AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Tract Sauvage
Aujourd'hui à 9:39 par nine

» Ordonnances loi travail
Aujourd'hui à 9:36 par Jean Legrillon

» pétition pour que les fédérations syndicales fassent opposition à l'accord distri
Aujourd'hui à 9:25 par aladin27

» Examen de tri
Aujourd'hui à 9:20 par nine

» Connaissez-vous Viapost ?
Aujourd'hui à 7:54 par Alain75017

» Hello !
Hier à 22:52 par 89jeff

» Poste de Bellefontaine : l'ancien directeur soupçonné du braquage de sa banque
Hier à 20:30 par Jean Legrillon

» Une employée fait un AVC à La Poste, son collègue est sanctionné !
Hier à 13:11 par gribouille

» MAJ Factéo
Hier à 9:43 par Syrene

» renseignement sur possibilité d'arnaque sur le 3631
Hier à 0:37 par don diego delavega

» Arrêt maladie après vacation
Mer 20 Sep 2017 - 21:17 par nine

» Livraison le dimanche
Mer 20 Sep 2017 - 16:15 par nine

» cld
Mer 20 Sep 2017 - 0:17 par BLUEPEPS

» Veiller sur mes parents
Mar 19 Sep 2017 - 11:28 par nine

» grève des facteurs de Saint Herblain (44)
Mar 19 Sep 2017 - 10:37 par olivier

» ambition 2020
Lun 18 Sep 2017 - 17:32 par casper

» Les horaires collectifs!!!!!!
Lun 18 Sep 2017 - 14:19 par Babou73

» J'ai besoin de vous !
Lun 18 Sep 2017 - 10:15 par Henry Walton JONES

» Réveiller les moutons
Dim 17 Sep 2017 - 18:06 par Henry Walton JONES

» "Suicides à La Poste : Brisons le tabou" ( lien du site )
Dim 17 Sep 2017 - 0:31 par gribouille

» présentation
Sam 16 Sep 2017 - 15:18 par NESTOUR

» clm urgent répondez svp
Jeu 14 Sep 2017 - 23:36 par EZIO

» Visite de pré-reprise
Jeu 14 Sep 2017 - 20:37 par S.charlotte

» Burn out
Jeu 14 Sep 2017 - 19:39 par Alain75017

» Flop de la grève du 12 septembre 2017
Jeu 14 Sep 2017 - 17:27 par Alain75017

» Grève ?
Jeu 14 Sep 2017 - 14:12 par yannguen

» Il faut respecter le code de la route, pour notre sécurité !
Mer 13 Sep 2017 - 19:16 par Alain75017

» Titres restaurant
Mar 12 Sep 2017 - 21:00 par don diego delavega

» Secabilité
Mar 12 Sep 2017 - 19:26 par albaride

» le 12 septembre, sans hésitation, on y va tous !
Mar 12 Sep 2017 - 17:58 par yannguen

» Poste de technicien SI
Mar 12 Sep 2017 - 16:27 par OsAkwa

» Des solutions pour le traitements d'ordre de réexpéditions ??
Lun 11 Sep 2017 - 21:12 par casper

» TPAS 2017-2018
Lun 11 Sep 2017 - 21:05 par François84

» Adresse pour envoi arrêt maladie
Lun 11 Sep 2017 - 16:53 par Lavande

» meridienne
Dim 10 Sep 2017 - 9:06 par casper

» Contrat CDD à 30 heures
Sam 9 Sep 2017 - 20:18 par timbré

» bulletin du NPA secteur Poste
Ven 8 Sep 2017 - 8:56 par olivier

» méfiez-vous des contrefaçons !
Jeu 7 Sep 2017 - 19:10 par postier-insoumis

» pas de copie de l'entretien d'appréciation
Mer 6 Sep 2017 - 16:48 par bergerac

» congés non valides
Lun 4 Sep 2017 - 18:04 par emiju

» fin des 3 ans du Congé Longue maladie
Lun 4 Sep 2017 - 17:46 par tiga1

» chargé de fonction pour les contractuels
Dim 3 Sep 2017 - 9:14 par aladin27

» Quelles privatisations pendant ce quinquenat?
Sam 2 Sep 2017 - 20:49 par nokamae69

» Code du travail 2017 !
Sam 2 Sep 2017 - 9:36 par yannguen

» SONDAGE : la promotion des fonctionnaires à La Poste
Ven 1 Sep 2017 - 15:01 par Patou69

» la navette pickup
Ven 1 Sep 2017 - 13:15 par casper

» La Poste et ses nouveaux métiers
Ven 1 Sep 2017 - 11:53 par yannguen

» Compte épargne temps les 20%
Ven 1 Sep 2017 - 10:54 par facteur14

» Présentation
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:50 par casper

» PAB agressé .
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:40 par yannguen

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Jeu 31 Aoû 2017 - 11:31 par Invité

» bonjour collègues
Mer 30 Aoû 2017 - 22:02 par Jean Legrillon

» La Poste - le grand défi
Mer 30 Aoû 2017 - 18:03 par catthe

» Formulaire arrêt maladie ?
Mar 29 Aoû 2017 - 21:32 par Moutarde31

» Reclassement suite inaptitude au poste
Mar 29 Aoû 2017 - 8:12 par yannguen

» TPAS RETRAITE
Lun 28 Aoû 2017 - 23:19 par valmi

» L'entreprise de livraison DPD vous connaissez ?
Lun 28 Aoû 2017 - 10:54 par Archaic

» Honte à la poste
Dim 27 Aoû 2017 - 9:13 par Jean Legrillon

» Publicités
Sam 26 Aoû 2017 - 22:12 par lae

» Salaire facteur en cdd
Sam 26 Aoû 2017 - 8:00 par Syrene

» Contrôle par un généraliste pour un arrêt par un spécialiste...
Jeu 24 Aoû 2017 - 20:24 par road runner

» Pna avec 1 plis suplementaire
Jeu 24 Aoû 2017 - 12:15 par Archaic

» Facteur guichetier, grade? entretien? etc...
Jeu 24 Aoû 2017 - 9:09 par Syrene

» burn out et maladie professionnelle
Mar 22 Aoû 2017 - 15:32 par Pays de Loire 44

» Un collègue a disparu depuis mercredi matin
Mar 22 Aoû 2017 - 9:25 par Syrene

» L'importance de la ceinture de sécurité
Lun 21 Aoû 2017 - 22:35 par olani

» réclamation rh
Lun 21 Aoû 2017 - 14:18 par yannguen

» SALAIRE et CLM.
Lun 21 Aoû 2017 - 8:02 par yannguen

» Retour sur vente de quartier
Dim 20 Aoû 2017 - 19:37 par aladin27

» Compte épargne temps + retraite
Dim 20 Aoû 2017 - 8:35 par facteur14

» Ai-je à nouveau droit à un mi-temps thérapeutique ?
Sam 19 Aoû 2017 - 16:15 par yannguen

» Enveloppe bulle
Ven 18 Aoû 2017 - 18:07 par Michel40

» Questions diverses sur les congés
Mar 15 Aoû 2017 - 19:51 par legros 02

» Le guide des droits des salariés saisonniers
Lun 14 Aoû 2017 - 14:09 par Invité

» La galère des facteurs !
Lun 14 Aoû 2017 - 6:14 par nine

» Cartes postales sans timbre
Ven 11 Aoû 2017 - 21:52 par Omaha

» TPAS et mère de trois enfants
Ven 11 Aoû 2017 - 15:49 par yannguen

» Vehicule électrique danger mortel
Ven 11 Aoû 2017 - 13:19 par Invité

» Bansue comme banquez ! Fin de la lettre T
Ven 11 Aoû 2017 - 9:37 par patry

» reglage heure staby
Jeu 10 Aoû 2017 - 14:54 par ardechois12

» Participation de La Poste aux frais trajets professionnels en train
Mar 8 Aoû 2017 - 14:48 par yannguen

» La Poste: bénéfice net 1S en baisse, légère progression de l'activité
Mar 8 Aoû 2017 - 11:04 par Lavande

» Présentation
Mar 8 Aoû 2017 - 8:42 par yannguen

» L'histoire des bureaux-gares (1854-1995)
Lun 7 Aoû 2017 - 11:15 par Henry Walton JONES

» Départ anticipé
Dim 6 Aoû 2017 - 19:21 par mag974

» facteur guichetier
Sam 5 Aoû 2017 - 16:41 par tissou

» Autorisation spéciale d'absence / Asa pour parents de jeunes enfants.
Sam 5 Aoû 2017 - 14:06 par Omaha

» Congés paternité et nécessité de service
Sam 5 Aoû 2017 - 12:31 par Mailman92

» L'encre noire d'oblitération!
Sam 5 Aoû 2017 - 8:13 par Syrene

» Quelques Réglementations courrier/Colis en PDF
Ven 4 Aoû 2017 - 16:38 par nokamae69

» Aurait-il une arnaque au 3639 ?
Ven 4 Aoû 2017 - 13:32 par casper

» Mise au placard...que faire?
Ven 4 Aoû 2017 - 12:11 par Aurégane

» Le groupe La Poste et la caisse des dépôts et consignations créent la société SOBRE
Jeu 3 Aoû 2017 - 17:00 par yannguen

» Discrimination au statut
Jeu 3 Aoû 2017 - 15:24 par manchot

» Recommandé
Mer 2 Aoû 2017 - 13:53 par Syrene


Partagez | 
 

 harcelement-> depression->arret pour accident de travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
micducat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2102
Emploi/loisirs : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...
Humeur : plus rien à foutre et j'assume !
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 13:30

tout est dans le titre, qui à deja rencontré un cas similaire (fonctionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 13:42

Harcèlement -> dépression, mais cod, clm, cld.

Question au médecin de prévention :" pourrais-je bénéficier de 8 années de cld, puisque que cette maladie a été contractée au travail ?"
la médecin : "oh mais non, cela ne concerne que les maladies physiques, les tendinites, les fractures, ect...."
moi : "la dépression est bien une maladie ? et les conditions de travail, vous ne trouvez pas que c'est un environnement propice ?
la médecin :" et bien alors il faudrait faire une expertise !!!!!!!

Rien quà penser à cette galère pour prouver que, j'y renonce !
Revenir en haut Aller en bas
pfffff

avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Humeur : dégoutée
Date d'inscription : 28/03/2010

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 15:05

quand j'ai vu le medecin du travail, elle m'a conseillé de me faire prescire un arret par mon medecin traitant. Elle ne l'a pas fait elle meme pour ne pas que le DE sache que je l'avais vu !!! ellle a donc fait une lettre a mon medecin pour lui demander de m'arreter.
déja la il y a un probleme : comme je l'ai déja dis les medecins du travail son fliqué par la direction.
Elle m'a meme dit qu'elle était obligé de planquer certains dossiers " sensibles ".

ensuite mon medecin traitant ne m'a pas fait un arret accident de travail. je ne le lui ai pas demandé non plus, car quand tu es dans cet état tu ne te pose pas de telles questions.
je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de medecin qui fasse des arret accident de travail pour harcellement.
Revenir en haut Aller en bas
pitbull 09

avatar

Nombre de messages : 278
Localisation : sud-ouest
Emploi/loisirs : facteur raleur
Humeur : mordante
Date d'inscription : 03/02/2010

MessageSujet: harcèlement moral   Mar 30 Mar 2010 - 16:33

on a le cas chez nous, le médecin a fait un arret pour accident de travail sauf que la commission de réforme ne l'a pas reconnu ,la personne s'est retrouvée en maladie et maintenant à demi-traitement. elle a porté plainte contre la commission de réforme et interpelé la CPAM mais pour le moment pas de nouvelles .
Revenir en haut Aller en bas
FLIPPER

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 21:12

Pour moi arrêt accident du travail transformait comme Pittbull
09 en congé ordinaire maladie par La Poste et ses médecins de contrôle (
commission de réforme) puis au bout d’un an : mise en disponibilité
d'office (je percevais les prestations d’espèces de la Sécu)


Je ne coûtais plus rien à La Poste, mon employeur était
parvenu à m’éliminer (objectif réussi du DET qui devait me faire partir à tout prix)





L’historique : j’ai vécu des agressions (hold-ups) .
J’ai sombrée suite à un reclassement médical après agression et une
réorganisation nommée « terrain » la direction me reprochait de
coûter trop chère. J’étais en surnombre (reclassée sur un poste qui n’existait
pas dans le règlement intérieur ! )


Je n’étais pas assez
rentable, ma présence plombait le bureau (paroles du directeur en présence de
mes collègues.)


Ce directeur me poussait à l’arrêt maladie, ainsi je ne
coûtais rien à La Poste.


J’aimais et j’appréciais mon travail, mes collègues, mon
équipe. Je me suis beaucoup investi pour le bureau. J’ai résisté à la pression
hiérarchique quotidienne de long mois.


J’ai déclenché la procédure interne harcèlement (j’ai
constaté que la direction était dans le déni, l’enquête n’a même pas eu lieu
aucun entretien avec les collègues qui avaient assisté aux brimades gratuites.
Un traitement inimaginable pendant des mois et aucunes excuses malgré les
preuves remises lors de l’entretien )


Je ne voyais plus qu’une solution me pendre dans le bureau
pour qu’ils comprennent et ne plus souffrir.


Une première fois une visite urgente au MPP (merci les
collègues et merci docteur) m’a sauvée (Ce médecin a contacté mon médecin pour
un arrêt.) Après quelques mois d’arrêts j’allais mieux, l’arrêt n’étant pas une
solution j’ai repris. Le harcèlement à repris de plus belle malgré les
recommandations du MPP.


Les idées suicidaires ont repris, une énième attaque de
panique sur mon lieu de travail suite à une convocation m’a sauvée (je veux
dire l’intervention des pompiers et l’arrêt de travail m’a sauvée.)


Depuis j’ai pris du recul, j’ai bien changé. Je comprends
les personnes qui se suicident alors qu’avant j’étais incapable de les
comprendre et j’en voulais même énormément à une collègue d’avoir fait
ça !


Je ne pouvais pas
comprendre : Aucun problème dans ma famille, pas un seul dépressif et moi-même
j’étais très énergique, dévouée et j’adorais mon travail comme ma famille.


Au vrai, je ne l’ai pas vu venir cette dépression. Je suis
tombée bien bas. J’ai eu un entourage exceptionnel (médecins, familles, amis, syndicats, avocat)


Je souhaite à tous ceux qui souffrent de harcèlement la même
aide.


J'ai fait (on a fait) un recours au tribunal contre
les décisions du directeur. Une expertise à eu lieu à la demande du tribunal
puis enfin le jugement est arrivé (deux ans et demi de procédure)


Résultat :
reconnaissance de l'accident de service pour tous mes arrêts depuis trois ans.
La procédure est longue c’est vrai mais ça fait un bien fou. La justice aide à
remonter la pente comme la thérapie. Les deux sont vraiment nécessaire.


Je suis actuellement en prolongation d’accident et j’ai à
nouveau un traitement, les projets familiaux peuvent reprendre. Je me sens bien
incapable de devoir à nouveau re-affronter les monstres (nos directeurs…)
trop de mauvais souvenirs perturbent
encore mes nuits.


Juste ce petit message pour dire à ceux qui souffrent de
leurs conditions de travail:
n’abandonnez pas, la justice triomphe toujours. Surtout ne restez pas
seul(e)s il faut se faire aider pour s’en sortir vivant.

Nos vies valent plus que leurs profits. Il est bien dommage que la poste
se déshumanise, elle qui a été crée pour relier les gens.

Revenir en haut Aller en bas
micducat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2102
Emploi/loisirs : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...
Humeur : plus rien à foutre et j'assume !
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 21:18

merci de ton témoignage, mais tu es acco?
le DET a trouver un nouveau jeu, le harcèlement prémédité, dans e but de faire sauter les tournée, voir un de mes post, cette plaque semble être un site test,remise en cause avec proposition d'accord.

chaque titulaire va perde sa tournée (du moins la plupart) l'an prochain, l'accord consiste a repousser les vente de quartier en cas de reorg' de prévue ( tout les 15 mois sur la dotc MCA)
autant vous dire que cela va sabrer sec!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 21:26

Merci Flipper pour ton témoignage, ton courage et tes encouragements.


Dernière édition par calimérotte le Mer 31 Mar 2010 - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FLIPPER

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 21:58

Un directeur peut te détruire que tu soit acco ou fonctio
il n'y a pas de statu privilégié en mon sens. Je comprends pas ta question.
Un directeur motivé réussi son objectif et tous les coups sont permis (j'ai vu des choses horribles que je ne pourrais jamais oublié)
Ce qui change en fonction de nos statuts : c'est si on veut (enfin si on peut) faire valoir ses droits. Pour les uns c'est les prud'hommes et le tribunal de la sécu et pour les autres (comme moi, je te renseigne) le tribunal administratif et le comité médical supérieur.
Dans tous les cas, il faut être aidé car c'est le parcours du combattants et quand on est démoli on ne peut rien faire.
Fonctionnaire ou contractuel on est d'abord collègues et seulement l'entraide et la solidarité peut faire changer les choses quand elles deviennent anormales.
Notre Poste a bien changé que va t' elle devenir ?
Que sont devenus les agents ?
Pourquoi les syndicats se taisent ?
Le silence c'est la mort il faut parler non ?
Pourquoi si peux d'agents sont syndiqués ?
Comment les directeurs, D.R.H peuvent se regarder dans la glace ?
Qu'est devenu le monde du travail ?
Que faire pour arrêter ces méthodes managériales et individuelles destructrices ?
Revenir en haut Aller en bas
micducat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2102
Emploi/loisirs : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...
Humeur : plus rien à foutre et j'assume !
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 22:14

je suis le mari d'une des nombreuses victimes de ce DE, désormais, je rédiges les courriers syndicaux, sans les signer en personne.

dans ce que le DE lui reproche, mon épouse à 1 000% raison (preuves juridiques, pénales et civiles à l'appui) et de nombreux appuis juridiques voir plus.
rechercher mon poste quand la hiérarchie déraille.
le combat du pot de terre contre le pot de fer!

le gros problème le DE, n'y connait rien en règlementation, se fait rétamer (devinez par qui) en commission de discipline, il apprend a chaque fois qu'il se fait planté, mais incapable de mettre en œuvre (rooooo le mauvais élève).

je connais l'issue de cette Xieme procedure, il va perdre (surtout la boite), ma femme va perdre sa tournée pour servir d'exemple (voir mes autres post), la procedure va durer 2 ans
et pendant ce temps ce despote va faire sa carrière ....... en toute illégalité .

j'ai un seul regret, de bosser à la poste......


Dernière édition par micducat le Mer 31 Mar 2010 - 10:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
FLIPPER

avatar

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mar 30 Mar 2010 - 22:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C'est dégeu mais comme je te te comprends
moi aussi le D.E. a eu une promo
la hiérarchie l'a récompensé normal il a réussi à ce débarrasser de deux agents et il a brisé la carriére du cofi.
Comment puis-je digérer ça ?
pourtant ce n'est pas grand chose à coté de ce que j'ai vécu dans un précédent bureau. Je ne peux même pas en parler tellement le directeur a été pourri et ce monstre qui, ce meurtrié a eu au moins 3 promo en 10 ans voir peut-être 4 ? Je sais pas au vrai car je ne veux plus entendre parler de lui.
Je ne peux plus, j'ai trop donné.
Si je pouvais ne plus avoir de cauchemars de ce passé cela serait génial.
Comment peuvent-ils se regarder dans le miroir ? Comment ils font pour ne pas voir ?
Le pire c'est que le monstre a assisté aux obsèques.
Je suis persuadée que la roue finira par tourner, il y a une justice.
courage à toi et ta femme. L'union fait la force dans ces moments difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
JMB²
Invité
avatar


MessageSujet: La dépression nerveuse reconnue comme accident du travail   Mar 14 Juin 2011 - 18:29

Dans un arrêt du 1er juillet 2003, la Cour de cassation prend plus largement en compte la santé mentale des salariés.
Sébastien Tranchant pour LEntreprise.com, publié le 14/10/2003
La dépression nerveuse peut constituer un accident du travail. Autrement dit, cette qualification ne se limite plus à la lésion corporelle et s'étend aux troubles psychiques. Un salarié souffrant psychologiquement à la suite d'un fait précis et daté survenu dans l'enceinte de l'entreprise peut désormais être reconnu victime d'un accident du travail.

Tout commence en janvier 2000 dans une entreprise du Sud-ouest. Lors de l'entretien d'évaluation annuel, un chef d'équipe se voit rétrogradé par son supérieur hiérarchique au poste d'agent de maîtrise suppléant. Il lui est notamment reproché son manque de charisme. Deux jours plus tard, le salarié déclassé fait constater à son médecin traitant une dépression nerveuse. Jusqu'ici bien noté par les dirigeants de son entreprise, la rétrogradation est très mal vécue. Malgré l'établissement par un expert technique d'une relation de cause à effet entre l'entretien d'évaluation et l'état du salarié, la CPAM de Dordogne refuse de prendre en charge cette affection en tant qu'accident du travail. La cour d'appel de Bordeaux reconnaît pourtant, le 21 mars 2002, que le salarié « avait été atteint d'une dépression soudaine » et qualifie la dépression d'accident du travail.

Utilisation perverse

A sa défense, la CPAM fait remarquer que le plaignant ne se prévaut d'aucune lésion corporelle, critère traditionnel de l'accident du travail. Elle forme un pourvoi en cassation. La caisse primaire est finalement déboutée et le premier jugement confirmé : la deuxième chambre civile de la Cour de cassation donne raison à l'employé en rappelant que les juges de fond apprécient souverainement si un accident est survenu « par le fait ou à l'occasion du travail ». La notion d'accident du travail est étendue aux « lésions psychiques » dans l'arrêt rendu le 1er juillet 2003.

> Ce que ça change. Désormais, la santé mentale du salarié est largement prise en compte. « Cette extension est importante mais pose un problème pratique », explique Alain Sutra, avocat en droit social à Paris. « La procédure de licenciement prévoit un entretien préalable. Si au terme de celui-ci l'employé remercié dit souffrir de troubles psychiques, l'arrêt pourrait bloquer la procédure, car il est impossible pour une entreprise de licencier un employé victime d'un accident du travail. Il existe un risque fort d'utilisation perverse de cet arrêt dans le cadre du droit du travail. Néanmoins, il renforce la sécurité sociale des salariés qui seront mieux indemnisés. »

(Cass. civ., 2e ch., 1er juillet 2003, CPAM de Dordogne c/Ratinaud et a.)
La 2ème chambre civile de la cour de cassation, dans un arrêt du 1er juillet 2003 a donné raison à une cour d’appel qui, constatant qu’un salarié avait été atteint d’une dépression nerveuse soudaine dans certaines conditions, avait estimé qu’il avait été victime d’un accident du travail.
Dans notre affaire, un salarié avait été avisé, au cours d’un entretien d’évaluation, de sa prochaine rétrogradation du fait de ses prestations estimées par ses employeurs de qualité insuffisante. Deux jours après cet entretien, un médecin lui a prescrit un arrêt de travail pour dépression nerveuse. La CPAM ayant refusé d’admettre qu’il y ait eu un accident de travail, un expert a été désigné qui a admis le lien de cause à effet entre l’entretien et la dépression nerveuse. Et la cour d’appel, faisant droit à la réclamation du salarié, a conclu à l’existence d’un accident de travail.
Commentaires :
Il est vrai que la notion d’accident de travail a évolué. Elle a pendant longtemps eu pour origine plutôt le disfonctionnement d’un engin ou un choc avec un matériel de l’entreprise et a été associée à la notion de lésions physiques. Mais une évolution importante de la jurisprudence a fait reconnaître comme accident du travail, par exemple, le suicide d’un salarié (CA Riom 22 févr. 2000, Cass Soc 20 dec. 2001). Il est vrai que cette évolution a été rendue, en autre, possible car la cour de cassation a abandonné aux juridictions de fond le contrôle de la qualification de l’accident de travail.

Cependant, qualifié d’accident de travail une dépression apparaît plus problématique. L’incident survenu sur le lieu de travail (comme en l’espèce) ne peut être que "la goutte d ‘eau qui fait déborder le vase" ?. En effet, pour que la présomption d’imputabilité s’applique, encore faut-il que l’affection survienne "par le fait ou à l’occasion du travail" au sens de l’Article L.411-1 du CSS, c’est à dire au temps et au lieu de travail. Hors cette imputabilité peut être contestée lorsque le salarié fait constater sa dépression par son médecin alors qu’il se trouve en dehors de l’entreprise.

Hors selon la positon de la cour de cassation, les juges du fond apprécient souverainement "si un accident est survenu par le fait ou à l’occasion du travail". Et a priori, si le salarié peut faire valoir l’existence d’un évènement aisément repérable s’étant produit aux temps et lieu de travail (comme ici une rétrogradation), il suffira qu’il obtienne un certificat médical admettant le lien entre la dépression et cet évènement pour que la présomption d’imputabilité soir retenue.
La CPAM dan son pourvoi contestait cette imputabilité estimant que le certificat médical était une preuve insuffisante puisqu’en réalité, il ne reposait que sur les seules déclarations du salarié. Cet argument, non dénué d’intérêt, n’a pas été suivi par les juges.
Quant à l’employeurs, sa défense apparaît très difficile à mettre en œuvre. Bien sûr, il pourra contester cette imputabilité (qui est en fait pratiquement une présomption puisqu’elle ne repose que sur le résultat) en démontrant que la dépression a une origine totalement étrangère au travail. Mais, cette démonstration paraît très difficile à mettre en œuvre.

Il convient donc d’être très prudent lors de la rédaction de tels certificats et le médecin ne doit pas outrepasser ses compétences pour se prononcer sur une éventuelle imputabilité.
La dépression, un accident du travail comme un autre ?

Maya Gédéon, avocate au Barreau de Paris
De plus en plus de dossiers sont soumis à la justice en vue de faire reconnaître la dépression d’un salarié comme accident du travail. Cette qualification est possible, mais à des conditions très précises. Le point avec Maya Gédéon, avocate au Barreau de Paris, spécialisée en droit du travail.
Quelle est la définition de l’accident de travail ?
La dépression doit être causée par un fait précis, survenu à une date certaine, et doit être exclusivement liée au travail. Prenons le cas d’un ouvrier qui tombe d’une échelle et se casse le bras : l’accident du travail est bien la chute de l’échelle, qui entraîne la fracture du bras – la lésion. Dans le cas d’une dépression, le juge va rechercher quel est le fait précis, « l’accident » qui a entraîné la dépression du salarié, l’équivalent de la lésion. A ainsi été reconnue comme accident du travail une dépression survenue juste après un entretien d’évaluation, au cours duquel l’employeur avait tenu des propos humiliants à l’égard de son salarié. « L’accident » déclencheur, dans ce cas, était bien l’entretien d’évaluation.
Comment les conditions de travail peuvent-elles être prises en compte ?
Si une dépression survient à la suite d’une série d’événements ou de faits ou d’une détérioration progressive des conditions de travail du salarié, celle-ci ne pourra pas être considérée comme accident du travail, en l’absence de « fait précis survenu à une date certaine ». La jurisprudence nous donne le cas d’un suicide bien lié à des difficultés professionnelles du salarié, mais qui n’a pas été reconnu comme accident du travail car il était consécutif à une dégradation collective de l’atmosphère de travail. Un salarié victime d’une dépression à la suite d’un ensemble de difficultés au travail ne pourra donc pas demander la reconnaissance de sa maladie comme accident du travail.
Y a-t-il d’autres solutions pour faire reconnaître sa maladie ?
Si la dépression est réellement liée à sa vie professionnelle, sans cause personnelle, le salarié peut alors demander la reconnaissance pour maladie professionnelle. Mais la procédure est, là encore, très encadrée : il faut apporter la preuve que seul le travail est à l’origine de la dépression – ce qui n’est pas simple dans les faits –, mais il faut aussi que l’incapacité du salarié atteint de dépression soit supérieure à 25 %.
Dernière solution, souvent utilisée dans les cas de harcèlement moral : le salarié peut recourir à la « prise d’acte de la rupture du contrat de travail aux torts de l’employeur ». Concrètement, il s’agit d’une démission que le salarié va ensuite tenter de faire requalifier devant le juge comme licenciement sans cause réelle et sérieuse, ce qui lui ouvre droit à des indemnités et, éventuellement, à des dommages et intérêts. Mais, là encore, le salarié doit avoir un dossier solide pour faire la preuve que l’employeur a mal agi à son égard, sans répondre à son « obligation de sécurité de résultat concernant la santé physique et mentale du salarié » (article L4121-1 du Code du travail).
Propos recueillis par Marie-Pierre Noguès-Ledru


Revenir en haut Aller en bas
gribouille

avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 50
Emploi/loisirs : facteur
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 9:59

moi je suis a bout ...
j'ai le choix: partir et plus de boulot
rester avec des cachets pour tenir
et surtout avoir le courage de monter dans ma voiture pour aller au boulot
Revenir en haut Aller en bas
barjo
Invité
avatar


MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 14:23

A moment donné, il va bien falloir que quelqu'un explose la tête a un grand dirigeant de la Poste, ça fait des années que l'on se contente de jérémiades
et ça ne changera pas le cours de l'histoire, malheureusement vous savez tous que chez l'homme c'est la violence et la loi du plus fort qui l'emporte.
la France ne pourra pas protéger éternellement nos dirigeants ( petits DE de merde compris), les exécutifs (ouvriers) n'auront plus le choix que de s"éclabousser
les mains de sang pour faire front à cette politique libérale à outrance ou chaque jours sont sacrifiés des petites gens qui demandent qu'à travailler dans le respect et la dignité.

ceux qui sont choqué par ces propos, pensez à la cruauté de nos dirigeants qui continuent coute que coute leurs méthodes de management.
Aujourd'hui ce sont eux les assassins, ils poussent des gens au suicide à petit feu, avec arrogance et mépris.
demain ce sera le tour aux petits de régler les comptes, car la rue remet toujours les pendules à l'heure, c'est l'histoire .

alors si vous entendez que machin DE de la DOTC de Gnouf s'est fait explosé la tête, c'est l'histoire de France qui changera de cap pour quelque instants.
Revenir en haut Aller en bas
micducat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2102
Emploi/loisirs : Créer, c'est résister. Résister, c'est créer...
Humeur : plus rien à foutre et j'assume !
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 14:31

semaine dernière j'ai organisé une rencontre avec les militants Solidaires08 et deux psychologues specialisées dans la souffrance au travail ainsi que notre avocate.
je peux vous dire que le constat est alarmant, les psy nous ont indiqués qu'elles sont de plus en plus confronté au problème de suicide (c'est pas nouveau) mais surtout d'homicide .... là c'est nouveau!
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6452
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 14:38

gribouille a écrit:
moi je suis a bout ...
j'ai le choix: partir et plus de boulot
rester avec des cachets pour tenir
et surtout avoir le courage de monter dans ma voiture pour aller au boulot

Fais toi aider par un syndicat.....ne te détériore pas la santé pour le boulot.....il n'y a pas de remerciement pour ton dévouement!!! bien au contraire!!!!....nous sommes nombreux a avoir pensé au pire a cause de DE sans scrupule qui prennent plaisir a te descendre en flèche!!.....j'ai deja gagné une bataille contre un DE tortionnaire....mais je n'ai pas encore gagné la guerre!!!
Revenir en haut Aller en bas
gribouille

avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 50
Emploi/loisirs : facteur
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 16:30

merci pour les reponses ...
j'aime mon boulot mais a ce prix c'est tres dur et c'est vrai que je regarde dangereusement les gros arbres sur la route en allant au boulot rien que de penser a ça j'ai l'impression d'etre folle
les syndicats ici sont cul et chemise avec les chefs ça motive pas de se plaindre ....
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6452
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 16:59

gribouille a écrit:
merci pour les reponses ...
j'aime mon boulot mais a ce prix c'est tres dur et c'est vrai que je regarde dangereusement les gros arbres sur la route en allant au boulot rien que de penser a ça j'ai l'impression d'etre folle
les syndicats ici sont cul et chemise avec les chefs ça motive pas de se plaindre ....

Tous les syndicats sont représentés chez toi???......... si ce n'est pas le cas...renseigne toi sur un de ta région qui n'a pas encore mis les pieds chez toi!!!.......... c'est ce que j'ai fait pour mon cas!! et je ne suis pas déçue du tout!!!....
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6452
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Mer 15 Juin 2011 - 17:21

Il n'y a personne ici qui pourrait empêcher mr WHITE de poster??????

A chaque fois qu'il intervient c'est toujours de bon goût!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
gribouille

avatar

Féminin Nombre de messages : 562
Age : 50
Emploi/loisirs : facteur
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   Jeu 16 Juin 2011 - 8:29

la dernière qui a eue le courage de faire les démarches pour harcèlement a été mutée dans un autre centre et la personne qui a plusieurs fois eu des déboires pour la même raison a eu une promotion .... les syndicats ont été au resto avec le DE et tout le monde s'est quitté en se faisant la bise ....
franchement ... ça motive pas
le pire c'est que mes collègues voient mais ferme les yeux. Ont ne me parle plus on m isole
je sais qu'il n'y a pas de reconnaissance j'ai toujours annulé mes jours de congés mes cycles pour remplacer au pied levé ...
tout le monde le sait mais tant que la foudre est sur moi les autres ont la paix
pour white la corde j'en ai merci mais j'ai aussi des enfants c'est le fil qui me fait tenir
Revenir en haut Aller en bas
coliman

avatar

Masculin Nombre de messages : 799
Localisation : SALBRIS
Emploi/loisirs : 4X4
Date d'inscription : 01/04/2009

MessageSujet: soif de pouvoir   Dim 10 Juil 2011 - 10:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
la soif de pouvoir fait faire beaucoup d'actes, actes bons ou mauvais envers les autres.
Pour assoir sa dominance se faire valoir ou plus exactement semi-dominance car le harceleur
( semi-dominant ) a l'ambition de s'élever il veut hémerger d'une classe pour passer a une classe supérieure
cas souvent avéré dans le grade de chef d'équipe ou autres grades charnières .
Semi-dominant car pour gravir et atteindre son objectif en maltraitant en écrasant spychologiquement
sa victime il doit paraitre irréprochable auprés de celui qui a le pouvoir de lui permettre d'acquérir l'échelon
il est lui aussi dominé tout ceci est graduel,plus nous montons dans l'echelle du pouvoir l'harcelement vire
à la manipulation et l'hypocrisie est reine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.greenpeace.org/france/
Les Maos
Invité
avatar


MessageSujet: du temps des Maos   Lun 11 Juil 2011 - 15:36

du temps des maoîstes et autres ça ne rigolait pas dans les entreprises
Ils ont eu la peau d'Overney et de Goldmann , mais les patrons et chefaillons avaient bien morflé auparavant comme Tramoni
Jean Bilski a eu le cran de se suicider après avoir éliminé un patron
sans aller jusque là , on devrait cesser toute collaboration , tout tutoiement , et tout accord avec les patrons et leurs nervis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: CLM puis CLD    Sam 16 Juil 2011 - 17:54

Suite à harcèlement suis en CLM puis CLD depuis 4ans 1/2
Faut pas vous laisser faire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: harcelement-> depression->arret pour accident de travail   

Revenir en haut Aller en bas
 
harcelement-> depression->arret pour accident de travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accident du travail : nous ne sommes pas couverts pour les soins
» Accident du travail
» Bravo! Éma pour ton beau travail...
» CSST pour une accident travail...................
» grossesse "par accident" quelle réaction de votre zhom ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS ET SANTÉ :: Maladie et accident (CM, CLM, CLD …)-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !