AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Six heures de tournée, ce bel avenir pour les postiers à l'horizon 2020!
Aujourd'hui à 9:24 par Lavande

» TPAS 2017-2018
Aujourd'hui à 8:57 par Lavande

» Ordonnances loi travail
Hier à 21:13 par Archaic

» Flop de la grève du 12 septembre 2017
Hier à 20:34 par Archaic

» Assignés en justice
Hier à 11:10 par betelgeuse

» Tract Sauvage
Hier à 10:51 par nine

» Taille des VAE
Hier à 6:00 par casper

» grève des facteurs de Saint Herblain (44)
Sam 23 Sep 2017 - 11:26 par olivier

» pétition pour que les fédérations syndicales fassent opposition à l'accord distri
Sam 23 Sep 2017 - 11:06 par gribouille

» Examen de tri
Ven 22 Sep 2017 - 9:20 par nine

» Connaissez-vous Viapost ?
Ven 22 Sep 2017 - 7:54 par Alain75017

» Hello !
Jeu 21 Sep 2017 - 22:52 par 89jeff

» Poste de Bellefontaine : l'ancien directeur soupçonné du braquage de sa banque
Jeu 21 Sep 2017 - 20:30 par Jean Legrillon

» Une employée fait un AVC à La Poste, son collègue est sanctionné !
Jeu 21 Sep 2017 - 13:11 par gribouille

» MAJ Factéo
Jeu 21 Sep 2017 - 9:43 par Syrene

» renseignement sur possibilité d'arnaque sur le 3631
Jeu 21 Sep 2017 - 0:37 par don diego delavega

» Arrêt maladie après vacation
Mer 20 Sep 2017 - 21:17 par nine

» Livraison le dimanche
Mer 20 Sep 2017 - 16:15 par nine

» cld
Mer 20 Sep 2017 - 0:17 par BLUEPEPS

» Veiller sur mes parents
Mar 19 Sep 2017 - 11:28 par nine

» ambition 2020
Lun 18 Sep 2017 - 17:32 par casper

» Les horaires collectifs!!!!!!
Lun 18 Sep 2017 - 14:19 par Babou73

» J'ai besoin de vous !
Lun 18 Sep 2017 - 10:15 par Henry Walton JONES

» Réveiller les moutons
Dim 17 Sep 2017 - 18:06 par Henry Walton JONES

» "Suicides à La Poste : Brisons le tabou" ( lien du site )
Dim 17 Sep 2017 - 0:31 par gribouille

» présentation
Sam 16 Sep 2017 - 15:18 par NESTOUR

» clm urgent répondez svp
Jeu 14 Sep 2017 - 23:36 par EZIO

» Visite de pré-reprise
Jeu 14 Sep 2017 - 20:37 par S.charlotte

» Burn out
Jeu 14 Sep 2017 - 19:39 par Alain75017

» Grève ?
Jeu 14 Sep 2017 - 14:12 par yannguen

» Il faut respecter le code de la route, pour notre sécurité !
Mer 13 Sep 2017 - 19:16 par Alain75017

» Titres restaurant
Mar 12 Sep 2017 - 21:00 par don diego delavega

» Secabilité
Mar 12 Sep 2017 - 19:26 par albaride

» le 12 septembre, sans hésitation, on y va tous !
Mar 12 Sep 2017 - 17:58 par yannguen

» Poste de technicien SI
Mar 12 Sep 2017 - 16:27 par OsAkwa

» Des solutions pour le traitements d'ordre de réexpéditions ??
Lun 11 Sep 2017 - 21:12 par casper

» Adresse pour envoi arrêt maladie
Lun 11 Sep 2017 - 16:53 par Lavande

» meridienne
Dim 10 Sep 2017 - 9:06 par casper

» Contrat CDD à 30 heures
Sam 9 Sep 2017 - 20:18 par timbré

» bulletin du NPA secteur Poste
Ven 8 Sep 2017 - 8:56 par olivier

» méfiez-vous des contrefaçons !
Jeu 7 Sep 2017 - 19:10 par postier-insoumis

» pas de copie de l'entretien d'appréciation
Mer 6 Sep 2017 - 16:48 par bergerac

» congés non valides
Lun 4 Sep 2017 - 18:04 par emiju

» fin des 3 ans du Congé Longue maladie
Lun 4 Sep 2017 - 17:46 par tiga1

» chargé de fonction pour les contractuels
Dim 3 Sep 2017 - 9:14 par aladin27

» Quelles privatisations pendant ce quinquenat?
Sam 2 Sep 2017 - 20:49 par nokamae69

» Code du travail 2017 !
Sam 2 Sep 2017 - 9:36 par yannguen

» SONDAGE : la promotion des fonctionnaires à La Poste
Ven 1 Sep 2017 - 15:01 par Patou69

» la navette pickup
Ven 1 Sep 2017 - 13:15 par casper

» La Poste et ses nouveaux métiers
Ven 1 Sep 2017 - 11:53 par yannguen

» Compte épargne temps les 20%
Ven 1 Sep 2017 - 10:54 par facteur14

» Présentation
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:50 par casper

» PAB agressé .
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:40 par yannguen

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Jeu 31 Aoû 2017 - 11:31 par Invité

» bonjour collègues
Mer 30 Aoû 2017 - 22:02 par Jean Legrillon

» La Poste - le grand défi
Mer 30 Aoû 2017 - 18:03 par catthe

» Formulaire arrêt maladie ?
Mar 29 Aoû 2017 - 21:32 par Moutarde31

» Reclassement suite inaptitude au poste
Mar 29 Aoû 2017 - 8:12 par yannguen

» TPAS RETRAITE
Lun 28 Aoû 2017 - 23:19 par valmi

» L'entreprise de livraison DPD vous connaissez ?
Lun 28 Aoû 2017 - 10:54 par Archaic

» Honte à la poste
Dim 27 Aoû 2017 - 9:13 par Jean Legrillon

» Publicités
Sam 26 Aoû 2017 - 22:12 par lae

» Salaire facteur en cdd
Sam 26 Aoû 2017 - 8:00 par Syrene

» Contrôle par un généraliste pour un arrêt par un spécialiste...
Jeu 24 Aoû 2017 - 20:24 par road runner

» Pna avec 1 plis suplementaire
Jeu 24 Aoû 2017 - 12:15 par Archaic

» Facteur guichetier, grade? entretien? etc...
Jeu 24 Aoû 2017 - 9:09 par Syrene

» burn out et maladie professionnelle
Mar 22 Aoû 2017 - 15:32 par Pays de Loire 44

» Un collègue a disparu depuis mercredi matin
Mar 22 Aoû 2017 - 9:25 par Syrene

» L'importance de la ceinture de sécurité
Lun 21 Aoû 2017 - 22:35 par olani

» réclamation rh
Lun 21 Aoû 2017 - 14:18 par yannguen

» SALAIRE et CLM.
Lun 21 Aoû 2017 - 8:02 par yannguen

» Retour sur vente de quartier
Dim 20 Aoû 2017 - 19:37 par aladin27

» Compte épargne temps + retraite
Dim 20 Aoû 2017 - 8:35 par facteur14

» Ai-je à nouveau droit à un mi-temps thérapeutique ?
Sam 19 Aoû 2017 - 16:15 par yannguen

» Enveloppe bulle
Ven 18 Aoû 2017 - 18:07 par Michel40

» Questions diverses sur les congés
Mar 15 Aoû 2017 - 19:51 par legros 02

» Le guide des droits des salariés saisonniers
Lun 14 Aoû 2017 - 14:09 par Invité

» La galère des facteurs !
Lun 14 Aoû 2017 - 6:14 par nine

» Cartes postales sans timbre
Ven 11 Aoû 2017 - 21:52 par Omaha

» TPAS et mère de trois enfants
Ven 11 Aoû 2017 - 15:49 par yannguen

» Vehicule électrique danger mortel
Ven 11 Aoû 2017 - 13:19 par Invité

» Bansue comme banquez ! Fin de la lettre T
Ven 11 Aoû 2017 - 9:37 par patry

» reglage heure staby
Jeu 10 Aoû 2017 - 14:54 par ardechois12

» Participation de La Poste aux frais trajets professionnels en train
Mar 8 Aoû 2017 - 14:48 par yannguen

» La Poste: bénéfice net 1S en baisse, légère progression de l'activité
Mar 8 Aoû 2017 - 11:04 par Lavande

» Présentation
Mar 8 Aoû 2017 - 8:42 par yannguen

» L'histoire des bureaux-gares (1854-1995)
Lun 7 Aoû 2017 - 11:15 par Henry Walton JONES

» Départ anticipé
Dim 6 Aoû 2017 - 19:21 par mag974

» facteur guichetier
Sam 5 Aoû 2017 - 16:41 par tissou

» Autorisation spéciale d'absence / Asa pour parents de jeunes enfants.
Sam 5 Aoû 2017 - 14:06 par Omaha

» Congés paternité et nécessité de service
Sam 5 Aoû 2017 - 12:31 par Mailman92

» L'encre noire d'oblitération!
Sam 5 Aoû 2017 - 8:13 par Syrene

» Quelques Réglementations courrier/Colis en PDF
Ven 4 Aoû 2017 - 16:38 par nokamae69

» Aurait-il une arnaque au 3639 ?
Ven 4 Aoû 2017 - 13:32 par casper

» Mise au placard...que faire?
Ven 4 Aoû 2017 - 12:11 par Aurégane


Partagez | 
 

 Ou sont les 18 milliards de WAHL?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alain12



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mar 7 Avr 2015 - 15:28

sur le courrier et les salaires
Les orientations stratégiques du groupe La Poste reposeraient-elles sur des données erronées ou masquées ? La direction présente des chiffres catastrophistes aux parlementaires, et cultive l’opacité sur les salaires de certains dirigeants, parfois en forte hausse, au point de se faire taper sur les doigts par la Cour des comptes.

La direction de La Poste a-t-elle délibérément bâti son plan stratégique en noircissant certaines données et en en masquant d’autres ? Auditionné le 25 mars par la commission des Affaires économiques du Sénat, Philippe Wahl, PDG du groupe, a présenté devant les sénateurs un tableau édifiant du groupe sur son activité de distribution du courrier. Voici ce qu’a déclaré Philippe Wahl à la commission :

« Au Danemark, par exemple, depuis 2008, les volumes du courrier ont diminué des deux-tiers, et d’un tiers en France, soit une évolution de 18 milliards de lettres et d’objets à un peu moins de 13 milliards l’année dernière pour notre pays. Notre prévision est qu’en 2020, nous ne transporterons plus que 9 milliards de ces lettres et objets par courrier ». Devant les sénateurs, le PDG de La Poste en déduit, pour marquer les esprits, que le « modèle stratégique actuel n’est plus viable » : « Un chiffre permet d’ancrer le défi stratégique, économique et social qui est le nôtre : à prix constant du timbre, nous allons d’ici 2020 perdre plus de trois milliards d’euros de chiffre d’affaires ».

Où sont les 18 milliards de lettres et d’objets ?

Les sénateurs ne trouveront les chiffres de cette sombre perspective, communiqués sans source, dans aucune expertise. D’après l’autorité de régulation des postes (Arcep), le volume des envois de correspondance en France était de 16,11 milliards en 2008, et non de 18 milliards. Il était de 12,89 milliards en 2013 (derniers chiffres disponibles). Nous sommes loin des 33 % (le tiers) annoncé par le PDG de La Poste. La baisse réelle se situe autour de 20 % entre 2008 et 2013. Entre 2005 (16,806 milliards) et 2013, la baisse est de 23,7 %. Là encore, loin des affirmations du PDG.

Surtout, la baisse des envois de correspondance masque le volume, en hausse, d’objets distribués dans d’autres secteurs. Ainsi, de 2005 à 2013, les lettres et colis remis contre signature est passé de 276 millions à 305 millions (+ 10,51 %), les colis de 638 millions à 732 millions (+ 14,73 %), les « Express colis légers » de 280 millions à 401 millions (+ 43,21 %). Enfin, la publicité non adressée est passée de 18,570 milliards à 20,626 milliards (+ 11,07 %), un chiffre certes en baisse ces dernières années, du fait de la conjoncture.

Gonfler la baisse pour précariser ?

Sur l’ensemble des activités postales de distribution en France (objets adressés), la baisse n’est plus que de 17,56 % entre 2005 et 2013, selon les données recueillies dans les rapports de l’Arcep et présentées dans le tableau ci-dessous, que l’on peut aussi consulter ici.

Que cache cette réalité de la distribution postale en France ? Les postiers expliquent qu’il est nécessaire de mobiliser autant, sinon plus, de personnels qu’auparavant, malgré la mécanisation de la distribution, du fait que ceux-ci ont de nouvelles activités à intégrer à leur activité historique. Or, l’activité de distribution restant forte dans certains secteurs, les conditions de travail se sont dégradées et la précarisation est une donnée qui apparaît en creux dans la stratégie du groupe.

Philippe Wahl annonce une forte chute de l’activité postale à l’horizon 2020, ce qu’aucun statisticien ne se risquerait à prédire : le volume global de l’activité passerait de 12,89 milliards à 9 milliards en France. Avec ce genre de perspective, va-t-on vers un nouvel accident industriel ? Une erreur d’appréciation a coûté cher à La Poste il y a quelques années. Sur la base de prévisions économiques, le groupe avait lancé le plan Cap Qualité Courrier (CQC) et s’était doté de plateformes industrielles du courrier (PIC) parmi les plus modernes d’Europe. Ces prévisions n’avaient pas anticipé l’évolution à la baisse de la distribution du courrier, ce qui a entraîné la fermeture de plusieurs de ces plateformes…

Des hausses stratégiques…

La Cour des comptes a enquêté sur un autre aspect de la stratégie de La Poste, résumé par cette phrase lapidaire : « Des cadres dirigeants dont le nombre a augmenté et dont les rémunérations, parfois en forte hausse, n’ont pas, jusqu’à une période récente, reflété les résultats du groupe ». Cette analyse provient d’unrapport de la Cour des comptes sur « la rémunération des cadres dirigeants dans le groupe La Poste », rendu public le 16 mars, dans lequel les magistrats parlent aussi de « risque d’effet d’aubaine dus à la qualité de fonctionnaire de certains cadres dirigeants » et de « lacunes à combler, notamment en matière de connaissance des rémunérations du groupe ».

La Cour des comptes a en effet contrôlé les rémunérations des cadres dirigeants de La Poste (Poste SA et ses grandes filiales, Sofipost, GeoPost, la Banque postale) pour la période 2008 à 2012. L’enquête a porté à la fois sur l’organisation et les procédures qui encadrent la rémunération des cadres dirigeants, et sur les contrôles qui s’exercent sur elles.

Selon cette enquête, le groupe n’a appliqué le plafonnement de leur rémunération globale à 450 000 euros par an qu’à cinq de ses hauts dirigeants : un pour la maison mère, deux pour la Banque postale, un pour GeoPost et un pour Sofipost. « Le plafonnement a été effectif à compter du 1er octobre 2012, sauf pour le président de La Poste, pour lequel la part variable a été plafonnée au 1er janvier 2012 ». Au passage, la Cour s’étonne que la direction du groupe n’a qu’une « connaissance lacunaire des rémunérations et, notamment, pas de vision globale des rémunérations dans les filiales, en particulier dans celles qui sont implantées à l’étranger ».

Surtout, le nombre des cadres dirigeants de La Poste SA a crû fortement, passant de 299 à 409 entre 2009 et 2012. Dans les filiales, la hausse des effectifs de cadres dirigeants a été très forte, à la Banque postale notamment, ainsi que chez Chronopost, filiale de GeoPost. « La rémunération individuelle moyenne de ces personnels a beaucoup progressé au cours de la période 2009-2012 ».

C’est ainsi qu’à La Poste SA, 129 personnes percevaient plus de 150 000 euros en 2009. Elles étaient au nombre de 139 en 2012. La rémunération des cadres qui percevaient entre 150 000 euros et 175 000 euros a progressé en moyenne de 6 % pendant cette période. Ceux qui percevaient plus de 175 000 euros et moins de 275 000 euros ont bénéficié d’une hausse moyenne de 9,2 %, et ceux qui dépassaient 275 000 euros d’une hausse de 17,4 %.

Pour les dix plus hautes rémunérations, la hausse constatée est de 16 % ; en 2012, la rémunération moyenne annuelle de ces dix dirigeants atteignait 303 000 euros.

Selon les magistrats, l’augmentation rapide de la masse salariale des personnes rémunérées plus de 150 000 euros par an est due à deux causes. Le première étant la hausse des effectifs, « de l’ordre de +7,8 % à La Poste SA et de +100 % à La Banque Postale ». La seconde est « le salaire moyen de ces personnels, pour lequel le taux de croissance reste en général proche du reste de l’entreprise, +8,5 % à La Poste SA, +7,7 % à Sofipost mais s’en éloigne parfois, +12,6 % à Chronopost, +18,1 % à la Banque Postale.

De manière générale, la dynamique des rémunérations les plus élevées s’écarte de celle du reste de l’entreprise. Cette évolution résulte notamment de l’individualisation de la rémunération, qui se traduit par l’augmentation de la part variable dans le total, ainsi que d’un manque de sélectivité dans la fixation des parts variables et des augmentations ».

Deux poids, deux mesures…

Selon la Cour des comptes,


« L’accroissement du nombre des dirigeants et la hausse de leurs salaires moyens a correspondu à la période du changement de statut de l’entreprise. Les évolutions constatées sur cette période, tant pour la maison mère que pour les filiales, tant pour l’ensemble des cadres dirigeants que pour les mieux rémunérés d’entre eux, ne sont guère en phase avec la situation financière du groupe et le contexte économique national ». Sans commentaire…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
alain12



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mar 7 Avr 2015 - 17:35

Voila ou passe la productivité avec la sécable, c ' est pour engraisser les cadres, on est les larbins de la poste, à gerber!
Revenir en haut Aller en bas
globule

avatar

Masculin Nombre de messages : 1167
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mar 7 Avr 2015 - 18:24

ça me fait légèrement marrer quand je lis certains facteurs qui au nom de l'entreprise et de sa pérennité nous disent de nous adapter aux nouveaux virages amorcés par la poste (animaléo et toutes les autres conneries )si on ne veut pas qu'elle ferme ,voilà ou le bat blesse:
La rémunération des cadres qui percevaient entre 150 000 euros et 175 000 euros a progressé en moyenne de 6 % pendant cette période. Ceux qui percevaient plus de 175 000 euros et moins de 275 000 euros ont bénéficié d’une hausse moyenne de 9,2 %, et ceux qui dépassaient 275 000 euros d’une hausse de 17,4 %.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8655
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mar 7 Avr 2015 - 19:01

Pensons aussi à CQC et ses pic inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
barad19



Masculin Nombre de messages : 1189
Age : 46
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: La Poste : Quelques vérités sur le courrier et les salaires   Mar 7 Avr 2015 - 19:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Enfin une contre-communication qui a le mérite de soulever de très grosses zones d'ombres

* et ceci en plus, à lire sans modération : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5045
Age : 42
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mar 7 Avr 2015 - 22:14

encore un mouton de panurge !
Revenir en haut Aller en bas
lionel54

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mar 7 Avr 2015 - 22:15

levioc a écrit:
ça me fait légèrement marrer quand je lis certains  facteurs qui au nom de l'entreprise et de sa pérennité nous disent de nous adapter aux nouveaux virages amorcés par la poste (animaléo et toutes les autres conneries )si on ne veut pas qu'elle ferme ,voilà ou le bat blesse:
La rémunération des cadres qui percevaient entre 150 000 euros et 175 000 euros a progressé en moyenne de 6 % pendant cette période. Ceux qui percevaient plus de 175 000 euros et moins de 275 000 euros ont bénéficié d’une hausse moyenne de 9,2 %, et ceux qui dépassaient 275 000 euros d’une hausse de 17,4 %.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

"Au total, l’embellie annuelle de la rémunération des cadres dirigeants est en progression de 12,5 % tout au long des quatre années. En cause, la part variable, qui a flambé. Dans sa conclusion, la Cour a asséné un coup de patte à la politique salariale des dirigeants du groupe et tout particulièrement ceux de La Banque Postale. Le rapport mentionne que le nombre de collaborateurs de cet établissement, filiale de l’Etat, gagnant plus de 150.000 euros, ont vu leurs effectifs doubler entre 2009 et 2012. Leur rémunération moyenne a augmenté de 18,1 % sur la période. Ce qui représente une hausse annualisée de 5,7 %."
article assurbanque20 03/2015

en 2012:
409 cadres en Groupe C
dont 139 cadres rémunérés plus de 150.000 € par an
avec en moyenne 207.149 €, soit un total de 28,8 millions €...
ou l'équivalent de 1.600 SMIC annuels

Quelqu'un aurait-il les infos pour 2014 ???

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 6:39

Pour une augmentation immédiate de 17,4 % pour tous les salaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 13:24

Chaynes a écrit:
Pour une augmentation immédiate de 17,4 % pour tous les salaires.

à part ceux des hauts cadres cités, quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 13:56

Ok les hauts cadres cités ont déjà été trop augmentés.
Il faudrait plafonner les hauts salaires à un maximum de combien ?
Revenir en haut Aller en bas
globule

avatar

Masculin Nombre de messages : 1167
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 14:53

on en viendra à regretter Bailly d'ici peu.

Donc tous ces nouveaux services "animaléo", "Releveo", "Porteo", "Cohésio etc... etc...ne serviraient qu'a" engraisser" les grosses têtes, comme un facteur qui vendrait des timbres en abondant la part variable de ses cadres proches en laissant planer qu'il en va de la survie postale.


Dernière édition par levioc le Mer 8 Avr 2015 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 15:55

Reprenez par curiosité les rapports parlementaires de la décennie, rédigés par des "amis" de La Poste et de ses dirigeants : TOUT EST FAUX.

Prenons un exemple, la fameux rapport Larcher dit "de la dernière chance" qui a justifié toute la stratégie mortifère qu'on connaît :
- on espérait 100 000 départs à la retraite sur la période, on a en eu que 60 000, il a bien fallu trouver des méthodes pour accélérer le mouvement
- CQC devait coûter 1 M€, coût final : plus de 3 milliards pour un réseau sur-dimensionné depuis le départ, il a fallu trouver plus de 3 milliards pour combler le trou et passer en SA
- Les charges de salaires devaient absolument baisser = obj n°1. Mais malgré le départ de près de 90 000 personnes, la masse salariale n'a pas diminué. Où est donc passée la différence ? Dans la poche des cadres dirigeants.. En 3 ans, à l'arrivée de JP BAILLY, les salaires des membres du COMEX ont pris près de 100%, on pourrait faire le même calcul avec les les cadres B et C

J'arrête les inepties, le rapport en est rempli. Malheureusement, il a servi de bible...

Tout ça pour dire que, devant les députés et sénateurs, JP BAILLY et maintenant P. WAHL racontent ce qu'ils veulent pour masquer ce qui est une véritable erreur stratégique depuis le départ.

Ne regrettons pas JP BAILLY : il coule des jours heureux avec une retraite confortable (plus de 20 000 Euros par mois + une rente au conseil économique et social, tout cela pour des résultats médiocres. JP BAILLY et WAHL : ce sont les mêmes modèles, avec les mêmes résultats !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 16:09



devinez ou se cachent les 18 milliards?????
Revenir en haut Aller en bas
SideWinder[FireBirdOcean]

avatar

Nombre de messages : 4228
Date d'inscription : 03/10/2012

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 8 Avr 2015 - 20:02

Ils sont tellement tous pareils qu' on ne peut même plus se permettre la liberté de regretter les prédécesseurs!
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 14:34

Proposition : plafonner les salaires à 5000 euros net par mois maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Abdulaye

avatar

Nombre de messages : 2455
Date d'inscription : 24/06/2012

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 15:38

dimima a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

quelle belle tête de vainqueur !!
Revenir en haut Aller en bas
alain12



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 16:19

CQC devait coûter 1 M€, coût final : plus de 3 milliards pour un réseau sur-dimensionné depuis le départ, il a fallu trouver plus de 3 milliards pour combler le trou et passer en SA
- Les charges de salaires devaient absolument baisser = obj n°1. Mais malgré le départ de près de 90 000 personnes, la masse salariale n'a pas diminué. Où est donc passée la différence ? Dans la poche des cadres dirigeants.

c' est quoi CQC?,post intéressant merci paprika
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 16:26

A 5000 euros net, ce ne sera plus la même tête, ni de vainqueur, ni de vaincu.
Revenir en haut Aller en bas
road runner

avatar

Masculin Nombre de messages : 2146
Humeur : bip bip vrrrrrrrrrrrrrr
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 16:47

alain12 a écrit:
CQC devait coûter 1 M€, coût final : plus de 3 milliards pour un réseau sur-dimensionné depuis le départ, il a fallu trouver plus de 3 milliards pour combler le trou et passer en SA
- Les charges de salaires devaient absolument baisser = obj n°1. Mais malgré le départ de près de 90 000 personnes, la masse salariale n'a pas diminué. Où est donc passée la différence ? Dans la poche des cadres dirigeants.

c' est quoi CQC?,post intéressant merci paprika

CQC c'est Cap Qualité Courrier avec la création de gros centres de tri appelés Plates formes Industrielles du Courrier -PIC-, énormes plates formes mécanisées traitant plusieurs départements (donc entrainant la fermeture de centre de tri départmentaux). Une PIC coûte (tout compris) dans les 50 millions d'euros pièce et il y en a un cinquantaine en France. Objectif de la boîte en fermer la moitié pour rentabiliser le tout.
Revenir en haut Aller en bas
barad19



Masculin Nombre de messages : 1189
Age : 46
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 17:58

A noter que "FA" est également un produit labellisé CQC, avec le succès qu'on lui connait
Revenir en haut Aller en bas
alain12



Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Ven 10 Avr 2015 - 18:24

merci Road
Revenir en haut Aller en bas
lionel54

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Dim 12 Avr 2015 - 11:29

Abdulaye a écrit:
dimima a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

quelle belle tête de vainqueur !!

Publié en juin 2003, un rapport détonnant du sénateur Gérard Larcher, l’actuel président du Sénat, va aider Jean-Paul BAILLY à mener à bien son grand projet industriel. Intitulé « La Poste, le temps de la dernière chance », celui-ci résonne comme un coup de tonnerre dans le landerneau politique.

À la veille de la libéralisation totale du secteur postal en 2009, ce rapport pointe du doigt les transformations engagées par les postes européennes… et le retard français. « Il y a sept ans, en 1996, les postes allemande et française étaient encore sur la même ligne. Aujourd’hui, le chiffre d’affaires de la poste allemande est le double de celui de La Poste, déplore le rapporteur Larcher. Entre 1997 et 2002, la poste allemande a dégagé 4 milliards d’euros de bénéfices contre seulement 0,38 milliard pour La Poste, tout en réalisant des investissements […] plus de trois fois supérieurs à ceux réalisés en France. » Dans le même temps, « la poste française semble figée à l’heure du monopole. Sa spécificité d’entreprise territoriale de service public a servi d’alibi à l’immobilisme alors qu’elle aurait dû être l’aiguillon de la modernisation. »

À l’été 2003 a lieu une réunion cruciale avec le ministre de tutelle, celui de l’Industrie, Francis Mer. Jean-Paul Bailly s’y rend accompagné de plusieurs collaborateurs, notamment son directeur du courrier, Christian Kozar, un ancien militaire (sous-préfet en Nouvelle-Calédonie de 1982 à 1988) au profil atypique. Celui-ci n’a pas fait l’ENSPTT, il n’est même pas postier – c’est un ancien de la RATP et d’Air France – mais le patron compte sur lui pour combattre l’inertie de la maison. Des qualités de meneur d’hommes, une faculté à bousculer les idées reçues et un sens prononcé de la stratégie, Christian Kozar puise volontiers ses références dans l’histoire militaire. Il pousse le sens du détail jusqu’à prendre ses nouvelles fonctions à La Poste le 2 décembre 2003. Une date anniversaire symbolique : la bataille d’Austerlitz et le sacre de Napoléon…
Encore aujourd’hui, celui-ci se souvient avec une certaine émotion de cette fameuse réunion où La Poste parvint à arracher le feu vert du ministre, ainsi qu’un joli magot. « J’ai parlé sans chichi. Je n’ai pas fait une grande présentation bourrée de chiffres ; j’ai commencé en disant : “Savez-vous quel est le problème de La Poste ? Les Français nous aiment, ils aiment La Poste. Alors, pourquoi changer ?” Bailly était inquiet. Avec Francis Mer, ça peut passer ou pas », relate Christian Kozar.
Le cours de la réunion change alors du tout au tout. Le ministre pose son paquet de cigarettes, tend l’oreille. Cet ancien X-Mines a le goût des grands projets industriels, mais il s’interroge. Combien cela va-t-il coûter, comment le financer ? « J’ai répondu 3,4 milliards et on a eu 3,4 milliards », s’enthousiasme encore Christian Kozar, dix ans après la scène.
Gagné ! L’équipe de Jean-Paul Bailly est aux anges et fait passer le message en interne. C’est « l’un des plus grands programmes de modernisation du pays. L’équivalent de dix-sept Airbus ou douze fois le viaduc de Millau », dit-on fièrement chez les postiers.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Dim 12 Avr 2015 - 22:50

Il me semble que, dans cette affaire, M. KOZAR réécrive l'histoire pour tenter de la rendre glorieuse alors qu'elle n'est que pathétique....

Rentrons dans le fond de ce rapport Larcher qui va ouvrir la voie à tous ceux qui ont suivi et va initier, sans avoir l'air d'y toucher toutes les lois qui vont être votées par la suite sur La Poste. Je vais donc y puiser à dessein les propres phrases du rapport, je précise que ce n'est pas ce que je pense.

La logique de ce rapport est d'abord de crier au feu, histoire d'affoler tout le monde. "Sans réforme, La Poste est condamnée" :
- Le courrier est "appelé à se réorganiser pour ne pas mourir" (Ecrémage des volumes et baisse des marges en perspective, Déficit criant de qualité, distorsion entre les coûts et les tarifs)
- Les services financiers sont "asphyxiés" (gamme financière obsolète, part de marché stabilisée mais rentabilité fragile)
- Le réseau est "dense, décalé et handicap de compétitivité" (il coûte trop cher et n'est pas placé là où il faut).

Le constat est bien sombre, le rapport a l'honnêteté (relative) de rendre à la fois l'opérateur et l'état responsables, rappelant que l'état, malgré le changement de statut des années 90, a continué à gérer La Poste comme une administration sous budget annexe. Des décisions qui auraient dû être prises ne l'ont pas été pour des raisons politiques. Ex : évolution du réseau plusieurs fois gelée par le gouvernement.

En clair : "Les autres postes européennes se sont préparées, certaines depuis le début des années 80. Pour La Poste, beaucoup de temps a été gaspillé".

Le rapport préconise "un remède de cheval" : "Au 1er janvier 2004, il restera 5 ans avant 2009, date probable de l'ouverture à la concurrence. Il nous faut parcourir dans ce délai le chemin que d'autres postes ont eu 10 ou 15 ans pour effectuer !".

QUEL EST CE REMEDE ?
- L'industrialisation du courrier qui est estimée à 1 milliard, nos grands hommes n'ont jamais osé présenté le vrai coût de la facture en amont, cela aurait fait hurler !
Pour preuve, page 40 : "Selon les informations fournies par La Poste, cette reconfiguration exige un effort d'investissement pour les centres de tri de plus d'un milliard d'euros"

- la préparation d'une filiale financière et une détente du cadre réglementaire pour élargir la gamme des produits financiers.

- Un  recentrage du réseau sur les clients et une nouvelle norme d'accessibilité postale = reprofilage du réseau.

La perversité du rapport réside dans le fait de laisser croire que cela va être relativement facilement atteignable :
- On ose à peine murmurer qu'un effort de productivité va être demandé aux personnels, à peine le sentiront-ils, on espère 120 000 ou 140 000 départs à la retraite (je me demande bien où ils ont trouvé ce chiffre absolument pas réaliste) : pas besoin de plan social...
- La banque Postale ? Non, non, "la création de la banque postale n'est pas d'actualité, les postiers ne sont pas des banquiers". C'est pourtant le même Larcher qui va déposer un amendement surprise de nuit à une loi parlant le la libéralisation du courrier pour créer en catimini la banque postale avec toutes les obligations prudentielles et donc de productivité qui s'y rattachent.
- Le changement de statut ? Non, non, "le front de l'urgence n'est pas le changement de statut". On connaît la suite.

QUI VA TRINQUER ?
Le rapport s'appuie sur l'attachement des postiers à leur entreprise pour leur faire passer la pilule qui sera, malgré toutes les précautions d'usage, amère.
" Les postiers aiment La Poste. Il sont préoccupés par l'avenir de l'entreprise, fiers de leur métier et soucieux de la dégradation de la QS. L'état major de l'entreprise doit s"appuyer sur le personnel et ses représentants. L'urgence aujourd'hui, c'est de mettre les personnels de La Poste, suivant les orientations qui seront définies par la direction de l'entreprise, en situation de combler son retard de performance".

En gros, j'ai une direction de La Poste et sa tutelle qui ont attendu en regardant passer les trains l'arrivée de la concurrence, qui se sont trompés de concurrence en craignant l'arrivée d'un réseau logistique parallèle alors que la concurrence venait d'internet.

Arrive alors Zorro = JP Bailly avec une feuille de mission bien établie. On lui sert dans une assiette en argent un rapport bien alarmiste, mais basé sur des estimations totalement fausses, histoire de rendre le truc un minimum acceptable socialement.

Alors, JP BAILLY fera ce qu'il sait faire le mieux : il va acheter des syndicats qui le veulent bien et fera de la "pédagogie" face à ces postiers décidément inadaptés. Parce "qu'il s'agit de créer l'envie de changer, ce qui exigera sans doute, comme le demande la CFDT, la mise en place d'une véritable méthode de conduite du changement".

Evidemment, la réalité sera différente des estimations. Le moment venu, on ira pleurer auprès de l'état pour mendier un changement de statut et de l'argent frais pour rembourser des dettes démesurées. Quant au personnel, il s'adaptera car "il ne sert à rien de se lamenter"

Alors, non, Monsieur KOZAR n'est pas allé dire banco pour 3.4 milliards chez le ministre, les dirigeants sont allés les mendier, acculés par la dette causée par leur joujou industriel et obligés de revoir tous les 2 ans leur plan stratégique.
Revenir en haut Aller en bas
lionel54

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 15/10/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 7:53

extrait de l'article du 27 novembre 2003 - L'Usine Nouvelle n° 2895

"Cet effort de modernisation bénéficiera d'un budget à la hauteur des objectifs. Jean-Paul Bailly, président du groupe, a annoncé le plus important programme d'investissements jamais réalisé dans l'entreprise, évoquant 3,4 milliards d'euros, dont 1,8 milliard pour les seuls centres de tri d'ici à 2010. La modernisation prendra des formes variées, de l'achat de machines de tri à la rénovation de bâtiments en passant par la construction de nouveaux sites.

L'ambition de La Poste va, en tout cas, au-delà des estimations de Nicole Fontaine, la ministre déléguée à l'Industrie, qui évoquait 1 milliard d'euros d'investissements au moment de l'annonce du contrat de plan. Autant dire que pour financer ses projets, La Poste risque de creuser encore sa dette (2,5 milliards d'euros aujourd'hui), qui devrait s'alourdir de 800 millions dans les deux ans à venir."
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 8:18

Ok pour la modernisation.
Ok pour le programme d'investissement important proposé, mais il manque une ligne dans ce programme budget :
Il est nécessaire urgent indispensable d'y ajouter un programme ambitieux et à long terme de moyens en personnel pour éviter le burn-out.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5045
Age : 42
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 10:09

D'après mes souvenirs , il y avait 800 millions d'euros pour l'accompagnement des postiers .
Il y a eu je crois plus de 30 000 promotions sans compter les primes d'accompagnement des agents (par exemple un agent de centre de tri qui se réorienter vers la distribution a pu toucher dans les 4 ou 5000 euros ).
Revenir en haut Aller en bas
barad19



Masculin Nombre de messages : 1189
Age : 46
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 11:42

Oui, d'après mes souvenirs aussi, il y a eu des séminaires à Eurodisney dont la simple annulation de l'un d'eux a couté plus de 2 millions d'euros .... Des BMW pour les cadres stratégiques ..... Beaucoup de mesures d’accompagnement en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 12:58

Il y a eu de nombreux collègues en dépression à cause de la charge de travail et d'objectifs impossible à atteindre, des collègues en burn-out et des suicides.
Pour éviter cela à l'avenir, il faut un programme ambitieux et à long terme de moyens suffisants en personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 13:36

Comme vous le voyez, il y a beaucoup d'amateurisme dans tout cela, payé par ceux qui étaient attachés à leur métier et leur entreprise.

Fixer des objectifs inatteignables, donner pour normes des cadences de sur-homme, limiter toutes les phases de repos, culpabiliser quand les gens n'y arrivent pas. Tout cela fait partie de la stratégie... car il ne vous a pas échappé que les gens malades finissent par sortir des effectifs (ne serait-ce qu'en CLD déjà). Comme on espérait jusqu'à 140 000 départs en retraite et qu'on en a eu beaucoup moins que cela...

Quant aux mesures d'accompagnement et aux 30 000 promotions... la fameuse baisse de l'effectif qui permettrait des postiers promus, mieux payés et mieux formés.

Rappelons d'abord que la vague de 30 000 promotions permet juste un rattrapage des années précédentes tant le taux de promotion était faible (en moyenne, un peu plus de 3% de 1999 à 2003, autour de 5% en 2004 et 2005, autour de 10% jusqu'en 2009 avec un pic à 11% cette année à et en baisse depuis, on est revenu autour de 6%).

Quant aux augmentations de salaire, de 2006 à 2012, le salaire moyen à La Poste a progressé de 14% pour une inflation à un peu plus de 12% mais c'est inégal selon les classes :
+10% pour la maitrise, les cadres, l'exécution (donc moins que l'inflation !)
+18% pour les cadres A
+31.5% pour les groupes B et C
Tout cela n'inclut pas les primes qui ont bondi de plus de 150% depuis 2004 et qui profite en majorité à qui l'on sait....

Alors, l'accompagnement de 800 millions, on sait bien où il est allé....
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 14:37

Merci à paprika de rétablir la réalité sur la suppression des effectifs, les conditions de travail et sur les salaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 14:54

De 2002 à 2014, le Chiffre d'Affaire de la poste est passé de 17 milliards à 22,2 milliards d'euros, soit une augmentation de 31 %...
Pour la même période, l'effectif total est passé de 320.000 à 230.000 soit une chute de 28 %...

En 2002, chaque postier "contribuait" à hauteur de 53.000 € à la réalisation du CA.
En 2014, chaque postier a contribué à hauteur de 96.000 € à la réalisation du CA...
soit une augmentation de la productivité par agent de+ de 80 %...

CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5045
Age : 42
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Lun 13 Avr 2015 - 19:39

ribouldingue a écrit:
De 2002 à 2014, le Chiffre d'Affaire de la poste est passé de 17 milliards à 22,2 milliards d'euros, soit une augmentation de 31 %...
Pour la même période, l'effectif total est passé de 320.000 à 230.000 soit une chute de 28 %...

En 2002, chaque postier "contribuait" à hauteur de 53.000 € à la réalisation du CA.
En 2014, chaque postier a contribué à hauteur de 96.000 € à la réalisation du CA...
soit une augmentation de la productivité par agent de+ de 80 %...

CQFD
as tu tenu compte de l'inflation dans ton évolution du CA ?
Revenir en haut Aller en bas
Chaynes



Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   Mer 15 Avr 2015 - 13:34

Augmentation de productivité de 80 % de 2002 à 2014 en douze ans.
propositions :
Répartir cette augmentation de productivité de la façon suivante :
- augmenter les salaires de 40 % ;
- diminuer le temps de travail de 40 %.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ou sont les 18 milliards de WAHL?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ou sont les 18 milliards de WAHL?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés
» Vos poêles, elles sont en quoi?
» Quels sont les horaires de nuit de vos bibous????
» Les microbes sont parmi nous !!!!!!
» Fraude de €4,9 milliards à la Société Générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS ET SES METIERS :: Postiers au Courrier-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !