Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Hier à 18:37 par cafard

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Hier à 11:32 par FireWalker

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Hier à 8:23 par betelgeuse

» Affiche
Hier à 0:16 par tahar

» recap des grèves à la poste
Sam 22 Sep 2018 - 19:35 par CarlosHdF

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Mar 18 Sep 2018 - 12:14 par ovide

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» presentation
Sam 11 Aoû 2018 - 10:26 par Lavande

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» Prime rouleur
Mer 18 Juil 2018 - 18:08 par casper

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Lun 16 Juil 2018 - 20:49 par Bretécher Anne

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Lun 2 Juil 2018 - 7:34 par olivier

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou

» Lalevade-d'Ardèche : la grève se poursuit au centre de tri de La Poste
Lun 25 Juin 2018 - 20:39 par riboul

» Vic Fezensac: la brigade des traîtres logée à l'hotel
Lun 25 Juin 2018 - 20:35 par riboul

» séparation et fiche famille rh
Sam 23 Juin 2018 - 17:48 par ibra75

» Joué-lès-Tours. Grève au site de distribution de La Poste
Ven 22 Juin 2018 - 8:31 par olivier

» Grève des facteurs ce jeudi à Joué-les-Tours et Chambray-les-Tours
Jeu 21 Juin 2018 - 18:17 par riboul

» Sur les droits des femmes en 1894
Jeu 21 Juin 2018 - 12:31 par agapée63

» Olaa
Jeu 14 Juin 2018 - 5:45 par nine

» 100% des guichetiers de Firminy, Unieux et du Chambon-Feugerolles étaient en grève mardi
Mer 13 Juin 2018 - 20:12 par olivier

» grève nationale contre la pause méridienne le 11 juin !
Mar 12 Juin 2018 - 20:13 par M. X

» Présentation "bonjour"
Mar 12 Juin 2018 - 20:12 par madame la farceuse

» Le syndicat Sud PTT de l'Hérault dénonce une nouvelle tentative de suicide à La Poste
Mar 12 Juin 2018 - 14:40 par riboul

» Que lisez vous en ce moment ?
Dim 10 Juin 2018 - 16:31 par facteur +


Partagez | 
 

 Sa vie de facteur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 15:48

Salut à toutes et à tous.
Il y a eu Ned_ludd et son excellente brochure "La Mécanique des lettres"
Il y a Juliette Petit Travail Tranquille et son "immersion dans l'univers impitoyable de la poste"

ça m'a donné envie de me lancer à mon tour...

Si vous n'aimez pas lire, si vous n'avez pas envie d'entendre parler du boulot, rien ne vous oblige à parcourir les lignes qui suivent.
Par contre, si vous voulez me suivre dans cette aventure, n'hésitez pas à me donner votre avis, n'hésitez pas à me critiquer, car comme dirait la farceuse, c'est ce qui nous fait avancer...

Voici donc, pour celles et ceux que ça interresse, les premières pages de "sa vie de facteur", par Ribouldingue.


sa vie de facteur

A mesure que je prends de l'âge, je trouve de plus en plus difficile de me lever le matin.
ça fait pourtant plus de 30 ans que mon réveil sonne à 5 H 30 six jours par semaine, mais il me faut quelques minutes pour émerger, qui me semblent de plus en plus longues.
Une fois le pied posé à terre, et la douche prise ça va, mais bon sang que c'est dur de se sortir du lit. Pourtant je ne suis pas un couche tard.
Le temps de faire sortir le chien, d' avaler mon café avec mes deux biscottes, et me voilà parti.
Fait pas bien beau ce matin. Un léger brouillard enveloppe mon lotissement. Pourvu que ça se lève vite. Le temps matinal, moi je trouve que ça te conditionne pour le reste de la journée. S'il fait super beau et que tu entends les oiseaux gazouiller, tu pars au boulot le cœur léger, presque en sifflotant, mais quand il fait gris, ton moral est à l'avenant...
J'arrive au bureau à 6 H 30, comme tous les jours, le temps de serrer les paluches, de  faire quelques bises, de troquer mes dernières New balance rouges contre mes chaussures de sécurité, 600 grammes à chaque pied, faut pas rigoler avec la sécurité, une fois j'avais oublié de les mettre, et le chef est venu me voir avec un petit papier qu'il m'a fait signer, reconnaissant que je ne portais pas mes EPI *; on est contrôlés, c'est pour notre bien n'y voyez pas malice... le temps, enfin de signer la feuille de présence et de vérifier si tout est en ordre sur mon casier, la pendule "atomique" indique 6 h 40. C'est l'heure officielle. Je passe au tri. Moi je fais les grosses; ça me permet de récupérer les bacs gris dont j'ai besoin pour mes entreprises qui ont une collecte*.
Pas trop de "verdure" aujourd'hui. Pas trop de courrier d'une manière générale non plus, on est en début de semaine et on sait bien que la pub adressée (la verdure) est balancée le samedi voire le vendredi pour que les consommateurs potentiels puissent l'étudier attentivement le week end...
En 25 minutes c'est plié, il faut maintenant décaser*, et accessoirement filer un coup de main au tri des colis qui lui, n'est pas terminé.
Le temps de vérifier mes colis pour corriger les éventuelles erreurs de tri, d'aller chercher mon véhicule garé sur un parking extérieur pour le positionner dans la cour, et je repasse à mon casier...
J'ai un casier modulaire, les casiers à l'ancienne. On est quelques uns à avoir échappé au CHM*, principalement parce qu'il n'y a pas assez de place dans le bureau.
Un CHM, c'est un casier qui a une case par numéro de rue, pour simplifier et un casier modulaire, c'est un casier dont les cases comportent plusieurs numéros d'une même voie, parfois une rue entière, qu'il faut après ce premier tri, appelé coupage, re trier par numéro et classer dans le sens de la tournée, ça s'appelle le piquage.
L'avantage du CHM, c'est qu'une fois que tu as tout trié, tu n'as plus qu'à "emballer" ta tournée, tu retires le courrier case par case, c'est déjà classé dans le sens de ta tournée. L'inconvénient, c'est que le casier est plus grand et que les cases sont à la verticale, ce qui t'oblige à bouger en permanence devant le casier pour atteindre toutes les cases et à effectuer une torsion du poignet à chaque fois que tu mets une lettre en case. Quant aux lettres trop volumineuses, tu ne penses même pas à les insérer dans le casier...
Ces gestes répétitifs; il paraît que ça occasionne des TMS* à long terme, c'est des membres du CHSCT* qui nous l'ont dit. Ceux qui ont un CHM n'en ressentent pas de signes particuliers pour le moment, c'est encore récent, mais qu'en sera t -il dans quelques années ? On ne sait pas...
Mais comme le dit souvent notre Directeur d'Etablissement, "En tout, il y a avantages et inconvénients"... Sûrement qu'il sait de quoi il cause...
20 minutes plus tard, c'est l'heure de la distribution des douceurs, comme un rituel ça tombe à heure fixe, on se cotise, pour acheter des bombecs ou autres douceurs et on a une factrice préposée à la distribution quotidienne... Ce matin on a droit aux carambars et, partant, aux incontournables blagues y afférant, il y en a 2 ou 3 qui ne sont pas trop mal ce matin et qui arrivent à m'arracher un sourire...
C'est bon signe, de démarrer la journée avec un sourire.
A 8 H 00 on a une réunion. Ils appellent ça un ETC. ETC pour Espace Temps Communication.
C'est compris dans ton temps de travail. 2 minutes par jour.
25 jours travaillés par mois en moyenne, car le facteur travaille 6 jours sur 7, ça fait  30 minutes par mois. Il faut savoir qu'à la poste, tout est quantifié, ça ne rigole pas, le temps est pesé, soupesé, repesé, pas question de manquer une poignée de secondes... Ainsi, par exemple, tu as 1minute 30 pour distribuer une lettre recommandée, tu as x minute de tri général par jour, etc etc...
Et donc tu as parmi tant d'autres ces 2 minutes d' ETC par jour...
Mais comme, raisonnablement, il semblerait difficile de nous réunir tous les jours que Dieu fait pendant 2 minutes, souvent  les ETC sont regroupés. On peut en avoir 3 de 10 minutes dans le mois, ou 2 fois 1 quart d'heure, ou même, si la situation l'exige, un ETC d'une demie heure, carrément...
Aujourd'hui, ça va, c'est un petit ETC. 10 minutes à peine, faut dire que l'encadrant courrier n'est pas super motivé à le faire, ça fait partie de ses fonctions, c'est tout, mais on sent bien que c'est pas ce qui l' enthousiasme le plus dans ses tâches.
L'ordre du jour, porte sur les nouveaux critères pour la Prime d'équipe...
Que je vous explique: depuis 2007, la poste a mis en place un système d'auto remplacement. Quand les facteurs sont en RTT (et oui, on est à 35 H en moyenne, mais souvent, selon les bureaux de poste, on, travaille 38 heures, voire plus, certains à 42 h. Donc on a des RTT.
Chez nous, les RTT tombent toutes les 10 semaines, on a 4 jours, du vendredi au mardi suivant inclus.)
Donc quand les facteurs sont en RTT, il y a un ou une factrice facteur dont le rôle est de remplacer le collègue en RTT sur sa tournée.
Pendant qu'il fait ça, la sienne de tournée, n'est pas assurée, donc la poste a inventé un néologisme, les facteurs d'équipe qui effectuent les remplacements des facteurs en RTT ont une tournée "sécable", c'est à dire partageable. Chez nous, on est 10 facteurs par équipe. Donc, les lundi et mardi, les 9 autres facteurs de l'équipe se "partagent" la tournée du FE, en plus de la leur. Chacun en effectue une partie, et le tour est joué...
Pour faire accepter ça, la poste quand elle a mis en place ce système, a ajouté la carotte.
La carotte, c'est une prime annuelle.
Pour obtenir le maximum de cette prime annuelle,, qui est de 450 euros, il faut remplir un certain nombre de critères, qui, pour une part sont imposés par la direction nationale, et pour une autre part sont fixés par le directeur d'établissement, localement.
Si ces critères ne sont pas atteints, par exemple, pour être au maximum, il faut qu'il n'y ait aucune réclamation de "client" le niveau de la prime est abaissé....*
Ces critères sont établis pour un trimestre, ce qui fait que chaque trimestre, on sait si on a atteint ou pas les objectifs et de quel montant sera le premier quart de la prime...
Pour le second trimestre qui vient de s'achever, l'encadrant nous explique que nos objectifs ont été partiellement atteints, mais que nous avons vendu beaucoup plus de timbres que le trimestre précédent et donc, qu'à titre exceptionnel ces "bons chiffres" étaient pris en considération et que le Directeur d'Etablissement avait décidé de nous "accorder" -fait très rare- le taux maximum, c'est à dire 112.50 euros pour le trimestre considéré (si on fait le maximum pour les 4 trimestres on aura une prime de 4 X 112.50, soit 450 euros)
Il nous détaille ensuite les objectifs pour le trimestre suivant...
Pas beaucoup de changements par rapport aux trimestres précédents, mais un nouveau critère lié à la période estivale, les réexpéditions. L' été, il y a pas mal de "clients" qui font suivre temporairement leur courrier, il y a aussi beaucoup de facteurs titulaires en vacances, et il faut savoir que si un courrier n'a pas été réexpédié, le client qui a payé pour ce service est endroit de demander le remboursement...
Donc objectif Zéro remboursement de réexpédition... ça on a l'habitude, ça revient régulièrement dans les critères du 3 eme trimestre...
Là où on est tous restés scotchés, c'est quand l'encadrant nous a dit que cette année, l'autre objectif local pour le prochain trimestre, était de réduire la consommation de carburant de 0,2 litre aux 100 par véhicule...

Le Grand Jacques, qui a 37 ans de boite aux prunes a tout de suite rétorqué fort à propos,
"Si notre consommation ne baisse pas, notre prime diminue, en fait c'est aux facteurs de payer le carburant" Ce qui n'est pas faux...
Le Grand Jacques, faut dire qu'il en rate pas une quand il s'agit de remettre les pendules à l'heure. Il y a deux ans, la Direction lui a remis la médaille du travail pour ses 35 ans de bons et loyaux services. Chez nous ils font ça en grand, il y a un grand directeur qui vient, les journaux locaux sont eux aussi invités... Et ça Le Grand Jacques le savait, et savez vous ce qu'il a fait ?
Il s'est pointé à la "cérémonie" avec deux bulletins de paie dans sa poche, le dernier et un autre qui remontait à 7 ou 8 ans en arrière. Et après sa remise de médailles, il est allé trouver les journalistes en aparté et leur a montré ses deux bulletins de paye. Il gagne moins aujourd'hui qu'il y a 7 ans... Et de leur balancer "avec ce qu'ils m'ont piqué sur la fiche de paye, ils peuvent m'en donner quelques autres de médailles, vous ne croyez pas?"
Moi j'étais là, à coté, je l'aime bien le Grand Jacques, il me fait penser à un autre avec ses réparties...Je me suis bien marré!
Le Grand Jacques, il faut bien reconnaître qu'il a quelques raisons de ne pas être content...
Il a 56 ans, et plus de 37 ans d'ancienneté.
Quand il a embauché, aux "PTT" à la fin des années 70, le travail de facteur offrait l'opportunité de partir en retraite à 55 ans en raison de la pénibilité du métier. Comme à l'époque il fallait 37 ans et demi de cotisations... il aurait dû  partir à la retraite cette année ou y être déjà...Mais les dernières réformes des retraites étant passées par là, augmentant la durée de cotisations et l'âge de départ, il se retrouve à devoir faire 5 ans de plus que ce qu'il pensait depuis des décennies.
Comme beaucoup de facteurs de cette génération, Le Grand Jacques s'était dit que même si c'est un boulot pas super super bien payé, (1600 euros au bout de 30 ans ) le fait de pouvoir partir à 55 ans, ça compensait un peu, alors on fait le choix de rester... Et patatras, les réformes se succèdent, les règles sont changées, et passé 50 ans, il est trop tard pour envisager une reconversion dans un autre domaine professionnel et tu te retrouves piégé, lésé, pour rester courtois...

Ribouldingue le 28 juillet 2014

à bientôt pour la suite


Dernière édition par ribouldingue le Lun 28 Juil 2014 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 16:26

Bonjour ribouldingue,

en fait ça résume la vie professionnelle de bon nombre d'entre nous!
Tu pourrais le faire éditer au profit des orphelins de la poste!
Et dire qu'avec kiki01, je lui ai suggéré d'écrire nos anecdotes!
Revenir en haut Aller en bas
savane



Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 17:27

Moi je dis rien,je savoure!   

il est bon le grand Jacques! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 17:31

effectivement la vie de facteur c'est de la grande culture!
Revenir en haut Aller en bas
Armag

avatar

Masculin Nombre de messages : 790
Localisation : La Savoie
Emploi/loisirs : Facteur d'hier et retraité de demain!
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 18:15

Je confirme que c'est bien cela qui est ressenti par un facteur, rentré aux PTT à la fin des années 70.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 18:46

Moi je confirme la boîte m'a dégradé, cassé, je ne peux rien ressentir à son égard.Mon souvenir va à nos collègues suicidés!
Revenir en haut Aller en bas
betelgeuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 2782
Humeur : "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" Antoine de St Exupéry
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 18:56

Merci Ribouldingue!et bravo pour ce post!

très bien écrit, ça donne envie de lire la suite!

avec le Grand Jacques bien sympathique!

une vie de facteur est souvent remplie d'anecdotes, à bientot de te lire!
Revenir en haut Aller en bas
Lavande

avatar

Féminin Nombre de messages : 7990
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 19:17

ribouldingue a écrit:
Salut à toutes et à tous.
Il y a eu Ned_ludd et son excellente brochure "La Mécanique des lettres"
Il y a Juliette Petit Travail Tranquille et son "immersion dans l'univers impitoyable de la poste"

ça m'a donné envie de me lancer à mon tour...


Merci Riboul

Il y a eu aussi Cassandre 63 " chemin cahoteux d'une factrice qui croyait que c'était toujours mieux ailleurs"

Je pense que les anciens du forum s'en souviennent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 19:46

Merci Lavande, je ne connaissais pas. je viens de lire le roman (inachevé) de cassandre 63. C'est criant de vérité et révélateur des souffrances qu' a endurées l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
savane



Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 19:56

Oui,je me rappelle bien de Cassandre,Lavande,quelle mémoire!

En tout cas,meme en commençant bien plus tard(années 90)le changement se fait ressentir aussi avec l'énorme démotivation et le dégout provoqué!

Petite pensée pour ceux qui y ont laissé leur vie..
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5861
Age : 43
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Lun 28 Juil 2014 - 22:14

C'est très joli,  on dirait du zola. 
Cela me fait penser à germinal mais à la poste !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 7:01

Il y a deux ans, la Direction lui a remis la médaille du travail pour ses 35 ans de bons et loyaux services. Chez nous ils font ça en grand, il y a un grand directeur qui vient, les journaux locaux sont eux aussi invités... Et ça Le Grand Jacques le savait, et savez vous ce qu'il a fait ?
Il s'est pointé à la "cérémonie" avec deux bulletins de paie dans sa poche, le dernier et un autre qui remontait à 7 ou 8 ans en arrière. Et après sa remise de médailles, il est allé trouver les journalistes en aparté et leur a montré ses deux bulletins

il faut préciser que la médaille du travail s'obtient après l'obtention d'une notation"excellent" quatre années de suite,pour être noté excellent il faut jouer d'un certain zèle postal c'est à dire donner plus que la normale pour ce dont on est payé en résumé:il ne faut pas cracher dans la soupe une fois qu'elle est servie.
je précise que j'ai 40 ans de poste et ne mérite aucune médaille du travail,les médailles existent  pour flatter les c...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 10:20

RORY bonjour,


je suis entièrement d'accord avec toi, suite à une proposition de médaille faite par mon receveur de
l'époque et dans une requête s/couvert j'avais répondu : Que je refusais cette médaille et si l'on reconnaissait mes mérites une promotion serait plus gratifiante et motivante.
A l'oreille le receveur m'avait proposait de me la remettre discrètement dans la poche, ce que j'ai refusé.
Voilà deux ans que j'étais en retraite, mon facteur m'apporte une grosse enveloppe de service, qui venait d'un autre receveur dans laquelle contenait cette médaille. Elle a fait immédiatement retour avec une photocopie de ma requête.
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 10:49

être noté excellent, c'est beau, mais moi je ne le serai jamais au vu de mes combats contre la poste. Et même comme cadre sup , je ne suis pas noté excellent.
A vous de voir pourquoi vous vous satisfaisez de cette note si vous critiquez autant la Poste, et que vous le servez avec autant de zèle.
Pour moi jamais eu de proposition de médaille , donc pas eu besoin de la refuser.
Ma médaille c'est tous les jours avec le sourire des collègues, et la bises des filles
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 11:07

dom ce que j'ai refusé : c'est la reconnaissance de la boîte!
Car c'est la médaille d'entreprise!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 12:23

Restons dans le sujet, merci, ça serait sympa...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 13:06

Toujours pour celles et ceux que ça interresse, la suite ci dessous.
Toujours preneur de vos remarques et critiques, merci d'éviter les digressions...  Wink 

Sa vie de facteur 2



Oh dis donc, ce matin, tiroir caisse à l'air d'être pas mal stressé... Il est sur le quai, à tirer nerveusement sur sa clope, le front plissé... Alors le Grand Jacques l'apostrophe: - "ça va patron?" Oui, Tiroir caisse, c'est notre Directeur d'Etablissement le DE. On l'appelle comme ça, parce qu'il est obsédé par le chiffre d'affaire. Il ne peut pas faire une phrase sans glisser un " Il faut faire rentrer de l'argent",  "il faut pas déraper sur le budget" et tout un tas de considérations mercantiles du même acabit.
Alors on l'a surnommé comme ça, tiroir caisse. Encore une idée du Grand Jacques...
Et comme le sus nommé Grand Jacques vient de l'interpeller, il lui répond...
- Non, enfin si, ça va, mais j'ai lu un papier dans le JDD qui est pas bon... et qu'il se contorsionne pour sortir de sa poche arrière une coupure de presse - j'y crois pas, il a découpé le journal !- qu'il tend au Grand Jacques.
Lequel s'empresse de la lire à voix haute et solennelle pour les 5 ou 6 collègues sortis entre temps pour fumer eux aussi qui leur clope, qui leur narguilé vapoteur...

"La situation de La Poste suscite une vive inquiétude de Bercy. "Ses finances se maintiennent à flot grâce au crédit d'impôt compétitivité emploi, sans cela ce serait dramatique", observe-t-on au ministère des Finances. L'enseigne vient d'obtenir l'autorisation d'augmenter le prix du timbre de 3,5% au 1er janvier dans l'espoir de sauver ses recettes et ses 240.000 emplois."

Et alors, patron, (on ne l'appelle pas Tiroir caisse par devant, quand même faut pas déconner, mais quand Jacques l'appelle Patron, je ne suis pas sûr que ça lui fasse vraiment plaisir...) qu'est-ce qui vous chagrine là dedans ?
- qu'est ce qui me chagrine ? Mais vous vous rendez pas compte? Bercy s'inquiète pour la poste! Vous savez ce que ça veut dire ?
- Ben qu'ils vont devoir nous verser un peu plus de CICE l'année prochaine et que probablement que ça les emmerde, lui rétorque le Grand Jacques !
Et nous, assis sur des bacs retournés, partis d'un éclat de rire aussi général que retentissant...
Piqué au vif, Tiroir caisse balance son mégot en direction de la grille d'évacuation des eaux de la cour - qu'il rate de dépit- et rentre dans le bureau en grommelant que décidément, les facteurs ne comprendraient jamais rien aux enjeux stratégiques en cours et à la situation financière de la poste...
Ce en quoi on ne peut pas objectivement lui donner totalement tort...

Sinon, Tiroir caisse, il es pas trop "emmerdant". On ne le voit que deux ou trois fois par mois. Comme il gère 3 centres distri, on suppose que le reste du temps il le passe dans les deux autres, et franchement on ne s'en plaint pas.
Quand il vient, on ne le voit pas longtemps. Le matin, il fait l'ouverture (et oui, chez nous les cadres font l'ouverture. Allez savoir pourquoi ?) Après, il sort fumer son cigarillo qui nous empeste bien au passage. Après, il s'assoit derrière son micro, il pianote un peu. Il tient un petit conciliabule avec l'encadrant, et puis il part et on ne le revoit plus. Sauf quand il y a une réunion avec les syndicats, et là on le voit au retour de tournée...
Il ne nous embête pas trop, il vient jamais nous voir sur nos positions de travail.
Si on veut discuter avec lui, je dis bien "si on veut", hein... Il suffit d'aller sur le quai quand il s'y trouve et on peut causer, mais bon, y a pas grand monde qui fait la démarche...
Il lui arrive aussi de faire des coups tordus, mais de ça, on en reparlera plus tard...

Ribouldingue le 29 juillet 2014
Revenir en haut Aller en bas
gali32

avatar

Féminin Nombre de messages : 991
Localisation : dans un beau coin de france
Emploi/loisirs : factrice
Humeur : changeante
Date d'inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 16:15

Riboul, quand on te lit on s'y croirai presque, on à tous ou presque un tiroir caisse dans nos centre , un grand jacques un peu grosse gueule, et un peu tous les même problèmes.

Continues, riboul on à hâte de lire la suite..........
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6538
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 16:34

café on s'y croirait......

+1 avec gali Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 16:40

merci pour vos encouragements... J'en ai encore sous le pied, du bien croustillant  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
savane



Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 17:45

Il me tarde aussi de lire la suite!!!!!!  
Revenir en haut Aller en bas
betelgeuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 2782
Humeur : "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" Antoine de St Exupéry
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 19:42

Tiroir caisse est un gros dégueulasse de foutre ses mégots

dans les canalisations, faudra lui faire la remarque!

et aussi bien conditionné pour faire rentrer "l'oseille" dans la

boutique, à force de stress il finira d'une crise cardiaque!!!

au plaisir de lire la suite mon cher Ribouldingue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 20:48

ribouldingue a écrit:
Restons dans le sujet, merci, ça serait sympa...

oui c'est vrai nous étions hors sujet! Allez continu bien ton roman!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 29 Juil 2014 - 21:02

salut yannguen.
La vie de facteur, c'est tout sauf un roman...
Il y a plusieurs moyens de faire passer des messages. L'écriture en est un.
J'aime lire, j'aime aussi écrire, j'aime enfin partager. Je ne force personne à me suivre dans mes choix, dans mes goûts.
J'essaye aussi d'aider les autres, à mon, niveau, avec mes moyens. Comme toi et beaucoup d'autres le font sur le forum, chacun à sa façon.
Je sens un peu de "circonspection" dans tes propos.
Peut être que tu n'apprécies pas la forme. Tu en as le droit, mais s'il n'y a ne serait-ce que 4 ou 5 personnes qui apprécient un peu ce que je fais et que ça leur permet de passer un tout petit bon moment, elles en ont aussi le droit. C'est juste pour ça que j'appelais à ne pas transformer ce topic en un lieu de digression...
Merci à toi de m'avoir lu.
Cordialement Riboul
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mer 30 Juil 2014 - 8:54

Bonjour Riboul,

surtout n'y vois aucune ambiguïté  de ma part. Je n'ai rien dire sur ton écriture, mais des ces histoires sur" la vie de facteur" tu en as plein sur  la toile. Oui pour être franc avec toi, les petites anthologies postales ne sont pas ma grande passion. Comme avec d'autres, j'apprécie l'aide que tu apportes aux collègues en difficultés.  
Pour moi c'est le seul but que je me suis fixé sur le forum.

J'avais un papa qui manipulait la langue française à merveille, il m'a laissé tout un recueil
de maximes, pensées et surtout un bouleversant récit sur sa déportation à Dachau.

Je te souhaite une bonne journée ainsi qu'aux collègues.

Bien à toi.

Yannguen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mer 30 Juil 2014 - 12:20

la suite:

Sa vie de facteur 3

En tournée

Alors facteur, les tomates, ça pousse?
ça c'est René. Un carreleur à la retraite, qui m'a donné au mois de mai 6 plants de tomates parce qu'il en avait de reste...
- Pensez vous, rien... ça végète!
- Ah faut dire, qu'avec ce temps. trop d'eau, pas assez de soleil...
La météo, c'est le sujet de conversation privilégié qu'on réserve au facteur. Peut-être que ça a à voir avec les couleurs qu'on porte. Jaune comme le soleil bleu marine comme le ciel qui tourne à l'orage, allez savoir?

Moi j'aimerai bien parler d'autre chose, tiens, en ce moment je suis plus préoccupé par la situation à Gaza... J'aimerai parler du respect du droit international... ça me préoccupe plus que mes tomates qui ne poussent pas... Mais attention, droit de réserve, terrain glissant.. alors je parle du mauvais temps, ça mange pas de pain... Et je lance "à demain" à René, toujours avec le sourire...

Quand on me demande si ça va, je réponds toujours oui, très bien et jamais "on fait aller" C'est rassurant d'avoir un facteur qui va bien et qui sourit tout le temps, quelles que soient ses préoccupations.
René, il est pareil. ça va toujours, il a toujours le sourire. Comme beaucoup d'artisans à la retraite, il a un peu de mal à "lâcher" et il continue à donner un coup de main à son fils, qui a repris l'affaire. Enfin, affaire, c'est vite dit. ça ne marche pas très fort. C'est vrai que maintenant, avec l'auto entreprenariat, tout le monde peut se décréter qui peintre, qui carreleur, qui électricien ou plombier à des tarifs concurrentiels et que les artisans en patissent un peu...
Alors René entretient son potager, ça aide d'avoir ses légumes quand on continue à tirer le diable par la queue après plus de 40 ans de labeur...

Tiens je suis déjà arrivé chez Madame Dubois. Quand tu es dans tes pensées, des fois le temps passe plus vite...
Je m'avance dans la cour, je coupe le moteur, prends le courrier, sors du véhicule sans oublier de le verrouiller et grimpe la volée de marches qui me conduit sur le perron.

Bonjour Madame Dubois, comment ça va ce matin ?
Madame Dubois, c'est la "mamie gâteau" de la tournée. Il y en a au moins une sur chaque tournée surtout en zone rurale mais pas que...
En général, c'est une personne âgée, isolée, qui ne voit pas grand monde et pour qui le passage du facteur, du boulanger ou de l'aide ménagère constituent les seuls moments de la journée où elle peut échanger quelques mots...
Elle a toujours un petit gâteau sec à vous donner, et gare à vous si vous refusez, ce serait une déclaration de guerre, ce qui fait que la boite à gants regorge parfois des gâteaux des jours précédents, non consommés et qui feront le régal des piafs ou des chiens rencontrés au gré de la  tournée dans les  jours à venir...

Sur la tournée, j'ai plusieurs personnes, soit âgées, soit handicapées ou les deux à la fois chez qui je vais porter le courrier, bien qu'elles aient une boite normalisée. Toutes ne me fournissent pas en gâteaux, loin s'en faut et c'est tant mieux, sinon je pourrais être soupçonné de corruption...
Mais toutes apprécient que le facteur leur porte jusque sur la table le journal, le courrier, leur évitant bien des peines physiques...

Ce matin, Madame Dubois semble un peu contrariée. A coté de ses biscottes émiettées et de son bol de café au lait, elle a déplié le journal de la veille et me dit; "Tenez, lisez, alors, il va falloir que je paye pour que vous me portiez le courrier ?"

Dans le canard régional, en effet, un article pleine page intitulé
"La Poste et la Mairie s'associent pour renouer le lien avec les personnes âgées" avec force photos à l'appui, conte par le détail comment, dans une municipalité du département , la municipalité a signé un contrat avec la poste afin que "des facteurs visitent régulièrement des personnes fragiles afin de rompre leur isolement et, le cas échéant, d'alerter les services compétents comme le CCAS en cas de détresse détectée"
L'article poursuit en précisant que chaque passage du facteur sera facturé 4,40 euros Hors taxes et c'est ça qui met Madame Dubois dans tous ses états...

Pour la tranquilliser, je lui montre la suite du papier, qui précise bien que cette somme sera prise en charge par le CCAS, et que c'est pas parce que ça se produit à l'autre bout du département que ça va se généraliser...
A moitié rassurée, Madame Dubois me regarde en plissant les yeux et me demande avec un faux air ingénu, "mais dites voir, facteur, si ça se passait quand même, et que je sois pas dans la liste des personnes fragiles, vous croyez que vous auriez toujours le droit de me monter le journal à la maison ?"
Mais oui, Madame Dubois, y a pas de raison que ça cesse. Allez, arrêtez de vous tracasser avec ça, il est pas né celui qui m'empêchera de venir vous voir !
Alors madame Dubois m'offre le plus beau cadeau qu'elle m'ait jamais offert, un sourire rayonnant quand elle me lâche son habituel "allez à demain, je voudrais pas vous mettre en retard"
J'aimerai tellement être certain de ce que je viens de dire à madame Dubois. Et je m'aperçois en regagnant mon véhicule que, pour la première fois, depuis fort longtemps elle a oublié de me donner mon petit gâteau...

Avant de poursuivre la tournée, je ne peux m'empêcher de repenser qu'il y a trois ans, un collègue facteur du bureau a été invité au Siège, à Paris à l'occasion des voeux du PDG de la Poste, où la tradition veut que plusieurs postiers "méritants"soient conviés et mis à l'honneur pour une action exceptionnelle qu'ils ont accomplie au cours de l'année écoulée.
Notre jeune collègue avait trouvé une personne âgée inconsciente chez elle et a prévenu les secours, lui sauvant peut-être la vie...
Heureusement qu'il lui portait le courrier à domicile!
Alors, je songeais in petto:  Et si demain, ces visites que nombre de facteurs effectuent avec un total désintéressement devaient être "réglementées", monnayées, ne risquerions nous pas de voir une personne mourir sans secours, tout ça pour 4 ou 5 euros ?

Ribouldingue le 30 juillet 2014
Revenir en haut Aller en bas
road runner

avatar

Masculin Nombre de messages : 2289
Humeur : bip bip vrrrrrrrrrrrrrr
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mer 30 Juil 2014 - 14:19

Toujours aussi bien écrit. J'apprécie cette vie de facteur.
Ne pas oublier que les "forumers" ne sont pas tous facteurs. C'est donc intéressant, pour les autres, de savoir comment ca se passe.
Au plaisir de te lire Ribouldingue.
Revenir en haut Aller en bas
betelgeuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 2782
Humeur : "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" Antoine de St Exupéry
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mer 30 Juil 2014 - 20:05

 Ribouldingue!

je ne me lasse pas de te lire, tellement bien écrit!

et puis dans le 3 d'aujourd'hui,encore un peu d'humanité sans

passer par le tiroir caisse, on peut encore rendre service

aux gens sans faire payer ce service( ça ne va plus durer longtemps

hélas) 4,40 euros pour le passage du facteur, bande de vautours de

la finance, honteux comme procédé!

vivement "sa vie de facteur 4"

belle soirée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 1 Aoû 2014 - 13:23

la suite...

Sa vie de facteur 4

Aujourd'hui, quand le réveil a sonné, contrairement aux autres jours, je me suis levé d'un bond, heureux !
Et oui, aujourd'hui, peut importe le temps, la grisaille, que les oiseaux gazouillent ou pas... Aujourd'hui, c'est le dernier jour de boulot. Les vacances, la petite délivrance !!

Tiens, puisqu'on en est à parler vacances, il y a un de ces fameux coups tordus de Tiroir Caisse qui me revient à l'esprit.
C'était l'année dernière. Il lui a pris une lubie. Il voulait harmoniser les congés.
Chez nous on a trois tours. Un pour l'été, un pour l'hiver et l'autre pour les reliquats...
Le premier, c'est les priorités enfants puis à l'ancienneté , le deuxième, c'est la liste de l'été à l'envers, et le 3ème tour, c'est à l'ancienneté.
Ce système convient à tout le monde, chacun s'y retrouve, et personne n'a jamais demandé à ce qu'on change de méthode.
Pourtant Tiroir caisse nous annonce comme ça, en ETC:
"j'ai décidé de consulter les agents pour le troisième tour de congés. A saint glin glin, - qui est le bureau d'où il vient - et où l'on suppose qu'il passe le plus clair de son temps, on ne pratique pas comme ici, on prend la liste par le milieu et ça permet aux agents qui sont en milieu de liste de pouvoir partir...

"Qu'est-ce que c'est que ces conneries?" C'est Pierrot, qui vient de lancer ça entre ses dents. Je le vois blanchir, c'est pas bon signe...
Tiroir caisse poursuit son laïus et quand il a fini, y a le Pierrot qui se lève et qui lui lance:
- Une petite question, monsieur le Directeur - et oui, le grand Jacques l'appelle Patron et Pierrot, "Monsieur le Directeur", mais avec une façon bien à lui de le prononcer, que nous on aimerait pas trop qu'il s'adresse à nous sur ce ton. Enfin bref- laissons Pierrot poursuivre.
- Est ce qu'il y a un seul agent qui vous ait demandé ici, quoi que ce soit à ce propos ?
- Non, personne ne m'a rien demandé, mais en tant que patron, j'ai le droit de demander l'avis du personnel...
- Dites moi un peu, Monsieur le Directeur, vous connaissez quoi, de la vie des agents du centre ? Vous n'êtes ici que deux fois par mois, vous ne connaissez rien au bureau, et vous venez essayer de nous imposer des nouvelles règles juste parce qu'elles s'appliquent dans votre "ancien" établissement. Vous cherchez quoi ? A mettre de l'huile sur le feu, vous trouvez que c'est trop calme en ce moment, vous manquez de conflits ? Ou alors c'est que vous avez un avantage à en tirer ???
- Ecoutez, je suis patron et j'ai décidé de consulter les agents, c'est tout. C'est la démocratie...
Aïe ! le grand mot était lâché... Le sang de Pierrot n'a fait qu'un tour !
La quoi ?? Vous savez comment ça s'appelle ce que vous faites ? de vouloir imposer un changement des règles en cours de manière insidieuse en vous abritant derrière une pseudo consultation, c'est pas de la démocratie, c'est de la tyrannie !
Et s'adressant aux collègues, de poursuivre:
-Ne vous laissez pas abuser par ces discours. Réfléchissez bien même si certains d'entre vous peuvent trouver un avantage avec le système que le Directeur veut mettre en place, dites vous bien que vous ne resterez pas toujours en milieu de tableau; parce qu'on vieillit tous et qu'un système avantageux un temps peut bien devenir désavantageux plus tard...

- Bien, reprend Tiroir caisse, donc je suis un tyran et je ne connais rien au bureau... Et bien rassurez vous, vous allez me voir plus souvent, dit-il en s'efforçant de mettre ce qu'il fallait de menace dans son ton... Et on fera la consultation la semaine prochaine.
Nous on en pipait pas une ! Le Pierrot, tout taiseux qu'il soit, quand il pique une colère, ça vous fait quelque chose...

La semaine suivante la consultation eut lieu.
Une petite moitié des facteurs y ont répondu et ceux qui l'ont fait ont voté à 80 % pour maintenir le système actuel...
Et, plus d'un an après, je puis vous assurer qu'on ne voit pas Tiroir Caisse plus souvent qu'avant dans le bureau...

Allez bonnes vacances et à bientôt pour la suite de cette aventure où l'on fera un peu plus connaissance avec Pierrot et bien d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Lavande

avatar

Féminin Nombre de messages : 7990
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 1 Aoû 2014 - 13:43


Eh bien bonnes vacances Riboul !  Very Happy 

Revenir en haut Aller en bas
savane



Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 1 Aoû 2014 - 14:05

ça c'est la grande classe!!!Bravo à Pierrot et bonnes vacances Riboul!!!  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6538
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 1 Aoû 2014 - 14:45

sacré Pierrot!!

bonnes vacances riboul!
Revenir en haut Aller en bas
Syrene

avatar

Féminin Nombre de messages : 3791
Age : 59
Localisation : Savoie
Emploi/loisirs : EMPLOI: heuh.... comment dire? sans poste officiel mais surchargée quand même! LOISIRS: contempler mes montagnes, tricoter, lire, informatique
Humeur : Amoureuse de la vie, toujours. Amoureuse, tout court.
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 5 Aoû 2014 - 11:35

bravo ribouldingue!

J'ai adoré te lire, c'est clair, simple, et tellement vrai! Bien plus intéressant et agréable que "Juliette Petit Travail Tranquille et son immersion dans l'univers impitoyable de la poste" que perso je n'aime pas du tout, mais ce n'est qu'une affaire de gout.
Ni vulgaire, ni grossier, mais d'un ton juste, continue, que j'ai encore le plaisir de te lire.
Revenir en haut Aller en bas
gali32

avatar

Féminin Nombre de messages : 991
Localisation : dans un beau coin de france
Emploi/loisirs : factrice
Humeur : changeante
Date d'inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Mar 12 Aoû 2014 - 20:31

Encore bravo Riboul , profites bien de tes vacances,

toujours très sympa de te lire, super sympa ton collègue Pierrot, je suis sure qu'on serait copain comme cochon tous les deux, c'est trop marrant, tous les Directeurs se ressemblent, beaucoup de menaces, beaucoup de blalbla, mais pas beaucoup d'actes !!!

Vivement la suite!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Jeu 28 Aoû 2014 - 16:13

Aujourd'hui, c'est un des jours les plus sinistres de l'année, c'est le retour de congés. On était à moitié ensuqués, pas encore les deux pieds dans notre lundi, triant péniblement les quelques bafouilles qui restaient, moroses rien qu'à l'idée de penser à la sécable qui nous attendait, quand tout à coup on entend sonner l'hallali!
Le portable de Nénesse qui sonnait. Et à plein volume encore !
Nénesse, c'est le chasseur de l'équipe. Un mètre 65 pour 90 kilos, un vrai petit tank. Et une tête à jouer dans les tontons flingueurs, dans le rôle du méchant...
Tu parles d'un réveil ! du coup il sort, et on l'entend claironner un puissant "Ouais, qu'est-ce que tu veux ? Attends, tu vas pas encore m'emmerder avec ça!!!"
Ouh...qu'on aimerait pas être son interlocuteur !
"Bon on en parlera tout à l'heure". Et aussi sec, il raccroche...
Il rentre, il prend une gitane et aussi sec il ressort la griller. 2 paquets par jour Nénésse, il fait pas les choses à moitié. Il a fait une attaque il y a 7 ans, mais ça ne l'a pas empêché de continuer à cloper dur.
Nénesse, au début de l'été, on lui a proposé de partir en TPAS.
980 euros par mois. Je le sais parce qu'on en avait parlé tous les deux, après que le CMOB soit venu le voir en rendez-vous.
Qu'est-ce tu veux que je foute avec ça! j'ai un loyer de 500 euros, le gamin encore à la maison.
Pourtant Nénesse il a commencé à travailler à 16 ans.
près de 42 ans qu'il est dans la "vie active". Il n' a pas fait toute sa carrière à la poste. Il gagne 1300 euros nets aujourd'hui.
Il aurait bien envie de partir, mais "si c'est pour me retrouver clodo", comme il dit, il est bien obligé de rester jusqu'à 60 piges au moins...
Le CMOB est venu le voir deux fois. Lors du dernier entretien, il lui a dit qu'il pourrait partir à la fin de l'année, avec une prime de 1500 euros.
Ni une ni deux, Nénesse l'a regardé bien dans droit dans les yeux et lui a balancé: "si c'est pour me raconter les mêmes conneries, c'est pas la peine de faire le déplacement une troisième fois !"
On a pas revu le CMOB dans le bureau depuis ce jour. Il fait le ménage Nénesse, il dynamite, il disperse, il ventile... Un vrai tonton flingueur!

Le CMOB qui doit lui aussi rentabiliser ses déplacements, avait rencontré le même jour le Grand Jacques; (Le pauvre, se payer le grand Jacques et Nénesse dans la même journée, quelle idée!)
Au grand Jacques, il lui a dit qu'il partirait avec 30.000 euros, "ça correspond à la perte que vous subirez sur votre pension pendant 19 ans" croit-il bon d''ajouter...
Qu'est-ce qu'il avait pas dit là...
Le grand Jacques le regarde bien en face lui aussi. Il ne dit rien pendant une minute. Une minute c'est rien, mais quand tu es en face à face avec un gars comme le Grand Jacques, qui te regarde sans sourciller, ça peut te sembler une éternité...
Soudain, comme s'il avait retenu sa respiration pendant cette durée, le CMOB prend une inspiration et s'apprête à ouvrir la bouche sans doute pour poser une question.
Le grand Jacques l'interrompt d'un geste de la main et lui déclare:
"Monsieur le conseiller (toujours poli avec la hiérarchie...) Que vous me preniez pour un demeuré ne sachant pas compter, passe encore. Parcequ'en perdant 250 euros par mois sur ma pension, vos 30.000 euros, je les perds en même pas dix ans
Que vous ayez oublié de me préciser que sur les 30.000, il y en a 5000 qui vont partir au fisc, passe encore...
Mais voyez vous, ce qui me chatouille, c'est que vous me donniez que 19 ans à vivre...
Je pensais que vous étiez conseiller mobilité, pas croque mort!
Fin de l'entretien...

Après ces séances ô combien éprouvantes pour le pauvre CMOB, il n'en avait hélas pas terminé, puisque tiroir caisse l'a entretenu une demie heure dans son bureau avant de le relâcher plus déconfit que jamais.
Tu parles. L'autre comptait sur au moins un départ volontaire à la fin de l'année pour recaser un agent qui va perdre sa position de travail à la réorganisation de début 2015... Ben c'est raté !

Ribouldingue le 28 août 2014
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6538
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Jeu 28 Aoû 2014 - 16:30

Ha!! va falloir lancer un pari sur le bureau pour dire lequel des deux va perdre sa tournée et va finir rouleur suite à la réorg.........ça aussi elle sait bien le faire ...."" à La Poste, on a tout à y gagner....."" alors quel sera le grand vainqueur de la roulette russe?? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Lavande

avatar

Féminin Nombre de messages : 7990
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Jeu 28 Aoû 2014 - 16:41

2 paquets de cigarettes par jour ! affraid

Une solution pour Nénesse, c'est d'arrêter de fumer, avec les économies il pourra prendre le TPAS, et préserver sa santé pour profiter de sa retraite....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 29 Aoû 2014 - 16:02

Syrène, ce chapitre 6 t'est spécialement dédié.

6

Tom est tout seul ce matin. Bien seul. Bien trop seul.
Je l'aperçois, attaché à sa chaîne, dans la cour de la ferme.
Je descends du véhicule et vais lui prodiguer une caresse furtive qui sera peut-être la seule qu'il recevra de la journée.
Tom, c'est le Border collie de Madame Lebon, qui s'est éteinte tout doucement, il y a trois semaines, lassée de vivre seule elle aussi, depuis que son mari l'a précédée pour ce voyage dont on ne revient pas. Je ne l'ai appris qu'à mon retour de congés.
Je la voyais tous les jours, Madame Lebon. Je lui portais le journal à la maison, elle était toujours assise à sa table, le dos près de la cuisinière à bois.
Elle aurait eu 90 ans bientôt. Elle a préféré ne pas les fêter. Son "homme", avec qui elle a partagé 70 ans de vie commune n'était plus là depuis un an, et elle ne le supportait pas.
C'était un couple rayonnant. Lui, paysan, travailleur insatiable, toujours à la tâche, voûté par le poids de ces années de labeur, s'occupant de ses chevaux, de ses vaches jusquà la veille de son départ pour l'hôpital d'où il n'est pas revenu un triste jour de l'année dernière.
Toujours un sourire, un mot aimable pour chacun, donc aussi pour le facteur.
Elle, petit bout de femme, toujours à se chamailler avec son mari quand il était encore là, toujours le mot pour rire.
C'était un plaisir de voir chaque jour ces gens simples, et dont le regard laissait percevoir toute l'humanité que leur âme recelait. Je me ressourçais à leur contact, me disant que finalement, l'être humain ne pouvait pas être si mauvais que je me le disais...
Monsieur et Madame Lebon, même si je ne vous voyais que  pour vous porter le courrier, vous allez beaucoup me manquer.
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 29 Aoû 2014 - 16:46

lavande a écrit:
2 paquets de cigarettes par jour !   affraid

Une solution pour Nénesse, c'est d'arrêter de fumer, avec les économies il pourra prendre le TPAS, et préserver sa santé pour profiter de sa retraite....


deux paquets soit en moyenne 14 euros jours soit 420 euros mois soit 5000 euros par an , j'ai eu raison d’arrêter de fumer, cela me fait une bonne augmentation mensuelle.
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 29 Aoû 2014 - 16:48

ribouldingue a écrit:
Syrène, ce chapitre 6 t'est spécialement dédié.

6

je t'assure que Syréne est loin de 90 ans,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Jeu 4 Sep 2014 - 14:30

7

Au bureau, on a une liste où figurent les dates d'anniversaire de chacun-e.
Comme ça, on souhaite l'anniv à tout le monde, et celui ou celle qui franchit un cap nous paye en retour soit les viennoiseries, soit le casse croûte... Tout le monde y gagne, surtout ceux qui s'envoient la ripaille...
Mais on est pas vaches, parce que, à chaque dizaine, on se cotise et on fait un petit cadeau décennal à l'heureux trentenaire, quarantenaire, cinquantenaire ou pire...
Le problème, c'est que la liste est affichée sur le frigo dans la salle de repos et que tout le monde n'y monte pas tous les jours, certains même jamais...
Aujourd'hui, on s'est aperçu qu'on avait oublié de souhaiter son anniversaire à Pierrot hier...
Quand il est monté se faire couler un caf, on lui a dit, un peu gênés, "bon anniv Pierrot !".. Et lui, sans même se retourner, de sa voix de basse " c'est trop tard"...
Je te dis pas comme on s'est trouvés cons, surtout que l'année dernière on a complètement zappé qu'il passait une dizaine, et qu'il a pas eu le traditionnel cadeau !
Le lendemain une nouvelle liste était affichée, en bas, sur le casier qui est juste à coté de celui de Pierrot...
Pierrot, c'est un taiseux. Il a l'air un peu bourru, mais quand on le connaît, il peut se montrer sympa. C'est vrai qu'il est plutôt sélectif dans ses fréquentations. Il préfère être seul que mal accompagné...
Il est syndiqué, mais c'est pas un ayatollah. Il l'ouvre quand il faut. Il ne nous bassine pas tous les 4 matins avec la grève la grève la grève...
Mais quand il le faut, il sait aussi s'en servir. Tiens, lors de notre dernière réorg, il l'a bien jouée. Il a été muté chez nous il y a quelques années, on ne connaît pas trop sa vie avant, on sait juste qu'il a passé plus de 20 ans à Paris avant d'être muté chez nous...
Donc, lors de cette réorganisation, Pierrot, a demandé à ce que la direction lui communique tous les documents, il a demandé un tas de chiffres, sur l'évolution du trafic, sur l'évolution de la population pour toutes les communes que dessert notre centre...
Il a rien dit pendant quelques temps, puis un jour, il s'est pointé et a fait le tour des travées en disant à chacun, faudrait peut être qu'on se réunisse entre nous, y a des choses qui vont pas dans les chiffres...
Ni d'une ni de deux, tout le monde était d'accord et 2 jours plus tard on se réunissait.
Là il nous explique le topo.
La boite veut supprimer 2 tournées, mais les chiffres qu'elle avance sont faux. Et là il nous fait la démonstration, avec des tableaux et des graphiques qu'il avait faits à la main sur du papier quadrillé qu'on se faisait avoir dans les grandes largeurs.
On laisse faire ou on fait quelque chose ?
Je ne vais pas vous mentir, poursuit-il. La grève c'est une action qui peut être efficace si elle est menée de bout en bout dans la solidarité et la détermination. Pour être clair, si on doit partir en grève tout le bureau un jour et que le lendemain la moitié reprend le boulot, c'est foutu, même si les autres continuent la grève pendant un mois, c'est foutu, on ne gagnera pas.
Je ne vous connais pas depuis longtemps, mais je sais que la dernière grève dans le bureau remonte... au siècle passé...
Je ne suis donc pas sûr que ce soit ça qu'il faille tenter, enfin pour le moment.
J'ai une proposition à vous faire. ça ne vous coûtera rien par contre ça coûtera beaucoup à la boite, mais là aussi, il faut qu'on soit tous solidaires et déterminés à tenir dans la durée.
Nous: C'est quoi, ce que tu proposes ?
Une grève du commercial. On est un bureau où les facteurs font beaucoup de ventes de timbres (on sait pas pourquoi, c'est comme ça) Imaginez qu'on refuse de vendre les timbres et qu'on explique aux usagers pourquoi on le fait, ça aurait un impact...
Sitôt dit, sitôt fait... Pierrot, en plus de ça a contacté les journaux locaux pour les informer de cette action inédite, et le fait que ça soit inédit ayant sûrement aidé, on a eu droit a deux articles dans la presse ou les arguments chiffrés que Pierrot avait travaillés étaient mis en avant.
Colère noire de la DOTC, suivie de menaces... Refus de nous recevoir pour remettre à plat le projet de reorg...
Au bout d'une semaine de cette grève d'un nouveau genre, Pierrot nous réunit à nouveau et nous dit. Bon là, ça fait une semaine qu'on tient, tous ensemble. ça emmerde bien la direction, on le sait, d'autant que ça a été rendu public et que la population nous soutient. Maintenant, il faut qu'on arrive à être reçus par la DOTC, et j'ai une proposition à vous faire.
Nous: C'est quoi ?
Dans deux jours, il y a des préavis de grève nationaux déposés par plusieurs fédérations. Ce que je vous propose, c'est qu'on se mette tous en grève ce jour là et qu'on se retrouve devant la DOTC pour exiger d'être reçus...
Approbation générale des facteurs qui, pour la plupart n'avaient jamais fait un jour de grève de leur carrière. Et 2 jours plus tard, on était quasiment tous devant la DOTC. On est montés un peu en force avec les syndicats et on a demandé à être reçus. La DOTC a cédé et est venue tenir la réunion le lendemain de notre grève dans notre bureau. Elle s'est engagée à retirer le projet, et au final une seule des deux tournés a été supprimée. De l'avis général, on se disait que c'était encore une de trop, mais que quand même, si on avait rien fait on en aurait perdu deux fois plus...
A partir de ce jour, je peux vous dire que l'ambiance a quelque peu changé dans le bureau et que quand Pierrot veut nous réunir ou nous annonce avec sa voix de basse qu'il a quelque chose à nous dire, on file droit et on l"écoute...

Ribouldingue le 4 septembre 2014
Revenir en haut Aller en bas
Syrene

avatar

Féminin Nombre de messages : 3791
Age : 59
Localisation : Savoie
Emploi/loisirs : EMPLOI: heuh.... comment dire? sans poste officiel mais surchargée quand même! LOISIRS: contempler mes montagnes, tricoter, lire, informatique
Humeur : Amoureuse de la vie, toujours. Amoureuse, tout court.
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 5 Sep 2014 - 9:24

Il en faudrait un peu plus des" Pierrots". J'aime ce que tu racontes, mais aussi et surtout la façon dont tu le racontes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 5 Sep 2014 - 13:04

merci syrène.
Je suis persuadé qu'il en existe des tas de "pierrot"...
le problème, c'est qu'ils s'aigrissent un peu avec l'âge, pas seulement pour raison physiologique, mais de par les déconvenues que réservent souvent les réactions et surtout les non-réactions des collègues...
mais ça peut revenir...
Revenir en haut Aller en bas
savane



Nombre de messages : 1913
Date d'inscription : 29/08/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Ven 5 Sep 2014 - 22:06

rattrapé mon retard avec grand plaisir et on ne sait jamais,les idées de Pierrot peuvent servir!
Revenir en haut Aller en bas
gali32

avatar

Féminin Nombre de messages : 991
Localisation : dans un beau coin de france
Emploi/loisirs : factrice
Humeur : changeante
Date d'inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Sam 6 Sep 2014 - 17:24

toujours super agréable de te lire riboul, et il est vrai que ton ami pierot gagnes à etre connu, on aimerai tous en avoir un ou deux comme lui par bureau, ça c'est sur!!!!!!!!!!!!!!!!!

En tout cas continues comme ça riboul , c'est super !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Sam 18 Juil 2015 - 22:22

salut aux lectrices et lecteurs de sa vie de facteur...
En 10 mois, il est arrivé bien des "misères" à mes amis, le grand Jacques et d'autres... La vie ratrappe parfois la "fiction", même si chacun est bien conscient que la fiction n'en est pas totalement du reste...
J'ai un peu décroché aussi, il faut le dire de ma passion pour l'écriture pour m'adonner à une autre passion (la musique) cette dernière année, mais j'ai pris la résolution de revenir bientôt avec la suite des aventures de ma petite bande.
Revenir en haut Aller en bas
betelgeuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 2782
Humeur : "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux" Antoine de St Exupéry
Date d'inscription : 19/11/2012

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Dim 19 Juil 2015 - 8:20

reviens vite Ribouldingue, c'est toujours un délice de te lire et bravo pour ta poésie sur

"ta voisine de casier" très touchant et si bien exprimé, tu excelles dans l'art d'écrire!

à quand entendre une création musicale de ta part ?

bonne continuation cher Ami des arts!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Dim 19 Juil 2015 - 11:59

merci à toi chere betelgeuse pour tes encouragements qui me vont droit au coeur.
J'envisage une video musicale d'ici quelque temps sur un sujet qui nous tient à coeur...
j'en dirai plus quand le projet sera plus abouti...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Dim 10 Jan 2016 - 20:12


8
Le grand Jacques va bien nous manquer.
Il vient de passer en congé longue maladie, pour des problèmes de dos. Usé après 39 ans de boite, à même pas 60 balais… On lui a fait comprendre qu’il ne pourrait pas reprendre la distri, et que pour lui trouver une position aménagée, c’était loin d’être gagné.
Du coup, on sait comment ça va se terminer. Repos forcé jusqu’à l’âge de départ à la retraite.
On est passé le voir avec Nenesse et Domi, il a fait le bravache, mais nous on sait bien que c’est pour la façade. Ses douleurs l’empêchent de dormir. Il a eu de la morphine et même une chimio…
Pour le remplacer, la boite a eu recours à Claudine, une CDD, avec des contrats renouvelables de mois en mois.
Elle travaille juste à côté de Pierrot, et l’autre matin, je les ai surpris en pleine conversation, et Pierrot avait l’air sérieusement secoué…
Moi, je ne m’occupe pas des affaires des autres, mais j’ai quand même demandé si tout allait bien…
Et là, Pierrot me dit : Attends ! Non ça va pas, je travaille à coté de Claudine depuis 6 mois et je ne m’étais même pas rendu compte qu’elle n’avait pas de repos de cycles… Bon, ça, passe encore, mais tu t’imagines pas ce qui me fout le plus en rogne, c’est qu’il y a 15 jours, quand j’étais en congés, il y a eu la visite du CHSCT. Comme ils demandaient à tout le monde s’il y avait des problèmes particuliers, Claudine leur a dit qu’elle travaillait depuis 6 mois en remplacement du grand Jacques mais qu’elle n’avait pas de repos de cycles… Et là, tu sais ce qu’on lui a répondu ?
Moi : ben non, mais dis - moi, je sens que ça va me surprendre…
Ah pour être surpris, tu vas l’être ! On lui a rétorqué que vu qu’elle avait des contrats d’un mois, elle n’avait pas droit aux RTT et que sa situation était normale !!!
Je cherche même pas à savoir qui est l’hurluberlu (il utilise des mots marrants des fois Pierrot) qui lui a répondu ça, mais je comprends mieux pourquoi le CHSCT n’a pas toujours bonne réputation auprès des collègue avec des réponses à la con comme celle-là !
Moi : Mais t’es sûr qu’ils n’ont pas raison quelque part ?
Et le Pierrot de m’agonir : Dis donc, tu vas pas t’y mettre toi aussi ??
T’as entendu parler de la convention commune ?
J’osais pas lui avouer que la Convention Commune c’était pas vraiment mon livre de chevet, je serai plutôt polar coté littérature, mais pour pas passer pour un total demeuré, je lui dis, ah mais oui, c’est vrai, par rapport aux régimes de travail qui doivent être les mêmes pour tout le monde ?
En allant vite, oui, c’est un peu ça… Mais attend, ça va pas se passer comme ça. Claudine est crevée, elle fait les mêmes horaires que nous, elle rentre quasiment toujours après l’heure officielle… Ils veulent quoi ? Qu’elle finisse comme le grand ?
Le ton ne laissait rien présager de bon pour nos encadrants…
Le jour même, Pierrot est allé voir le RH et lui a demandé un rendez vous "pour aborder la situation d’une collègue".
Il a eu le rendez-vous pour le lendemain retour de tournée.
Le surlendemain, à l’embauche, au moment de claquer la bise à Claudine, il lui dit : « tu vas être convoquée par rapport à ton affaire . ça devrait pouvoir s’arranger »
Claudine, toute rayonnante a passé une matinée meilleure qu’à l’accoutumée, ça se voyait à son sourire et ses yeux pétillants…
Par contre, en fin de semaine, elle n’avait toujours pas été convoquée… Et Pierrot partait lui, en RTT.
Je te laisse mon numéro, tu m’appelles quand ils te convoquent.
A son retour de RTT, Pierrot fulminait. Pas eu d’appel de Claudine, il se doutait qu’il y avait anguille sous roche. Ce qu’elle lui confirme, un peu désappointée.
Ni une ni deux, sitôt après le TG, Pierrot file direct dans le bureau de l’encadrant…
Il en ressort même pas 2 minutes plus tard, et nous dit à Claudine et à moi qui trainais encore par là, tu te rends compte, l’encadrant n’était pas au courant… Alors je lui ai dit, vous avez des problèmes de communication ? Le cadre me répond un peu à coté et me dit qu’il voyait le RH dans la matinée pour une réunion et qu’il lui en parlerait.

Le lendemain matin, Claudine se pointe encore plus rayonnante, et elle claque une bise tonitruante sur la joue du Pierrot. Elle avait été convoquée au retour de tournée, et elle aurait ses repos de cycle dès la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   Dim 10 Jan 2016 - 21:34

En espérant Ribouldingue que les CDD de Claudine, seront reconduit. Putain de vie, continue tes écrits, peux être un jour tu auras l'occasion de les mettre sur papier.
Dom
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa vie de facteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa vie de facteur
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prière au facteur...
» Marionnette,humour et poésie font revivre le facteur Cheval
» Le Relais du Facteur à Sainte-Sévère-sur-Indre
» Facteur d'accumulation en dose
» Facteur de protection d'un EPVR (masque)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS ET LOISIRS :: Coin Culture-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !