Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Aujourd'hui à 12:52 par bergeoteam

» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 4:46 par betelgeuse

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Dim 14 Oct 2018 - 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Mer 26 Sep 2018 - 18:19 par ovide

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» Prime rouleur
Mer 18 Juil 2018 - 18:08 par casper

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Lun 2 Juil 2018 - 7:34 par olivier

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou


Partagez | 
 

 Ils triaient le courrier dans les trains

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SVPat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2960
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Retraité C.Tri Marseille Gare
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 12 Jan 2010 - 11:04

Chez les ambulants c'est toujours la joie de vivre, l'amitié et même
le devoir de mémoire de leur travail qui n'existe plus », résumait
Françoise Quéral, retraitée de la Poste.
C'était, dernièrement, à l'occasion de la galette des rois, partagée par tous les anciens
ambulants de Toulouse, réunis dans les wagons postaux du musée qui véhicule la mémoire de leur métier disparu (ces postiers triaient les lettres à bord des trains). Président de l'association, Michel Padilla a remis le calendrier de l'année de leur naissance aux deux jeunes octogénaires : Julien Soum et Victor Dupuy. Ils ont été félicités par les quelque 70 anciens ambulants venus tirer les rois et par Jean-Luc
Fontalirand, attaché parlementaire, représentant le député Gérard Bapt qui leur a déclaré : « J'espère que 2010 sera l'année de décisions quant au nouveau site d'accueil du musée postal permettant à celui-ci de poursuivre ses activités ». Parmi les plus âgés figurait Pierre Tauzin, âgé de 82 ans. Celui-ci qui avait débuté sa carrière d'ambulant en 1950 devait confier : « J'ai passé 32 ans dans les wagons postaux qui roulaient sur les lignes de la SNCF.

Aujourd'hui dans ces wagons qui sont un lieu de mémoire je retrouve cette convivialité et cette amitié qui ont marqué notre métier ». Effectivement c'est la convivialité qui a régné tout au long de l'après-midi et cette réunion autour de la galette a permis à tous les anciens de se retrouver et d'échanger leurs vœux en ce début d'année.

Le musée postal des Anciens ambulants de la Poste est ouvert au n°70 de la rue Pierre-Cazeneuve-TOULOUSE), le mardi 14 heures à 17 heures, téléphone : 05 61 13 44 46


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La Dépêche
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maah3.com/
Ancien
Invité
avatar


MessageSujet: Trains poste   Mar 12 Jan 2010 - 11:15

Ceux qui avaient inventé les trains poste étaient des génies:
Imaginez, le courrier trié tout en étant acheminé; pas de temps perdu, personne ne pourra faire mieux.
C'est du passé les nains qui nous dirigent n'aurons de cesse qu'à la destruction complète de ce que les géants qui les ont prècèdés avaient mis des années à construire .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 12 Jan 2010 - 20:32

tout est dit MONSIEUR Ancien, solidarité, camaraderie.... du passé quoi!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
micducat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2112
Emploi/loisirs : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...
Humeur : plus rien à foutre et j'assume !
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 12 Jan 2010 - 20:59

c'est vrai, le courrier voyage à temps perdu!!! réclamons le retour des ambulants et abolition des machines de tri qui les remplaces!!!!!
la poste se la joue ecologie, il faut demontrer le contraire, et la nous avons l'exemple type!

je me souviens q'un jour un det nous à annoncer la suppression du tgv, j'ai de suite rebondit en disant, un camion est limité à 90 km/h, ca bouffe du gasoil à crever paris----> Marseille en 12h, expliquez moi le gain de temps? pas de réponse, mais pendant ce temps, on nous bassine avec la QS!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 12 Jan 2010 - 23:00

Travailler en roulant ou être roulé en travaillant ? That's the question !
Revenir en haut Aller en bas
R-Type
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 11 Mar 2010 - 21:04

C' est pas non plus la peine de rebondir sur ce qui est évidemment de la connerie. C' est du gaspillage de salive et d'énergie!

C ' est pas maintenant qu' ils vont le supprimer ton TGV. D' ailleurs je vois pas à quoi ça les avancerait de toute façon. Ils y perdraient de l' argent vu que les camions ce sont de vrais veaux qui consomment trop de gasoil......
Revenir en haut Aller en bas
micducat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2112
Emploi/loisirs : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...
Humeur : plus rien à foutre et j'assume !
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 11 Mar 2010 - 21:06

il en etait pourtant question en 2000!
le transport est un contrat negocié, et au ras des paqueretes, la QS la boite s'en balançait à l'epoque
Revenir en haut Aller en bas
formica
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 30 Mar 2010 - 11:32

il existe un reportage sur youtube concernant ces agents, j'aurai voulu entendre leurs commentaires mais il n'y a pas de son. dommage
Revenir en haut Aller en bas
roger15

avatar

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 69
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal), limitrophe Lot et Aveyron.
Emploi/loisirs : retraité des PTT (85% à la poste et 15% à France-Télécom)
Humeur : changeante comme le temps...
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 30 Mar 2010 - 13:33

Bonjour Formica, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Effectivement, il existe sur "YouTube" une vidéo qui reprend, hélas sans le son, un film tourné par La Poste sur un service ambulant : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

J'ai indiqué dans mon message de présentation sur ce "Forum des Postiers" (voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
) que je connaissais très bien le formateur du CRF de la DRANI qui avait été le "conseiller technique" pour le tournage de cette vidéo sur l'ambulant "Paris à Brive" : Yvon Le Guével, hélas aujourd'hui décédé...

Le lien "YouTube" indique : « Cette vidéo contient une piste audio dont l'utilisation n'a pas été autorisée par WMG. Le son a par conséquent été désactivé. ». Bien entendu cette "désactivation" du son m'a beaucoup peiné...

Ce film vidéo "Images de nuit" (réalisé par Gaé Bordesoulles) est daté de mars 1987. Je me rappelle très bien avoir assisté à la séance solennelle où il fut présenté au Directeur régional de la Direction des Services Ambulants (DSA), et à son adjoint, à notre Centre Régional de Formation (CRF) à la Porte de la Chapelle (Paris 18ème). C'était certes la "DESA" (Direction de l'Enseignement Supérieur Administratif) qui avait fiancé sa réalisation, mais il fallait obtenir le "feu vert" du Directeur Régional de la DSA pour le diffuser lors de nos cours de formation.

L'histoire était celle ci (je raconte de mémoire, ce film date quand même d'il y a 23 ans !!!...) : une jeune fille écrit dans un café parisien à son jeune petit ami qui habite à Brive (Corrèze) une lettre. Celle-ci est postée dans un bureau de poste parisien, puis arrive au centre de tri postal de Paris Gare d'Austerlitz. On voit très bien (même sans le son...) l'activité du "transbord d'Auster", puis le travail sur l'ambulant "Paris à Brive".

Permettez-moi une impression personnelle : en visionnant ces images (que je n'avais plus visionnées depuis plus de vingt ans) j'ai tout à fait retrouvé l'ambiance de "mon" ambulant préféré, le "Paris à Chambéry". Et notamment la "croisière" où les "chevaux" descendaient pour reprendre l'ambulant remontant sur Paris : c'était la croisière de Dijon pour le "Paris à Chambéry", et la croisière de Châteauroux pour le "Paris à Brive".

Bref, le train-poste finit par arriver à la gare de Brive à 03h59 et l'on voit ensuite le jeune Briviste destinataire de la lettre en prendre connaissance. Et son premier réflexe est, après la lecture, de prendre son téléphone et d'appeler sa petite amie à Paris. De mémoire voici leur dialogue :

- Dis, pourquoi tu ne m'as pas téléphoné ? C'est si simple un coup de fil !...

Il faut savoir qu'à cette époque le slogan de France Télécom (encore dans le giron des PTT) était : "Le bonheur c'est simple comme un coup de fil".
A ce moment-là je vois le Directeur Régional de la DSA devenir écarlate !... Il s'apprêtait à hurler son mécontentement, lorsqu'il entend la réponse de la jeune fille :

- Tu sais, quand on a quelque chose de vraiment important à dire, on l'écrit !...

Et le Directeur Régional de la DSA nous dit alors :

Ouf ! J'ai eu peur !... Et il a donné son accord pour que ce film soit projeté lors des cours de formation de notre CRF.

J'espère pouvoir un jour re-visionner ce film avec le commentaire et le bruit d'ambiance de l'époque. Si quelqu'un connaissait le moyen de visionner ce film vidéo avec le son d'origine, ça serait sympathique de nous indiquer le lien Internet. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Roger le Cantalien. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par roger15 le Lun 5 Avr 2010 - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
-FQ-REBEL

avatar

Masculin Nombre de messages : 755
Age : 51
Localisation : Banlieusard
Emploi/loisirs : echec et mat
Humeur : cantonnesque
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 30 Mar 2010 - 17:07

Merci du commentaire Roger.
J'adore la fin ,très "feux de l'amour". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Déambulant



Masculin Nombre de messages : 2
Age : 54
Localisation : Provence
Emploi/loisirs : Informatique, architecture bioclimatique
Humeur : Vagabonde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Ils triaient le courrier dans les trains   Dim 4 Avr 2010 - 0:07

J'y suis rentré à 18 ans et en ai été jeté à la fermeture en 1995 sur les derniers à Montparnasse...
C'était très sincèrement un autre monde: celui de la confiance absolue.
Aujourd'hui, c'est partout la méfiance généralisée.
Je le raconte souvent: nous allions au boulot avec le sourire, parce que nous savions que nous allions nous marrer, bien que le boulot fut rude. C'était un état d'esprit fantastique que je n'ai jamais retrouvé et ne retrouverai nulle part.
J'en ai bien profité...
Revenir en haut Aller en bas
roger15

avatar

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 69
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal), limitrophe Lot et Aveyron.
Emploi/loisirs : retraité des PTT (85% à la poste et 15% à France-Télécom)
Humeur : changeante comme le temps...
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Dim 4 Avr 2010 - 11:50

Bonjour Déambulant, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bienvenue sur le "Forum des Postiers". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je suis très sensible au fait que tu aies posté ton premier message sur ce forum dans la section "Mémoire postale" et plus spécialement dans le sujet "Ils triaient le courrier dans les trains".

J'ai beaucoup apprécié ce que tu as dit, Déambulant :

Citation :
J'y suis rentré à 18 ans et en ai été jeté à la fermeture en 1995 sur les derniers à Montparnasse...
C'était très sincèrement un autre monde : celui de la confiance absolue.
Aujourd'hui, c'est partout la méfiance généralisée.
Je le raconte souvent: nous allions au boulot avec le sourire, parce que nous savions que nous allions nous marrer, bien que le boulot fut rude. C'était un état d'esprit fantastique que je n'ai jamais retrouvé et ne retrouverai nulle part.
J'en ai bien profité...

Je suis cent pour cent d'accord avec ce que tu as dit. Moi-même, après la fin de mon métier de formateur au Centre Régional de Formation (CRF) à la Direction des Services ambulants (DSA), puis mon passage au Service Social de la Direction Régional de France Télécom Ile-de-France, lorsque je suis revenu à La Poste, après la désastreuse réforme Paul Quilès, j'ai énormément regretté l'époque des Ambulants, les "Seigneurs de La Poste" !!!... C'était un monde très spécial dans La Poste, totalement incompréhensible pour qui n'y travaillait pas...

J'ai bien connu ce monde à deux reprises dans ma carrière :

* 1°) d'abord lorsque de 1973 à 1982 lorsque j'étais moniteur de tri (ça c'est ensuite appelé "formateur assistant") à l'école de tri (ça c'est ensuite appelé "Centre Local de Formation") du centre de tri postal de Paris Gare Montparnasse (36 rue du Commandant René Mouchotte - Paris 14ème ; pour l'anecdote c'est devenu, mais au n° 26, le siège national de la SNCF). Là j'assurais les cours d'Agents d'Exploitation (AEX SG) postulants, qui duraient d'abord quatre, puis cinq semaines, destinés à être affectés soit sur les Ambulants de toutes les gares partant de Paris soit dans les Centres de tri relevant de la Direction des Services Ambulants (PLM, Austerlitz, Montparnasse, Paris-Brune, Orly CT, Orly CPA, Saint-Lazare, gare du Nord, gare de l'Est, Pantin CTP). Ensuite, au bout de onze mois, les AEX SG stagiaires affectés aux ambulants de la ligne de l'Ouest partant de la gare Montparnasse (Paris à Vannes, Paris à Nantes, Paris à Rennes, Paris à Saint-Brieuc) et au Centre de tri de Paris Gare Montparnasse devaient obligatoirement venir à notre école de tri pour préparer l'examen de titularisation d'AEX SG. Là, je voyais des AEX SG formés dans toutes les autres écoles de tri dépendant de la DSA. Comme je savais que j'allais les revoir, dans plus ou moins de temps, pour l'examen de tri des "Paris 1800", je m'intéressais plus à eux. C'était primordial pour moi qu'ils aient confiance en moi, et je dois dire qu'à 95% c'était bien le cas.

Aussi, lorsqu'ils revenaient à l'école de tri pour être convoqués à l'examen de tri des "Paris 1800", ils me connaissaient et avaient dans l'ensemble compris que je leur donnais de bons conseils lorsque je leur disais : « Bon, je sais que ça ne vous fait pas du tout plaisir d'être convoqué à cet examen des "Paris 1800", je les ai moi-même passé lorsque j'étais AEX comme vous, mais vous avez tout intérêt à les obtenir dans les six mois, ainsi vous aurez huit jours de repos compensateurs !... Sinon, vous recevrez un "Procès Verbal 532", tomberez en "période obligatoire", c'est-à-dire que vous devrez venir vous entraîner à trier les Paris au minimum quatre heures par semaines en dehors de vos heures de service sous peine de recevoir un "Procès Verbal 165-167" chaque semaine. De plus, si vous êtes en brigade de nuit ("C" ou "D") vous serez affecté d'office en jour (et de ce fait perdrez vos "heures de nuit") jusqu'à votre succès à cet examen. »

En général, les AEX SG du centre de tri de Montparnasse obtenaient leurs examens de tri dans la période des six mois à 95% pour les brigades de jour ("A", "B" et "17/24") et à 75 % pour les brigades de nuit.

Mais pour les AEX SG affectés sur les ambulants, c'était une autre paire de manche !... Il faut savoir qu'en fait ils n'étaient pas affectés au départ sur un service ambulant bien précis (par exemple le "Paris à Nantes") mais étaient "NE" (Non Embrigadés"). Ensuite, assez rapidement, le "Bureau d'Ordres" Ambulants les cantonnaient à un seul service (par exemple le "Paris à Saint-Brieuc") où ils voyageaient de temps en temps sur une des quatre brigades de cet ambulant ("A", "B", "C", et "D"). Le but de ces agents postulants était d'être "admis" dans l'équipe des anciens du service.

La convocation aux "Paris 1800" leur était remises par l'inspecteur (ou le Contrôleur Divisionnaire) qui était le responsable de l'ambulant ce soir-là. Et généralement les "Anciens" étaient fiers de lui dire : « Tu sais mon petit, moi je les ai bien emmerdés, je n'ai eu mes "Paris" qu'au huitième rappel, après avoir reçu des tas de "532" !... » Et tous les "Anciens" de la brigade en question approuvaient ce discours... Aussi, le jeune AEX SG stagiaire décidait de suivre leur exemple et de ne pas réussir cet examen lors des six mois. Souvent durant ces six mois ils ne venaient à l'école de tri qu'une fois ou deux...

Et puis, au bout de la période (dite "facultative") de six mois (en réalité ça durait plutôt huit mois car c'était prolongé de leurs congés et de leurs "combines"), ils étaient convoqués à aller un beau matin à l'école de tri de Paris RP 52 rue du Louvre, Paris 1er. Comme ils échouaient naturellement, ils tombaient en "période obligatoire" avec un premier "PV 532" à remplir... Souvent ils "arrosaient" sur le "zinc" ce premier 532 avec toute la brigade !... C'était un peu leur "baptême du feu" les intronisant "membre à part entière de la confrérie des ambulants".

Comme ils devaient venir au minimum 4 heures par semaines à mon école de tri en dehors de leurs heures de service (comme leur prise de service était à 19 heures, ils venaient à l'école de tri entre 14 heures et 18 heures) je les voyais progressivement de plus en plus souvent. Au début seulement une fois par semaine, puis assez rapidement deux ou trois fois, et ceci pour deux raisons :
* ça leur permettait de retrouver d'autres "NE" dans leur situation, aussi assez rapidement l'école de tri n'était plus une "zone hostile" pour eux ;
* et puis, à force de me voir et de discuter avec chacun d'entre eux de tout et de rien (sauf de La Poste au début), ils avaient de plus en plus confiance en moi (d'ailleurs ça se concrétisait un beau jour par le fait qu'ils cessaient de me vouvoyer - car pour eux j'étais au départ l'homme de La Poste - et me tutoyaient !...). Je savais alors que j'avais gagné : assez rapidement ils allaient réussir ce fameux examen des "Paris 1800".

Et un beau jour, en début d'après-midi ils revenaient à l'école de tri, après un passage à la "Coop" où ils avaient acheté deux catégories de bouteilles : une pour fêter leur succès aux Paris le soir sur le "zinc", et l'autre pour "arroser leur succès" avec le moniteur présent et avec les autres "NE".

Nous étions alors devenus eux et moi de véritables amis... D'ailleurs ensuite je les revoyais souvent à la cantine du centre de tri où ils prenaient un pot avec leurs collègues ambulants et ils n'hésitaient pas à venir me saluer en public devant leurs collègues plus anciens, ce qu'ils n'auraient jamais osé faire quelques mois auparavant...

Pour terminer je voudrais vous raconter ce que m'avait dit un AEX SG "NE" : « Roger, je sais bien que tu as raison, je devrais suivre tes conseils et passer et réussir le plus rapidement possible mes "Paris", mais sur le "zinc" ils m'encouragent tous, l'Inspecteur y compris, à "résister" et à ne pas les avoir avant le cinquième ou le sixième rappel. Tant pis, je privilégie pour l'instant mon intégration dans leur service, mais j'ai bien conscience que c'est toi qui est dans le vrai !.. Je te remercie pour tes conseils. »


* 2°) ensuite lorsque de 1993 à 1995 lorsque j'étais Inspecteur Principal chargé du "Contrôle" du merveilleux ambulant "solo" "Paris à Chambéry" et des "études de trafic" (les fameux "comptages") sur le Train Poste Autonome Lyonnais (avec une préférence sentimentale pour le "Paris à Besançon" qui terminait son parcours en "solo"), sur le Train Poste Autonome du Bourbonnais, sur les Train Poste Autonomes partant de la gare d'Austerlitz (Paris aux Pyrénées II, Paris à Bordeaux III, "Paris à Brive" et "Paris à La Rochelle").

Là, j'ai vraiment pu les observer tout au long de leur nuit de travail et je peux le confirmer : c'était vraiment une famille de Postiers soudés comme je n'en ai jamais rencontré nulle part ailleurs dans les PTT que ce soit à La Poste ou à France Télécom.

Excusez-moi d'avoir été aussi long, mais je tenais moi-aussi à rendre hommage aux "Seigneurs de La Poste".

Parfois je repense aux plus jeunes, qui donc sont toujours en activité : leur reconversion après l'ambulant a dû être assez douloureuse...

Roger le Cantalien. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
captain'swing

avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Age : 53
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 8 Juin 2010 - 14:17

salut les mecs.moi aussi,j'en étais. arrivé à 18 ans sur le Paris-Lille,puis plus tard sur le Paris-St Brieuc,jusqu'à fin 95.le bon temps,quoi !surtout quand on voit l'évolution de la boite..
un reportage pour Planète a été filmé en 93 ou 94 sur le Paris-Nantes (ça avait failli être sur le St Brieuc,mais on avait "arrosage",alors ils sont allés voir ailleurs [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ),mais je n'ai jamais eu l'occasion de le voir. si quelqu'un en savait plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 8 Juin 2010 - 14:23

hé oui dans le temps ceux des transbords étaient des chargeurs et après des Préposés acheminement, c'était ça la péniblité au travail!
l
Revenir en haut Aller en bas
rvlaon59



Masculin Nombre de messages : 128
Localisation : NORD 59
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 22 Juin 2010 - 19:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Roger15 pour ton post du 4 Avril que je viens de découvrir .
On sent par ton message que tu aimais ton travail !
Trop jeune pour avoir connu les ambulants , je me souviens seulement des liaisons que nous avions à mon CTC (Paris à Lille , Paris à Valenciennes , Paris à Dunkerque) . A l'époque à mon CTC , l'ambiance des 17/24 ressemblait à ce que tu décris : on tape dedans tous ensemble et comme on a fini + tôt que prévu ( par La Poste ... normal on tape dedans ! ) .
Maintenant , même si je ne suis plus dans le courrier , on fait son travail sans plus ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
M. X



Nombre de messages : 2982
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 3 Mar 2014 - 9:10

roger15 a écrit:
Bonjour Déambulant, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bienvenue sur le "Forum des Postiers". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je suis très sensible au fait que tu aies posté ton premier message sur ce forum dans la section "Mémoire postale" et plus spécialement dans le sujet "Ils triaient le courrier dans les trains".

J'ai beaucoup apprécié ce que tu as dit, Déambulant :

Citation :
J'y suis rentré à 18 ans et en ai été jeté à la fermeture en 1995 sur les derniers à Montparnasse...
C'était très sincèrement un autre monde : celui de la confiance absolue.
Aujourd'hui, c'est partout la méfiance généralisée.
Je le raconte souvent: nous allions au boulot avec le sourire, parce que nous savions que nous allions nous marrer, bien que le boulot fut rude. C'était un état d'esprit fantastique que je n'ai jamais retrouvé et ne retrouverai nulle part.
J'en ai bien profité...

Je suis cent pour cent d'accord avec ce que tu as dit. Moi-même, après la fin de mon métier de formateur au Centre Régional de Formation (CRF) à la Direction des Services ambulants (DSA), puis mon passage au Service Social de la Direction Régional de France Télécom Ile-de-France, lorsque je suis revenu à La Poste, après la désastreuse réforme Paul Quilès, j'ai énormément regretté l'époque des Ambulants, les "Seigneurs de La Poste" !!!... C'était un monde très spécial dans La Poste, totalement incompréhensible pour qui n'y travaillait pas...

J'ai bien connu ce monde à deux reprises dans ma carrière :

* 1°) d'abord lorsque de 1973 à 1982 lorsque j'étais moniteur de tri (ça c'est ensuite appelé "formateur assistant") à l'école de tri (ça c'est ensuite appelé "Centre Local de Formation") du centre de tri postal de Paris Gare Montparnasse (36 rue du Commandant René Mouchotte - Paris 14ème ; pour l'anecdote c'est devenu, mais au n° 26, le siège national de la SNCF). Là j'assurais les cours d'Agents d'Exploitation (AEX SG) postulants, qui duraient d'abord quatre, puis cinq semaines, destinés à être affectés soit sur les Ambulants de toutes les gares partant de Paris soit dans les Centres de tri relevant de la Direction des Services Ambulants (PLM, Austerlitz, Montparnasse, Paris-Brune, Orly CT, Orly CPA, Saint-Lazare, gare du Nord, gare de l'Est, Pantin CTP). Ensuite, au bout de onze mois, les AEX SG stagiaires affectés aux ambulants de la ligne de l'Ouest partant de la gare Montparnasse (Paris à Vannes, Paris à Nantes, Paris à Rennes, Paris à Saint-Brieuc) et au Centre de tri de Paris Gare Montparnasse devaient obligatoirement venir à notre école de tri pour préparer l'examen de titularisation d'AEX SG. Là, je voyais des AEX SG formés dans toutes les autres écoles de tri dépendant de la DSA. Comme je savais que j'allais les revoir, dans plus ou moins de temps, pour l'examen de tri des "Paris 1800", je m'intéressais plus à eux. C'était primordial pour moi qu'ils aient confiance en moi, et je dois dire qu'à 95% c'était bien le cas.

Aussi, lorsqu'ils revenaient à l'école de tri pour être convoqués à l'examen de tri des "Paris 1800", ils me connaissaient et avaient dans l'ensemble compris que je leur donnais de bons conseils lorsque je leur disais : « Bon, je sais que ça ne vous fait pas du tout plaisir d'être convoqué à cet examen des "Paris 1800", je les ai moi-même passé lorsque j'étais AEX comme vous, mais vous avez tout intérêt à les obtenir dans les six mois, ainsi vous aurez huit jours de repos compensateurs !... Sinon, vous recevrez un "Procès Verbal 532", tomberez en "période obligatoire", c'est-à-dire que vous devrez venir vous entraîner à trier les Paris au minimum quatre heures par semaines en dehors de vos heures de service sous peine de recevoir un "Procès Verbal 165-167" chaque semaine. De plus, si vous êtes en brigade de nuit ("C" ou "D") vous serez affecté d'office en jour (et de ce fait perdrez vos "heures de nuit") jusqu'à votre succès à cet examen. »

En général, les AEX SG du centre de tri de Montparnasse obtenaient leurs examens de tri dans la période des six mois à 95% pour les brigades de jour ("A", "B" et "17/24") et à 75 % pour les brigades de nuit.

Mais pour les AEX SG affectés sur les ambulants, c'était une autre paire de manche !... Il faut savoir qu'en fait ils n'étaient pas affectés au départ sur un service ambulant bien précis (par exemple le "Paris à Nantes") mais étaient "NE" (Non Embrigadés"). Ensuite, assez rapidement, le "Bureau d'Ordres" Ambulants les cantonnaient à un seul service (par exemple le "Paris à Saint-Brieuc") où ils voyageaient de temps en temps sur une des quatre brigades de cet ambulant ("A", "B", "C", et "D"). Le but de ces agents postulants était d'être "admis" dans l'équipe des anciens du service.

La convocation aux "Paris 1800" leur était remises par l'inspecteur (ou le Contrôleur Divisionnaire) qui était le responsable de l'ambulant ce soir-là. Et généralement les "Anciens" étaient fiers de lui dire : « Tu sais mon petit, moi je les ai bien emmerdés, je n'ai eu mes "Paris" qu'au huitième rappel, après avoir reçu des tas de "532" !... » Et tous les "Anciens" de la brigade en question approuvaient ce discours... Aussi, le jeune AEX SG stagiaire décidait de suivre leur exemple et de ne pas réussir cet examen lors des six mois. Souvent durant ces six mois ils ne venaient à l'école de tri qu'une fois ou deux...

Et puis, au bout de la période (dite "facultative") de six mois (en réalité ça durait plutôt huit mois car c'était prolongé de leurs congés et de leurs "combines"), ils étaient convoqués à aller un beau matin à l'école de tri de Paris RP 52 rue du Louvre, Paris 1er. Comme ils échouaient naturellement, ils tombaient en "période obligatoire" avec un premier "PV 532" à remplir... Souvent ils "arrosaient" sur le "zinc" ce premier 532 avec toute la brigade !... C'était un peu leur "baptême du feu" les intronisant "membre à part entière de la confrérie des ambulants".

Comme ils devaient venir au minimum 4 heures par semaines à mon école de tri en dehors de leurs heures de service (comme leur prise de service était à 19 heures, ils venaient à l'école de tri entre 14 heures et 18 heures) je les voyais progressivement de plus en plus souvent. Au début seulement une fois par semaine, puis assez rapidement deux ou trois fois, et ceci pour deux raisons :
* ça leur permettait de retrouver d'autres "NE" dans leur situation, aussi assez rapidement l'école de tri n'était plus une "zone hostile" pour eux ;
* et puis, à force de me voir et de discuter avec chacun d'entre eux de tout et de rien (sauf de La Poste au début), ils avaient de plus en plus confiance en moi (d'ailleurs ça se concrétisait un beau jour par le fait qu'ils cessaient de me vouvoyer - car pour eux j'étais au départ l'homme de La Poste - et me tutoyaient !...). Je savais alors que j'avais gagné : assez rapidement ils allaient réussir ce fameux examen des "Paris 1800".

Et un beau jour, en début d'après-midi ils revenaient à l'école de tri, après un passage à la "Coop" où ils avaient acheté deux catégories de bouteilles : une pour fêter leur succès aux Paris le soir sur le "zinc", et l'autre pour "arroser leur succès" avec le moniteur présent et avec les autres "NE".

Nous étions alors devenus eux et moi de véritables amis... D'ailleurs ensuite je les revoyais souvent à la cantine du centre de tri où ils prenaient un pot avec leurs collègues ambulants et ils n'hésitaient pas à venir me saluer en public devant leurs collègues plus anciens, ce qu'ils n'auraient jamais osé faire quelques mois auparavant...

Pour terminer je voudrais vous raconter ce que m'avait dit un AEX SG "NE" : « Roger, je sais bien que tu as raison, je devrais suivre tes conseils et passer et réussir le plus rapidement possible mes "Paris", mais sur le "zinc" ils m'encouragent tous, l'Inspecteur y compris, à "résister" et à ne pas les avoir avant le cinquième ou le sixième rappel. Tant pis, je privilégie pour l'instant mon intégration dans leur service, mais j'ai bien conscience que c'est toi qui est dans le vrai !.. Je te remercie pour tes conseils. »


* 2°) ensuite lorsque de 1993 à 1995 lorsque j'étais Inspecteur Principal chargé du "Contrôle" du merveilleux ambulant "solo" "Paris à Chambéry" et des "études de trafic" (les fameux "comptages") sur le Train Poste Autonome Lyonnais (avec une préférence sentimentale pour le "Paris à Besançon" qui terminait son parcours en "solo"), sur le Train Poste Autonome du Bourbonnais, sur les Train Poste Autonomes partant de la gare d'Austerlitz (Paris aux Pyrénées II, Paris à Bordeaux III, "Paris à Brive" et "Paris à La Rochelle").

Là, j'ai vraiment pu les observer tout au long de leur nuit de travail et je peux le confirmer : c'était vraiment une famille de Postiers soudés comme je n'en ai jamais rencontré nulle part ailleurs dans les PTT que ce soit à La Poste ou à France Télécom.

Excusez-moi d'avoir été aussi long, mais je tenais moi-aussi à rendre hommage aux "Seigneurs de La Poste".

Parfois je repense aux plus jeunes, qui donc sont toujours en activité : leur reconversion après l'ambulant a dû être assez douloureuse...

Roger le Cantalien. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On devrait faire une sélection des textes les plus intéressant du forum, celui-ci y figurerait en bonne place.
Revenir en haut Aller en bas
LE POU



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 30/09/2014

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 30 Sep 2014 - 17:27

Salut les vieux nostalgiques

On est en 14 on va pas se refaire nos guerres nos voyages et nos bouts de lignes On restait dans les ambulants pour la paye l'ambiance les congés et les hauts faits d'armes.
J'ai été formé ( ou déformé ) en juillet 83 à Paris Evangile et j'ai encore bonne mémoire : Nos Valeureux formateurs étaient Joelle Amalfitano, Pifou, Z comme Zancaî, Fouet et ceux cité plus haut, plus un mec génial et flambeur qui s'appellait Truffaut et qui mort quelques années après.
Longue vie à ceux d'entre nous qui ont survécu.
Si vous avez des questions sur les Z'ambulants de l'Est entre 83 et 91 n'hésitez pas
Revenir en haut Aller en bas
legros 02



Masculin Nombre de messages : 261
Age : 59
Localisation : AISNE
Emploi/loisirs : retraite
Humeur : CELA DEPEND
Date d'inscription : 27/05/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 30 Sep 2014 - 20:32

MOI la gare du nord entre en 1977 et 81!
Revenir en haut Aller en bas
tidji



Masculin Nombre de messages : 81
Age : 48
Localisation : vers le haut
Emploi/loisirs : préposé ( si , si ça existe encore ) en pic (de merde)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Ven 3 Oct 2014 - 23:34

d'accord avec tout ce qui s'est dit , j'ai vécu les dernieres années de l'ambulant , subit un reclassement a la supression, et a nouveau en reclassement 21 ans après; inutile de préciser que je n'ai jamais revécu l'ambiance des ambulants . Beaucoup de jeunes qui se plaignent du travail trop "dur" actuellement aurait bien eu du mal a effectuer le notre a l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
CMOIMEME

avatar

Nombre de messages : 139
Localisation : ICI BAS (mais en Retraite)
Emploi/loisirs : Polisson A LA POSTE
Humeur : AU TOP (et de plus en plus)
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Sam 4 Oct 2014 - 11:15

coucou en passant à tous les voyageurs postaux du bon vieux temps
ancien ambulant aussi
paris à caen
à st lo
canasson du rennes
& la rochelle
Revenir en haut Aller en bas
Trapanel



Masculin Nombre de messages : 5
Age : 61
Localisation : Brive
Emploi/loisirs : Retraité regrettant les Ambulants du SO
Date d'inscription : 30/12/2012

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 20 Oct 2014 - 18:20

Moi aussi, bonjour à tous les anciens de l'ambiance de saine et franche camaraderie sans oublier l'entraide.
Ambulant en 1975 jusqu'à 1993 à la gare d'Auster. J'ai roulé sur tous les zings sauf sur La Rochelle. Avant la mutation, j'étais sur le Brive A.
@+ Camarades.
Revenir en haut Aller en bas
Trapanel



Masculin Nombre de messages : 5
Age : 61
Localisation : Brive
Emploi/loisirs : Retraité regrettant les Ambulants du SO
Date d'inscription : 30/12/2012

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 20 Oct 2014 - 18:25

J'ai oublié de dire que moi aussi, j'ai connu un Roger. Lui aussi était Cantalou, avait roulé sur le Paris à Rodez avant de passer formateur à l'école de tri d'Auster. Quand j'ai été embrigadé sur le Paris à Cerbère, je ne l'ai plus revu, mais j'avais mes Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Bubulle

avatar

Masculin Nombre de messages : 1
Age : 69
Localisation : Bourges
Emploi/loisirs : Retraité
Date d'inscription : 08/02/2014

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 6 Nov 2014 - 19:25

CMOIMEME a écrit:
coucou en passant à tous les voyageurs postaux du bon vieux temps
ancien ambulant aussi
paris à caen
       à st lo
canasson du rennes
     & la rochelle
Coucou l'ami.
J'ai roulé aussi sur les Ambulants de l'Ouest. De juin 1968 à juin 1981 comme auxilliaire non-embrigadé sur les 4 brigades, autant au casier que comme "courrier".
Paris à Cherbourg, Paris à Caen, Paris à St Lô, Cheval de Rennes avec une fois par mois l'aller en allège jusqu'à St Brieuc et retour par le Rennes à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
robot

avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Sur la Terre
Emploi/loisirs : Postier
Humeur : Oulah !
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 10 Nov 2014 - 18:50

A l'époque on savait travailler...en bullant ! mort de rire
Moi j'ai travaillé à Montpar, chargement des allèges, déchargement du Paris à Vannes et d'autres, des souvenirs de la belle époque...
Revenir en haut Aller en bas
domditjosé

avatar

Masculin Nombre de messages : 6614
Age : 62
Localisation : dans le monde entier
Humeur : Libéré
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 10 Nov 2014 - 19:16

une chose qui est sur, c'est quand je vois les collègues actuellement, je me demande comment ils auraient tirés la toile alors qu'ils geignent en permanence avec tout le matos qu'il y a maintenant.
idem pour les combats, nous perdons tous ce que nous avons durement gagnés avant.
mais bon , on ne refait pas le monde
Revenir en haut Aller en bas
robot

avatar

Nombre de messages : 1595
Localisation : Sur la Terre
Emploi/loisirs : Postier
Humeur : Oulah !
Date d'inscription : 31/07/2013

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 10 Nov 2014 - 20:06

Oui dom, qui n'a jamais rempli une allège de sacs postaux pleins ne sait pas grand-chose de la dureté de ce métier. Je mis suis d'ailleurs cassé le dos entre le remplissage des wagons et le déchargement des semis, merci LP !
Revenir en haut Aller en bas
roger15

avatar

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 69
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal), limitrophe Lot et Aveyron.
Emploi/loisirs : retraité des PTT (85% à la poste et 15% à France-Télécom)
Humeur : changeante comme le temps...
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 13 Nov 2014 - 10:10

Trapanel a écrit:
J'ai oublié de dire que moi aussi, j'ai connu un Roger. Lui aussi était Cantalou, avait roulé sur le Paris à Rodez avant de passer formateur à l'école de tri d'Auster. Quand j'ai été embrigadé sur le Paris à Cerbère, je ne l'ai plus revu, mais j'avais mes Paris.
Bonjour Trapanel,  Smile

Tiens, ce "Roger" Cantalien (car "Cantalou" est un terme plutôt parisien... Wink   ) avait donc deux points communs avec moi. Tu dis qu'il était "formateur" (je pense qu'à l'époque on disait plutôt "moniteur") à l'école de tri d'Austerlitz. Vers quelle époque était-ce ?  Question   Et peux-tu, sinon nous dire quel était son nom, nous indiquer l'initiale de son nom de famille, si du moins tu t'en souviens ?  Question

Roger le Cantalien.  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Trapanel



Masculin Nombre de messages : 5
Age : 61
Localisation : Brive
Emploi/loisirs : Retraité regrettant les Ambulants du SO
Date d'inscription : 30/12/2012

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Ven 14 Nov 2014 - 12:37

Salut Roger
N'oublies pas que je suis Briviste et qu'en Corrèze, on parle des Cantalous pas des Cantaliens comme Dordogniards et Dordogniais: lol. A Auster, tous services confondus on disait Cantalou, et ils étaient un bon paquet de tous les coins du Cantal, tels Teulière dit « Gomina » , Jean Gaston dirigeant de Cerbère D puis de Brive D, Bernard Alric et Laurence Grive première fille embrigadée sur Toulouse 2 (c’était avant la restructuration de 88) etc….. Il y avait eu un peu avant une CTdiv sur Bordeaux 3.
Pour Roger, c’était à mes débuts en 75. Il était CTdiv ou dirigeant sur Rodez B. Je me souviens très bien de son visage et casquette vissée sur la tête, un gars assez mince, très sympa. Je me souviens qu’il avait déjà une cinquantaine d'années et moi 18 ans passés, alors tu vois 1975, c’est loin. C’est à mon retour de l’armée en 78, j’étais encore sédentaire et V1 sur le Toulouse Primo A (service que j’aimais particulièrement pour ses horaires et les collègues) que je l’ai retrouvé à l’école de tri pour mes Paris à Auster. Je ne peux pas te dire qu’il était moniteur puisqu’il dirigeait l’équipe.
Juste avant d’être embrigadé sur Cerbère D (suppression du Primo) en 80, je l’ai retrouvé deux ou trois voyages sur Rodez, je pense qu’il avait voulu retrouver l’ambiance des wagons, puisque après il est parti à la retraite, enfin je suppose. On ne l'a jamais revu.
Pour son nom, je ne peux le retrouver : j’ai bien un ancien collègue à mémoire d’éléphant plus âgé que moi qui l’a certainement connu, mais nous sommes en froid depuis sept ans. Faudra attendre que le climat se réchauffe. Voilà.

Trapanel dit "Le Cacou" sur le zing.

Revenir en haut Aller en bas
HerveBriveD



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 8 Jan 2015 - 19:42

salut, a tous!  c'est avec grand plaisir que je vous lis tous et les souvenirs remontent a la surface...
ambulant a auster de 1982 a 1988 , jai roule sur toulouse2 D ensuite sur le train poste BriveD...je t'ai connu, "cacou", qd j'etais sedentaire jai roulé avec toi sur Rodez...ca me fait plaisir d'avoir de tes nouvelles...le pacha sur le zinc Brive D etait jean Gaston, le second Roland Laveyssière CTDIV originaire de st junien, une grande figure à l'epoque...J.Gaston était très humain, je me souviens comment il s'est occupé de Jérome, un collègue qui avait eu un grave accident de moto et était handicapé...j'etais courrier avec le catalan Tixador....que de souvenirs !! l'ambiance etait géniale....vous l'avez tous decrite ds vos messages...il y avait qd même un revers a la medaille : poussiere, chaleur l'été et froid l'hiver (je me souviens encore de l'hiver 85 quand on a dû remettre en service les poeles a chabon sur les vieux wagons...et puis, j'etais jeune...je n'ai tiré la toile que 6ans....je me souviens encore des anciens , les cheveaux de chateauroux qui étaient cassés par le travail (ils se tapaient 2 nuits difficiles, nous on avait une remonte+cool)...je suis encore aujourdhui postier actif...la boite, c plus ce que c'etait, l'ambiance est pourrie...chacun pour sa gueule, adieu les luttes unitaires du passé....au fait: je suis hervé Dupont
Revenir en haut Aller en bas
museeboiteauxlettres



Masculin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 22 Jan 2015 - 21:51

Bonsoir les seigneurs je vous invite à voir la vidéo sur le Paris à Brive C qui est sur notre site
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous recherchons des photos, des documents des objets sur les ambulants...
merci d'avance.
cheers


Dernière édition par museeboiteauxlettres le Ven 23 Jan 2015 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://museeboiteauxlettres.fr
pallut

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 59
Localisation : cezallier
Emploi/loisirs : CT PIC
Humeur : a la Robespierre
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Ven 23 Jan 2015 - 16:48

PALLUT J.F. j'étais Ambulant au P.L.M. de 1977 à 1992.J'ai dèbuté sur tous les services
J' ai fini sur le Bourbonnais
Revenir en haut Aller en bas
roger15

avatar

Masculin Nombre de messages : 166
Age : 69
Localisation : Maurs-la-Jolie (Sud-Ouest du Cantal), limitrophe Lot et Aveyron.
Emploi/loisirs : retraité des PTT (85% à la poste et 15% à France-Télécom)
Humeur : changeante comme le temps...
Date d'inscription : 24/03/2010

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 27 Jan 2015 - 12:15

pallut a écrit:
PALLUT J.F.  j'étais Ambulant au P.L.M. de 1977 à 1992.J'ai dèbuté sur tous les services
J'ai fini sur le Bourbonnais

Bonjour J.F. Pallut.  Very Happy

Pourrais-tu nous dire, si ce n'est pas trop indiscret, comment s'est passée ta reconversion à La Poste après la fin des services ambulants ?

Roger le Cantalien.  Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
pallut

avatar

Masculin Nombre de messages : 44
Age : 59
Localisation : cezallier
Emploi/loisirs : CT PIC
Humeur : a la Robespierre
Date d'inscription : 23/10/2013

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Mar 27 Jan 2015 - 16:59

Apres la fin des Ambulants ,mutation à CLT FD CTC en brigade de nuit. Maintenant, je travaille en21h 6h à la PIC de Lempdes 63 en attendant la retraite qui s'éloigne un peu plus chaque année.
Revenir en haut Aller en bas
lubbon



Masculin Nombre de messages : 1
Age : 59
Localisation : bordeaux
Emploi/loisirs : tir tous calibres
Date d'inscription : 11/04/2015

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Dim 21 Juin 2015 - 19:21

Salut à tous
Pouvant bénéficier d un tpfas à 56 ans et demi (car 11 ans de travail pénible) je me décide à donner mes impressions sur les ambulants que j ai rejoins le 17 décembre 1981 avec ma petite valise venant des landes .Je suis redescendu en 1993 en bourse d emploi à bordeaux.Arrivé préposé et reparti aex sg .j ai roulé sur Paris aux pyrénées Paris à la rochelle Paris à bordeaux et j ai cotoyé des figures extraordinaires et pittoresques .Beaucoup se sont perdus dans les brumes de l alcool .Par contre pour le taf on était solidaire et quand une position était enfoncée on s entraidait.Pas une journée sans que je repense à cette époque où on se disait les 4 vérités entre collègues .
Alors que maintenant il n y a que le BRASMA qui compte et on doit s écraser quand on se fait insulter par un usager (non on dit client maintenant). On vivait en vase clos mais c était ce que j appréciais le plus.

Revenir en haut Aller en bas
Serapion

avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 67
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/07/2015

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Jeu 24 Sep 2015 - 10:42

Bonjour,
Je voudrais apporter une modification au post de SVPat, l’ Association du Musée Postal des Anciens Ambulants de Toulouse, a changé de n° de téléphone c’est maintenant le 06 32 03 05 84, vous pouvez joindre le Président Michel Padilla au 06 74 55 14 19.

Le musée est ouvert en dehors du mardi après midi, pour La Nuit des Musées, et pour les Journées du Patrimoine.

Pour ces journées du patrimoine 2015, nous avons eu beaucoup de visiteurs, dont 2 anciens ambulants, l’un du Paris aux Pyrénées lors de l’affaire des diamants, et l’autre du Brive à Paris B lors de l’accident d’Argenton-sur-Creuse le 31 août 1985.

Tous les ans nous avons un AG de l’association suivi d’un repas, qui permet de retrouver d’anciens collègues, dont les rangs malheureusement s’éclaircissent. Cette année, nous avons perdu notre ami Guy Claverie.

Voici 3 liens de vidéos sur les ambulants, 2 de l’Adresse  musée de la La Poste, et un extrait d’une émission réalisée pour la chaîne Planète, qui a été tournée dans le musée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'Associaion a une page Facebook et une page Google + en plus du site

Face book : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Google+ : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le site ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Trapanel a écrit:
Bernard Alric
Trapanel dit "Le Cacou" sur le zing.

On aperçoit Bernard Alric sur le film [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] il trie la Corrèze dans le coin.

Ceux qui le désirent peuvent adhérer a notre association.  Laughing

Bonne Continuation à tous.
Jean Claude Bascou Paris à Toulouse 2° B (1975-1982)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Sam 23 Jan 2016 - 12:59

CMOIMEME a écrit:
coucou en passant à tous les voyageurs postaux du bon vieux temps
ancien ambulant aussi
paris à caen
       à st lo
canasson du rennes
     & la rochelle
Tu es arrivé en quelle année , moi c'était Paris Caen , Cherbourg .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Sam 23 Jan 2016 - 16:37

ancien a écrit:
CMOIMEME a écrit:
coucou en passant à tous les voyageurs postaux du bon vieux temps
ancien ambulant aussi
paris à caen
       à st lo
canasson du rennes
     & la rochelle
Tu es arrivé en quelle année , moi c'était Paris Caen , Cherbourg .
 

Bonjour,

sujet sur les ambulants :

http://www.postiers.net/search?mode=searchbox&search_keywords=LES+AMBULANTS&show_results=topics
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Sam 23 Jan 2016 - 16:48

hier ils triaient dans les ambulants .....Aujourd'hui ça serait  ils tirent sur l'ambulance ,les temps évoluent.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5861
Age : 44
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Sam 23 Jan 2016 - 17:52

C'était plutôt " ils dormaient sur des sac 7 dans les trains "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Sam 23 Jan 2016 - 18:06

Bubulle a écrit:
CMOIMEME a écrit:
coucou en passant à tous les voyageurs postaux du bon vieux temps
ancien ambulant aussi
paris à caen
       à st lo
canasson du rennes
     & la rochelle
Coucou l'ami.
J'ai roulé aussi  sur les Ambulants de l'Ouest. De juin 1968 à juin 1981 comme auxilliaire non-embrigadé sur les 4 brigades, autant au casier que comme "courrier".
Paris à Cherbourg, Paris à Caen, Paris à St Lô, Cheval de Rennes avec une fois par mois l'aller en allège jusqu'à St Brieuc et retour par le Rennes à Paris.


Tu as du connaitre tout les gars que j'ais sité ?
Revenir en haut Aller en bas
tidji



Masculin Nombre de messages : 81
Age : 48
Localisation : vers le haut
Emploi/loisirs : préposé ( si , si ça existe encore ) en pic (de merde)
Humeur : mauvaise
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: *   Dim 24 Jan 2016 - 23:05

papybrossard a écrit:
C'était  plutôt  " ils dormaient  sur des sac 7 dans  les  trains  "

Ben voyons
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 12:51

papybrossard a écrit:
C'était  plutôt  " ils dormaient  sur des sac 7 dans  les  trains  "

Viens plutôt me le dire en face ! Je pense que certains collègues, n'osent pas te dire ce qu'il en pense ! On rigolait bien c'est vrai , mais le travail était fait, c'est vrai aussi !!! , car trier du courrier en ligne et que les sacs soit prêt à décharger dans chaque gares , dans le temps d’arrêt du train , crois moi on avait pas le temps de dormir .
Ce que tu dis là est une insulte à notre métier !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 14:21

ancien a écrit:
papybrossard a écrit:
C'était  plutôt  " ils dormaient  sur des sac 7 dans  les  trains  "

Viens plutôt me le dire en face ! Je pense que certains collègues, n'osent pas te dire ce qu'il en pense ! On rigolait bien c'est vrai , mais le travail était fait, c'est vrai aussi !!! , car trier du courrier en ligne et que les sacs soit prêt à décharger dans chaque gares , dans le temps d’arrêt du train  , crois moi on avait  pas le temps de dormir .
 Ce que tu dis là est une insulte à notre métier !

L'ancien, surtout ne rentre pas dans le jeu de ce DE retraité, tous ceux qui nous jugent ainsi, auraient été incapables de tenir notre service de 3x8 ou ambulants !
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5861
Age : 44
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 15:36

ancien a écrit:
papybrossard a écrit:
C'était  plutôt  " ils dormaient  sur des sac 7 dans  les  trains  "

Viens plutôt me le dire en face ! Je pense que certains collègues, n'osent pas te dire ce qu'il en pense ! On rigolait bien c'est vrai , mais le travail était fait, c'est vrai aussi !!! , car trier du courrier en ligne et que les sacs soit prêt à décharger dans chaque gares , dans le temps d’arrêt du train  , crois moi on avait  pas le temps de dormir .
 Ce que tu dis là est une insulte à notre métier !

Les ambulants avec qui j'ai évoqué leurs bons temps dans les trains avaient un peu plus d'humour et de recul.

C'est bizarre quand à longueur de post tout le monde critique les cadres en disant qu'ils ne font rien , cela émeut beaucoup moins de monde sur ce forum .

Donc effectivement les cadres sont des fainéants et les agents sont formidables de courage et d'abnégation .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 16:11

Alors arrête tes provocations de tous bords ici !
Revenir en haut Aller en bas
Jean Legrillon

avatar

Masculin Nombre de messages : 5861
Age : 44
Humeur : Il y a des gens qui veulent connaître la vérité et ceux qui préfèrent l'imaginer
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 18:07

yannguen a écrit:
Alors arrête tes provocations de tous bords ici !

Pourquoi lorsque des forumeurs disent que les cadres sont des fainéants , tu ne leur demandes pas d'arrêter les provocations .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 18:14

papybrossard a écrit:
yannguen a écrit:
Alors arrête tes provocations de tous bords ici !

Pourquoi  lorsque  des forumeurs  disent  que  les cadres  sont  des fainéants ,  tu ne leur demandes pas d'arrêter  les provocations .

Il faudrait savoir ce qu 'en pense kiki01 à propos de la CGT !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 18:21

Tu as connu du monde en salle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 18:26

ancien a écrit:
Tu as connu du monde en salle ?

Non  si Chevalier, je n'ai fait que du transbordement entre le RDC chargement et déchargement, le 1er sous-sol mécanisation stockage des sacs et 2 ème sous-sol ventilation des sacs ! Et sous gare avec le tracteur!
Tu te rappelles des étrangères les sacs Américains?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   Lun 25 Jan 2016 - 19:22

Ho! que oui et Atéba qui buvait le rhum quand une bouteille était cassée et filtrait dans le sac , saloperies , qu'ils étaient lourds ces putains de sac américains . Ils n'existent plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ils triaient le courrier dans les trains   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ils triaient le courrier dans les trains
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ils triaient le courrier dans les trains
» Gaston Lagaffe
» La sécurité dans les trains
» "mon futur moi"
» Pierrelatte/Saint paul 3 Châteaux Centre courrier dans la Drôme Provençale en grève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS ET LOISIRS :: Avis de recherche & Souvenirs de Postier/PTT-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !