Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Aujourd'hui à 20:45 par olivier

» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 19:28 par Courteville

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Hier à 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Mer 26 Sep 2018 - 18:19 par ovide

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» Prime rouleur
Mer 18 Juil 2018 - 18:08 par casper

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Lun 2 Juil 2018 - 7:34 par olivier

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou


Partagez | 
 

 La pénibilité du métier de facteur 2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 6:50

Hier, encore des débats sur la retraite entre le gouvernement et les syndicats.
Ils ne parlent toujours pas de la pénibilité, et se focalisent sur l'âge du départ à la retraite, mais chacun sais que ce n'est pas la même chose pour chaque métier, sinon on tombe dans l'absurdité !
Revenir en haut Aller en bas
facteur
Invité
avatar


MessageSujet: calimerotte   Mar 4 Mai 2010 - 9:57

Tu vas pas me dire que facteur est un travail pénible : va faire le maçon ,les routes le goudrons etc...
Moi j'ai commencé facteur en 1970 :
embauche à 6 h45 fin de service 12h00 et reprise à 14h30 fin de service 17h00 ,tous les jours ces horaires sauf le samedi après-midi ( 4 semaines de ca/an)
aujourd'hui :
embauche à 6h45 fin service théorique 13h15( réelle 12h00)
3 jours de repos consécutifs toutes les 4 semaines.
Ou est la pénibilité ?
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8917
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 9:59

facteur a écrit:
Tu vas pas me dire que facteur est un travail pénible : va faire le maçon ,les routes le goudrons etc...
Moi j'ai commencé facteur en 1970 :
embauche à 6 h45 fin de service 12h00 et reprise à 14h30 fin de service 17h00 ,tous les jours ces horaires sauf le samedi après-midi ( 4 semaines de ca/an)
aujourd'hui :
embauche à 6h45 fin service théorique 13h15( réelle 12h00)
3 jours de repos consécutifs toutes les 4 semaines.
Ou est la pénibilité ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] t'as vu ou ces horaires?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 10:17

facteur a écrit:
Tu vas pas me dire que facteur est un travail pénible : va faire le maçon ,les routes le goudrons etc...
Moi j'ai commencé facteur en 1970 :
embauche à 6 h45 fin de service 12h00 et reprise à 14h30 fin de service 17h00 ,tous les jours ces horaires sauf le samedi après-midi ( 4 semaines de ca/an)
aujourd'hui :
embauche à 6h45 fin service théorique 13h15( réelle 12h00)
3 jours de repos consécutifs toutes les 4 semaines.
Ou est la pénibilité ?
Bonjour le troll !
Si tu as commmencé en 1970, tu es à la retraite maintenant ?
Départ à la retaite autrefois des facteurs : 55 ans !
Aujourd'hui, à quel âge le départ ? Le travail est devenu très stressant, la charge de travail a augmenté, pas le temps de manger, les dépassements horaires sont fréquents.... alors si en plus le facteur doit partir à 61, 63 ou 65 ans !?!?!?!
Pourquoi t'acharnes-tu à casser le dialogue pour faire estimer la pénibilité du métier de facteur, alors que toi, tu es tiré d'affaire, en partant à 55 ans, avec une retraite complète ? c'est vraiment pas sympa de ta part !
Revenir en haut Aller en bas
facteur
Invité
avatar


MessageSujet: calimerotte   Mar 4 Mai 2010 - 11:43

Et bien non ,je ne suis pas en retraite ,bien que j'ai 40 années de service ,j'ai débuté à 16 ans comme ax ,et ensuite j'ai validé mes années d'ax ,mais comme le travail est beaucoup moins fatiguant qu'avant pourquoi partir en retraite ,je partirais à 61 ans comme ça j'aurais une majoration pour ma retraite ( + 5%) nous sommes 3 dans mon bureau même situation administrative.
Pour moi il n'y a aucune pénibilité , il existe des dépots relais à la demande , quand j'ai commencé on partait en tournée avec une grosse sacoche et 2 musettes sur le dos total 30kg de courrier sur le dos et un ou deux dépots avec 40kg de courrier
La seule pénibilité à la poste est uniquement pour ceux qui travaillent de nuit en horaire décalé ,là je soutient à 300%
Les facteurs NON
Revenir en haut Aller en bas
arf
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 11:48

eh bien c'est cool de voir un facteur heureux et pas fatigué

en réalité il y a beaucoup à dire sur la pénibilité, si elle peut être physique - maçon .... et facteur mais moins physique qu'il y a 40 ans - , il existe un autre genre de pénibilité : le stress, la pression incessante, la productivité permanente, le flicage etc .....

et ça, il y a 40 ans, cela n'existait pas de cette façon !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 13:14

facteur a écrit:
Et bien non ,je ne suis pas en retraite ,bien que j'ai 40 années de service ,j'ai débuté à 16 ans comme ax ,et ensuite j'ai validé mes années d'ax ,mais comme le travail est beaucoup moins fatiguant qu'avant pourquoi partir en retraite ,je partirais à 61 ans comme ça j'aurais une majoration pour ma retraite ( + 5%) nous sommes 3 dans mon bureau même situation administrative.
Pour moi il n'y a aucune pénibilité , il existe des dépots relais à la demande , quand j'ai commencé on partait en tournée avec une grosse sacoche et 2 musettes sur le dos total 30kg de courrier sur le dos et un ou deux dépots avec 40kg de courrier
La seule pénibilité à la poste est uniquement pour ceux qui travaillent de nuit en horaire décalé ,là je soutient à 300%
Les facteurs NON
Et tu finis à quelle heure ?
Prends tu tes 20 minutes de pause, prends tu les 45 minutes non rémunérées pour manger ?
Es-tu dans facteur d'avenir ?
As-tu ta tournée ? depuis combien d'années ? A t'elle été recomptée ?
Comment es-tu considéré par ta hiérarchie ?
Es-tu en congé actuellement, car tu écris sur le forum dans la matinée ?
Et toi qui est facteur, pourquoi ne t'inscris tu pas sur le forum ? c'est trop facile ? tu peux injurier, car je sais que tu es le troll, et ne pas être écarté ! c'est lâche !
et je ne crois pas à ton histoire.....
Et si tu n'es pas le troll, et que ton histoire est vrai, tu es comme un certain type de facteur : individualiste, et tu ne penses pas aux générations futures ! Crois tu qu'on peut tenir le coup nerveusement dans les conditions actuelles et futures, en partant à la retraite à 63 ans ?
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8917
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 14:40

facteur a écrit:
Et bien non ,je ne suis pas en retraite ,bien que j'ai 40 années de service ,j'ai débuté à 16 ans comme ax ,et ensuite j'ai validé mes années d'ax ,mais comme le travail est beaucoup moins fatiguant qu'avant pourquoi partir en retraite ,je partirais à 61 ans comme ça j'aurais une majoration pour ma retraite ( + 5%) nous sommes 3 dans mon bureau même situation administrative.
Pour moi il n'y a aucune pénibilité , il existe des dépots relais à la demande , quand j'ai commencé on partait en tournée avec une grosse sacoche et 2 musettes sur le dos total 30kg de courrier sur le dos et un ou deux dépots avec 40kg de courrier
La seule pénibilité à la poste est uniquement pour ceux qui travaillent de nuit en horaire décalé ,là je soutient à 300%
Les facteurs NON
c'est drôle j'entends l'inverse et les anciens aussi le disent, on en fait plus en 35h qu'avant en 39......
Revenir en haut Aller en bas
agent di
Invité
avatar


MessageSujet: casper et autres fatigués   Mar 4 Mai 2010 - 16:26

Avec mes collègues ,on envisage pas de prendre la retraite.
En 1970 on travaillait 41h00 par semaine ,6jours sur 7. 5 après midi par semaine ( et 4 semaines de ca/an)
En 2010 on travaille 35h00 par semaine ,jamais l'après-midi
3 jours de repos par mois ,5 semaines de CA etc....
Le travail de facteur s'est féminisée , car ce n'est plus un travail pénible :
il y a les vélos electriques ,les quadres ,etc...
En permanence ,je suis tuteur pour les apprentis ,et ils sont heureux de venir à la poste ,c'est moins pénible qu"à Carrefour ,ou de faire un métier du batiment
Revenir en haut Aller en bas
facteur
Invité
avatar


MessageSujet: calimarotte etc..   Mar 4 Mai 2010 - 16:32

Je suis en rtt ,hier aujourd'hui et demain
Que c'est dur !!!!
Revenir en haut Aller en bas
arf
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 16:33

tiens un clone de "facteur"

si ça se trouve, ils ne sont facteur ni l'un , ni l'autre, juste là pour semer la zizanie !!!

c'est vrai qu'on travaillait 40 h avec des fois des horaires décalés, mais nous étions dans une autre ambiance, on travaillait en confiance, on était moins sous pression

mais encore une fois, ce n'est pas tant la fatigue physique dont il est question, mais bien du climat le plus souvent détestable, des petits chefaillons, de la pression , du stress
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 16:54

arf a écrit:
tiens un clone de "facteur"

si ça se trouve, ils ne sont facteur ni l'un , ni l'autre, juste là pour semer la zizanie !!!

c'est vrai qu'on travaillait 40 h avec des fois des horaires décalés, mais nous étions dans une autre ambiance, on travaillait en confiance, on était moins sous pression

mais encore une fois, ce n'est pas tant la fatigue physique dont il est question, mais bien du climat le plus souvent détestable, des petits chefaillons, de la pression , du stress
Bien d'accord avec toi Arf...
Les choses ont bien changées de ce côté là. Et je crois aussi que la nature du courrier a changé aussi : publicités, PNA (tournée mixte), il y a de moins en moins de petites lettres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 16:55

facteur a écrit:
Je suis en rtt ,hier aujourd'hui et demain
Que c'est dur !!!!
3 jours de RTT à la suite, tu as de la chance ! comment ça se passe dans ton bureau avec facteur d'avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
tottori

avatar

Masculin Nombre de messages : 555
Localisation : Groland
Emploi/loisirs : distri
Humeur : Grrrrr
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 17:06

facteur a écrit:
je partirais à 61 ans comme ça j'aurais une majoration pour ma retraite ( + 5%) nous sommes 3 dans mon bureau même situation administrative.
Ben voila pourquoi avec des types comme ça, Le gouvernement n'aura aucun mal à nous faire tous bosser le plus longtemps possible, avec une retraite calculée sur les 25 meilleures années...
Et dire que l'on vous a supporter pendant des années, à vous entendre dire: "vivement de la retraite."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 17:59

Allons allons, les trolls !!
Comment pouvez-vous dire que le métier de facteur n'est pas pénible ??
Le travail est toujours le même, que je sache.
Cadences infernales, mobylettes pleines à craquer, intempéries, stress, pression........
Bonne soirée les cheffaillons geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 18:09

les pdis de facteur et agent di sont le bureau de poste et la machine à café alors pas de quoi être fatigué
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8917
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 18:38

Si c'était si cool, pourquoi les intérimaires s'enfuiraient au plus vite?
Revenir en haut Aller en bas
picsou
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 19:53

c'est tellement plus facile maintenant que tu dois aller jusque 80-85 ans comme Pasqua,Chirac,Giscard...pendant ce temps là ceux qui veulent partir à 55 ans profiteront de tes cotisations
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 21:04

C'est un metier penible,la preuve : de plus en plus de femmes a la distri ,et c'est bien connu, les femmes sont plus résistantes que les hommes !!! Allez les myso lachez vos com !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 21:10

Non c'est cool qu'il y ait de plus en plus de femmes.....(même si parfois faut les aider à porter certains colis lourds) (coliposte) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 21:18

Une femme = un homme (à gabarit égal bien sur ) Chez moi au colis c'est des femmes et elles se plaignent pas; l'habitude de porter un gamin de 20 kilos peut etre !!!
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8917
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 21:20

tu portes encore des gamins de 20kg, moi je lui fait utiliser ses pieds! pourquoi plus de femmes à la distri, parce qu'elles revendiquent moins?C'est ce qu'on entend parfois là haut
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 21:26

un peu de féminité fait du bien dans ce monde de brutes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mar 4 Mai 2010 - 21:31

bah ouai,moi je fais dans le grand gabaris ,un gamin de 2 ans,il marche pas 5 bornes meme si sa mère est factrice . Quand au coté revendications ,messieurs ,voyez dans vos foyers si vous avez le dernier mot !!! Nous avons des moyens de pression,vous savez lesquels ???
Revenir en haut Aller en bas
casper

avatar

Nombre de messages : 8917
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mer 5 Mai 2010 - 6:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] anastasie on te taquine tu vois pas
Revenir en haut Aller en bas
titusbc

avatar

Nombre de messages : 131
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mer 5 Mai 2010 - 6:50

déjà,notre ami doit être à plus de 41h pour avoir 3j par mois.
je ne sais pas où il bosse puisqu'il ne s'est pas inscrit,néanmoins,il ne faut pas dire que le boulot n'est pas épuisant.
en 70, on était pas chargé comme actuellement.
on faisait 1 dépôt et non 3 ou 4
les pauses , le matin ,duraient 1/2 heure a 3/4 d'heure
on était pas stressé même en revenant l'après midi
actuellement,on tourne a 45h ou plus pour 1 rtt par mois.chercher l'erreur.
nos 4 semaines de congés nous suffisaient bien.
chez nous tous les anciens demandent à partir
certains partent avant l'age bien qu'il y ai une décote.
alors mon gars,oublies le forum et va bosser puisque tu ADORES
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Mer 5 Mai 2010 - 7:51

Trouvé ce site sur les réformes de la retraite:
http://www.retraites2010.fr/?gclid=CJjvu6SmuqECFReX2Aodxx3xEQ
Revenir en haut Aller en bas
DEVI



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: penible ou pas le metier de facteur ?   Mer 5 Mai 2010 - 20:57

En tout cas vous travaillez trop par rapport aux payes que vous avez ( je ne suis pas facteur) et je suis outree
quand je vois la fiche de paye d un prepose qui a 35ans
d anciennete
Bon courage a toutes ces categories
Revenir en haut Aller en bas
robert
Invité
avatar


MessageSujet: penibilité du travail   Mer 5 Mai 2010 - 21:32

oui je confirme que le métier de facteur est dur depuis que je suis facteur j ai des tendinite au bras et des douleur au cervicale alors comment va t on faire jusqu à la retraite?
Revenir en haut Aller en bas
agent de
Invité
avatar


MessageSujet: les pleurnicheurs   Jeu 6 Mai 2010 - 8:39

Dans mon bureau ,il y a 27 facteurs ,ceux qui se plaignent le plus ce sont les plus "jeunes"
Ils voudraient gagner 2000€/mois au bout de 10 ans d'ancienneté :ALLEZ BOSSER AILLEURS SI C'EST MIEUX PAYE
la poste annonce les salaires du début jusqu'à la fin de carrière.
La pénibilité ,c'est pareil :ALLER BOSSER DANS LES TRAVAUX PUBLICS : salaire de début 1000€ ,fin de carrière 1000€
Nous les très anciens ,au début on partait en tournée avec 30kg de courrier sur le dos ( sacoche pesée tous les matins à PARIS 17)
Aujourd'hui ,il y a les vélos électriques , les dépots relais à la demande etc... ,c'est un travail aucunement physique et qui laisse du temps libre pour un 2ème métier ,ou pour faire son jardin.
D'ailleurs sur ce site il n'y a que 25 facteurs qui se plaignent sur 80 000 ,donc il y a 79975 facteurs HEUREUX
Revenir en haut Aller en bas
ducono



Masculin Nombre de messages : 185
Humeur : mauvaise foi
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: ne tombez pas dans le piège de la pénibiulité   Jeu 6 Mai 2010 - 10:34

la pénébililtéc est le piège pour ne aps parler des vrais raisons du déficit du régime des retraites: le manque de cotisation du au chomage, aux bas salaires et surtout aux excemptions de toutes sortes non compensées par l'état, à la non taxation des produits fiancniers, stock option et cie.....

le droit à la retraite doit rester à 60 ce qui fait 44 ans de travail pour un apprenti commençant à 16 ans, ce la tombe bien car les gouverenement veulent tous développer l apprentissage pour le sjeunes largués à l 'école
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 10:50

agent de a écrit:
Dans mon bureau ,il y a 27 facteurs ,ceux qui se plaignent le plus ce sont les plus "jeunes"
Ils voudraient gagner 2000€/mois au bout de 10 ans d'ancienneté :ALLEZ BOSSER AILLEURS SI C'EST MIEUX PAYE
la poste annonce les salaires du début jusqu'à la fin de carrière.
La pénibilité ,c'est pareil :ALLER BOSSER DANS LES TRAVAUX PUBLICS : salaire de début 1000€ ,fin de carrière 1000€
Nous les très anciens ,au début on partait en tournée avec 30kg de courrier sur le dos ( sacoche pesée tous les matins à PARIS 17)
Aujourd'hui ,il y a les vélos électriques , les dépots relais à la demande etc... ,c'est un travail aucunement physique et qui laisse du temps libre pour un 2ème métier ,ou pour faire son jardin.
D'ailleurs sur ce site il n'y a que 25 facteurs qui se plaignent sur 80 000 ,donc il y a 79975 facteurs HEUREUX

Ah bon, parce les travaux publics c'est un exemple à suivre ?
Et si tu es un très ancien facteur, tu as ta retraite assurée, à 55 ans pension complète, tu as connue une ambiance conviviale, tu prenais le temps de prendre un casse-croûte avec tes collègues, tu pouvais causer avec tes usagers, ect ....
Du temps libre ? tu rigoles, on rentre chez soi tels des zombies, pas question de faire du jardinage ! Et je plains les mères de famille qui n'ont pas d'aide domestique à la maison, comme il était courant à ton époque !
Et tu prends le temps de compter les facteurs mécontents, en déduisant que les 79975 qui ne s'expriment pas sont contents, trop facile !
Tu devrais plutôt essayer de te mettre à la place des "facteurs d'avenir", et penser aux retraites des générations qui te suivent !
Revenir en haut Aller en bas
agent di
Invité
avatar


MessageSujet: calimerotte   Jeu 6 Mai 2010 - 11:07

Je suis en retraite depuis peu , mais surtout grace aux 43 jours de grèves que j'ai fait en 1974 pour avoir la retraite à 55 ans , et je suis resté 5,6 ans à Paris , vivre dans une chambre de bonne de 7m2 que je payais 250ff/mois sur un salaire de 990ff net /mois.
En 2003 combien de facteur ont fait grève contre la réforme des retraites : dans mon bureau il n'y avait que les anciens, on était 4 grèvistes ,les jeunes nous disaient qu'ils s'en foutaient de la retraite.
Des l'annonce de la réforme de la distribution ,on disait aux jeunes n'attendez : battez-vous !!!
En 2003 ,il n-y avait seulement que les CTC qui ont fait grève une semaine consécutive,les facteurs étaient seulement 4% à faire grève ( chiffre des os et de la poste )
Alors ,le travail de facteur n'est pas pénible , car ils ne sont que très peu à se plaindre ,ou bien ils font les piques-assiettes ( ils attendent que d'autres collègues se battent pour eux)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 11:22

agent di a écrit:
Je suis en retraite depuis peu , mais surtout grace aux 43 jours de grèves que j'ai fait en 1974 pour avoir la retraite à 55 ans , et je suis resté 5,6 ans à Paris , vivre dans une chambre de bonne de 7m2 que je payais 250ff/mois sur un salaire de 990ff net /mois.
En 2003 combien de facteur ont fait grève contre la réforme des retraites : dans mon bureau il n'y avait que les anciens, on était 4 grèvistes ,les jeunes nous disaient qu'ils s'en foutaient de la retraite.
Des l'annonce de la réforme de la distribution ,on disait aux jeunes n'attendez : battez-vous !!!
En 2003 ,il n-y avait seulement que les CTC qui ont fait grève une semaine consécutive,les facteurs étaient seulement 4% à faire grève ( chiffre des os et de la poste )
Alors ,le travail de facteur n'est pas pénible , car ils ne sont que très peu à se plaindre ,ou bien ils font les piques-assiettes ( ils attendent que d'autres collègues se battent pour eux)
Les plus jeunes ne sont pas conscients, ou désabusés, ou peur d'être virés car ils sont ACCO. De plus, vu la charge des tournées qui ont augmenté, faire grève pour un facteur veut dire faire le double le lendemain, en ayant une journée de paye supprimée, ça fait réfléchir à deux fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 11:41

Celui qui dit que le métier de facteur n'est absolument pas pénible n'a jamais été facteur, c'est sur.
Allez cracher notre venin ailleurs et laissez-nous tranquilles, monsieur le chef d'équipe. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 11:42

Je réponds à ces abrutis pour la dernière fois.

Vous devriez en faire autant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 11:44


En voilà un autre (troll)..... Agent di et Facteur, c'est le même !
Revenir en haut Aller en bas
il a rai
Invité
avatar


MessageSujet: il a raison   Jeu 6 Mai 2010 - 11:56

un gars ici a bien posé le problème
les facteurs se font leur propre mal
ils ne font que très rarement grève et c'est pas la peine d'essayer de lançer une grève à la période des calendriers
c'est voué à l'échec ,la preuve à cette époque il y a très peu de congés maladies et dès que la période est fini on y va du cm et de l'asa "enfant malade"
il n'y a aucune solidarité entre les facteurs
en CTri c'est différent
la grève y est érigée en dogme et on est solidaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 12:28

il a rai a écrit:
un gars ici a bien posé le problème
les facteurs se font leur propre mal
ils ne font que très rarement grève et c'est pas la peine d'essayer de lançer une grève à la période des calendriers
c'est voué à l'échec ,la preuve à cette époque il y a très peu de congés maladies et dès que la période est fini on y va du cm et de l'asa "enfant malade"
il n'y a aucune solidarité entre les facteurs
en CTri c'est différent
la grève y est érigée en dogme et on est solidaire
Troll, c'est fini de dire des généralités absurdes.
En centre de tri, tu fais grève 15 jours, tu n'a pas les 15 jours à rattraper sans être payé pour le travail supplémentaire, tu fais tes heures, un point c'est tout !
Quand on est facteur, c'est beaucoup plus difficile de faire grève, tu dois rattraper le travail non fait, tu n'est pas payé pour ça, c'est La Poste qui est gagnante. Faire grève relève de l'héroïsme. Et vu les résultats obtenus.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 12:29

[center]EFFECTIVEMENT, IL Y A PLUS PENIBLE QUE LE METIER DE FACTEUR
[/center]


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 12:31

Revenir en haut Aller en bas
agent en
Invité
avatar


MessageSujet: calimerotte   Jeu 6 Mai 2010 - 12:31

Eh bien oui faire grève 43 jours en 1974 = retraite à 55ans
Si un facteur fait grève dans mon ancien bureau( retraite depuis 6 mois) :
le lendemeain il est payé en heure sup pour sortie la tournée de la veille : c'est la règle RH , mais certains ne demandent rien , donc ils ont le double de travail gratuitement , c'est bizarre ,car c'est une règle RH ? QUE FONT LES OS DANS TON ETABLISSEMENT ?
Mais calimerotte" CLD" veut dire "Congé Longue Durée" donc payé a rester chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 12:40

agent en a écrit:
Eh bien oui faire grève 43 jours en 1974 = retraite à 55ans
Si un facteur fait grève dans mon ancien bureau( retraite depuis 6 mois) :
le lendemeain il est payé en heure sup pour sortie la tournée de la veille : c'est la règle RH , mais certains ne demandent rien , donc ils ont le double de travail gratuitement , c'est bizarre ,car c'est une règle RH ? QUE FONT LES OS DANS TON ETABLISSEMENT ?
Mais calimerotte" CLD" veut dire "Congé Longue Durée" donc payé a rester chez toi ?


Troll, continue ton travail de sape, tu devrais avoir honte !
J'ai fait grève 3 semaines en 1995 pour la retraite, j'étais en CTT, mais je ne bénéficierais pas de la retraite à 55 ans pension complète.....
Je suis en CLD pour raison de santé, que j'ai perdue en grande partie à cause des conditions de travail à La Poste. Je suis payée à rester chez moi, et c'est une chance ! je bénéficie d'une protection sociale auquelle j'ai côtisé toute ma carrière. Celà te dérange t'il ? tu préfère que je me suicide ? ça coûterait moins cher à La Poste ! Je ne lui ferais pas ce plaisir ! La Poste ne me méritais pas, elle manque bien trop de reconnaissance !


Dernière édition par calimérotte le Jeu 6 Mai 2010 - 12:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 12:48

le petit a écrit:
A part St Exupéry ,tu connais personne d'autre ?
Tes citations sont très limitées
A moins que tu ais des difficultés pour t'exprimer?
Je crois que tu "radotes"
Combien de jour de grève as-tu fais contre la pénibilité ?
Combien de jour de grève as-tu fais en 2003 contre l'allongement de la durée de cotisation?
Combien de jour de grève contre facteur d'avenir ?
Combien ramasses-tu aux calendriers

Non, tu peux voir, je n'ai pas de difficultés à m'exprimer, et c'est ce qui te dérange ?!
Une signature est répétitive, tu n'avais pas compris ?
j'ai fait grève plus d'une fois, mais n'ai pas compté.
Je n'ai fait les calendriers que 2 hivers dans ma vie, car c'est trop fatiguant, c'est un travail, voit-tu !
Revenir en haut Aller en bas
Les cale
Invité
avatar


MessageSujet: les calendriers   Jeu 6 Mai 2010 - 13:35

ça y est
le mot est laché
c'est vrai qu'on se gave dessus et que nos débiles d'usagers croient que c'est pour les offres sociales des postiers coome pour les pompiers
s'ils savaient que c'est pour notre fouille et que c'est d'un rapport de 1 pour 5
Et qu'il ny a aucun mouvement de grève lançé pendant la période des cartons
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 13:42

Je pense qu'il faut fermer le sujet, car il y en a qui deviennent un peu trop insultants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 13:59

Les cale a écrit:
ça y est
le mot est laché
c'est vrai qu'on se gave dessus et que nos débiles d'usagers croient que c'est pour les offres sociales des postiers coome pour les pompiers
s'ils savaient que c'est pour notre fouille et que c'est d'un rapport de 1 pour 5
Et qu'il ny a aucun mouvement de grève lançé pendant la période des cartons
Vu ce que les facteurs gagnent, c'est compréhensible qu'il fasse du travail supplémentaire pour mettre du beurre dans les épinards, je ne vois pas où est le mal ? alors logique qu'ils ne fassent pas grève à ce moment là !
Pourquoi ? ça te déranges personnellement ? tu as des intérêts pour éviter les grèves ? tu as des obligations de résultat pour toucher une grosse prime si il n'y a pas de grève à la distribution ? non ? alors laisses donc les facteurs tranquilles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 15:43


et le boulot en centre de tri pénible ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 16:30

charly10 a écrit:

et le boulot en centre de tri pénible ou pas?
Charly, fait un sondage avec le forum.
Choisie ton thème, clique sur nouveau, puis regardes en bas, tu peux lancer un sondage.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   Jeu 6 Mai 2010 - 16:43

MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pénibilité du métier de facteur 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pénibilité du métier de facteur 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La pénibilité du métier de facteur
» La pénibilité du métier de facteur 2
» Le métier de facteur n'est pas pénible
» Pénibilité du métier: quelle est la durée de vie du gendarme
» Le métier de facteur à l'épreuve des nouvelles organisations du travail à La Poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: “ Ras-le-bol, faut faire quelque chose ! ”-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !