Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» recap des grèves à la poste
Aujourd'hui à 13:21 par olivier

» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 8:03 par betelgeuse

» Appel à la grève conjoint 92 - 93 contre la méridienne et la PNA !
Hier à 13:05 par olivier

» Grève des facteurs de Chalon sur Saône le 12 novembre
Mar 13 Nov 2018 - 8:36 par olivier

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Lun 12 Nov 2018 - 12:58 par betelgeuse

» Quand la fédération SUD se rend ridicule
Mer 31 Oct 2018 - 10:10 par FireWalker

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Dim 28 Oct 2018 - 16:39 par cafard

» appel pour une AG de postier-e-s en Ile de France
Mar 23 Oct 2018 - 16:21 par cafard

» Bonjour tout le monde
Mar 23 Oct 2018 - 10:45 par olivier

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Sam 20 Oct 2018 - 13:41 par mathy13

» Que lisez vous en ce moment ?
Sam 20 Oct 2018 - 5:23 par betelgeuse

» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Mar 16 Oct 2018 - 16:29 par ovide

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Lalevade-d'Ardèche : la grève se poursuit au centre de tri de La Poste
Lun 25 Juin 2018 - 20:39 par riboul

» Vic Fezensac: la brigade des traîtres logée à l'hotel
Lun 25 Juin 2018 - 20:35 par riboul

» séparation et fiche famille rh
Sam 23 Juin 2018 - 17:48 par ibra75

» Joué-lès-Tours. Grève au site de distribution de La Poste
Ven 22 Juin 2018 - 8:31 par olivier

» Grève des facteurs ce jeudi à Joué-les-Tours et Chambray-les-Tours
Jeu 21 Juin 2018 - 18:17 par riboul

» Sur les droits des femmes en 1894
Jeu 21 Juin 2018 - 12:31 par agapée63

» Olaa
Jeu 14 Juin 2018 - 5:45 par nine

» 100% des guichetiers de Firminy, Unieux et du Chambon-Feugerolles étaient en grève mardi
Mer 13 Juin 2018 - 20:12 par olivier

» grève nationale contre la pause méridienne le 11 juin !
Mar 12 Juin 2018 - 20:13 par M. X

» Présentation "bonjour"
Mar 12 Juin 2018 - 20:12 par madame la farceuse

» les facteurs du 78 appellent à une grève illimitée à partir du 14 juin
Ven 8 Juin 2018 - 20:27 par olivier


Partagez | 
 

 Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste

Aller en bas 
AuteurMessage
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 27 Avr 2018 - 16:14

La situation à la Poste se durcit chaque jour un peu plus. Ce jeudi matin, c’est le centre de distribution de Puteaux qui alimente notamment les entreprises du quartier d’affaires qui a été bloqué quelques heures un avant un retour au calme vers midi. Ce conflit a commencé il y a tout juste un mois, le 26 mars. En ligne de mire des grévistes, le licenciement du responsable Sud Poste 92 Gaël Quirante et la dégradation des conditions de travail.

Selon Sud, la grève est majoritaire dans six bureaux : à Boulogne-Billancourt, Levallois-Perret, Neuilly, Sèvres-Chaville, Asnières et Gennevilliers. « A cela, il faut ajouter des débrayages ponctuels. Il y a en permanence environ 200 grévistes avec un pic le 19 avril à 300 », détaille Xavier Chiarelli, de Sud Poste 92. « Nous comprenons le désarroi des usagers mais les enjeux sont importants », ajoute-t-il.

« Nous sommes prêts à négocier »
Selon le syndicat, ce conflit serait d’ores et déjà « celui qui inflige les plus gros dommages à la Poste depuis 2009 ». Sud a effectué un décompte. Depuis le 26 mars, 500 000 plis ordinaires et 50 000 recommandés n’auraient pas été distribués. En 2014, un conflit avait duré… quatre mois et demi, 170 jours précisément, mais « l’impact économique avait été moindre ». Très organisés, les syndicats ont lancé une caisse de grève. Plus de 11 400 € ont déjà été récoltés.

« Nous demandons le gel de la réorganisation de la Poste, insiste-t-on chez Sud. La direction ne veut même pas nous expliquer comment elle calcule la charge de travail. Nous sommes pourtant prêts à négocier. » Preuve que la situation s’éternise, des élus s’emparent du problème. Pierre-Christophe Baguet, le maire (LR) de Boulogne-Billancourt a ainsi « interpellé la direction de la Poste afin que […] des solutions soient trouvées pour résoudre la désorganisation que connaissent actuellement ses services ».

Les usagers, (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 27 Avr 2018 - 19:31

Bravo à elles et eux !

manif manif manif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
RASTA



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/01/2018

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 27 Avr 2018 - 21:14

courage à vous toutes et tous
ne lâchez rien!!!!
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Dim 29 Avr 2018 - 16:57

sur France Inter

Un mois après, la grève des facteurs avec Gaël Quirante continue

Débutée en solidarité avec le syndicaliste Sud PTT Gaël Quirante (dont le licenciement- qualifié de « discrimination syndicale » par l’Inspection du Travail- a finalement été obtenu grâce à la Ministre du Travail), la mobilisation a mis en lumière un profond malaise à la Poste. Plusieurs foyers de grève, en Indre-et- Loire, en Ille-et-Vilaine mais aussi à Bordeaux, Marseille, Arles et Rennes, dénoncent en vrac les pressions du management, le recours massif à la sous-traitance et la fermeture d’agences. Et pour beaucoup le changement de statut de la SNCF ne présage rien de bon si l’on se fie aux résultats de La Poste, moins de 10 ans après son passage en Société Anonyme : près de 100 000 postiers en moins et 851 millions de bénéfices en plus cette année.

Alors, un mois après, Comme un bruit qui court a voulu retourner au Centre de Tri de Boulogne-Billancourt avec Gaël Quirante et les salariés grévistes, toujours en lutte. D’ailleurs La Poste a voulu lui interdire l’accès à ses locaux jusque devant les tribunaux. Sans succès il est vrai, tant le syndicaliste ressemble au sparadrap du capitaine Haddock : impossible de s’en défaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Dim 29 Avr 2018 - 22:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mar 1 Mai 2018 - 11:17

POINT FIXE DES POSTIERS DU 92 à la manif du premier mai à Bastille, 2 Rue Jules César, l'occasion de verser dans les caisse de grève !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 2 Mai 2018 - 9:01

[ STRIKE EN VUE À NEUILLY ]

Ce matin les cadres ont tenté d’interdire l’accès des grévistes au centre, en fermant les grilles et en filtrant l’entrée, en se jetant même sous les roues d’une voiture ! Jusqu’où iront-ils pour tenter de nous faire taire ??

Une fois les grévistes entrés, malgré la présence d’une huissière et les tentatives d’un cadre d’interrompre la prise de parole, les collègues ont pu se réunir... dans les vestiaires, en l’absence de salle de pause accessible et de local syndical sur le centre courrier !

Résultat de cette politique d’intimidation et de muselage : plus de grévistes aujourd’hui, et demain la grève sera encore plus massive !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
bougna



Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 12/12/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Sam 5 Mai 2018 - 20:56

Il faut aller au bout les gars ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Lun 7 Mai 2018 - 12:21

intervention de Gaël à la fête des postiers samedi à l'EHESS occcupé à Paris...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Lun 4 Juin 2018 - 21:42

photos de l'AG départementale de ce matin, lundi 4 juin...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 22 Juin 2018 - 9:23

[ LA DIRECTION DE LA POSTE REFUSE DE PARTICIPER À LA NÉGOCIATION PROPOSÉE PAR LES GRÉVISTES ]

Les grévistes ont proposé à la direction de La Poste 92 une négociation : nous avons proposé que cette séance serve à rédiger un protocole sur la base non seulement des propositions des grévistes MAIS AUSSI DE LA PART DE LA DIRECTION, qui jusqu’a maintenant N’A FAIT AUCUNE CONTRE-PROPOSITION AUX GRÉVISTES DEPUIS LE 26 MARS.

Nous avons également proposé une médiation de la part de la Préfecture et de l’Inspection du Travail. Refus de la direction.

Un membre du secrétariat de la Fédération Sud ptt s’est déplacé spécialement pour l’audience de ce matin.

Mais la direction n’a même pas daigné se déplacer. C’est la politique de la chaise vide !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 22 Juin 2018 - 9:58

et pour les franciliens qui veulent rencontrer les grévistes et les soutenir...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
cafard



Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/01/2013

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 27 Juin 2018 - 20:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Jeu 28 Juin 2018 - 9:47

Grève de la Poste dans les Hauts-de-Seine : comment en est-on arrivé là ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après 3 mois de conflit, aucune solution ne semble voir le jour entre les grévistes et leur direction. Une situation de blocage dont chacun se renvoie la responsabilité.

Ils ne lâcheront pas. Ce mardi 26 juin, cela fait 3 mois, soit 92 jours, que 150 postiers des Hauts-de-Seine sont en grève reconductible. Et les agents ne sont pas prêts à arrêter le mouvement. « C’est la grève qui a le plus d’impact depuis au moins 2009, assure Xavier Chiarelli, du syndicat Sud-Poste. Il y a 900 postiers dans le département, donc, en réel, c’est 20 % des effectifs qui sont en grève. »

Un long mouvement qui s’est déclenché après que Gaël Quirante, un des responsables du syndicat Sud-Poste dans le département, a été licencié. Dans le même temps, les agents réclamaient des embauches, notamment celles des contrats précaires, pour diminuer le temps et la charge de travail des postiers.

Des revendications sur lesquelles les grévistes jurent qu’ils sont prêts à faire des compromis, « y compris sur la question de ma réintégration », annonce Gaël Quirante. « Mais le problème essentiel c’est que face à toutes nos propositions, la direction ne fait jamais de contre-propositions, donc il n’y a aucune négociation possible », déplore Xavier Chiarelli.
« Une distribution a minima deux fois par semaine »

Des accusations que La Poste rejette en bloc, affirmant qu’elle a déjà fait « 14 propositions de rencontres auxquelles les grévistes ne se sont présentés que 4 fois », comme le précise Christine Bonnet, directrice opérationnelle du groupe dans le sud du département. La direction minimise aussi le chiffre avancé par les grévistes et préfère parler de « 4 % de grévistes sur les 2 500 postiers du département ».

L’entreprise postale assure également qu’elle a mis plusieurs solutions en place depuis le début du mouvement. « Dès le départ nous avons lancé un plan d’entraide pour maintenir le minimum de service public, explique Christine Bonnet. Depuis le 6 juin nous avons renforcé cette entraide de manière à ce que les postiers assurent une distribution a minima deux fois par semaine dans les quartiers touchés par la grève. »
Un nouveau rassemblement à Issy ce mercredi

Par ailleurs, 17 postiers ont été embauchés le 7 juin dernier, ce que les grévistes voient comme une première victoire. « Cela faisait partie de nos revendications », précise Xavier Chiarelli. Des embauches qui n’auraient pourtant rien à voir avec la grève d’après l’entreprise publique. « Elles s’inscrivent dans le cadre d’une politique de recrutement, précise la directrice opérationnelle. Mais pour l’instant ils sont dédiés à la distribution sur les zones qui font défaut. »

En attendant que le conflit trouve une issue. Mercredi 27 juin, les grévistes appellent à un rassemblement départemental intersyndical devant le siège national de La Poste à Issy-les-Moulineaux. Un de plus…
Comment les grévistes tiennent ?

Trois mois de grève, c’est aussi des conséquences directes sur les salaires et la vie des grévistes. Mercredi dernier, ils recevaient leur seconde paye à zéro euro. « C’est du jamais-vu, ils affament 150 familles, s’emporte Xavier Chiarelli, du syndicat Sud Poste. Nous n’avons pas fait le choix d’une grève aussi longue, mais après 3 mois, même si cela entraîne des sacrifices, nous ne repartirons pas sans rien. »

Alors des mouvements de solidarité se mettent en place pour aider les 150 grévistes à tenir. « Nous faisons des opérations de collectes de fonds et nous recevons des dons de sympathisants ou de syndicats, explique l’agent. Sans cela, on ne tiendrait pas. » Jeudi dernier, les grévistes ont tenu un stand lors de la Fête de la Musique à Paris et une urne était disponible pour faire des dons. En parallèle, une cagnotte en ligne a été lancée. Ce lundi 25 juin, 609 personnes avaient fait un don, et la collecte s’élevait à 29 847 €.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Jeu 28 Juin 2018 - 10:01

toujours pour les franciliens, de nouveau sur les quais de Seine...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 29 Juin 2018 - 9:13

Hauts-de-Seine : les grévistes de La Poste bloquent l’acheminement des colis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ils sont une centaine, ce jeudi soir à Gennevilliers, à empêcher tout passage à l’entrée de la deuxième plus grande plate-forme colis du groupe en France.

Une action coup de poing pour « taper dans le portefeuille » de l’entreprise. Ce jeudi soir, peu avant 20 heures, une centaine de manifestants a bloqué l’entrée et la sortie de la plate-forme colis de La Poste à Gennevilliers.

En première ligne, quelques postiers du département, en grève depuis trois mois pour protester contre le licenciement d’un des leurs, le syndicaliste Gaël Quirante (Sud), présent aussi ce jeudi soir, et pour réclamer de meilleures conditions de travail. Pour ce blocage, ils ont pu compter sur le soutien de dizaines de sympathisants, étudiants et syndicalistes. En tout, une centaine de personnes s’est massée à l’entrée de la rue Léo Hammon, empêchant tout passage des camions colis.
« Le colis, c’est environ un quart du chiffre d’affaires de La Poste »

« C’est le moment de la journée où il y a le plus de trafic, indique Xavier Chiarelli, postier en grève et délégué Sud. Il n’y a que deux centres comme celui-ci dans la région, et le colis représente environ un quart du chiffre d’affaires de La Poste. » Ce site de 207 salariés est aussi la seconde plus grande plate-forme de colis du groupe en France. Alors le but est clair : faire perdre de l’argent à l’employeur. « Chaque dizaine de minutes passée à bloquer le site, ce sont des milliers d’euros en moins pour La Poste », explique Xavier Chiarelli.

Une action en forme de représailles : les 150 agents en grève dans le département ont reçu, la semaine dernière, leur second mois de salaire à zéro euro. « Au lieu de chercher à négocier avec nous, La Poste préfère affamer 150 familles, déplore Xavier Chiarelli. Alors si demain on négocie, tout le monde retournera au travail. Sinon l’été verra un festival d’actions comme celle-là. »

Les postiers et leurs souutiens avaient l’intention de rester sur place une bonne partie de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 29 Juin 2018 - 9:24

deux autres photos du blocage...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 4 Juil 2018 - 16:39

100 jours après le début de leur mouvement, les postiers en grève des Hauts-de-Seine pourraient décider dans les prochains jours de reconduire leur action tout l'été. Ils dénoncent l'attitude de leur direction, qui refuse selon eux d'entamer la moindre négociation sur leurs revendications.

Cela fait 100 jours pile ce mardi 3 juillet : depuis le 26 mars dernier, environ 150 agents de la Poste des Hauts de Seine sont en grève illimitée. Ils protestent contre la récente confirmation du licenciement d'un salarié syndicaliste, et réclament l'arrêt de réorganisations des tournées et de leur temps de travail, l'embauche des salariés précaires et des augmentations de salaire.

Concrètement, depuis le début de la grève, entre 15 et 20% des tournées ne sont pas assurées dans le département selon le syndicat SUD, à l'origine du mouvement, principalement dans les communes de Boulogne-Billancourt, Neuilly et Asnières. En trois mois, les deux parties se sont rencontrées quatre fois, mais les grévistes renvoient la responsabilité de l'enlisement du conflit à la direction de La Poste, car elle n'a selon eux jamais accepté de négocier.

"Depuis le deuxième jour, on a formulé nos 18 revendications par écrit, explique Gaël Quirante, le responsable départemental SUD Poste des Hauts de Seine, qui est par ailleurs le salarié licencié dont les grévistes demandent la réintégration. Chacune de ces revendications peut faire l'objet d'un compromis, y compris ma réintégration. La direction de La Poste est incapable de formuler la moindre contre-proposition à ces 18 revendications. Comment voulez-vous qu'on sorte du conflit ? On ne va pas lâcher ! Au bout de cent jours de grève, trois mois sans salaire, il faut qu'il y ait une négociation."

Vers une grève tout l'été ?
Pour sortir de l'impasse, les grévistes réclament une médiation des pouvoirs publics, mais sans que la direction ne donne de suite favorable à leur demande. "On a demandé à ce que le Préfet et l'Inspection du travail servent de médiation, poursuit Gaël Quirante. Qui peut penser que le Préfet des Hauts-de-Seine serait du côté des grévistes ? Qu'a à craindre La Poste ? Le problème c'est que leur stratégie est de laisser pourrir la situation, sauf qu'on ne pourrit pas, on reste mobilisé".

Les grévistes doivent décider dans les jours qui viennent de la poursuite de leur mouvement cet été. Dans un communiqué, la direction de la Poste indique ne pas vouloir faire connaître le nombre de facteurs (distributeurs de courrier) en grève, se bornant à donner le chiffre de 5% de grévistes en moyenne ces 3 derniers mois sur le service courrier-colis 92. Par ailleurs, elle affirme avoir fait 22 propositions de rencontre aux grévistes, ceux-ci ne s'étant présenté qu'à 4 reprises, mais sans indiquer la teneur des propos de ces quatre réunions. Une nouvelle rencontre doit se tenir ce mercredi 4 juillet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 13 Juil 2018 - 18:21

La grève oblige La Poste à céder du terrain !


Gaël reconnu comme représentant syndical même s’il est licencié. Une trentaine d’intérimaires CDIsés sous l’impact de la grève : plus d’un million d’euros a l’année mis sur la table par La Poste, sans compter les dépenses en avocats en huissiers et en vigiles. Pas de réorg depuis 2016 dans le département.

Gaël est reconnu comme représentant syndical même s’il est licencié

Une trentaine d’intérimaires ont été CDIsés sous l’impact de la grève : plus d’un million d’euros a l’année mis sur la table par La Poste, sans compter les dépenses en avocats en huissiers et en vigiles.

Pas de réorg depuis 2016 dans le département, certains bureaux pas réorganisés depuis 10 ans, plusieurs réorganisations annulées en raison du vol de temps de travail constaté en justice. Et si la grève continue après l’été, toutes les réorgs risquent d’être repoussées à 2019. C’est la méthode de calcul du temps de travail pour TOUTES les réorgs du pays qui sont mises en cause.

La direction de La Poste joue les durs mais elle a déjà commencé à céder du terrain !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 18 Juil 2018 - 8:03

Grève à La Poste des Hauts-de-Seine : ça ne s’arrange pas

Trois syndicalistes ont été convoqués ce matin au commissariat de Villeneuve-la-Garenne après une plainte de La Poste. Rien ne laisse entrevoir une fin au mouvement, entamé le 26 mars dernier.
Cent quatorze jours de grève, des convocations au commissariat… Et le courrier qui n’arrive toujours pas dans les boîtes aux lettres. Entre les facteurs des Hauts-de-Seine -ils réclament la réintégration d’un leader syndical licencié et de meilleures conditions de travail- et leur direction, le conflit semble insoluble. En attendant, une partie des habitants du département, dans certaines villes ou quartiers, en font les frais depuis bientôt quatre mois.

LIRE AUSSI >Grève de la Poste dans les Hauts-de-Seine : comment en est-on arrivé là ?

Ce mardi, trois syndicalistes de La Poste étaient convoqués au commissariat de Villeneuve-la-Garenne après une plainte de la direction de la Poste pour « violation de domicile », s’indignent les syndicalistes concernés. Le 31 mai dernier, les représentants de Sud Poste étaient entrés dans les locaux du centre de tri de Villeneuve-la-Garenne, promis à la fermeture avant l’été prochain. « On y est allés pour une prise de parole comme on en fait régulièrement », relate Brahim, secrétaire départemental adjoint de Sud Poste. De cet incident du 31 mai, la direction de La Poste ne veut rien dire, mais « déplore les intrusions quasi quotidiennes des grévistes dans les établissements de distribution courrier ».



130 à 150 grévistes
Pour soutenir leurs camarades convoqués ce mardi, dont Gaël Quirante, leur chef de file licencié pour faute grave mais toujours présent, environ vingt-cinq personnes se sont rassemblées devant le commissariat dès 8h30. L’occasion de contester une fois encore la fermeture annoncée du centre de tri, de s’en prendre à la direction qui refuserait de négocier, d’exiger la réintégration de Gaël Quirante. L’audition des trois syndicalistes convoqués n’a pas été longue, aucun d’eux n’ayant répondu aux questions des policiers, selon le secrétaire départemental adjoint. Il revient maintenant au parquet de décider d’une éventuelle convocation devant le tribunal.

Après presque quatre mois de bras de fer, les grévistes sont encore environ 130 à 150, selon Sud Poste. Soit quelque 5 % de la direction Services courrier colis des Hauts-de-Seine, d’après la direction. Mais 20 % selon Sud, qui n’intègre que les facteurs dans son calcul. Que ce soit 5 ou 20 %, la gêne demeure. Et côté syndicalistes, les appels -notamment celui d’Olivier Besancenot- se multiplient sur les réseaux sociaux pour faire un don à leur caisse de solidarité.

la suite:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 18 Juil 2018 - 10:20

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 18 Juil 2018 - 10:29

Pour les franciliens qui souhaitent apporter leur soutien et passer une soirée conviviale...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 20 Juil 2018 - 10:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Lun 23 Juil 2018 - 10:06

communiqué de la fédération SUD concernant la prestation du député Gabriel Attal... Deux choses sont insuffisamment abordées à mon avis :
- soit cet individu n'avait aucun contrat de travail pour faire cette tournée et c'est donc du travail dissimulé, assujetti à cotisations sociales. Alors que La Poste supprime un peu partout le fini-parti en assénant aux facteurs qu'il est illégal de ne pas travailler sur toute une vacation, faire travailler un individu au black est tout autant illégal
- soit il a eu un contrat déclaré et dans ce cas, il y a bien un délit d'entrave au droit de grève, à moins qu'il n'ait été embauché en CDI par La Poste, ce qui n'a sûrement pas été le cas...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mar 24 Juil 2018 - 15:03

Depuis 100 jours, 150 facteurs des Hauts-de-Seine se battent contre la déshumanisation du service public

23 JUIL. 2018 PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART

Depuis le 26 mars 2018, près de 150 factrices et facteurs des Hauts de Seine sont en grève illimitée pour empêcher le licenciement de l'un d'entre eux, Gaël Quirante, et aussi contre la dégradation de leurs conditions de travail. «En défendant la cause des postiers des Hauts de Seine, c'est une société de droits collectifs et de solidarité que nous défendons» soulignent les nombreuses personnalités qui signent cette tribune. Une caisse de grève est en ligne.

Depuis le 26 mars 2018, près de 150 factrices et facteurs de plusieurs bureaux de postes des Hauts de Seine sont en grève illimitée.

Elles et ils sont entrés en grève dans un premier temps pour empêcher le licenciement de l'un d'entre eux, Gaël Quirante, postier et délégué syndical.

La direction de la Poste s'acharne à vouloir le licencier depuis dix ans mais sans succès malgré de multiples tentatives. Or, en ce début d'année, elle est arrivée à ses fins grâce au coup de pouce de Muriel Pénicaud. Elle a autorisé son licenciement contre l'avis de ses propres services au ministère du travail qui n'y voyaient qu'acharnement anti-syndical de la Poste et sa volonté de se débarrasser de ce militant, comme d'un caillou dans son soulier.

Dans un deuxième temps, la grève de solidarité des facteurs s'est transformée en grève contre la dégradation de leurs conditions de travail, avec des horaires plus longs, une charge de travail plus importante et la déshumanisation de leur fonction opérée par la Poste qui tente de monétiser les multiples services quotidiens que les facteurs rendent aux usagers.

Ce qu'ils combattent, c'est le glissement vers un système productif où le sens humain disparaît, sacrifié sur l’autel du bénéfice. Le facteur, cet homme ou cette femme de lettres qui distribue à tous les vents ses bonjours et offres de petits services, est facteur de lien social, dans les quartiers et les villages et c'est cela que veut détruire la Poste et que défendent les facteurs.

Les 150 postiers des Hauts-de-Seine ne sont pas des écrivains ou des philosophes comme ces grands ancêtres postiers que sont Gaston Bachelard, philosophe français ou Charles Bukowski, écrivain américain. Leur lutte joue toutefois aussi un rôle important, car comme l’écrit Virginie Despentes, fille de postiers : ce qu’ils défendent c'est « un monde dans lequel on était payé quand on travaillait, et c'était une évidence de l'être. Un monde où les travailleurs avaient des droits, et quand ils décidaient de se mettre en grève pour les défendre, ça pouvait se terminer bien. On parlait déjà de la fin des utopies, mais quelques-unes demeuraient. Alors, face à l'état du monde du travail aujourd'hui, ce n'est pas de la mélancolie que je ressens, mais un désespoir absolu, une sensation de débâcle. »

Malgré 150 paies à zéro euro depuis le début du conflit, les postiers du 92 ne battent pas en retraite.

En défendant le service public, celui du facteur, de l'enseignant, du cheminot, de l'électricien ou de l'infirmière, c'est un monde qu’ils défendent et que Macron, après tous les autres, tente de défaire.

En défendant la cause des postiers des Hauts de Seine, c'est une société de droits collectifs et de solidarité que nous défendons, c'est notre propre humanité que nous préservons, la meilleure part de notre histoire et de nous-mêmes.

Voilà pourquoi nous appelons à les soutenir par tous les moyens possibles y compris financiers en participant à la caisse de grève.

Aidons-les à gagner !

Pour participer à la caisse de grève des postiers du 92 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Jeu 26 Juil 2018 - 13:07

petit rappel....
en 2014 déjà

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ovide



Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2018

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Jeu 16 Aoû 2018 - 21:03

Bonsoir,

Regardez ce que j'ai trouvé sur le site fédéral de Sud et sur YouTube :



C'est ce qui s'appelle en avoir dans le pantalon ! Chapeau les manifestants ! Quelle solidarité...
Tout le monde soutient les postiers du 92 et d'ailleurs. Les collectes sont fructueuses. Les usagers ont enfin compris que les postiers dans l'action défendaient le service public.
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 17 Aoû 2018 - 17:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mar 18 Sep 2018 - 11:30

Depuis six mois, les postiers du «92» entretiennent la grève

18 SEPTEMBRE 2018 PAR DAN ISRAEL

Déclenché par le licenciement de Gaël Quirante, syndicaliste SUD-PTT des Hauts-de-Seine, le 24 mars, le mouvement mené par une centaine de facteurs s’enkyste dans le département, sans vrai signe d’essoufflement. Les militants tentent de mobiliser davantage ce mardi, et devront mener de nouvelles batailles au tribunal.


La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En quelques secondes, se glisser dans le hall, dépasser les vigiles l’air de rien, sourire en coin ; déployer deux longues banderoles, s’assurer que les téléphones sont enclenchés pour les photos et les vidéos diffusées en direct ; et scander, goguenards : « Et La Poste, elle est à qui ? Elle est à nous ! » Vérifier que l’action-éclair fait son effet, s'installer une quarantaine de minutes en criant les slogans ou en devisant avec les vigiles et les quelques responsables de l’entreprise rameutés par le bruit. Puis ressortir tranquillement, au moment où quelques policiers arrivent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ovide



Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2018

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mar 18 Sep 2018 - 12:14

Où va la Poste ? Un article récent [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
nous parle de la vie des bureaux de Poste à Sarcelles (95).

Les grèves illimitées sont de plus en plus fréquentes, mais rien ne transparaît dans les médias officiels (TV, Radio...).
Les conditions de travail sont pire que tout et les usagers ne sont pas écoutés. Nous sommes en présence d'un législatif et d'un exécutif méprisants, arrogants, donneurs de leçons. Gaël Quirante en a fait les frais en étant licencié par décision de Muriel Pénicaud, ministre du travail.
Revenir en haut Aller en bas
riboul



Masculin Nombre de messages : 353
Localisation : ici et ailleurs
Humeur : ni dieu ni maître
Date d'inscription : 22/06/2017

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 26 Sep 2018 - 17:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
ovide



Nombre de messages : 202
Date d'inscription : 29/07/2018

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Mer 26 Sep 2018 - 18:19

Question : Pourquoi n'est-il rein arrivé de désagréable à Olivier Besancennot qui est pourtant cité quant à la séquestration des cadres ?
Remarque : Aucun parti politique représentatif ne soutient Gaël Quirante.
Question : Pourquoi considérer Gaël Quirante comme le "fauteur de troubles" ?
Remarque : S'il y avait partout des "Gaël Quirante", il y aurait du changement en mieux pour tous les personnels.
Question : Pourquoi monter les usagers contre les grévistes ? La réponse est connue ... "Pour diviser"

Ma remarque : Tous les partis politiques, toutes les directions et ceux qui nous gouvernent sont !!!!!!! (qualificatif censuré par mes soins, je ne veux pas d'ennuis avec les gens précités).
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 2025
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Ven 19 Oct 2018 - 12:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
cafard



Masculin Nombre de messages : 112
Date d'inscription : 18/01/2013

MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   Dim 28 Oct 2018 - 16:39

[Radio] Les 7 mois de grève des postier-e-s du 92


Depuis le 26 mars, 150 postières et postiers de la distribution du 92 sont en grève reconductible. Dans cette émission de l’Actualité des Luttes – FPP 106.3 FM- nous entendrons celles et ceux qui luttent et leur soutien, nous parler de ces 7 premiers mois de grève et de leur détermination.

Les postiers du 92 en grève reconductible depuis le 26 mars, appellent à un rassemblement contre la répression syndicale, le 31 octobre devant la Cour d’Appel de Versailles. Ils sont à leur septième mois de grève : comment la lutte s’est organisée pendant ces mois écoulés ? Quelles sont leurs revendications ? Quel a été le motif ou les motifs qui ont enclenché cette grève qui mobilise 150 postières et postiers de la distribution du 92 ? Quels sont les effets sur le travail de la restructuration de La Poste contre laquelle ils-elles se battent ?
Dans cette émission de l’Actualité des Luttes – FPP 106.3 FM- ces questions ont été abordées avec des postières et des postiers ainsi que leur soutien. Bonne écoute !


l'émission
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
» Magazine HDS du département des Hauts de Seine
» Echangeur du Pont de Sèvres côté Sèvres
» vêtements garçon en 3 ans
» J'arrête de voir le pédiatre ou je blinde mon argu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Luttes et grèves en cours et à venir-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !