Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Hier à 19:32 par Courteville

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Hier à 19:13 par cafard

» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Mar 16 Oct 2018 - 16:29 par ovide

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Dim 14 Oct 2018 - 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Mer 26 Sep 2018 - 18:19 par ovide

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou

» Lalevade-d'Ardèche : la grève se poursuit au centre de tri de La Poste
Lun 25 Juin 2018 - 20:39 par riboul


Partagez | 
 

 Et la grève du zèle ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Jacquelinedu82

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Et la grève du zèle ?    Sam 10 Nov 2012 - 23:26

Grève du zèle : respect scrupuleux de toutes les procédures et directives par des fonctionnaires, conduisant à la paralysie du service.


Bonsoir,

Ce topic est en réponse à Yannguen et La Rebelle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] topic verrouillé pour l'instant.

Pourrais-je savoir pourquoi cette sorte de grève est si mal considérée par ceux qui devraient se rendre compte qu'ainsi ils seront payés à la fin du mois ?

Bien sûr cela demande aussi une responsabilisation de tous les collègues bien avant que cette grève du zèle soit annoncée car les clients seraient prompts à vous reprocher vos manquements. Là est peut-être la difficulté.

Ils appliquent la réglementation à la lettre, les horaires de travail sont respectés, rien à leur reprocher.

Le travail qui demeure non fait par manque de personnel ou mauvaise organisation de leurs supérieurs, on ne peut pas le leur reprocher, les postiers du guichet ou les facteurs ne sont pas responsables de la mauvaise gestion des bureaux de poste.

Ils n'ont pas à jeter le courrier derrière un talus.

Pour les guichets, c'est pareil, mesurer les lettres, l'emplacement du timbre, des écritures, etc...

Ils n'ont pas bâclé leur travail. Donc travail fait soigneusement. Qui a le droit de s'en plaindre ?

Ils peuvent rester souriants devant les clients, en expliquant le pourquoi de leur façon nouvelle de faire.



De "mon temps" cette grève du zèle n'était jamais pratiquée et je trouvais ce refus suicidaire. D'ailleurs les grèves pendant lesquelles on ne va pas au travail, d'une journée ou quelques jours, ça ne servait pas à grand chose. Celles qui duraient plus longtemps, il fallait lâcher car les sous manquaient à la maison. Pas bien malin de faire en sorte de perdre son salaire ! Alors que nous pouvions faire autrement.

Avez-vous remarqué que tout ce que les grévistes obtiennent d'une main, leur est enlevé quelque temps plus tard ? Alors que si les grévistes agissaient d'une façon différente, s'ils étaient une réelle menace pour le système, la donne serait différente. Je travaille en respectant la réglementation, donc je suis payée, donc on ne peut pas envoyer les CRS pour me sortir du bureau.


De nos jours, comment cela se passerait-il ? Il y a tellement de choses qui ont changé dans l'organisation et le recrutement ...


Je suis restée sur cette idée que si ceux qui travaillent se mettaient tous à faire la grève du zèle, pas la grève perlée qui n'a rien à voir, ceux en face lâcheraient et il y aurait moins de pétage de plomb plus ou moins graves qui portent tort dans vos dossiers.

J'ai été mise à la retraite d'office pour invalidité de La Poste il y près de 20 ans et je n'ai pas suivi les changements.

Seconde chose :

Se faire aider par les postiers à la retraite, qui sont donc simplement redevenus des clients, ça permettrait que tout le monde soit concerné et ferait boule de neige car un postier en fonction n'a pas le droit de militer pendant son temps de travail s'il n'est pas délégué du personnel. Un postier à la retraite, lui, il peut distribuer des tracts à la sortie du bureau de poste. Il peut expliquer la situation pour essayer de calmer les esprits des clients chagrins.

Ce sont deux idées qui me trottent par la tête depuis si longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Sam 10 Nov 2012 - 23:46

La greve du zele peut donner mauvaise image des postiers aux clients, on est pas comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Sam 10 Nov 2012 - 23:57

Jacquelinedu82
je me suis bien moi aussi demandé pourquoi on n utilisait plus du tout ce type de greve comme moyen d opposition
la difficulté vient peut etre du fait qu ils faut vraiment que tous les collegues soient d accord et l appliquent parce que je crois que cette orme de greve peut etre sanctionnée
je trouve que ta seconde proposition est une bonne idée , mais certains retraités pensent souvent a juste titre qu ils s esont suffisament mobilisés quand ils étaient en activité pour obtenir ce dont nous beneficions aujourd hui malheureusement, les mentalités ont changes et rares sont ceux qui sont prets à sacrifier leur temps , leur enegie pour defendre ces droits , les mentalités sont devenus individualistes et on en a pas encore asse ch...pour reagir
le pouvoir sait manier à la fois la carotte et le baton pour faire respecter un équilibre qui evite les grands conflits sociaux d autrefois
quelle difference fais tu entre la greve du zele et la greve perlée , je pensais que c etait la meme chose
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelinedu82

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 1:36

fairbids a écrit:
La greve du zele peut donner mauvaise image des postiers aux clients, on est pas comme ça.

Penses-tu que de laisser juste un guichet ouvert sur 4 ça calme les esprits des clients ?
Pour les facteurs, c'est différent. C'est pour ça qu'il faut se préparer à l'avance. Et préparer les esprits. Des agents et des clients. Car en plus il faut connaître son travail et la réglementation sur le bout des doigts.

Il reste le problème des privés. Si les facteurs et les guichetiers n'acceptent plus d'être pressés comme des citrons, il restera le chantage qu'on donnera le courrier aux privés.

Si La Poste a le droit d'engager des intérimaires ou similaires, ça devient en effet plus difficile. Faut voir.

Mais que la grève du zèle donne mauvaise image des postiers, je ne le pense pas. Si on fait ce qu'il faut pour informer de la réelle situation. Et ça demande une préparation.

Personnellement, mon père qui était postier lui-même il y a très très longtemps me parlait de cette grève du zèle et je ne comprends pas qu'on accepte de faire des grèves où on ne sera pas payé, alors qu'en travaillant mais en appliquant strictement le règlement, on est payé, et on part à l'heure. Plus d'heures sup non payées. A charge pour l'encadrement de faire ce qu'il faut pour que ça change dans le bon sens. En restant au travail sérieusement, on peut communiquer avec l'encadrement, très calmement. Donnant-donnant, d'adulte à adulte responsable, et plus d'encadrant à citron. Et à charge des encadrants qui se sentiraient eux aussi comme des citrons, de réfléchir à des solutions équitables pour tout le monde.

Ce que je veux dire, c'est qu'il s'agit de faire le nécessaire, chaque jour, à chaque instant, pour que les consciences s'ouvrent et s'épanouissent. Et longtemps à l'avance car il faudra du temps pour que les agents, l'encadrement et les clients évoluent. Chaque pas fait en avant encourage pour en faire d'autres. La solidarité doit se réveiller aussi. Tout ce qui est dans le bon sens doit être mis en pratique. Redécouvrir les possibles.

Il ne s'agit pas de faire des perdants et des gagnants. Il faut que tout le monde soit gagnant, mais dans le sens de la vie.

Et les perdants seront ceux qui refusent d'aller dans le sens de la vie.

Il n'est pas normal de permettre de pousser des collègues au suicide ou à la démission.



la rebelle a écrit:
Jacquelinedu82
je me suis bien moi aussi demandé pourquoi on n utilisait plus du tout ce type de greve comme moyen d opposition
la difficulté vient peut etre du fait qu ils faut vraiment que tous les collegues soient d accord et l appliquent parce que je crois que cette orme de greve peut etre sanctionnée
je trouve que ta seconde proposition est une bonne idée , mais certains retraités pensent souvent a juste titre qu ils s esont suffisament mobilisés quand ils étaient en activité pour obtenir ce dont nous beneficions aujourd hui malheureusement, les mentalités ont changes et rares sont ceux qui sont prets à sacrifier leur temps , leur enegie pour defendre ces droits , les mentalités sont devenus individualistes et on en a pas encore asse ch...pour reagir
le pouvoir sait manier à la fois la carotte et le baton pour faire respecter un équilibre qui evite les grands conflits sociaux d autrefois
quelle difference fais tu entre la greve du zele et la greve perlée , je pensais que c etait la meme chose

La Rebelle, voici la définition des différentes grèves : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Si tu les connais, ça peut aider d'autres qui ne savent pas.

Tu vas y trouver la grève perlée qui est une grève intermittente qui paralyse la production. Un service s'arrête de travailler, les autres continuent. Puis un autre service s'arrête et les autres continuent. Celui qui s'était arrêté reprend, et ça tourne comme ça et ça paralyse tout.

Alors que pour la grève du zèle, le travail est fait très minutieusement, dans l'intérêt du règlement. C'est sur le travail bien fait qu'il faut jouer. Faire des heures sup pour compenser n'est pas réglementaire ni légal. Travail dissimulé et pouvant être traité devant les Tribunaux.

Comme dans une grève "normale" il y a des gens qui ne sont pas gréviste, dans une grève du zèle, il y aura des agents qui continueront à se démener comme des cinglés du boulot. De voir les grévistes du zèle va les exciter certainement, mais aussi les faire réfléchir car il ne faut pas rester silencieux. Les langues doivent se délier, pour expliquer encore et encore. Les grévistes du zèle auront intérêt à se faire connaître en tant que tels. Et avant tout, si les syndicats ne veulent pas suivre, il faut en former un autre. Depuis que j'ai vu à l'oeuvre des syndicats qui restent dans le système car ils s'y sentent très bien, je pense qu'il faut trouver un autre moyen LEGAL. Toujours rester dans la légalité.

Regarde ici, tu vas comprendre : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

et là : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Un syndicat fait comprendre que le terme de "grève" du zèle n'est pas adéquat. Il dit comme toi, La Rebelle, que la grève du zèle est illégale. La loi a changé semble-t-il entre-temps (celui de mon père et le mien) : "Pour exemple, la grève du zèle est répréhensible car le salarié ne peut pas choisir les tâches qu’il effectue et ne pas remplir la globalité de son contrat de travail. [b]Par contre, si le travail est bien fait mais pas totalement faute de temps ou de personnel, ce n’est pas répréhensible mais cela doit s’inclure dans une démarche syndicale avec appui et constat du CHSCT et des instances.
Un exemple concret : les toilettes pour les personnes âgées. Il y a 18 toilettes à faire en 3 heures soit 6 par heure soit 10 minutes / personne ; ce qui est impossible si on veut le faire dans de bonnes conditions et dans le respect des personnes. Si on refuse ces conditions on prend le temps nécessaire. Toutes les tâches ne seront pas effectuées mais, accompagnée par le CHSCT et la section syndicale, cette action permettra de faire apparaître les manques.
Il ne faut jamais laisser un/une salarié(e) seul(e) dans cette situation."



Donc il parle de la grève du zèle, mais sans prononcer le mot "grève".

Ce dont je parle ne peut pas se faire de but en blanc. A force de suivre, on n'est plus habitué à réfléchir. Il est nécessaire de reprendre nos vies en main.

Pour ce qui est des retraités, il y a ceux qui s'en foutent, et il y a ceux qui ne s'en foutent pas.
Avec ces suicides, tout le monde s'inquiète. Ce sont des collègues qui préfèrent en finir avec la vie. L'esprit "maison" existe même lorsqu'on est à la retraite.

Là où je suis, j'ai fait la connaissance de quelques retraités de la Poste et tout de suite on a sympathisé car on est de la même maison. On est tous de la famille. Et souvent on se reconnaît au fait qu'on est des personnes responsables, sérieuses, qui savons tendre la main pour aider. Les égoïstes il y en a partout, y compris à La Poste et on ne fait rien de toute façon avec des égoïstes.

La partie n'est pas gagnée, mais il faut parler, parler, parler. Expliquer, expliquer, expliquer. Entrainer derrière soi avec force et conviction. Ne pas baisser les bras.

J'ai frôlé le suicide et j'ai été mise en finalité à la fin de mon CLM à la retraite d'office pour invalidité. Et je me dis que même si j'ai une retraite minime car très peu d'ancienneté, car je suis entrée très tard dans la fonction publique, eh bien ils n'ont pas récupéré les sous qu'ils auraient récupéré si je m'étais suicidée. Ils me paient chaque mois, même s'ils me paient peu.

Et c’est pour ça aussi qu'il ne faut pas démissionner ou se faire licencier.

A vous de vous organiser, de prendre le temps nécessaire. Ce temps n'est pas perdu. Les collègues à bout de force peuvent partir en maladie de temps en temps. Et s'ils savent que vous travaillez à préparer le terrain pour que tout ce scandale cesse, ça va leur donner de la force, de l'espoir.

Mais surtout ne rien faire seul.

Les facteurs voient bien qui est de la maison et ne l'est pas. Car on (les retraités et les inactifs) leur parle. C'est sur eux qu'il faut s'appuyer pour que les retraités soient mis à contribution.

Ça prendra du temps, mais si vous ne tardez pas à lancer la machine, ça va rouler de plus en plus vite.

N'oublions pas que le 14 novembre, un mot d'ordre d'action est lancé dans toute l'Europe. Donc il est possible de profiter de tout ce mécontentement pour aller plus loin.

flower
Revenir en haut Aller en bas
SVPat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2961
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Retraité C.Tri Marseille Gare
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 9:07

Grève du zèle, Grève perlée????
La meilleure des grèves reste celle qui obtient l'adhésion de tout le personnel.
Mais il me semble , à part nouvelles dispositions dans la SA La Poste, que la grève du zèle est interdite dans la Fonction Publique au nom du Service Fait?
Quand à l'aide des retraites, faut déjà qu'ils aient été Actifs dans leur parcours avant de les voir "se bouger " à la retraites.
Je le sais quand je vois le mal que l'on a à garder nos syndiqués en tant que Retraités!

PS: Ne pas oublier que les retraités ont largement contribué au succès de la votation citoyenne
PS2 - Pensez à vous rapprocher de votre syndicat lorsque vous partirez à la retraite papy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maah3.com/
Abdulaye

avatar

Nombre de messages : 2455
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 9:51

ce type d'action, si elle était envisageable il y a 20 ans, ne l'est plus aujourd'hui

car tout a changé, notamment un management sec et cassant qui n'hésite plus à t'aligner même si tu sembles être dans ton droit ....

seule une grève massive peut apporter des résultats, mais on voit bien combien c'est difficile à mettre en place (pour X raisons)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 10:04

oui Jacqueline82, les temps ont bien changé depuis que nous avons quitté,
de nos jours la grève du zèle est impossible, mais comme le dit Abdulaye seul un arrêt massif pourrait avoir un résultat favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelinedu82

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 14:04

Puisque la grève du zèle est devenue interdite, c'est qu'elle était le bon moyen de gagner. Sinon ils l'auraient laissé légale.

Je n'étais pas d'accord avec les syndicats. Toujours à faire des compromis et ça nous a amené à la situation actuelle.

Dans mon bureau en région parisienne, en tous les cas, j'ai vu comment l'encadrement faisait pour nous faire gober n'importe quoi. C'était dans les années 90. J'ai averti qu'on nous manipulait et j'ai montré ce qui allait arriver. On s'est foutu de ma gueule. C’était pourtant gros et visible comme le nez au milieu de la figure.

Aucun syndicat n'a vu ce que j'avais vu. C'était pourtant évident qu'on allait nous alourdir la charge de travail, alors qu'on dépassait chaque jour notre temps légal de travail. Tout comme il était évident qu'on allait devenir une entreprise commerciale et plus un service public.

Pour que la pilule passe, l'encadrement nous disait : si vous avez un peu de temps entre les opérations, faites ceci. Alors qu'on était déjà au pas de course pendant les opérations, et que l'espace entre deux pouvait nous permettre de souffler sans exagérer. Et qu'on faisait chaque jour un temps en plus.

J'ai averti les collègues que ces facultatifs-obligatoires allait devenir des obligatoires.

Les tournées des facteurs étaient déséquilibrées. A part ceux qui faisaient exprès de trainer en chemin car ils n'avaient pas envie de rentrer chez eux, il y avait ceux qui faisaient le maximum avec des tournées très lourdes et rentraient avec du retard. Et il y avait ceux qui avaient des tournées plus légères et qui rentraient une heure avant. Tout cela était voulu, je pense.

C'est un exemple, mais les syndicats sont formés des agents. Donc si les agents n'ouvrent pas leurs yeux et leur intelligence, le syndicat va dans le même sens. C'est évident puisque ce sont les même agents.

Et voilà pourquoi je milite ailleurs sans syndicat.

Les deux sites que j'ai mentionné donnent de bonnes explications des possibles. A vous de vous en servir.

scratch study cheers bom


Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 14:44

Franchement, je crois que là je vais vraiment me fâcher!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 15:57

pour faire une bonne greve du zele, comme on en fait plus, puis qu on sait plus comment faire avec les reglements, passer en manuel


Dernière édition par fairbids le Dim 11 Nov 2012 - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:01

Bah la grève du zèle c' est forcément en transgressant le règlement déjà.

Après à toi de déterminer sur quelle activité et pendant combien de temps ça ne porte pas à conséquence, ou peu.

Dans le triple A j' appelle ça l' abstinence/vide intersidérale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:05

side-ère-able
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:08

fairbids a écrit:
side-ère-able

De ne pas voir les évidences d' une manière collective et de croire bête les rares personnes qui les voient, c' est ça qui est sidérant.
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Popov

avatar

Nombre de messages : 981
Humeur : Aqueuse
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:09

R: merci..

Revenir en haut Aller en bas
Jacquelinedu82

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:18

Dommage, un intervenant vient de poster puis supprimer son message. J'ai son nom ou pseudo en mémoire, mais s'il a supprimé son post je ne peux pas le nommer. Reviens parler, s'il te plait.

Il disait qu'il faisait la grève du zèle tous les jours, puis il précisait qu'il ne faisait pas la "grève" du zèle, mais que simplement il appliquait le règlement.

Il serait bien que les agents apprennent le discernement. Le discernement des obligations légitimes qu'on leur impose, et les obligations illégitimes dans le but d'en faire des citrons.

Ça demande de pouvoir rester SOI. Pas un être robotisé.
Ça demande un effort conscient.

Et ça procure une belle force.

Je ne vois que ça pour arriver à arrêter ces souffrances quotidiennes qui poussent au suicide certains de nos collègues.

Et qu'on se dise bien que même les encadrants qui se sentent pressés comme des citrons peuvent faire le même parcours. Aussi bien pour aller vers le suicide, que pour se libérer de l'emprise des manipulateurs.

Ma participation s'arrête là, le reste vous appartient.

Je souhaite de tout mon coeur que les actifs arrivent à se sortir de cette situation qui ne peut que aller en s'aggravant si personne ne bouge, ou si vous attendez que tout le monde bouge en même temps pour commencer à bouger.

A chacun de faire sa part. Une goutte à la fois, petit à petit, l'océan s'est rempli.

flower

Revenir en haut Aller en bas
Alexander Popov

avatar

Nombre de messages : 981
Humeur : Aqueuse
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:24

Il s'agissait de moi.

J'ai supprimé mon message car il n'était pas adapté. Grâce à R (Sidewinder) je me suis rendu compte que ma définition de "grève du zèle" était tronquée. Aussi, j'ai préféré supprimer ce message et le remplacer par un remerciement afin de ne pas me tourner en ridicule.

Pas de chance, tu l'auras lu avant sa suppression...

Vous pouvez envoyer les tomates pourries Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:34

Tu crois que Jaqueline du 82 est employable pour le triple A?
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Popov

avatar

Nombre de messages : 981
Humeur : Aqueuse
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 16:56

Je ne sais pas et je m'en tape. J'ai répondu uniquement par soucis d’honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 17:01

Alexander Popov a écrit:
Je ne sais pas et je m'en tape. J'ai répondu uniquement par soucis d’honnêteté.

As tu peur du regard des autres? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Alexander Popov

avatar

Nombre de messages : 981
Humeur : Aqueuse
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 17:07

Tu te lances dans la consultation psy ?

Appelez le 3631 et tapez R pour être mis en relation avec notre psyR bounce
Revenir en haut Aller en bas
coliman

avatar

Masculin Nombre de messages : 799
Localisation : SALBRIS
Emploi/loisirs : 4X4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: ne rien faire ?   Dim 11 Nov 2012 - 22:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.greenpeace.org/france/
paillenqueue

avatar

Féminin Nombre de messages : 3652
Localisation : yvelines
Emploi/loisirs : danses populaires latines
Humeur : rebelle engagée
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Dim 11 Nov 2012 - 23:27

mort de rire mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Jacquelinedu82

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 05/07/2012

MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    Lun 12 Nov 2012 - 3:04

Alexander Popov a écrit:
Il s'agissait de moi.

J'ai supprimé mon message car il n'était pas adapté. Grâce à R (Sidewinder) je me suis rendu compte que ma définition de "grève du zèle" était tronquée. Aussi, j'ai préféré supprimer ce message et le remplacer par un remerciement afin de ne pas me tourner en ridicule.

Pas de chance, tu l'auras lu avant sa suppression...

Vous pouvez envoyer les tomates pourries Embarassed

Merci Alexander Popov, mais tu n'étais pas obligé de confirmer. Tu pouvais juste parler de ton ressenti. J'espère que les tomates ne seront pas trop pourries et que tu pourras faire du coulis de tomate pour les pizzas. C'est bon les pizzas.

Tu sais, moi aussi je me sens ridicule de n'avoir pas suivi la progression des changements qui se sont succédé. Si j'avais suivi, je n'aurais pas posté sur la grève du zèle.

Je savais que ça n'allait pas dans le bon sens, mais quand je vois les collègues actifs de mon bureau de poste où je vis et que même s'ils font la grimace et des regards qui en disent long, ne m'ont jamais dit qu'ils s'organisaient alors que je leur ai tendu bien des perches et en plus ils me voient manifester car je viens dans mon bureau avec mes panneaux lorsque je dois faire les 2, aller manifester pour quelque chose et retirer des sous au guichet par exemple, j'ai plutôt tendance à baisser les bras. Comment faire lorsque tout le monde serre les fesses par peur ?

Dans les syndicats, formés par les agents, faut bien s'en souvenir, il n'y a personne pour provoquer des discussions ? Rendre conscient le personnel que ce n'est pas en baissant la tête qu'on va se relever ? Je comprends qu'il est dangereux de trop se mettre à découvert si on est isolé au niveau des idées, mais personne d'intouchable ? Dans le temps, il y a eu de la casse, mais les syndicats étaient forts grâce au courage des adhérents qui n'ont pas reculé. Nous sommes en train de perdre, nous avons déjà perdus, tous les acquis.

Alors il ne reste plus qu'à vous reconvertir et être autonomes.

La vie est trop précieuse, pour leur laisser gouverner nos vies.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et la grève du zèle ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la grève du zèle ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: “ Ras-le-bol, faut faire quelque chose ! ”-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !