Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Hier à 20:48 par FireWalker

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Sam 11 Aoû 2018 - 22:18 par manchot

» presentation
Sam 11 Aoû 2018 - 10:26 par Lavande

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Jeu 26 Juil 2018 - 13:07 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» Prime rouleur
Mer 18 Juil 2018 - 18:08 par casper

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Lun 16 Juil 2018 - 20:49 par Bretécher Anne

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Lun 9 Juil 2018 - 18:47 par Courteville

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Jeu 5 Juil 2018 - 23:05 par josephe

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Lun 2 Juil 2018 - 7:34 par olivier

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par ned_ludd

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par ned_ludd

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou

» Lalevade-d'Ardèche : la grève se poursuit au centre de tri de La Poste
Lun 25 Juin 2018 - 20:39 par riboul

» Vic Fezensac: la brigade des traîtres logée à l'hotel
Lun 25 Juin 2018 - 20:35 par riboul

» séparation et fiche famille rh
Sam 23 Juin 2018 - 17:48 par ibra75

» Joué-lès-Tours. Grève au site de distribution de La Poste
Ven 22 Juin 2018 - 8:31 par olivier

» Grève des facteurs ce jeudi à Joué-les-Tours et Chambray-les-Tours
Jeu 21 Juin 2018 - 18:17 par riboul

» Sur les droits des femmes en 1894
Jeu 21 Juin 2018 - 12:31 par agapée63

» Olaa
Jeu 14 Juin 2018 - 5:45 par nine

» 100% des guichetiers de Firminy, Unieux et du Chambon-Feugerolles étaient en grève mardi
Mer 13 Juin 2018 - 20:12 par olivier

» grève nationale contre la pause méridienne le 11 juin !
Mar 12 Juin 2018 - 20:13 par M. X

» Présentation "bonjour"
Mar 12 Juin 2018 - 20:12 par madame la farceuse

» Le syndicat Sud PTT de l'Hérault dénonce une nouvelle tentative de suicide à La Poste
Mar 12 Juin 2018 - 14:40 par riboul

» Que lisez vous en ce moment ?
Dim 10 Juin 2018 - 16:31 par facteur +

» les facteurs du 78 appellent à une grève illimitée à partir du 14 juin
Ven 8 Juin 2018 - 20:27 par olivier

» grève des agents de la PDC de Vire et du Beny Bocage (Calvados)
Ven 8 Juin 2018 - 9:05 par olivier

» PIC Villeneuve La Garenne 92 en grève le 24 mai 2018
Mer 6 Juin 2018 - 18:24 par bougna

» preavis de sud du 3 avril 2018
Mer 6 Juin 2018 - 9:34 par facteur +

» ASAI
Lun 4 Juin 2018 - 22:35 par Bourricot

» Pétition pour soutenir Gaël et défendre le droit au syndicalisme
Lun 4 Juin 2018 - 9:25 par olivier

» Grève de la faim d'un facteur
Dim 3 Juin 2018 - 13:15 par kiki01

» Recette d'un dimanche de grève...
Sam 2 Juin 2018 - 18:43 par tahar

» Bouches-du-Rhône: La grève à La Poste se répand comme une traînée de poudre
Ven 1 Juin 2018 - 20:24 par olivier

» Modification
Ven 1 Juin 2018 - 11:18 par tahar

» Cinoche: ça regarde quoi un postier ?
Jeu 31 Mai 2018 - 15:47 par Cats Nadine

» Yvelines : les facteurs menacent d’une « grève illimitée » dans deux semaines
Jeu 31 Mai 2018 - 10:49 par olivier

» Bonjour!
Jeu 31 Mai 2018 - 9:56 par olivier

» Les petites bites de la Poste appellent les CRS au secours !
Mar 29 Mai 2018 - 11:39 par SVPat

» Discrimination Appréciation 2018
Dim 27 Mai 2018 - 12:34 par Ryderbike

» ça écoute quoi un postier?
Sam 26 Mai 2018 - 12:37 par Lavande

» Grève 22 mai 2018
Mer 23 Mai 2018 - 11:29 par facteur +

» L’adresse du 36 rue du Commandant René Mouchotte (Paris 14ème) vous dit-elle quelque chose ?
Mar 22 Mai 2018 - 17:12 par jef29

» recherche collègue
Lun 21 Mai 2018 - 18:22 par malatesta

» Service hébergé vs préavis local
Sam 19 Mai 2018 - 18:27 par facteur +

» courrier des lecteurs
Jeu 17 Mai 2018 - 18:25 par CarlosHdF

» grève départementale dans les Yvelines
Mar 15 Mai 2018 - 10:24 par olivier

» Les usagers et les élus agissent
Lun 14 Mai 2018 - 18:04 par riboul

» Déclaration d’impôts : La Poste mise sur la fracture numérique pour faire du fric
Lun 14 Mai 2018 - 18:00 par riboul

» Age annulation de la décote
Dim 13 Mai 2018 - 13:46 par Invité

» quatre vingt
Sam 12 Mai 2018 - 10:31 par tahar


Partagez | 
 

 Paris 17 dans la lutte

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
facteur78



Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Ven 16 Oct 2009 - 14:11

je comprends bien que la grève est payée en 2008 mais plus de 2 ans c' est quand même beaucoup je trouve! Et dans une grève illimitée il est possible d' arrêter et de reprendre la grève individuellement, c' est ce que P17 a rappelé dans son dernier tract [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et je sais que ce procédé de grève une nuit ou journée par semaine ne fonctionne pas partout.
Revenir en haut Aller en bas
homard
Invité



MessageSujet: paris 17   Ven 16 Oct 2009 - 18:24

Voir l'exemple de Paris 06 et la grève du samedi, sans aucun résultat ! C'est une bonne idée néanmoins, mais la boite trouve la parade comme toujours, et les collègues perdent du pognon inutilement. C'est mon avis. Un bon conflit, fort, démocratiquement désiré (comme dit plus haut) c'est plus efficace je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: lutte dans le 17ème   Ven 16 Oct 2009 - 19:16

tenez bon les facteurs du 17ème et faites du bruit dans la rue si vous manifestez. La médiatisation (journaux,télé) fait énormément mal a la direction. Les découpages et les suppressions de tournées sont véritablement catastrophiques dans les grands bureaux, et pour cause, annecy cdis est rentrée en lutte depuis le 13 octobre. NOus avons pu nous frayer un chemin auprès du grand directeur de haute savoie surpris de notre visite ce matin. Toujours du mépris et une volonté affichée de ne pas vouloir mettre les moyens sur la table. Annecy cdis prévoit 14 tournées supprimées sur les 47 actuelles. Nous avons fait nos propositions directement avec le directeur et attendons demain de voir si cela bougera. N'hésitez pas a annoncer vos souhaits.
Revenir en haut Aller en bas
Ktymini



Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mar 20 Oct 2009 - 11:31

Voici une nouvelle vidéo avec les conclusions de la dernière négociation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
olivier



Nombre de messages : 1951
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 21 Oct 2009 - 8:49

Grosse AG par SUD et la CGT ce matin à Paris 10 PDC, au moins 70 à 80 personnes présentes (sur un bureau de 96 QL) ! L'organisation du travail de Paris 10 est identique à celle de Paris 17 (2 brigades en samedi/2, une brigade en lundis libérés), et une réorganisation est prévue très prochaînement (on parle de février) mais encore aucun scénario de réorg n'a été présenté au personnel. La boîte flipperait que ça m'étonnerait pas !

La camarade de SUD a signalé que lors d'une très récente rencontre des fédérations syndicales, la question de la grève reconductible contre la privatisation (dont les réorgs - les suppressions d'emplois plutôt - sont une des chevilles ouvrières) n'avait pas été cette fois balayée d'un simple revers de main. Bon, les choses tendent à se préciser...

J'ai trouvé que les collègues du 10ème non seulement étaient très massivement présents, mais qu'en plus ils étaient très attentifs au récit de la grève de Paris 17, les points de convergence entre ces 2 distris étant évidents... Aux questions posées "est-ce que Paris 17 va repartir en grève ?" j'ai répondu que c'était encore super chaud et qu'on ferait évidemment tout pour !


manif manif manif
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
olivier

avatar

Nombre de messages : 1951
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 21 Oct 2009 - 8:59

Je remets le film de la grève qu'a mis hier en lien Ktymini (simple question du saut de page...) :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
envoyé par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


et celui de Seb par la même occase :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
envoyé par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



A très bientôt !

jlavais dit
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 21 Oct 2009 - 14:07

Un grand coucou a mes anciens collégues de Paris 17 j'ai été et reste toujours un un 17 dans le coeur je vous est quitté avec regret en Juillet 2006 et vous me manqués terriblement, a toi, Habitant de paris 17 j'admire ton talent et ta force a rassemblé dans les conflits (ça na pas toujours était le cas par le passé)
Andrev et Olivier du cedex (bibi) a qui vous manqué beaucoup
et si par hazard je pouvais avoir des nouvelles de vous et surtout (Cecile, Marion, Fred, Olivier C, Pilou j'en passe et des meilleurs) sa serai enorme
Bravo a vous encore j'aurais aimé être de la partie
Revenir en haut Aller en bas
jolegrenat

avatar

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: paris17   Mer 21 Oct 2009 - 15:46

quelle fantastique ambiance des collegues facteurs de paris 17
vous savez etre forts ds ces moments douloureux

le videos sont tres sympas,l'ambiance ds la rue est forte

restez soudés et continuer le combat
j'etais facteur en region parisienne
, maintenant chui a 400 bornes de paris
la distri a la campagne, c'est completement different
mais on aurait pleins de choses a revendiquer aussi
allez paris
vive les collegues...
Revenir en haut Aller en bas
Ktymini

avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Humeur : Enervée
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 21 Oct 2009 - 17:46

nentindo a écrit:
Un grand coucou a mes anciens collégues de Paris 17 j'ai été et reste toujours un un 17 dans le coeur je vous est quitté avec regret en Juillet 2006 et vous me manqués terriblement, a toi, Habitant de paris 17 j'admire ton talent et ta force a rassemblé dans les conflits (ça na pas toujours était le cas par le passé)
Andrev et Olivier du cedex (bibi) a qui vous manqué beaucoup
et si par hazard je pouvais avoir des nouvelles de vous et surtout (Cecile, Marion, Fred, Olivier C, Pilou j'en passe et des meilleurs) sa serai enorme
Bravo a vous encore j'aurais aimé être de la partie

Hihi, la suite en MP !!!
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 1951
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Dim 1 Nov 2009 - 16:23

Bon, ça a mis le temps, mais voilà enfin la première sélection de photos de la grève...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
Ktymini

avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Humeur : Enervée
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Dim 1 Nov 2009 - 20:11

Merci Olivier ! Je ne les avais pas vu celles-là !!! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mar 3 Nov 2009 - 23:42

Salut aux lutteuses et lutteurs de Paris 17 et de partout ailleurs,

C'est la première fois que je prends part à ce forum, donc je vous salue fraternellement. Fraternellement ne sera jamais un vain mot dans mes interventions puisque c'est le nerf de notre lutte.

Nous factrices et facteurs de Paris 17 n'avons pas craint de nous mettre en grève illégale, débordant les syndicats qui emboitèrent le pas et respectèrent globalement — je ne rentre pas ici dans les détails fastidieux et contre productifs — le mouvement suscité par une grosse majorité des factrices et facteurs. C'est pour cela que cette spontanéité fit peur aux dirigeants de Paris 17.
Mais peur de quoi au juste ? Peur de la liberté de l'autodiscipline qui caractérise ce mouvement — qui n'est pas fini, il couve comme le feu couve sous la cendre mal éteinte — peur aussi des revendications, en particulier celle qui correspond à la suppression de 39 postes de travail. Ces disparitions d'emploi font froid dans le dos dans un monde où ne pas proposer de travail à un ouvrier équivaut à l'amoindrir psychologiquement, à le dévaluer à son propre regard et à celui de ses proches et le tuer socialement pendant que d'autres se tueront d'avantage à la tâche pour "les beaux yeux" de la capitalisation des richesses entre les mains d'une poignée d'humains fort peu humains. Ils sont le sommet d'une pyramide sociale inique, pervertie par la cupidité et par l'absence de sens social et de conscience collective. Le système dans lequel nous sommes est immoral et pervers : il nous somme de " travailler plus pour gagner plus " dites-nous donc dans ses conditions où est le travail pour les chômeurs, où est le travail quand tout est fait pour mécaniser, informatiser, diminuer les postes de travail pour le bénéfice des actionnaires, de l'industrie ou plutôt de la finance. Nous ne sommes pas en occident dans une perspective de création de richesse de l'équipement ou encore moins d'une préoccupation de l'humain et de loin s'en faut, mais tout au contraire d'une paupérisation de la population au nom de la rentabilité.
Quand à la liberté d'entreprendre, liberté de façade, puisque ce sont les banques qui tiennent en otage bon nombre de petits entrepreneurs avec sans oublier le prix qu'ils paient en tracasseries, stress, inquiétude… donc en qualité de vie. Comment maitriser le peuple s'il est heureux semblent se demander ceux qui gouvernent ? Nos impôts servent à cela aussi ! Ils ont besoin de nous, quand à l'inverse c'est pas si sûr. Organisons un autre monde avec des valeurs de générosité et de bon sens !

Alors il faut tout faire, se disent les pouvoirs pour faire oublier à l'humain son humanité, culpabiliser l'ouvrier, les infantiliser afin de les rendre dociles et à en croire notre époque qui se caractérise par le mensonge, ça marche… un temps, un temps seulement. Il n'est pas dit que tout le monde "gobe" le matraquage idéologique des puissants et de ceux qui croient l'être — cela mérite un développement que je ferai dans une autre intervention. Beaucoup de gens ressentent que les lois ne servent que ceux qui les écrivent pas ceux qui les subissent. Beaucoup sentent que les salaires sont penser pour maintenir la tête de du commun des mortels juste sous l'eau afin que d'un effort renouvelle chaque jour il ne se noient pas. Pas fous les dominateurs juste un peu déments.
C'est bien un peu de tout cela qui s'est passé à la distribution de Paris 17, la majorité des collègues c'est prononcé par un " ¡ ya basta ! ".

Pendant 9 jours les factrices et les facteurs de Paris 17 ont échappé à la tutelle de l'ordre établi par la contrainte et la peur, ce qui est le contraire d'une société harmonieuse qui porte en soit le ferment d'un monde changé. Je précise : un monde changé en mieux, parce que de nos jours nous voyons des projets de voyous se mettre en place… cela ne durera plus qu'un temps.
9 jours d'une relative indépendance par rapport aux demi-vérités — je veux être magnanime — et aux vraies propagandes d'une société qui n'aime ni ses employés, ni ses jeunes, ni ses anciens, ni les bonnes questions, ni les questions de fond et tant d'autres choses qui mettent du piment à la vie, ni le bon sens, mais passons pour le moment. En revanche elle aime bien ses chômeurs aux abois, pourvu qu'ils soient prêts à tout pour travailler à n'importe quelles conditions ; bref ils aiment la docilité et l'argent argent créé par notre travail soit dit en passant. Deux choses qui manquent dans les rangs de Paris 17 et ailleurs. Sans oublier de faire peur aux facteurs-qualités et aux chefs ce qui fonctionna cette fois encore mais les occasions de se libérer de la peur se reproduiront…

Une société capitaliste qui ne pense pas aux générations à venir, le nez trop dans le porte-feuille, elle ne se pose aucune question d'ordre éthique, d'ailleurs en a t-elle les repères moraux pour cela ? J'en doute, voilà pourquoi : quand on sait que le P.D.G. de France Télécom Didier Lombard il y a quelques temps dit qu'il veut mettre un "point d’arrêt à cette mode du suicide qui choque tout le monde".*
Avant que cette phrase ne fit couler beaucoup d'encre elle fit couler bien trop de sang. C'est bien plus qu'une maladresse c'est l'expression d'un milieu qui ne reconnait que la valeur argent et fait preuve d'une foi aveugle en des valeurs sans vie comme le pouvoir, la reconnaissance de leur propre hiérarchie en d'autres mots un sommet de la vanité. Vain comme l'argent de la finance, argent facile et fictif que génère les bourses — jeux de casino qui finira mal — par opposition aux créations réelles de l'équipement du territoire et la valeur ajoutée d'une société qui n'a pas perdu toute valeur sociale.
J'en profite ici pour saluer fraternellement les créateurs passés et présents des richesses de France Télécom.

Dans ce contexte nous nous sommes battus pour des emplois qui devaient être préservés pour d'autres, mais aussi pour que les 6 C.D.D.s deviennent 6 C.D.I.s. Nous avons fait quelque chose que le système ne comprend pas : l'autre nous importe !
La peur, vous dis-je, de voir une grande partie du centre de distribution se mobiliser pour d'autres collègues. D'autres personnes dont les destins nous tenaient à cœur, sans mêmes avoir besoin de les connaître ils étaient déjà des nôtres, des gens qui veulent faire leur vie voilà le motif de frayeur pour les dominateurs et les spoliateurs!
Voilà justement ce dont le système est incapable par définition : considérer les producteurs, les électeurs, les usagers, les citoyens bref les gens de la base de la pyramide, c'est à dire le peuple d'en bas. Je ne vous écrirai qu'une seule chose du peuple d'en-bas, c'est qu'il voit loin.
Voilà justement ce dont La Poste, qui n'est qu'un rouage du système, est incapable par ses choix délibérés dans les plus hautes instances : faire preuve de fraternité !
Voilà justement cela même dont les dirigeants de La Poste sont dans l'incapacité de faire preuve de par leur fonction : La fraternité, la liberté, je m'arrête-là pour le moment. Et je vous écris un secret : la direction de Paris 17 ne nous comprend pas tant ils sont liés au système, par des liens qui ne regardent d'ailleurs que leur liberté de conscience. Pourvu qu'ils ne soient pas irrémédiablement timbrés ! les pauvres ! Mais songeons que peut-être en secret ils auraient s'ils étaient assez libres pour cela désirer nous rejoindre. Chi lo sa ?
Soyons généreux une fois encore, demandons une nouvelle négociation pour améliorer la vie de tous, et de chacun, quand nous aurons subi un probable nouveau refus de la direction — c'est le même refus de concertation sur les emplois qui créa la situation qui mena au conflit, quoi que dise la direction " point non négociable " répétait à chaque occasion la patronne, en fait si les syndicats sont d'accord avec la politique de la boîte on les reçoit, s'ils ne sont pas d'accord on refuse de dialoguer, à vous déjuger sur pièce. Le mouvement recommencera peut-être si les gens pensent que le jeu en vaut la chandelle. Le plaisir d'avoir une maitrise de notre vie a un prix à payer, si quelque chose vous est donné gratuitement, soyez vigilant.
Nous, nous sommes capables de solidarité, de beauté d'âme donc de fraternité. C'est cela qui a fait peur à La Poste en particulier ! C'est cela qui a fait peur aux pouvoirs en général ! A la peur institutionnelle : police genre robocop, et huissiers qui sont arrivés dans les plus brefs délais nous avons opposé joie et justice, liberté et détermination… et bien d'autres choses en gestation.
Message personnel à la direction de Paris 17 et leurs donneurs d'ordres, vous avez en faisant venir la police et la justice institutionnelle traité les factrices et facteurs comme des délinquants, mauvaise idée. Vous aurez à gérer ce problème : vous nous avez fait rentrer dans le centre du 17 sous la contrainte des 19 de nos sœurs et frères que vous aviez assignés devant la machine judiciaire, pas bien. Le motif — fallacieux — était l'obstruction au passage d'un véhicule de La Poste ce qui est faux : on ne peut considérer qu'une collègue qui par jeu danse quelques secondes devant le véhicule soit une dangereuse perturbatrice et qu'un collègue dans la rue barrée par la police et se trouvant sur la chaussée soit un obstacle sérieux à la dextérité d'un chauffeur de La Poste. Cela n'est pas un problème d'appréciation de l'évènement, c'est bien plus, c'est un mensonge que je me fais fort de battre en brèche. Promesse de Ginès.

Pendant 9 jours nous fûmes acteurs d'une échappée ! D'une échappée-belle, sûrement ! D'une échappé-rebelle, assurément ! Attrapez-nous si vous pouvez !

Nous factrices et facteurs de Paris 17 n'avons pas peur.
Nous factrices et facteurs de Paris 17 n'avons pas froid aux yeux, parce ce qu'ils sont pleins d'étoiles.
Nous factrices et facteurs de Paris 17 ne sommes pas frileux parce que, quoi qu'en dise la météo, la température monte avec mesure là où les cœurs sont ardents.

Du pain et des roses, pas de marguerites, merci.


* www.france-info.com/france-social-2009-09-15-france-telecom-et-sa-mode-du-suicide-sous-la-surveillance-de-l-etat

P.S. : L'ange de Raphaël songe, l'humain pense et agit.

Gabriel Mercure
Revenir en haut Aller en bas
Ktymini

avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Humeur : Enervée
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 4 Nov 2009 - 17:00

Ben, mon biquet, je n'aurai pas dit mieux !!!
Un cadre m'a dit récemment : << Le mouvement repartira quand les facteurs verront les nouvelles tournées >>
Mais, en attendant, la direction va nous offrir un petit déjeuner !
Sans commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 1951
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 4 Nov 2009 - 17:56

Un texte qui fait vraiment plaisir à lire !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Mer 4 Nov 2009 - 21:18

Salut à toi Ktimini,

Merci pour ta bienveillance. Au plaisir.

Ginès

Salut à toi Olivier,

Plaisir à lire dis-tu, bien, merci. Des plaisirs et l'envie d'en finir avec la médiocrité et l'injustice tel est mon choix.
A bientôt.

Ginès
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Jeu 5 Nov 2009 - 12:16

Ca a Bien changé P17 depuis que j'en suis partis mais je suis fier de voir que les facteurs se sont rassemblés et se defendes pour garder leurs acquis! Bravo Les mecs

Chez nous a rennes dans mon bureau les CGTistes du bureau sont trop extrémistes et ne font pas grève pour les bonnes chose et ne savent pas prendre les bonnes décisions je ne les suis donc pas dans leurs mouvements de toute façon je suis un traitre depuis que je suis passé FE et toujours un ovni débarqué de Paris qui à piqué une tournée (belle mentalité de leurs part)
Revenir en haut Aller en bas
Rimbaude
Invité
avatar


MessageSujet: à Ginès   Sam 7 Nov 2009 - 20:40

Et bien cher Ginès, quelle joie de te lire. Criant de vérité et d'Âmitié je me délecte de tes mots qui pour certains ne seront que maux de têtes! Bon week-end...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Sam 7 Nov 2009 - 22:11

Je vous salue Rimbaude et je vous remercie.
Les maux de têtes ne sont pas fini ni sur Paris 17 en effet, ni ailleurs si l'on considère que le monde doit changer. S'il doit changer et il le doit, se sera notre œuvre nous le peuple d'en-bas. Changer les institutions ou mieux s'en défaire aura pour conséquence de transformer en bien mieux les rapports humains. Je ne propose pas une révolution classique, non, bien plus : redonner à l'humain sa légitime place ici-bas. Ça prendra le temps qua ça prendra mais il faudra bien que le pouvoir d'où qu'il vienne s'estompe pour laisser vivre les gens en paix. Plus nos revendications seront internes, j'entends par-là tous les efforts pour gagner notre dignité par exemple, plus le pouvoir se sentira inutile — pour le moment il est le plus souvent néfaste —, le pouvoir est comme une ombre qui ne te lâche pas, mais c'est la lumière qui importe.

Au plaisir.

Ginès
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Sam 21 Nov 2009 - 11:54

Un texte avec beaucoup de vérités et tellement bien dit, ma conjointe est étudiante infirmière et exploitée en Stage, elle se rend compte que sa va pas étre simple de trouvé un emploi avec les suppressions de lits un peu partout (surtout en Bretagne). Mais comme vous le dites pour nous c'est un peu foutu mais pour nos enfants évitons de leurs laissés un monde pourrit par l'argent, espérons que nous n'allons pas nous réveiller trop tard... affaire à suivre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Sam 21 Nov 2009 - 13:26

Bonjour à tous,
Par erreur j'ai utilisé l'avatar Gabriel Mercure, donc je retire mon texte pour le rééditer dans peu de temps avec mon propre avatar.

Dominique


Dernière édition par Gabriel Mercure le Dim 22 Nov 2009 - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ktymini

avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Humeur : Enervée
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Sam 21 Nov 2009 - 17:40

Très beau discours que celui-ci, ayant une copine ex AP-HP désormais détachée éducation nationale et encartée CGT, je me souviens de son discours sur le système de santé à la française...
En attendant, la sécurité sociale est peut-être dans le rouge mais quid du RSI qui, lui, est complètement équilibré ?
Où va le monde ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Dim 22 Nov 2009 - 11:24

Attention, texte modifié il est cette fois-ci avec le propre profil de Dominique et non celui de Ginès.


Bonjour à tous et à toutes,

Je ne suis pas salariée de La Poste mais je m'invite sur votre forum, car compagne d'un facteur de Paris 17, j'ai encouragé et soutenu votre grève. Je suis infirmière et nous connaissons nous aussi les ravages des suppressions de budget donc de personnel de matériel et ce n'est pas fini, et depuis bien longtemps les répercussions qu'elles ont sur nos capacités à soigner, les semaines voire les mois sans repos qui fracassent notre vie et notre vie de famille, et les personnes malades dans nos lits pour lesquelles nous n'avons plus le temps dont nous aurions besoin pour bien les accompagner, mais il faut résister et surtout se battre intelligemment. Pour ma part j'ai compris et ce depuis l'expérience de 1968 que les syndicats existants, je parle des grandes centrales, qui sont inféodées au pouvoir, ce sont des accompagnateurs du système quelque soit le discours qu’ils tiennent. Ils sont bien des points communs avec ceux qu’ils prétendent combattre, en voici un parmi une multitude : ils ont la manie de croire qu’ils doivent gérer le peuple car celui-ci ne serait pas capable de le faire par lui-même, donc ils s’octroient un pouvoir qu’ils ne lâcheront plus. Ils n’ont pas confiance en l’homme, mais en réalité ils n’ont pas confiance en eux pour changer le monde et extrapolent ce sentiment sur le reste de la population. Il n’ont pas confiance en l’homme et leur vision de l’espoir est terne.
Pour vous en convaincre il suffit de savoir comment ils sont financés, et s'arrangent pour nous ligoter. Mon père ouvrier était en grève en 68 il a observé ce qui se passait au niveau syndical, il était syndiqué CGT tout comme mon compagnon, mais lui c’est par nostalgie d’une CGT à forte connotation anarchiste, c’est-à-dire avec un projet de société altruiste et bâtisseur de rêves concrets ainsi que de structures au service des gens et des générations futures. L’anarchie n’en déplaise à bon nombre pourrait se résumer ainsi : « c'est l'ordre sans le pouvoir », mais passons, nous aurons l’occasion d’y revenir. En ce temps-là CGT voulait changer le monde pour le rendre plus riche en valeurs humaines, en découvertes scientifiques, en connaissance dans tous les domaines…
Comme beaucoup d'ouvriers de l'époque, et s'était rendu compte que la Centrale appelait à la grève lorsque les entrepôts étaient pleins, ce qui annihilait toute efficacité à la grève. Bien entendu il ne s'était pas gêné pour leur dire, pas diplômé ne veut pas dire idiot. Alors bien que je sache que parmi certains représentants syndicaux il y ai des personnes courageuses et honnêtes, je crois que la seule manière de nous en sortir est de nous organiser ensemble en assemblées libres de toute tutelle. Par exemple mon père avec ses compagnons avaient fait un pot commun où chacun donnait ce qu'il pouvait pour qu'un maximum d'ouvriers puisse faire grève et ne mettent pas leur famille dans trop de misère, j'aurai bien aimé pouvoir vous suggérer cela lorsque vous étiez en grève. Votre grève était salutaire car sauvage, elle émanait de la base. J'ai toujours été agacée par le fait qu'on demande le droit de faire grève, ceux qui nous ont précédés ne le demandaient pas ils le prenaient, nous nous sommes transformés en mendiants, ou en gamins qui doivent demander une autorisation, mais c'est de nos vies qu'il s'agit, et ce sont eux qui nous spolient nous mettent dans la misère, nous, nous travaillons et seul le travail compte pas le jeu des banquiers et de leurs acolytes de toutes espèces.
Je vous suggère de nous fédérer pas seulement les postaux mais toutes les personnes qui sont décidées à mettre à bas ce sale système en place depuis trop longtemps et de mener la lutte ensemble, car notre vie est courte et pour ma part je sais que je me bats pour les générations à venir, moi je ne verrai pas grand chose, voire rien de bien, mais je ne veux pas laisser ce monde aux enfants qui arrivent après nous, l'ennemi est au delà de ces cadres ou petits chefs sans courage qui ont peur de perdre leurs acquis petits ou grands on s'en fiche. Comme a dit Franco, le pantin au service du nihilisme, avant de mourir « tout est ficelé et bien ficelé », c'est vrai mais il y a assez de gens pour voir les ficelles et les détruire. Avec vous tous les courageux je continue de me battre. A bientôt.

P.S. : Ce texte s'intercale logiquement entre celui de Gabriel Mercure et Nintendo.

Dominique
Revenir en haut Aller en bas
Ktymini

avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Humeur : Enervée
Date d'inscription : 06/10/2009

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Ven 27 Nov 2009 - 16:54

Je ne me lasse pas de revoir Notre Grève ! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
olivier

avatar

Nombre de messages : 1951
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   Sam 28 Nov 2009 - 18:20


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
envoyé par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. - [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sudposte75.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paris 17 dans la lutte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paris 17 dans la lutte
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Où travailler en librairie à Paris ?
» RECAP: Top des maters les plus respectueuses...
» Trucs et astuces pour en finir avec la poussière !
» Besoin d etre accompagnee dans ma lutte!
» Paris 15 Alleray en lutte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Luttes et grèves en cours et à venir-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !