grève !
Mer 21 Fév 2018 - 11:21 par Emeritus

» La Poste et les plateaux-repas
Mar 20 Fév 2018 - 18:51 par Jean Legrillon

» Bonjour !!!
Mar 20 Fév 2018 - 6:54 par Lavande

» grève des facteurs de Vierzon vendredi 16 février
Dim 18 Fév 2018 - 12:13 par Emeritus

» La Poste menacée d’un renvoi devant le tribunal correctionnel
Sam 17 Fév 2018 - 9:50 par olivier

» haute loire
Mar 13 Fév 2018 - 17:31 par poif1

» les facteurs de Dinan en grève lundi 12 février !
Mar 13 Fév 2018 - 12:21 par olivier

» VIOL
Lun 12 Fév 2018 - 22:00 par josephe

» SUCIDE
Lun 12 Fév 2018 - 21:57 par josephe

» PARIS 11e en 1989
Lun 12 Fév 2018 - 18:55 par fabiennedaniel

» grève des facteurs de Barbazan Debat soutenue par le secrétaire confédéral de la CGT
Lun 12 Fév 2018 - 12:39 par olivier

» Grève des facteurs de Réquista (Aveyron) !
Dim 11 Fév 2018 - 14:27 par M2

» réorg reportée à la distri de Caen !
Dim 11 Fév 2018 - 12:10 par olivier

» appel à la grève sur les bureaux de 10 communes dans l'Isère !
Dim 11 Fév 2018 - 10:01 par olivier

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Sam 10 Fév 2018 - 17:31 par François84

» Rassemblement contre la répression à Bordeaux !
Sam 10 Fév 2018 - 10:09 par olivier

» tour de congé
Ven 9 Fév 2018 - 17:01 par Lavande

» Preavis
Jeu 8 Fév 2018 - 18:57 par seve84

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Jeu 8 Fév 2018 - 16:18 par vivi12

» Grève au Réseau dans la banlieue messine...
Mar 6 Fév 2018 - 10:41 par olivier

» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Dim 4 Fév 2018 - 9:31 par betelgeuse

» bonjour a tout le monde !!!
Sam 3 Fév 2018 - 19:33 par Emeritus

» Voilà ce que font "Les Républicains...
Sam 3 Fév 2018 - 18:19 par Emeritus

» Poste de technicien SI
Sam 3 Fév 2018 - 13:38 par don diego delavega

» Le burn out en discussion
Sam 3 Fév 2018 - 9:18 par agapée63

» photos d'AG et de débrayages à Marseille Euromed
Ven 2 Fév 2018 - 13:02 par olivier

» 1964, Une simple chanson. En 2018, un coming out !
Mer 31 Jan 2018 - 19:50 par Emeritus

» EPHEMERE
Mar 30 Jan 2018 - 22:23 par josephe

» habillement 2018
Dim 28 Jan 2018 - 22:09 par peteter

» on souffle dans le ballon dans le 35
Ven 26 Jan 2018 - 21:05 par road runner

» Pause du forum
Ven 26 Jan 2018 - 15:17 par micducat

» Formulaire congé parental
Jeu 25 Jan 2018 - 14:47 par Lulu

» Toujours demander à celui qui sait !
Mar 23 Jan 2018 - 12:09 par tahar

» Reste de calendriers, la solution...
Dim 21 Jan 2018 - 0:02 par tahar

» Demission
Sam 20 Jan 2018 - 21:51 par domditjosé

» Les amours de France Gall
Jeu 18 Jan 2018 - 10:31 par patry

» Bonjour à tous
Sam 13 Jan 2018 - 20:12 par Phoenix93110

» Bonjour
Mer 10 Jan 2018 - 18:30 par Dygoss

» ancien de Paris 15
Mer 10 Jan 2018 - 16:16 par tb8297

» Salut !
Mer 10 Jan 2018 - 16:01 par ragnoul

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 13 Déc 2017 - 15:49 par PIERRE48

» triste paille
Mar 12 Déc 2017 - 22:26 par tahar

» Bonjour tout le monde
Mar 12 Déc 2017 - 11:57 par Invité

» Luttes locales
Lun 11 Déc 2017 - 17:49 par riboul

» L’écrivain et académicien Jean d’Ormesson est mort
Mer 6 Déc 2017 - 7:57 par domditjosé

» Erreur
Lun 4 Déc 2017 - 15:59 par Invité

» L'ombre
Lun 4 Déc 2017 - 0:55 par tahar

» Notation
Ven 1 Déc 2017 - 18:41 par Jean Legrillon

» Au bout du rouleau
Jeu 30 Nov 2017 - 12:09 par Invité

» Suicides à France Télécom : deux ex-cadres contestant leur lien avec des victimes déboutés
Lun 27 Nov 2017 - 23:36 par Invité

» être rétrogradé suite au handicap de son enfant
Lun 27 Nov 2017 - 23:32 par Invité

» La poste allemande va tester des camions autonomes pour la livraison du courrier
Dim 26 Nov 2017 - 14:57 par Invité

» greve du 19 OCTOBRE
Dim 26 Nov 2017 - 14:41 par Invité

» Une employée fait un AVC à La Poste, son collègue est sanctionné !
Sam 25 Nov 2017 - 8:31 par Syrene

» GIPA 2017
Jeu 23 Nov 2017 - 22:15 par clicclac

» recherche matos
Jeu 23 Nov 2017 - 1:01 par larafale

» vehicule
Mer 22 Nov 2017 - 14:14 par Syrene

» Titres restaurant
Mar 21 Nov 2017 - 23:03 par don diego delavega

» Arnaque bancaire, gare au non remboursement en cas de vol!
Mar 21 Nov 2017 - 21:32 par Invité

» Vente de calendrier
Dim 19 Nov 2017 - 17:39 par casper

» 16 novembre 2017 : tous en greve
Sam 18 Nov 2017 - 19:17 par nine

» Documentaire sur les ambulants
Sam 18 Nov 2017 - 14:53 par roger15

» Bonjour
Mar 14 Nov 2017 - 16:59 par OUECHDEF

» Salut !
Lun 13 Nov 2017 - 17:04 par tahar

» Etrennes...
Lun 13 Nov 2017 - 12:38 par Invité

» Bonjour
Lun 13 Nov 2017 - 0:05 par Lavande

» Bonjour !
Sam 11 Nov 2017 - 14:07 par Azerty84

» Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?
Ven 10 Nov 2017 - 16:26 par patry

» La Poste ne doit pas servir à ça !
Mer 8 Nov 2017 - 19:46 par betelgeuse

» Extraits
Mar 7 Nov 2017 - 23:29 par tahar

» Bonjour les amis !!
Lun 6 Nov 2017 - 11:26 par ludowrx974

» Sémantique
Sam 4 Nov 2017 - 7:37 par Jean Legrillon

» Rtt et jour férié
Sam 4 Nov 2017 - 7:03 par Lavande

» retraités de la fonction publique
Mer 1 Nov 2017 - 18:03 par Lavande

» Voila en gros ce qui nous attend à la PIC de Rennes
Dim 29 Oct 2017 - 13:17 par Aragon86

» recherhe anciens ambulants paris/ strasbourg C
Sam 28 Oct 2017 - 8:18 par bigou93700

» Evangile cesa
Sam 28 Oct 2017 - 3:58 par bigou93700

» facteur d'équipe devient rouleur à plein temps
Mar 24 Oct 2017 - 14:58 par Newpost

» prime de Noël
Dim 22 Oct 2017 - 10:57 par Invité

» Osez
Sam 21 Oct 2017 - 23:52 par josephe

» à une lettre près...
Ven 20 Oct 2017 - 12:40 par tahar

» Préavis de grève lancé par SUD et FO à la demande des agents
Ven 20 Oct 2017 - 10:03 par olivier


Partagez | 
 

 Déclarer un accident de service, fiche pratique !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Déclarer un accident de service, fiche pratique !   Mer 11 Avr 2012 - 7:53

Déclarer un accident de service
pour les fonctionnaires

Pourquoi, comment, dans quelles circonstances, doit on déclarer un accident de service ?

Dans la Fonction Publique, en cas d’accident intervenu pendant l’exercice de ses fonctions ou d’accident de trajet, les agents
titulaires et stagiaires ont la possibilité de faire valoir leurs droits dans le cadre de la déclaration d’accident de
service. Quelles en sont les conséquences, et quels droits cela ouvre- t-il ?
Pourquoi le déclarer ?

Qu’est ce qu’un accident de service ?

Par précaution, et sans hésitation, et en temps et en heure, il faut déclarer tout accident de service ou de trajet !
En effet, pour un accident de service, le fonctionnaire se voit versé son traitement à taux plein, dés le premier
jour de l’accident (sans franchise), et les prestations lui sont remboursées à 100% (consultations médicales, soins,
médicaments, radios, opérations chirurgicales…), ce qui est différent du congé maladie ordinaire.
Il n’existe pas de définition légale de l’accident de service dans la fonction publique. Seule la jurisprudence
a permis d’en dégager les caractéristiques en prenant en compte des critères liés au temps et au lieu du travail,
à l’activité exercée au moment de l’accident et au lien de causalité entre le trouble subi par l’agent et ses
fonctions.
Il est désormais possible de considérer l’accident survenu sur le lieu de travail et pendant les heures de service,
comme un accident de service, à la condition bien entendu de s’être produit dans le cadre de l’accomplissement
du service.
Ce qui caractérise un accident du travail comme un accident de service c’est :
- un « fait accidentel » -c’est-à-dire une action violente et soudaine- pouvant être daté avec précision, à
l’origine d’une lésion, corporelle ou psychique.
- l’existence d’un lien de subordination de la victime à l’employeur au moment de l’accident, c’est à dire
l’agent, le salarié exécute un travail sous l’autorité de l’employeur qui a le pouvoir de donner des ordres et
des directives, d’en contrôler l’exécution et de sanctionner les manquements de celui-ci.
Fiche pratique

Que faut-il déclarer ?

Tout accident physique, même ce qui semble bénin
au premier abord : en effet, se tordre la cheville dans
un escalier avec une petite douleur peut se révéler une
vraie foulure quelques heures ou jours plus tard, voire se
transformer en arrêt de travail, et devenir une invalidité
définitive !
Heure, date, circonstances, avec ou sans conséquence
physique immédiate, trouver des témoins directs ou indirects.
Si vous êtres tombés seul, le signaler aux collègues
qui notent l’heure et font un témoignage écrit immédiat.
Si vous êtes seul sur votre trajet, faire constater par des
témoins, ouvriers, passants, pompiers, police, médecin
qui décrivent les lieu, date et heure, état physique.
Toute réaction émotionnelle, tout malaise, choc psychologique
faisant suite par exemple à un entretien avec
la hiérarchie, à des pressions, à l’agressivité d’un usager,
d’un collègue ….
Au départ cela peut être une crise de larmes, un « pétage
de plomb » mais qui peut évoluer en dépression
nerveuse. Même si sa jurisprudence ne s‘applique pas de
manière directe dans la fonction publique, il est utile de
noter qu’en 2003 la cour de cassation a estimé que la dépression
nerveuse soudaine d’un salarié en raison de son
travail était bien un accident du travail. Il faut donc réunir
et consigner par écrit le maximum de témoignages et
demander à rencontrer le médecin de prévention.
La reconnaissance de l’imputation au service
L’administration prend la décision d’imputer ou non l’accident au service. La commission de réforme est obligatoirement
saisie lorsque l’administration est susceptible de rejeter l’imputabilité, quelle que soit la durée de l’arrêt de
travail. Cette commission est composée de membres de l’administration et d’élus du personnel.
L’avis de la commission de réforme ne lie pas l’administration. L’original de la décision de cette dernière est transmis
au service du personnel et à la victime.
La décision refusant l’imputabilité d’un accident au service doit être motivée et mentionner les délais de voies de
recours, car elle est susceptible de recours.

— 4 —
Qui fait quoi ?

Les obligations de l’agent
- Déclarer l’accident, de manière écrite ou orale, à
votre supérieur hiérarchique, quel qu’il soit (de service,
de trajet, de mission) même s’il n’y a pas d’arrêt
de travail- le plus tôt possible, accompagné d’un
certificat médical (établi par le médecin traitant) décrivant
les lésions ou fournissant les éléments liés à
l’accident y compris des témoignages ;
- fournir tout renseignement nécessaire à la constitution
du dossier notamment en cas d’accident de
la circulation, le procès verbal de police ou de gendarmerie
;
- les pièces médicales : les originaux (penser à en
conserver des copies) des certificats médicaux du
médecin traitant, le certificat médical initial, le certificat
médical final et éventuellement les certificats
de prolongation ;
- les preuves de l’origine du dommage : les témoignages,
éventuellement une attestation sur l’honneur
...
- se soumettre aux examens médicaux et éventuellement
à la contre visite.
Les obligations de la direction
- établir le formulaire de déclaration d’accident ;
- délivrer, le cas échéant, la prise en charge des frais
et les feuilles de soins ;
- enquêter sur les causes et les circonstances de l’accident
;
- prévenir les membres du CHSCT pour l’enquête.
L’administration doit effectuer dans les plus brefs
délais l’enquête afin que la présomption d’imputabilité
au service soit accordée à l’agent. Il appartient
à l’administration de recueillir les témoignages
et procéder aux enquêtes complémentaires qui
confirmeront le lien entre l’accident et le service. Le
médecin traitant établit un certificat médical initial
précisant les lésions et les conséquences actuelles
et prévisibles de l’accident. Leur réparation distingue
selon qu’elles sont survenues dans le service ou
du fait du service ou qu’elles sont sans lien avec le
service.

Quelles voies de recours ?
Qui contacter ?

- recours gracieux : ce recours est adressé par le fonctionnaire à l’autorité qui a pris la décision contestée en joignant
éventuellement toute justification complémentaire (arguments, documents, témoignages…
- recours contentieux : au tribunal administratif.
La requête doit être adressée au secrétariat du tribunal administratif du domicile de l’agent, accompagnée de
toutes les pièces justificatives dans un délai de 2 mois après la notification initiale ou le rejet du recours gracieux.
Le jugement du tribunal est susceptible de recours devant le Conseil d’Etat.
La victime doit toujours démontrer le lien entre son accident et le travail effectué. L’accident est alors reconnu,
sauf si l’administration démontre que la lésion a une origine totalement étrangère au travail ou que la victime
n’était pas au travail ou en mission.
Si l’accident est survenu hors du temps de travail, la victime devra apporter tous les éléments de preuve du lien
avec le travail.
Le médecin de prévention
Le médecin est informé de tout accident ainsi que
de la réunion de la commission de réforme et de
son objet. Il peut obtenir communication du dossier
de l’agent, présenter des observations écrites
ou assister à titre consultatif à la réunion. Il peut
vous recevoir et vous apporter son expertise sur
votre dossier médical. Le médecin de prévention
est au service exclusif de la santé des fonctionnaires.
Les militants syndicaux
Les syndicats siègent dans les commissions de réforme
ainsi qu’aux CHSCT (Comité Hygiène Sécurité
et Conditions de Travail). Ils pourront ainsi faire
une enquête sur les causes de votre accident. Celle-
ci servira d’une part à éviter qu’il se reproduise
et d’autre part pourra vous aider à faire reconnaître
l’imputabilité au service de votre accident.
Revenir en haut Aller en bas
 
Déclarer un accident de service, fiche pratique !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déclarer un accident de service, fiche pratique !
» Gendarme réformé suite à un accident en service
» libre service de fiches de relations ?
» Fiches pratiques de la police territoriale et de l'intercomunalité : Depuis la loi du 5 mars 2007 et le décret n° 2007-1283 du 28 août 2007
» Les fiches pratiques de l'ENSSIB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Luttes et grèves en cours et à venir-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !