AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» les facteurs distribuent des repas a domicile!
Hier à 22:07 par josephe

» greve du 19 OCTOBRE
Hier à 21:57 par josephe

» La fin des DSCC ??
Hier à 16:20 par Archaic

» pétition pour que les fédérations syndicales fassent opposition à l'accord distri
Hier à 14:07 par le barbier fou

» facteur d'équipe devient rouleur à plein temps
Hier à 12:12 par Courteville

» Préavis de grève lancé par SUD et FO à la demande des agents
Hier à 10:03 par olivier

» nouvelle réglementation seccable
Hier à 7:30 par Newpost

» Augmentation du prix du timbre
Hier à 7:05 par Lavande

» Calendriers Almanach
Jeu 19 Oct 2017 - 16:43 par louison

» Quelqu'un a essayé le nouveau "STABY" ?
Jeu 19 Oct 2017 - 15:45 par Gugus

»  PNA
Jeu 19 Oct 2017 - 13:07 par casper

» GIPA 2017
Jeu 19 Oct 2017 - 10:24 par clicclac

» controle medical
Mer 18 Oct 2017 - 16:45 par Hellcat

» bulletin du NPA secteur Poste
Mar 17 Oct 2017 - 19:46 par olivier

» Vente de quartiers ...
Mar 17 Oct 2017 - 17:25 par le_timbré

» Plan de revalorisation des carrières des fonctionnaires reportée!
Mar 17 Oct 2017 - 7:50 par yannguen

» rouleur
Mar 17 Oct 2017 - 5:45 par nine

» L'enquête sur la mort d'un prestataire de la Poste est toujours en cours
Lun 16 Oct 2017 - 19:02 par postier-insoumis

» Entretiens individuels après une grève
Lun 16 Oct 2017 - 13:32 par Jean Legrillon

» envois colissimos et conditions générales de ventes
Lun 16 Oct 2017 - 12:01 par youyou

» Rassemblement de soutien à Vincent Fournier (CGT FAPT 78) jeudi 19/10 !
Lun 16 Oct 2017 - 10:38 par Invité

» Burn out
Dim 15 Oct 2017 - 19:23 par postier-insoumis

» Congé parental mutuelle et tournée
Sam 14 Oct 2017 - 10:40 par Lulu

» Accident
Ven 13 Oct 2017 - 21:53 par postier-insoumis

» Une question ! ...
Ven 13 Oct 2017 - 21:30 par postier-insoumis

» Grève des fonctionnaires le 10/10/2017
Ven 13 Oct 2017 - 20:02 par postier-insoumis

» "Suicides à La Poste : Brisons le tabou" ( lien du site )
Ven 13 Oct 2017 - 19:52 par postier-insoumis

» Une petite video sympa
Ven 13 Oct 2017 - 19:51 par postier-insoumis

» J'ai besoin de vous !
Ven 13 Oct 2017 - 18:09 par yannguen

» Aménagement de poste
Jeu 12 Oct 2017 - 16:57 par Nnaye

» Veiller sur mes parents
Jeu 12 Oct 2017 - 7:46 par Syrene

» Départ anticipé
Lun 9 Oct 2017 - 9:30 par mag974

» Bonjour
Dim 8 Oct 2017 - 19:43 par agapée63

» Escale et ses déboires?...
Sam 7 Oct 2017 - 23:24 par don diego delavega

» Six heures de tournée, ce bel avenir pour les postiers à l'horizon 2020!
Sam 7 Oct 2017 - 21:11 par Jean Legrillon

» Retraite à points 2018
Ven 6 Oct 2017 - 22:34 par orwe

» Temps d'habillement
Ven 6 Oct 2017 - 21:12 par Jean Legrillon

» facteur d'équipe qui devient rouleur pour remplacer des départs
Jeu 5 Oct 2017 - 19:06 par Lavande

» oups
Jeu 5 Oct 2017 - 15:19 par Azerty84

» Vu sur le site www.sudptt.org
Mer 4 Oct 2017 - 17:28 par Archaic

» Les horaires collectifs!!!!!!
Mar 3 Oct 2017 - 16:46 par casper

» TPAS 2017-2018
Mar 3 Oct 2017 - 11:34 par max

» Examen de tri
Mar 3 Oct 2017 - 5:50 par nine

» En grève de la faim pour une pause déjeuner indigeste
Lun 2 Oct 2017 - 23:20 par postier-insoumis

» Du changement s'annonce sur la PIC de Rennes.
Lun 2 Oct 2017 - 12:42 par Aragon86

» La tutélaire en retraite ?
Sam 30 Sep 2017 - 18:07 par Invité

» besoin d'infos sur le poste "facteur de services expert"
Ven 29 Sep 2017 - 20:55 par Jean Legrillon

» Vu sur Facebook
Ven 29 Sep 2017 - 20:35 par Aragon86

» Livraison le dimanche
Ven 29 Sep 2017 - 5:48 par nine

» Des copains de SUD PTT Poitiers au tribunal
Jeu 28 Sep 2017 - 23:30 par postier-insoumis

» Tournées réservées : la fin des facteurs titulaires
Jeu 28 Sep 2017 - 19:19 par Newpost

» grève des facteurs de Saint Herblain (44)
Jeu 28 Sep 2017 - 17:21 par ned_ludd

» le 12 septembre, sans hésitation, on y va tous !
Mer 27 Sep 2017 - 21:45 par postier-insoumis

» renseignement sur possibilité d'arnaque sur le 3631
Mer 27 Sep 2017 - 20:51 par postier-insoumis

» Poste de Bellefontaine : l'ancien directeur soupçonné du braquage de sa banque
Mer 27 Sep 2017 - 19:49 par postier-insoumis

» Connaissez-vous Viapost ?
Mer 27 Sep 2017 - 19:43 par postier-insoumis

» Une employée fait un AVC à La Poste, son collègue est sanctionné !
Mer 27 Sep 2017 - 18:59 par postier-insoumis

» Flop de la grève du 12 septembre 2017
Mer 27 Sep 2017 - 18:54 par postier-insoumis

» Assignés en justice
Mer 27 Sep 2017 - 18:01 par margot

» Nouveau retraité
Mer 27 Sep 2017 - 13:32 par Lavande

» Ordonnances loi travail
Mer 27 Sep 2017 - 12:54 par postier-insoumis

» Tract Sauvage
Dim 24 Sep 2017 - 10:51 par nine

» Taille des VAE
Dim 24 Sep 2017 - 6:00 par casper

» Hello !
Jeu 21 Sep 2017 - 22:52 par 89jeff

» MAJ Factéo
Jeu 21 Sep 2017 - 9:43 par Syrene

» Arrêt maladie après vacation
Mer 20 Sep 2017 - 21:17 par nine

» cld
Mer 20 Sep 2017 - 0:17 par BLUEPEPS

» ambition 2020
Lun 18 Sep 2017 - 17:32 par casper

» Réveiller les moutons
Dim 17 Sep 2017 - 18:06 par Henry Walton JONES

» présentation
Sam 16 Sep 2017 - 15:18 par NESTOUR

» clm urgent répondez svp
Jeu 14 Sep 2017 - 23:36 par EZIO

» Visite de pré-reprise
Jeu 14 Sep 2017 - 20:37 par S.charlotte

» Grève ?
Jeu 14 Sep 2017 - 14:12 par yannguen

» Il faut respecter le code de la route, pour notre sécurité !
Mer 13 Sep 2017 - 19:16 par Invité

» Titres restaurant
Mar 12 Sep 2017 - 21:00 par don diego delavega

» Secabilité
Mar 12 Sep 2017 - 19:26 par albaride

» Poste de technicien SI
Mar 12 Sep 2017 - 16:27 par OsAkwa

» Des solutions pour le traitements d'ordre de réexpéditions ??
Lun 11 Sep 2017 - 21:12 par casper

» Adresse pour envoi arrêt maladie
Lun 11 Sep 2017 - 16:53 par Lavande

» meridienne
Dim 10 Sep 2017 - 9:06 par casper

» Contrat CDD à 30 heures
Sam 9 Sep 2017 - 20:18 par timbré

» méfiez-vous des contrefaçons !
Jeu 7 Sep 2017 - 19:10 par postier-insoumis

» pas de copie de l'entretien d'appréciation
Mer 6 Sep 2017 - 16:48 par bergerac

» congés non valides
Lun 4 Sep 2017 - 18:04 par emiju

» fin des 3 ans du Congé Longue maladie
Lun 4 Sep 2017 - 17:46 par tiga1

» chargé de fonction pour les contractuels
Dim 3 Sep 2017 - 9:14 par aladin27

» Quelles privatisations pendant ce quinquenat?
Sam 2 Sep 2017 - 20:49 par nokamae69

» Code du travail 2017 !
Sam 2 Sep 2017 - 9:36 par yannguen

» SONDAGE : la promotion des fonctionnaires à La Poste
Ven 1 Sep 2017 - 15:01 par Patou69

» la navette pickup
Ven 1 Sep 2017 - 13:15 par casper

» La Poste et ses nouveaux métiers
Ven 1 Sep 2017 - 11:53 par yannguen

» Compte épargne temps les 20%
Ven 1 Sep 2017 - 10:54 par facteur14

» Présentation
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:50 par casper

» PAB agressé .
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:40 par yannguen

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Jeu 31 Aoû 2017 - 11:31 par Invité


Partagez | 
 

 A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SVPat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2931
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Retraité C.Tri Marseille Gare
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 14:25

Depuis quelques mois, les directions de plusieurs bureaux suppriment les cafetières de nos facteurs.
Et avec elles, ce qu’il reste de convivialité à La Poste.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La cafetière ronfle et crépite, c’est un objet qui met de bonne humeur. Le matin, elle circule de main en main comme une boîte de chocolats.
Mais à La Poste, à Paris, l’engin est perçu comme un danger latent, une meurtrière en sommeil, par la direction. Elle est bannie de certains espaces, officiellement pour des raisons de sécurité : risque d’incendie.
Ces volatilisations d’appareils mettent des postiers de mauvaise humeur et obligent les syndicats à écrire des courriers absurdes sur la menace réelle et sérieuse que représente une cafetière.
« Moins grave que les objectifs de vente »
Tous les matins, un facteur du Xe arrondissement prend son café dans la petite cour pavée, typiquement parisienne, d’une boîte de prod’. Cela devient une habitude. Il sirote, heureux. Il compense, dit-il. Depuis quelques mois, les facteurs de son centre ne peuvent plus utiliser de cafetière dans l’espace de tri du courrier. Ce moment convivial de l’aube lui manque.
Les explications de La Poste
Des cafetières ont été retirées, ces derniers mois, parce qu’elles posaient des problèmes de sécurité, en contradiction avec le code du travail : « La mauvaise utilisation de cafetières peut entraîner des surintensités électriques ou la création d’arcs électriques, potentiellement source d’incendie. »
Selon La Poste, tous les espaces sont également concernés : ceux des agents et des cadres dirigeants.
Au centre de distribution du Xe arrondissement, près de la gare de l’Est, ce lundi matin, une postière confirme en chuchotant.
« C’est truffé de caméras ici, vous savez. »
Elle nous dit que l’appareil a été interdit « des quartiers » (lieu de tri du courrier), il y a environ un an. Il faut désormais monter au troisième étage, dans la salle de repos, pour faire le café et le descendre sur un plateau.
« Un jour, les chefs sont arrivés et ils ont demandé à ce que l’on retire les cafetières et les objets personnels des casiers, des bureaux et des tiroirs. Pas étonnant : leur métier, c’est de tracer des routes et de nous les faire suivre.
Mais tout ça, ce sont des broutilles, cela ne provoque pas des suicides. C’est moins grave que les objectifs de vente aux guichets de la Banque postale par exemple. »
« Ça créait du groupe »
Ailleurs, la cafetière a disparu d’une salle de pause. Olivier Rosay, secrétaire départemental du syndicat Sud, raconte que fin mai, l’équipe des manutentionnaires et agents de la cabine des lettres recommandées du centre du Ve arrondissement (une douzaine de personnes) l’a interpellé.
« Leur cafetière a disparu du jour au lendemain, ils n’ont pas été prévenus. Avant, ils se regroupaient à cinq ou six pour faire le café le matin. Ça créait du groupe. Maintenant, ils vont chacun leur tour à la machine automatique. J’ai essayé de régler le problème, mais ça n’a pas marché. »
Les appareils semblent poser moins de problèmes de sécurité dans les bureaux des cadres dirigeants du Ve arrondissement, ironise-t-il.
La bouilloire, réfugiée dans le local syndical
Le phénomène s’étend depuis l’été. Bruno Bernadin, qui travaille sur une plateforme de distribution du VIIIe arrondissement, raconte que depuis le mois d’août, la bouilloire a dû être retirée d’un bureau de collecte de recommandés de quatre personnes.

papy [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maah3.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 14:27

J'aimais bien cette atmosphère parfumée.
Revenir en haut Aller en bas
paillenqueue

avatar

Féminin Nombre de messages : 3652
Localisation : yvelines
Emploi/loisirs : danses populaires latines
Humeur : rebelle engagée
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 14:28

SVPat a écrit:
Depuis quelques mois, les directions de plusieurs bureaux suppriment les cafetières de nos facteurs.
Et avec elles, ce qu’il reste de convivialité à La Poste.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La cafetière ronfle et crépite, c’est un objet qui met de bonne humeur. Le matin, elle circule de main en main comme une boîte de chocolats.
Mais à La Poste, à Paris, l’engin est perçu comme un danger latent, une meurtrière en sommeil, par la direction. Elle est bannie de certains espaces, officiellement pour des raisons de sécurité : risque d’incendie.
Ces volatilisations d’appareils mettent des postiers de mauvaise humeur et obligent les syndicats à écrire des courriers absurdes sur la menace réelle et sérieuse que représente une cafetière.
« Moins grave que les objectifs de vente »
Tous les matins, un facteur du Xe arrondissement prend son café dans la petite cour pavée, typiquement parisienne, d’une boîte de prod’. Cela devient une habitude. Il sirote, heureux. Il compense, dit-il. Depuis quelques mois, les facteurs de son centre ne peuvent plus utiliser de cafetière dans l’espace de tri du courrier. Ce moment convivial de l’aube lui manque.
Les explications de La Poste
Des cafetières ont été retirées, ces derniers mois, parce qu’elles posaient des problèmes de sécurité, en contradiction avec le code du travail : « La mauvaise utilisation de cafetières peut entraîner des surintensités électriques ou la création d’arcs électriques, potentiellement source d’incendie. »
Selon La Poste, tous les espaces sont également concernés : ceux des agents et des cadres dirigeants.
Au centre de distribution du Xe arrondissement, près de la gare de l’Est, ce lundi matin, une postière confirme en chuchotant.
« C’est truffé de caméras ici, vous savez. »
Elle nous dit que l’appareil a été interdit « des quartiers » (lieu de tri du courrier), il y a environ un an. Il faut désormais monter au troisième étage, dans la salle de repos, pour faire le café et le descendre sur un plateau.
« Un jour, les chefs sont arrivés et ils ont demandé à ce que l’on retire les cafetières et les objets personnels des casiers, des bureaux et des tiroirs. Pas étonnant : leur métier, c’est de tracer des routes et de nous les faire suivre.
Mais tout ça, ce sont des broutilles, cela ne provoque pas des suicides. C’est moins grave que les objectifs de vente aux guichets de la Banque postale par exemple. »
« Ça créait du groupe »
Ailleurs, la cafetière a disparu d’une salle de pause. Olivier Rosay, secrétaire départemental du syndicat Sud, raconte que fin mai, l’équipe des manutentionnaires et agents de la cabine des lettres recommandées du centre du Ve arrondissement (une douzaine de personnes) l’a interpellé.
« Leur cafetière a disparu du jour au lendemain, ils n’ont pas été prévenus. Avant, ils se regroupaient à cinq ou six pour faire le café le matin. Ça créait du groupe. Maintenant, ils vont chacun leur tour à la machine automatique. J’ai essayé de régler le problème, mais ça n’a pas marché. »
Les appareils semblent poser moins de problèmes de sécurité dans les bureaux des cadres dirigeants du Ve arrondissement, ironise-t-il.
La bouilloire, réfugiée dans le local syndical
Le phénomène s’étend depuis l’été. Bruno Bernadin, qui travaille sur une plateforme de distribution du VIIIe arrondissement, raconte que depuis le mois d’août, la bouilloire a dû être retirée d’un bureau de collecte de recommandés de quatre personnes.

papy [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Comment déshumaniser un bureau, un collectif en supprimant la convivialité ?
Revenir en haut Aller en bas
lolla

avatar

Féminin Nombre de messages : 3772
Localisation : cooland
Emploi/loisirs : femme de terrain
Humeur : voir l'avatar!
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 14:31

Dans ce cas, supprimons l'ordinateur, la photocopieuse, le FAX, le téléphone, les éclairages........Tous ces appareils aussi sont potentiellement dangereux! carton rouge

Et pourquoi ne pas supprimer la hiérarchie, parce que quand l'ambiance déraille, ça chauffe, ça chauffe, ça chauffe......!!!!!! envie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 14:44

Le plus toxique est le hiérarchie.

Aussi j'ai acheté un robot à café !
Revenir en haut Aller en bas
SVPat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2931
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Retraité C.Tri Marseille Gare
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 14:45

papy Bah d'un autre coté, c'est bien parce que l'on avait supprimé le pain qu'une révolution est née !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maah3.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 15:23

Cela me remémore un blâme reçu par ce qu'un planqué avait branché une cafetière sur l'onduleur collectif à la place d'un micro. Le courant avait sauté et panne informatique sur tout l'étage du lieu d'intervention. J'ai pris six semaines de congés maladie à l'issue de cela (justifiées par ce que l'on a trouvé par la suite).
Revenir en haut Aller en bas
Abdulaye

avatar

Nombre de messages : 2455
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 15:48

supprimer tout ce qui peut faire de la solidarité est un classique ...

après avoir diviser avec facteur d'avenir, voici la suppression des cafetières ... bientot interdiction de se parler ????
Revenir en haut Aller en bas
yannguen



Masculin Nombre de messages : 8394
Localisation : Auvergne
Emploi/loisirs : Informatique,jardinage,voyages,tir
Humeur : Nul ne possède tout le savoir, sachons cependant le partager avec autrui !!!!!
Date d'inscription : 02/05/2010

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 15:52

Abdulaye a écrit:
supprimer tout ce qui peut faire de la solidarité est un classique ...

après avoir diviser avec facteur d'avenir, voici la suppression des cafetières ... bientot interdiction de se parler ????


après avoir supprimé les cafettes, aujourd'hui c'est le tour des cafetières!
Revenir en haut Aller en bas
lolla

avatar

Féminin Nombre de messages : 3772
Localisation : cooland
Emploi/loisirs : femme de terrain
Humeur : voir l'avatar!
Date d'inscription : 03/06/2010

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 15:54

Sans parler l'interdiction de mettre de la musique!
Ca mettait une bonne ambiance. Maintenant, ça les soule!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 15:57

Quand j'allais au plus gros bp du département, je passais par la cafette.
Revenir en haut Aller en bas
paillenqueue

avatar

Féminin Nombre de messages : 3652
Localisation : yvelines
Emploi/loisirs : danses populaires latines
Humeur : rebelle engagée
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 16:03

Abdulaye a écrit:
supprimer tout ce qui peut faire de la solidarité est un classique ...

après avoir diviser avec facteur d'avenir, voici la suppression des cafetières ... bientot interdiction de se parler ????
Tôt ou tard, une note de service sera affichée dans les locaux de l'ensemble des établissements.
yannguen a écrit:
Abdulaye a écrit:
supprimer tout ce qui peut faire de la solidarité est un classique ...

après avoir diviser avec facteur d'avenir, voici la suppression des cafetières ... bientot interdiction de se parler ????


après avoir supprimé les cafettes, aujourd'hui c'est le tour des cafetières!
La suppression d'être à plusieurs à parler autour d'un casier de tri.
lolla a écrit:
Sans parler l'interdiction de mettre de la musique!
Ca mettait une bonne ambiance. Maintenant, ça les soule!
Voire même l'interdiction d'écouter le walkman.... oui, cela existe..
Revenir en haut Aller en bas
ricoza



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 16:06

En effet en province c'est pareil , les cafetières électriques basic sont un risque d'incendie.

Par le moment du café entre postiers n'est pas fini , car chez nous c'est cafetières ont eté remplaces par des cafetières isothermes sécurisé (des que le café est fini l'alimentation se coupe) et en plus elles sont fournis par notre DOTC( une par bureau )
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 17:46

L'article fait couler beaucoup d'encre, ci-dessous la réponse que je viens d'y publier :

Je peux comprendre certaines réactions qui trouvent dérisoires ces histoires de cafetières retirées, mais ce qu’il faut voir, c’est qu’une boîte qui refuse de restituer la cafetière d’un service, par principe, par dogme, alors que c’est une demande qui ne lui coûte pas le moindre centime, REFUSE évidemment tout le reste. Il est évident que les postiers n’obtiendront jamais d’emplois, sauf s’ils se mobilisent fortement, avec une boîte qui refuse les demandes les plus minimes !

Il y avait 323 000 agents en 2002 à La Poste, il n’en reste plus que 246 000 aujourd’hui, c’est un des plus grand plan social du pays, moins visible et moins spectaculaire que des usines qui ferment, mais tout aussi catastrophique pour la société. A l’horizon 2015, La Poste veut qu’il ne reste moins que 200 000 agents. Les conséquences sont le chômage de masse - quel avenir pour nos jeunes ? - , la dégradation du service rendu aux usagers, la dégradation des conditions de travail et de vie des postiers...

Utilisation endémique de la sous-traitance (des boîtes de louageurs payées au paquets distribués, bonjour la qualité du service !), de l’intérim (des intérimaires à qui on promet un CDI forment d’autres intérimaires avant d’être remerciés à leur tour !), du flicage sur le personnel (contrôles médicaux à domicile systématisés donnant pouvant donner lieu à des licenciements ensuite, caméras de vidéo-surveillance omniprésentes, pressions permanentes à la productivité, congés annulés en dernière minute parce qu’il manque du personnel...) ; c’est la fin du
service public...

Cet exemple des cafetières retirées symbolise entièrement
l’autoritarisme extrême des dirigeants de La Poste, dont le seul but, est de faire rentrer au CAC 40 cette planche à billet.

Quand une hiérarchie répond NON à toute demande du personnel, uniquement par principe, nous ne nous étonnons plus que des drames ait lieu aussi régulièrement.

Nous refusons cet état de fait, nous refusons cette inhumanité, nous voulons l’embauche de nos intérimaires en CDI et l’arrêt des suppressions d’emplois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 18:09

Les syndicats ont ils vu venir ?
Revenir en haut Aller en bas
François84

avatar

Masculin Nombre de messages : 2207
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 18:34


Haaa ... le "principe de précaution" ... Shocked Shocked Shocked

Heureusement, chez moi, les locaux sont sous la responsabilité de l'Enseigne, et ... on laisse la cafetière !!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 19:18

J'ai trouvé cela sur internet

Le Code du travail interdit à l’employeur de laisser ses salariés prendre leur repas dans
les locaux affectés au travail. Pour éviter tout risque de procès-verbal dressé par
l’inspection du travail en cas de contrôle, le chef d’entreprise doit veiller à mettre à la
disposition de ses salariés un espace dédié à la restauration.


ceci peut peut-etre expliquer cela ...sachant que l'inspection du travail a acces à nos locaux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 19:22

léa24 a écrit:
ceci peut peut-etre expliquer cela ...sachant que l'inspection du travail a acces à nos locaux maintenant.

Précisément maintenant, est-ce rétroactif ?
Revenir en haut Aller en bas
François84

avatar

Masculin Nombre de messages : 2207
Date d'inscription : 20/12/2010

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 19:24


Un local dédié, une cafetière branchée sur une ligne protégée par son propre disjoncteur différentiel, ... Je ne vois pas le problème.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 19:26

Je n'en vois pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
paillenqueue

avatar

Féminin Nombre de messages : 3652
Localisation : yvelines
Emploi/loisirs : danses populaires latines
Humeur : rebelle engagée
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 19:43

olivier a écrit:
L'article fait couler beaucoup d'encre, ci-dessous la réponse que je viens d'y publier :

Je peux comprendre certaines réactions qui trouvent dérisoires ces histoires de cafetières retirées, mais ce qu’il faut voir, c’est qu’une boîte qui refuse de restituer la cafetière d’un service, par principe, par dogme, alors que c’est une demande qui ne lui coûte pas le moindre centime, REFUSE évidemment tout le reste. Il est évident que les postiers n’obtiendront jamais d’emplois, sauf s’ils se mobilisent fortement, avec une boîte qui refuse les demandes les plus minimes !

Il y avait 323 000 agents en 2002 à La Poste, il n’en reste plus que 246 000 aujourd’hui, c’est un des plus grand plan social du pays, moins visible et moins spectaculaire que des usines qui ferment, mais tout aussi catastrophique pour la société. A l’horizon 2015, La Poste veut qu’il ne reste moins que 200 000 agents. Les conséquences sont le chômage de masse - quel avenir pour nos jeunes ? - , la dégradation du service rendu aux usagers, la dégradation des conditions de travail et de vie des postiers...

Utilisation endémique de la sous-traitance (des boîtes de louageurs payées au paquets distribués, bonjour la qualité du service !), de l’intérim (des intérimaires à qui on promet un CDI forment d’autres intérimaires avant d’être remerciés à leur tour !), du flicage sur le personnel (contrôles médicaux à domicile systématisés donnant pouvant donner lieu à des licenciements ensuite, caméras de vidéo-surveillance omniprésentes, pressions permanentes à la productivité, congés annulés en dernière minute parce qu’il manque du personnel...) ; c’est la fin du
service public...

Cet exemple des cafetières retirées symbolise entièrement
l’autoritarisme extrême des dirigeants de La Poste, dont le seul but, est de faire rentrer au CAC 40 cette planche à billet.

Quand une hiérarchie répond NON à toute demande du personnel, uniquement par principe, nous ne nous étonnons plus que des drames ait lieu aussi régulièrement.

Nous refusons cet état de fait, nous refusons cette inhumanité, nous voulons l’embauche de nos intérimaires en CDI et l’arrêt des suppressions d’emplois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 20:41

Cela mérite une tasse ! café
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 1388
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 20:51

une des meilleures réponses que j'ai vu sur le site de rue 89, qui démontre bien que le patronat utilise les arguments santé-sécurité et prend en otage la filière prévention pour casser le tissu social et les liens entre individus...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oui j’ai eu l’occasion d’avoir un DRH qui disait suite à mon intervention auprès du CSCT sur les prise électrique déglingué et qui risqué de nous électrocuter (prise métalique sur goulotte métalique vieux machin quoi) à fait retirer les cafetières sous prétexte que je voulais faire du tord à l’entreprise et que c’etait les employés qui tiraient sur la prise et que c’était de notre faute. Il a eu l’audace de me montrer une prise dans son bureau totalement sortie avec les fils et me dire vous ne risquez rien mettez votre main dessus... Je lui est dit qu’il le fasse le premier et que s’il avait le malheur d’être électrocuté j’en serait moi aussi très surpris... Bref tout ça pour dire que ce qui arrive à la poste arrive partout dans le privé... Les patrons préfèrent faire supprimer les cafetières que d’augmenter son personnels ou d’embaucher bref : on vit une époque formidable...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mar 13 Nov 2012 - 21:39

D'un autre coté quand il s'agit de sécurité physique des personnes, le harcèlement verbal est une agression.
Revenir en haut Aller en bas
coliman

avatar

Masculin Nombre de messages : 799
Localisation : SALBRIS
Emploi/loisirs : 4X4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: le café le matin   Mer 14 Nov 2012 - 1:04

Etre CONTENT d’arriver sur son lieu de travail le matin !
Vaste programme car les moments collectifs sont en voie de disparition depuis des années.
Depuis la vague des suicides, La Poste veut quand même créer du bonheur. Pour cela, elle organise « des séances de massage et des petits-déjeuners événements ». Lors de ces opérations, des chefs distribuent des croissants aux employés et miment la bonne humeur. Les salariés sont invités à dire merci et à sourire aussi .
C'est bien parce que la crise est là, avec son cortège de restructurations et de pressions inévitables, qu'il est plus que jamais nécessaire d'accompagner les salariés et de prendre en compte leurs difficultés. Raisonnement valable que l'on soit humaniste ou pragmatique, puisque cela renforce la motivation, donc l'efficacité. Il faut en finir avec les pratiques managériales toxiques .

"Donner et prendre. La coopération en entreprise", par Norbert Alter (éd. La Découverte).


La mise en place d'un " environnement de travail non hostile " est facteur d'efficacité et de productivité.
Voici quatre pistes pour améliorer l'organisation du travail des mesures concrètes pour redonner du sens au travail, améliorer les relations et le mieux-vivre sur le lieu professionnel.

1. Prendre un bon départ
" Une grande part du bien-être du salarié se joue dès sa prise de fonction ".

2. Autoriser la flânerie
" Il devient urgent de redonner aux salariés le temps de flâner " - car c'est justement durant les pauses et les causeries qu'ils échangent contacts, idées, solutions... " Et cette coopération est au coeur de l'efficacité.

3. Anticiper la charge de travail
" L'incertitude et le manque de visibilité se révèlent une source majeure de mal-être, il faut annoncer le plus tôt possible l'arrivée d'un surcroît de travail. Et préciser sa durée:

4. Cautionner certaines transgressions
" Lorsqu'un salarié contourne une procédure pour être plus efficace, cette transgression risque de l'angoisser. "
Le manager, doit soutenir l'initiative du collaborateur et traverser l'édredon .

Dans des organisations de plus en plus technocratiques, " il faut retrouver l'identité collective et l'esprit de métier, celui du compagnonnage, en s'intéressant à la façon de travailler plus qu'au respect de règles dogmatiques ".

Source * "Donner et prendre. La coopération en entreprise", par Norbert Alter (éd. La Découverte).[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.greenpeace.org/france/
M. X



Nombre de messages : 2750
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mer 14 Nov 2012 - 6:09

L'article et les réactions : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mer 14 Nov 2012 - 8:18

L'odeur du café chaud, les minutes (ou secondes) de détente, la convivialité, le petit moment d'échange amicale, terminés aussi !!!!!
Ils iront jusqu'au bout. Alors qu'ils s'aménagent des journées détente !
Vous vous sentez bien monsieur Bailly et votre staff ?????
La sécurité incendie !? et la vie ou la mort de son personnel, ça compte ?
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6565
Age : 61
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   Mer 14 Nov 2012 - 8:29

il y a encore trop de cafetières aujourd'hui dans les services
les gens ont préférés se faire un petit café dans les bureaux plutôt que de montrer leurs colères en dehors des services
Revenir en haut Aller en bas
coliman

avatar

Masculin Nombre de messages : 799
Localisation : SALBRIS
Emploi/loisirs : 4X4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: ancienne halte   Mer 14 Nov 2012 - 9:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
un petit clin d'oeil au passé wououw
Revenir en haut Aller en bas
http://www.greenpeace.org/france/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent   

Revenir en haut Aller en bas
 
A La Poste, le mystère des cafetières qui disparaissent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entretien poste de chargé d'informatique documentaire
» Photo Mystère
» Envoyer une lettre recommandée depuis la poste.fr.
» Heula à la Poste.
» Liste de pourvoi de poste complémentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Informations postales générales et faits divers-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !