Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 3:41 par betelgeuse

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Sam 20 Oct 2018 - 13:41 par mathy13

» Que lisez vous en ce moment ?
Sam 20 Oct 2018 - 5:23 par betelgeuse

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Ven 19 Oct 2018 - 12:34 par olivier

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Jeu 18 Oct 2018 - 19:13 par cafard

» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Mar 16 Oct 2018 - 16:29 par ovide

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Dim 14 Oct 2018 - 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA


Partagez | 
 

 Gestion du personnel au sein de l'entreprise La Poste

Aller en bas 
AuteurMessage
barad19



Masculin Nombre de messages : 1189
Age : 47
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Gestion du personnel au sein de l'entreprise La Poste   Lun 4 Mar 2013 - 11:29

Gestion du personnel au sein de l'entreprise La Poste
14 ème législature
Question orale sans débat n° 0025S de M. Dominique Watrin (Pas-de-Calais - CRC)
publiée dans le JO Sénat du 12/07/2012 - page 1510

M. Dominique Watrin attire l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur la gestion des personnels au sein de l'entreprise La Poste.

Les médecins de prévention de l'entreprise « La Poste » font régulièrement état de l'accentuation des risques psychosociaux et d'une recrudescence des troubles musculo-squelettiques chez les agents de La Poste.

Le plan de restructuration récemment mis en place par la direction de l'établissement pour l'activité courrier, appelé « Facteur d'avenir », modifie le système de distribution. L'introduction du principe de " sécabilité " des tournées érige notamment la flexibilité et l'auto-remplacement en mode de gestion du personnel du courrier.

Conjuguée à la suppression de 80 000 postes depuis 2002 et au changement de statut de La Poste, l'application de la « sécabilité » entraîne une aggravation considérable des conditions de vie et de travail des agents, ainsi qu'une remise en cause du service rendu au public.

Il lui demande quelles mesures il entend prendre pour mettre un frein à ces réorganisations successives qui négligent la santé du personnel de La Poste.


Réponse du Ministère chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation
publiée dans le JO Sénat du 25/07/2012 - page 2324

M. Dominique Watrin. Monsieur le ministre délégué, la déréglementation européenne des services postaux et la mise en concurrence des opérateurs européens plutôt que leur coopération ont engendré la suppression de 300 000 emplois en Europe. En France, La Poste bat des records dramatiques en la matière : 80 000 emplois supprimés depuis 2002 dont près de 7 000 au cours du seul premier semestre 2011, cela représente un emploi sacrifié en moyenne toutes les heures, c'est-à-dire le plus grand plan de casse sociale de notre pays.

Pour justifier la réduction drastique des effectifs, la direction de l'entreprise invoque régulièrement la baisse du trafic de courrier. Pourtant, le groupe La Poste a enregistré un bon résultat en 2011 : son chiffre d'affaires a dépassé 21 milliards d'euros. Le secteur du courrier affiche même une stabilisation, alors que la diminution des volumes reste toujours nettement inférieure aux prévisions annoncées.

Cette course effrénée vers la rentabilité provoque de gravissimes dommages collatéraux. Ainsi, le syndicat professionnel des médecins de prévention de La Poste, qui représente la moitié de ces derniers, a fait part de ses inquiétudes à Jean-Paul Bailly, en dénonçant « des méthodes de management de La Poste » qui « créent des inaptes physiques ou psychologiques ».

Se heurtant à un déni constant de la part de la direction du groupe, ce syndicat dénonce régulièrement des suicides ou des tentatives de suicide, un mal-être au travail qui touche tous les niveaux opérationnels de l'entreprise et une explosion patente du nombre d'arrêts-maladie.

Au service courrier, la mise en place du plan de restructuration appelé « Facteurs d'avenir » a modifié le système de distribution. Le principe de « sécabilité » des tournées y érige désormais la flexibilité et l'auto-remplacement en mode de gestion du personnel.

Tous les dix-huit mois, dans chaque bureau de poste, les effectifs sont recalculés - à la baisse - en fonction de la diminution du volume de courrier attendu, de paramètres techniques mais aussi de normes de cadences qui déshumanisent le service rendu.

Toujours d'après les rapports médicaux, on remarque, subséquemment, une dégradation considérable de la santé physique - 60 000 postiers sont atteints d'affections péri-articulaires - et mentale des agents de ce service, qui voient les effectifs diminuer pour une charge de travail constante.

Monsieur le ministre, à mon sens, La Poste est devenue une bombe à retardement. On ne pourra pas dire qu'on ne savait pas. En outre, il convient de souligner que l'État est l'actionnaire principal du groupe, qui lui est lié à la fois par un contrat de plan et par un contrat de service public.

Au regard de cette situation, quelles mesures entendez-vous mettre en œuvre pour placer de nouveau l'humain au centre des objectifs du groupe La Poste et pour soumettre ce dernier aux exigences de qualité de service public et de travail exprimées par les personnels et les usagers ?

M. le président. La parole est à M. le ministre délégué.

M. Benoît Hamon, ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé de l'économie sociale et solidaire et de la consommation. Monsieur le sénateur, je vais reprendre un certain nombre des chiffres que vous venez de citer, en les complétant par d'autres.

Selon l'Observatoire de la vie au travail, 65 % des Français se disaient stressés au travail en 2010, contre 55 % en 2009 ; 24 % des hommes et 37 % des femmes évoquent un mal-être en parlant de leur travail, selon les enquêtes menées dans le cadre de l'étude épidémiologique Samothrace.

En réalité, dans les entreprises qui sont sujettes à des transformations majeures, les risques psychosociaux doivent être considérés avec le plus grand sérieux. De fait, on connaît la chaîne des conséquences qui peuvent s'enclencher dans les grands services publics ayant subi des changements importants ; la perte de reconnaissance, la perte de sens du métier que l'on exerçait auparavant, auxquelles s'ajoute parfois la perte d'estime de soi, peuvent entraîner de la souffrance au travail et engendrer la multiplication des risques psychosociaux.

Dans certains cas, cette souffrance au travail peut conduire aux tragédies qu'ont connues par le passé un certain nombre de grandes entreprises. Il s'agit donc de rester particulièrement attentif à la conduite du changement dans ces situations : le Gouvernement entend l'être tout particulièrement. C'est donc à l'aune de cette réalité sociale que nous observons les évolutions en cours à La Poste.

Comme vous le savez, la poursuite de la dynamique d'adaptation de La Poste à son environnement et au service de ses clients est indispensable : c'est même une des conditions de la pérennité du groupe, de son développement et, partant, de l'emploi et de la qualité de vie au travail de ses personnels.

Dans ce contexte, l'État veille et veillera tout particulièrement à ce que l'amélioration des conditions de travail des postiers et la prise en compte des personnes dans la conduite du changement constituent des objectifs à part entière de La Poste.

À cet égard, la Poste a récemment lancé plusieurs initiatives.

En 2010, le groupe a mis en œuvre un plan « Santé Sécurité au travail » pour la période 2010-2013, lequel est notamment axé sur le renforcement de la prévention des accidents du travail - accidents de circulation, chutes, accidents de manutention - et des troubles musculo-squelettiques, ainsi que sur une plus grande sensibilisation des managers aux problématiques de santé et de sécurité. Par ailleurs, les conditions de travail se sont améliorées, les accidents de travail avec arrêt, pour ne citer que cet indicateur, ayant reculé de 22 % en 2011. C'est évidemment une évolution positive.

Au printemps 2012, La Poste a pris de nouvelles initiatives, notamment en lançant un grand dialogue national et local associant l'ensemble des postiers, au sujet de la vie au travail. Ces dernières semaines, chaque postier a ainsi eu l'occasion d'indiquer directement les améliorations qu'il souhaitait voir apporter à son cadre de travail.

À ces travaux de concertation, s'ajoute la création d'une commission présidée par Jean Kaspar. Composée de représentants des organisations syndicales, d'experts externes et des dirigeants de La Poste, cette commission devra notamment formuler des recommandations au sujet de la prise en compte des personnes dans la conduite du changement au sein du groupe.

En outre, il convient de mentionner la création d'une fonction de médiation de la vie au travail auprès du président de La Poste.

Enfin, 1 000 recrutements supplémentaires seront réalisés en 2012.

Ces initiatives vont dans le bon sens dès lors qu'elles tendent à prendre en charge sérieusement les demandes des personnels, les inquiétudes de ces derniers en matière de changement et les risques psychosociaux qu'induisent les processus liés aux évolutions majeures qui se produisent au sein de grandes entreprises publiques comme La Poste.

S'agissant plus particulièrement du projet « Facteurs d'avenir », je souligne que l'objectif visé est de garantir que les tournées soient assurées quotidiennement par des professionnels grâce à l'organisation de remplacements au sein d'équipes de facteurs à la fois plus autonomes et plus solidaires. C'est cette continuité du service qui a permis l'augmentation du taux de couverture quotidienne des tournées constatée en 2011. Cette évolution explique sans doute également le record de la qualité du service public du courrier. Nous devons bien sûr nous en féliciter.

La mise en œuvre du projet « Facteurs d'avenir » sur l'ensemble du territoire national s'est d'ailleurs accompagnée d'un investissement inédit consacré à l'amélioration des matériels et des conditions de travail. De surcroît, elle s'est appuyée sur une conduite du changement qui a permis la signature de près de 1 800 accords locaux avec les organisations syndicales, au sein des sites réorganisés.

Au demeurant, je le dis et je le répète, au-delà de ces progrès et même si La Poste a exprimé le souci de mieux associer les personnels aux différentes initiatives, à celles des commissions notamment, nous veillerons à ce que la réorganisation du service postal n'altère pas les conditions de travail des facteurs et ne multiplie pas les risques psychosociaux.

M. le président. La parole est à M. Dominique Watrin.

M. Dominique Watrin. Monsieur le ministre, je prends acte de votre réponse et je vous en remercie. J'y ai relevé que vous souhaitiez accorder une attention particulière, dans le dossier de la santé au travail, au risque psychosocial, notamment au sein de l'entreprise La Poste. (M. le ministre délégué acquiesce.)

En ce qui me concerne, j'ai engagé, au niveau de mon département, un travail de concertation avec les syndicats de La Poste, et ce sont eux qui m'ont alerté sur ces problèmes. Je suis également en contact avec la direction départementale de La Poste. Je crois que ces échanges sont fructueux et, en tant que futur rapporteur de la mission « Santé » du projet de loi de finances pour 2013, je souhaite donner une dimension nationale à ces sujets.

Monsieur le ministre, vous avez raison de dire que La Poste doit évoluer, et personne ne le conteste. Il reste qu'un problème subsiste, qui touche à l'organisation même du travail. La Poste a certes mis en place des commissions, elle réunit des instances, mais, en général, elle refuse d'évoquer ces enjeux d'organisation du travail, notamment pour ce qui concerne les facteurs.

À ce titre, je vous signale, car cela me paraît important pour l'avenir, qu'un certain nombre de jugements ont été récemment rendus qui condamnaient La Poste. J'ajoute que, le 25 juin 2012, Le Parisien, qui n'est pas un journal révolutionnaire, a publié un article dénonçant le travail dissimulé à La Poste et le non-paiement d'heures supplémentaires.

Il y a donc un réel problème, que l'on ne peut pas masquer, et l'État doit prendre toute sa responsabilité. Je pense qu'il en a les moyens : il existe un contrat de service public qui lie La Poste à l'État ; il me semble que celui-ci a, en particulier, les moyens de faire un peu mieux respecter les personnels et la santé au travail.

N'oublions pas non plus que l'État a apporté des fonds importants dans le cadre de la recapitalisation de 2009 et que 600 millions d'euros doivent encore être versés. Les discours catastrophistes que nous avaient, à l'époque, tenus les dirigeants de La Poste sont aujourd'hui démentis par les faits puisque ces mêmes dirigeants annoncent aujourd'hui 478 millions d'euros de bénéfices en 2011, au lieu des 343 millions attendus.

Les moyens existent donc pour permettre à l'État non seulement d'être vigilant mais encore de prendre les mesures nécessaires afin que soient assurés à la fois un meilleur service public et un plus grand respect de la qualité du travail dans cette entreprise.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Gestion du personnel au sein de l'entreprise La Poste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA GESTION DU PERSONNEL
» Gestion des affectations pour le personnel
» Gestion des dechets du ganglion sentinelle
» PCR externe pour entreprise extérieure intervenant en INB
» gestion dosimétrie personnel extérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: “ Ras-le-bol, faut faire quelque chose ! ”-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !