Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 6:00 par betelgeuse

» Que lisez vous en ce moment ?
Aujourd'hui à 5:23 par betelgeuse

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Hier à 12:34 par olivier

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Jeu 18 Oct 2018 - 19:13 par cafard

» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Mar 16 Oct 2018 - 16:29 par ovide

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Dim 14 Oct 2018 - 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou


Partagez | 
 

 Solidarité avec les postièr.e.s en lutte. Cantine de soutien

Aller en bas 
AuteurMessage
geronima



Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Solidarité avec les postièr.e.s en lutte. Cantine de soutien   Lun 16 Juin 2014 - 21:05

Cantine de soutien et discussion avec les grévistes de la Poste du 92, en lutte depuis presque 4 mois, vendredi 20 juin à 18h30 à la Cantine des Pyrénées.

Depuis plus de 120 jours maintenant des postières et des postiers des Hauts-de-Seine sont en grève (https://paris-luttes.info/postiers-du-92-en-lutte). Démarré le 29 janvier pour réclamer le renouvellement du contrat de certains de leurs collègues les grévistes font face, à un silence médiatique et politique assourdissant, mais surtout à une répression féroce de la part de leur employeur.

Face à la ténacité des grévistes qui résistent depuis trois mois, la Poste vient en effet de lancer des procédures disciplinaires pour une dizaine de grévistes, ce qui risque pour plusieurs d’entre eux de se traduire par le licenciement pur et simple.

Au delà de la simple solidarité de classe envers des travailleurs, cette lutte se distingue sur différents points :
Sa durée et sa détermination :

dans cette époque où l’abattement est désormais la norme prêchée partout, la durée et l’ampleur de cette grève sont un démenti cinglant à la résignation quotidienne. Elle est également la démonstration que l’affrontement entre exploiteurs et exploités reste le quotidien de millions de personnes dans cette société, que ce que l’on nomme lutte de classe est une réalité concrète et tangible, malgré ce que l’on voudrait nous faire croire. Enfin elle redonne de l’éclat au joli mot de solidarité, à l’opposé d’un chacun pour soi (et tout le monde dans la merde !) tellement profitable, pour ceux qui nous dirigent.
Ses revendications :

Lancée dans une course folle à la compétitivité depuis qu’elle gère une « société anonyme » la Poste a non seulement réduit la qualité de ses services (tout en augmentant ses tarifs, évidemment), mais aussi supprimé des centaines de bureaux et d’agences sur le territoires et aligné ses offres financières et ses méthodes sur celles des banques. Cette restructuration, s’est traduite depuis quinze ans par une forte intensification du travail et un management particulièrement cruel dont la vague de suicides ces dernières années à démontré le caractère criminel.
Elle a aussi changé la nature des cadres du contrat de travail. Le recours systématique aux contrats précaires (recours a des CDD multiples) , aux contrats aidés (CAE/CUI) ou même à des salariés en formation (les contrats FORMAPOST) qui effectuent de fait des tâches identiques à celles des salariés titulaires mais en moins cher, dans une entreprise qui assure un service stable et quasiment sans concurrence qui n’est motivée que par la recherche du fric (la Poste annoncé 600 millions de bénef’ l’année dernière). La légitimité de cette grève contre la précarité et le mépris de la hiérarchie est donc totale. Comment ne pas se reconnaître ses revendications ?
Sa composition :

Les grévistes issus majoritairement du prolétariat des banlieues démontrent, par leur ténacité et la solidarité qu’ils se témoignent que, pour ceux qui l’auraient oublié « la classe » aussi diverse et variée soit elle, est encore une réalité opérante et agissante. A contre courant des poncifs médiatiques et du mépris journalistique, présentant ces dernières comme des « territoires perdus », renouant par là même avec la vieille rengaine classe laborieuse/classe dangereuse. Les banlieusards ce sont d’abord des travailleurs.

Sa dynamique et ses perspectives :

Devant le silence médiatique et l’absence de solidarité syndicale globale, et bien conscients des enjeux qu’ils incarnent les postiers des Hauts de Seine ont œuvré à construire cette fameuse convergence dont tout le monde parle mais que fort peu mettent en pratique. En occupant avec les intermittents du spectacle le siège du PS rue de Solferino, en proposant des discussions pour la constitution d’une coordination pour les postiers de toute l’Ile-de-France, les grévistes ouvrent des possibilités qui pourraient s’avérer prometteuses pour l’avenir.

Ce qui se déroule à la Poste est donc à l’image de toute la société. Et pour tout ceux qui bossent dans un boulot de merde payé des miettes avec en plus l’angoisse de ne pas savoir de quoi sera fait demain comme pour ceux qui chôment avec la culpabilisation et le contrôle permanent, le combat des grévistes du 92 est un bol d’air frais. Il est donc primordial de tout faire pour que celui-ci soit gagnant, car leur victoire sera aussi quelque part la notre.

Nous discuterons de tout cela en avec les grévistes de la poste le vendredi 20 juin a la Cantine des Pyrénées, non seulement pour récolter du fric et alimenter leur caisse de solidarité, mais aussi pour comprendre comment nous pourrions nous aussi (en tant qu’usager de la Poste par exemple) renforcer cette lutte car si notre solidarité doit être matérielle elle doit aussi être effective et ne peut se résumer à la simple assistance financière, pour transformer cette solidarité en arme.

Vendredi 20 juin, 18h30
à la Cantine des Pyrénées,
331 rue des Pyrénées, métro Jourdain
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
 
Solidarité avec les postièr.e.s en lutte. Cantine de soutien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gaz : le tarif spécial de solidarité
» Que faire avec des coings ?
» Jojo petit bébé de 3 semaines avec une SPR
» Navires Belge avec équipage Anglais
» Configurer le pare-feu pour PG avec Norton Internet Security

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Luttes et grèves en cours et à venir-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !