AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
»  PNA
Aujourd'hui à 13:07 par casper

» Augmentation du prix du timbre
Aujourd'hui à 13:07 par casper

» les facteurs distribuent des repas a domicile!
Aujourd'hui à 12:50 par Jean Legrillon

» GIPA 2017
Aujourd'hui à 10:24 par clicclac

» Quelqu'un a essayé le nouveau "STABY" ?
Aujourd'hui à 9:08 par Syrene

» Préavis de grève lancé par SUD et FO à la demande des agents
Hier à 18:17 par patry

» controle medical
Hier à 16:45 par Hellcat

» bulletin du NPA secteur Poste
Mar 17 Oct 2017 - 19:46 par olivier

» Vente de quartiers ...
Mar 17 Oct 2017 - 17:25 par le_timbré

» greve du 19 OCTOBRE
Mar 17 Oct 2017 - 10:11 par Invité

» Plan de revalorisation des carrières des fonctionnaires reportée!
Mar 17 Oct 2017 - 7:50 par yannguen

» rouleur
Mar 17 Oct 2017 - 5:45 par nine

» L'enquête sur la mort d'un prestataire de la Poste est toujours en cours
Lun 16 Oct 2017 - 19:02 par postier-insoumis

» Entretiens individuels après une grève
Lun 16 Oct 2017 - 13:32 par Jean Legrillon

» envois colissimos et conditions générales de ventes
Lun 16 Oct 2017 - 12:01 par youyou

» Rassemblement de soutien à Vincent Fournier (CGT FAPT 78) jeudi 19/10 !
Lun 16 Oct 2017 - 10:38 par Invité

» Burn out
Dim 15 Oct 2017 - 19:23 par postier-insoumis

» La fin des DSCC ??
Dim 15 Oct 2017 - 19:19 par Jean Legrillon

» Congé parental mutuelle et tournée
Sam 14 Oct 2017 - 10:40 par Lulu

» Accident
Ven 13 Oct 2017 - 21:53 par postier-insoumis

» Une question ! ...
Ven 13 Oct 2017 - 21:30 par postier-insoumis

» Grève des fonctionnaires le 10/10/2017
Ven 13 Oct 2017 - 20:02 par postier-insoumis

» "Suicides à La Poste : Brisons le tabou" ( lien du site )
Ven 13 Oct 2017 - 19:52 par postier-insoumis

» Une petite video sympa
Ven 13 Oct 2017 - 19:51 par postier-insoumis

» facteur d'équipe devient rouleur à plein temps
Ven 13 Oct 2017 - 19:48 par postier-insoumis

» J'ai besoin de vous !
Ven 13 Oct 2017 - 18:09 par yannguen

» Aménagement de poste
Jeu 12 Oct 2017 - 16:57 par Nnaye

» Veiller sur mes parents
Jeu 12 Oct 2017 - 7:46 par Syrene

» Départ anticipé
Lun 9 Oct 2017 - 9:30 par mag974

» Bonjour
Dim 8 Oct 2017 - 19:43 par agapée63

» Escale et ses déboires?...
Sam 7 Oct 2017 - 23:24 par don diego delavega

» Six heures de tournée, ce bel avenir pour les postiers à l'horizon 2020!
Sam 7 Oct 2017 - 21:11 par Jean Legrillon

» Retraite à points 2018
Ven 6 Oct 2017 - 22:34 par orwe

» Temps d'habillement
Ven 6 Oct 2017 - 21:12 par Jean Legrillon

» facteur d'équipe qui devient rouleur pour remplacer des départs
Jeu 5 Oct 2017 - 19:06 par Lavande

» oups
Jeu 5 Oct 2017 - 15:19 par Azerty84

» Vu sur le site www.sudptt.org
Mer 4 Oct 2017 - 17:28 par Archaic

» Les horaires collectifs!!!!!!
Mar 3 Oct 2017 - 16:46 par casper

» TPAS 2017-2018
Mar 3 Oct 2017 - 11:34 par max

» Examen de tri
Mar 3 Oct 2017 - 5:50 par nine

» En grève de la faim pour une pause déjeuner indigeste
Lun 2 Oct 2017 - 23:20 par postier-insoumis

» Du changement s'annonce sur la PIC de Rennes.
Lun 2 Oct 2017 - 12:42 par Aragon86

» La tutélaire en retraite ?
Sam 30 Sep 2017 - 18:07 par Invité

» nouvelle réglementation seccable
Sam 30 Sep 2017 - 5:43 par nine

» besoin d'infos sur le poste "facteur de services expert"
Ven 29 Sep 2017 - 20:55 par Jean Legrillon

» Vu sur Facebook
Ven 29 Sep 2017 - 20:35 par Aragon86

» Livraison le dimanche
Ven 29 Sep 2017 - 5:48 par nine

» Des copains de SUD PTT Poitiers au tribunal
Jeu 28 Sep 2017 - 23:30 par postier-insoumis

» Tournées réservées : la fin des facteurs titulaires
Jeu 28 Sep 2017 - 19:19 par Newpost

» grève des facteurs de Saint Herblain (44)
Jeu 28 Sep 2017 - 17:21 par ned_ludd

» le 12 septembre, sans hésitation, on y va tous !
Mer 27 Sep 2017 - 21:45 par postier-insoumis

» renseignement sur possibilité d'arnaque sur le 3631
Mer 27 Sep 2017 - 20:51 par postier-insoumis

» Poste de Bellefontaine : l'ancien directeur soupçonné du braquage de sa banque
Mer 27 Sep 2017 - 19:49 par postier-insoumis

» Connaissez-vous Viapost ?
Mer 27 Sep 2017 - 19:43 par postier-insoumis

» pétition pour que les fédérations syndicales fassent opposition à l'accord distri
Mer 27 Sep 2017 - 19:40 par postier-insoumis

» Une employée fait un AVC à La Poste, son collègue est sanctionné !
Mer 27 Sep 2017 - 18:59 par postier-insoumis

» Flop de la grève du 12 septembre 2017
Mer 27 Sep 2017 - 18:54 par postier-insoumis

» Assignés en justice
Mer 27 Sep 2017 - 18:01 par margot

» Nouveau retraité
Mer 27 Sep 2017 - 13:32 par Lavande

» Ordonnances loi travail
Mer 27 Sep 2017 - 12:54 par postier-insoumis

» Tract Sauvage
Dim 24 Sep 2017 - 10:51 par nine

» Taille des VAE
Dim 24 Sep 2017 - 6:00 par casper

» Hello !
Jeu 21 Sep 2017 - 22:52 par 89jeff

» MAJ Factéo
Jeu 21 Sep 2017 - 9:43 par Syrene

» Arrêt maladie après vacation
Mer 20 Sep 2017 - 21:17 par nine

» cld
Mer 20 Sep 2017 - 0:17 par BLUEPEPS

» ambition 2020
Lun 18 Sep 2017 - 17:32 par casper

» Réveiller les moutons
Dim 17 Sep 2017 - 18:06 par Henry Walton JONES

» présentation
Sam 16 Sep 2017 - 15:18 par NESTOUR

» clm urgent répondez svp
Jeu 14 Sep 2017 - 23:36 par EZIO

» Visite de pré-reprise
Jeu 14 Sep 2017 - 20:37 par S.charlotte

» Grève ?
Jeu 14 Sep 2017 - 14:12 par yannguen

» Il faut respecter le code de la route, pour notre sécurité !
Mer 13 Sep 2017 - 19:16 par Invité

» Titres restaurant
Mar 12 Sep 2017 - 21:00 par don diego delavega

» Secabilité
Mar 12 Sep 2017 - 19:26 par albaride

» Poste de technicien SI
Mar 12 Sep 2017 - 16:27 par OsAkwa

» Des solutions pour le traitements d'ordre de réexpéditions ??
Lun 11 Sep 2017 - 21:12 par casper

» Adresse pour envoi arrêt maladie
Lun 11 Sep 2017 - 16:53 par Lavande

» meridienne
Dim 10 Sep 2017 - 9:06 par casper

» Contrat CDD à 30 heures
Sam 9 Sep 2017 - 20:18 par timbré

» méfiez-vous des contrefaçons !
Jeu 7 Sep 2017 - 19:10 par postier-insoumis

» pas de copie de l'entretien d'appréciation
Mer 6 Sep 2017 - 16:48 par bergerac

» congés non valides
Lun 4 Sep 2017 - 18:04 par emiju

» fin des 3 ans du Congé Longue maladie
Lun 4 Sep 2017 - 17:46 par tiga1

» chargé de fonction pour les contractuels
Dim 3 Sep 2017 - 9:14 par aladin27

» Quelles privatisations pendant ce quinquenat?
Sam 2 Sep 2017 - 20:49 par nokamae69

» Code du travail 2017 !
Sam 2 Sep 2017 - 9:36 par yannguen

» SONDAGE : la promotion des fonctionnaires à La Poste
Ven 1 Sep 2017 - 15:01 par Patou69

» la navette pickup
Ven 1 Sep 2017 - 13:15 par casper

» La Poste et ses nouveaux métiers
Ven 1 Sep 2017 - 11:53 par yannguen

» Compte épargne temps les 20%
Ven 1 Sep 2017 - 10:54 par facteur14

» Présentation
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:50 par casper

» PAB agressé .
Jeu 31 Aoû 2017 - 17:40 par yannguen

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Jeu 31 Aoû 2017 - 11:31 par Invité

» bonjour collègues
Mer 30 Aoû 2017 - 22:02 par Jean Legrillon


Partagez | 
 

 Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
zebulon



Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 9 Mai 2011 - 19:21

ducono 1 c est un de trop respecte les gens .tu ne doit pas avoir de soucis toi
Revenir en haut Aller en bas
ducono



Nombre de messages : 185
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: non au suicide   Mar 10 Mai 2011 - 9:45

j ai bien le droit de mépriser totalement les gens qui se suicident (mis à partles malades en phase terminal où on parle plus d euthanasie)


pour moi c est une preuve de lacheté même pour ceux de ma famille qui l ont fait ...
Revenir en haut Aller en bas
lou



Nombre de messages : 391
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mar 10 Mai 2011 - 10:34

je demande que l'on bloque l'ip de Ducono, lire de tels propos est inadmissible.

Plus aucun respect de l'espèce humaine et j'espère pour lui qu'il n'aura pas à subir ce que beaucoup de personnes subissent suite à des drames familiaux.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.cgt-fapt37.fr/
bb034



Nombre de messages : 1658
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mar 10 Mai 2011 - 16:03

zebulon a écrit:
ducono 1 c est un de trop respecte les gens .tu ne doit pas avoir de soucis toi

la grande motte hérault
je vous annonce le suicide,hier soir ,d'une factrice, collègue,amie........38 ans....les mots me manquent.........
Revenir en haut Aller en bas
barad19



Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mar 10 Mai 2011 - 16:08

De tout cœur avec ses proches, famille, amis ...
Revenir en haut Aller en bas
ducono



Masculin Nombre de messages : 185
Humeur : mauvaise foi
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: pkoi tant de haine   Mer 11 Mai 2011 - 8:58

jusqu'à preuve du contraire, personne ne s est jamais sucicié à cause de moi et je n aiprovoqué la mort d epersonne , volontairement ou non

par contre j ai les boules contre certains suicidés de ma connaissance qui nous ont laissé un grand vide alors qu on aurait pu faire quelque chose pour eux ....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 11 Mai 2011 - 9:49

C'est ça Ducono, prends-t-en aux suicidés plutôt qu'à ceux qui les ont poussés à cet ultime geste !!! t'es sur la bonne voie, continue !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: SUICIDES UNE DOULEUR POUR TOUS   Jeu 12 Mai 2011 - 19:10

Bonsoir à tous, le suicide "n'est pas un art de vivre" c'est une plaie dans tous les sens du terme. Beaucoup d'entre-nous ont un avis sur ce sujet. Notre avis reflète toujours une part de notre identité affective, idéologique... En lisant vos POST, je pense et repense à ceux que j'ai croisé tout au long de ma carière (commencée comme préposé en 1976...) J'ai connu des collègues qui sont passés à l'acte... je n'ai jamais cherché à accuser l'administration ou l'Entreprise... Je suis toujours avec cette même question qu'avons-nous raté personnellement et collectivement pour entourer suffisamment NOTRE collègue et quelques fois NOTRE AMI(E) pour éviter ce drame humain ce gachis qui traumatise Une FAMILLE, un collectif de travail...

La vie est belle, ici ou ailleurs, ensemble ou individuellement... OUI LA VIE EST BELLE
Revenir en haut Aller en bas
barad19



Masculin Nombre de messages : 1189
Age : 46
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 12 Mai 2011 - 19:14

a voir :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bb034

avatar

Nombre de messages : 1658
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 16 Mai 2011 - 23:41

je suis également avec cette même question"qu'avons nous raté personnellement et collectivement pour éviter le drame de nadine?
mais une chose est sure,les conditions de travail ds lesquelles elle allait se retrouver lui ont fait franchir le point de non retour!
Fichiers joints
suicide de nadine.doc
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(388 Ko) Téléchargé 50 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mar 17 Mai 2011 - 8:56

de tout coeur avec sa famille et ses amis !

"Il n'y a pas de suicide, il n'y a que des meurtres."
Elsa Triolet
Revenir en haut Aller en bas
Pascale f



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 20/04/2011

MessageSujet: Nouveau suicide d'une postière à la Grande Motte   Jeu 19 Mai 2011 - 15:25

Bonjour à tous,

J'avais lancé ce sujet sur les suicides, non vraiment pour en débattre mais surtout pour les recenser.

En effet, je crois peu utile de perdre son temps à répondre à des trolls comme LEK et DUCONO qui ne sont là que pour provoquer, pourrir les débats et finalement décourager toute réflexion.

Je remercie Imhotep d'avoir contribué utilement à ce sujet.

Je crains qu'il ne faille ajouter un nouveau suicide à cette liste. Quelqu'un peut-il m'en dire d'avantage sur cette collègue?
Son prénom, son âge, sa fonction et les éventuelles causes professionnelles de son geste tragique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci.

PS : Heu, je me suis trompée en cliquant sur "nouveau" au lieu de "répondre" de sorte que mon message apparaît comme un nouveau sujet. Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
LEK



Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 06/12/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 23 Mai 2011 - 14:31

Journal Libération 23 mai 2011 page 13

P Courtet professeur de psychiatrie chercheur sur le suicide

" Seules les personnes qui portent une vulnérabilité spécifique vont se suicider"

"Il y a des critères psychologiques comme l'impulsivité. Mais il y a aussi des facteurs génétiques qui entrent en ligne de compte. Nous voyons ainsi des familles qui sont beaucoup plus touchées que les autres. D'autres facteurs peuvent intervenir comme la maltraitance dans l'enfance ... etc. etc."


Je ne nie pas que les conditions de travail se soient détériorées à la Poste bien au contraire puisque j'en souffre mais raconter n'importe quoi sur le sujet du suicide s'apparente à du mensonge et accuser n'importe qui cela s'appelle de la calomnie.

Alors quand la science s'en mêle cela remet les choses à leur vraie place.

"La vérité n'est pas comme on la souhaite ou comme on l'imagine. La vérité est ce qu'elle est, complexe, parfois déplaisante mais c'est la vérité."
Revenir en haut Aller en bas
SVPat

avatar

Masculin Nombre de messages : 2931
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Retraité C.Tri Marseille Gare
Date d'inscription : 09/01/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 23 Mai 2011 - 16:00

L'«appel des 44» pour créer un Observatoire du suicide en France

SANTE - Professionnels de santé et représentants du monde du travail relancent le débat...

130.000 tentatives et plus de 11.000 morts par an. La France connaît l’un des taux de suicides les plus élevés de l’Union européenne. Forts de ce constat, 44 spécialistes lancent un appel aux autorités ce lundi dans Libération. Cet «appel des 44», qui rassemble médecins du travail, psychiatres, psychologues et sociologues, demande la création d’un observatoire des suicides et des conduites suicidaires en France. Objectif : connaître mieux le phénomène et améliorer la prévention.

Une démarche initiée par Technologia, un cabinet spécialisé dans la prévention des risques professionnels. Ce dernier avait déjà réclamé au ministre du Travail et de la Santé la création d’un observatoire. Une tribune avait été publiée en ce sens dans Le Monde le 29 avril dernier.

Cet observatoire, doté de moyens propres et indépendant, serait chargé «de mener des études épidémiologiques et cliniques», afin de faciliter notamment «la connaissance des populations les plus exposées, leurs caractéristiques, leurs lieux de vie et leurs conditions de travail (ou de chômage) et l’évolution dans le temps du taux de suicide.» Il serait pluridisciplinaire, «associant des praticiens hospitaliers en psychiatrie et médecine légale, des médecins, des médecins du travail, des psychologues, des sociologues et des chercheurs en sciences sociales.» . Enfin, il permettrait «de formaliser des réseaux d’alertes et de prises en charge à tous les niveaux curatifs et préventifs».
Le suicide touche tout le monde

Cet appel intervient un mois après un nouveau suicide chez France Télécom, portant à 60 le nombre de salariés de l’entreprise qui se sont donné la mort depuis 2008. Par ailleurs, la cour d'appel de Versailles reconnu le 19 mai que la «faute inexcusable» de Renault pouvait être retenue dans le suicide en 2006 d'un ingénieur du Technocentre à Guyancourt, dans les Yvelines.

«La question lancinante du suicide est devenue incontournable dans le débat public, font valoir les auteurs de l’appel, tels que le psychiatre Boris Cyrulnik, le philosopheVincent Cespedes, ou le médecin généticien Axel Kahn. Et de rappeler que le suicide «touche les seniors, les jeunes, les familles mais aussi les entreprises, le monde agricole, les ministères, les services publics (police, pénitentiaire, hôpitaux…). Le pire serait de continuer à discuter de cette question dramatique sans que rien ne se fasse et qu’au bout du compte un suicide puisse devenir banal voire acceptable.»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maah3.com/
jiji62



Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Nouvelle tentative de suicide chez les facteurs (Centre de Courrier de Berck-62)   Jeu 2 Juin 2011 - 12:31

Une nouvelle tentative de suicide à eu lieu le 5 mai au Centre de Courrier de Berck Sur Mer (62) pour l'instant rien avait été évoqué sur notre Forum,La Poste a t'elle déclenché une cellule psychologique dans ce bureau ???
Un facteur rentre de tournée,il est convoqué par son Chef de Centre afin
de répondre à une enquete administrative !!! Ce postier déjà sur le Coup d'un sursis de suspension temporaire de 20 mois et demi ressort des lieux et fait une tentative de suicide sur le parking du Centre de Courrier (face aux yeux du Chef d'Etablissement et d'une responsable de sa hierarchie)il est ensuite conduit par les pompiers au CHAM (Centre Hospitalier de la région de Montreuil)

Personne ne se soucie de cette affaire qui est restée sous l'éteignoir,aucun contact psychologique .....

Merci de venir en soutient auprès de ce facteur
Revenir en haut Aller en bas
barad19



Masculin Nombre de messages : 1189
Age : 46
Date d'inscription : 15/05/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 6 Juin 2011 - 10:32

Nous venons d'apprendre une terrible nouvelle, notre camarade et collègue adhérent reclassé à l'ADIFE P&T Didier Solingeas s'est suicidé ce matin jeudi 19 mai.
Il était militant à SUD PTT LIMOGES et responsable de la région Limousin secteur POSTE de notre association. Pour ceux qui se souviennent, il était discret, généreux, déterminé et portait la plus grande attention aux autres. Depuis son adhésion à l'ADIFE P&T, il était de tous les combats, dans nos manifs à PARIS, à la dernière AG du 26 et il était confiant dans la réussite de notre combat juridique, un "mec" très bien.....
Les obsèques de Didier se dérouleront dans son village de SEILHAC en Corrèze samedi 21 mai à 11 h.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 6 Juin 2011 - 10:47

De tout coeur avec la famille de notre collègue de Limoges.

Cependant, je tiens à dire que toutes les entreprises ont des employés qui un jour passent à l'acte. Je ne voudrais pas non plus que soit jetée l'opprobe sur la Poste à chaque fois qu'un d'entre nous décide d'en finir. Le passage à l'acte est un processus très complexe qui à pour causes beaucoup d'éléments et pas toujours profesionnels.
Que certains soient poussés au suicide par des conditions de travail désastreuse, c'est inadmissible, à la Poste comme ailleurs et il faut se battre pour les combattre !!! mais attention à ne pas stigmatiser La Poste la dessus. Mon épose travaille dans une entreprise privée et les conditions de travail sont aussi difficiles.

Et encore une fois, bon courage à la famille de notre collègue
Revenir en haut Aller en bas
pallaisson13



Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 26/05/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 6 Juin 2011 - 12:01

La poste sans fou, il y a un machiavélisme terrible. Elle joue avec la conjoncture économique pour se dédouaner de ses responsabilités. Il y a les cellules bidons préventives qui font écran à ce qui se trame et qui lui donne le beau rôle. Sad Un jour il faudra oser parler pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 6 Juin 2011 - 12:09

sanyaku57 a écrit:

Cependant, je tiens à dire que toutes les entreprises ont des employés qui un jour passent à l'acte. Je ne voudrais pas non plus que soit jetée l'opprobe sur la Poste à chaque fois qu'un d'entre nous décide d'en finir. Le passage à l'acte est un processus très complexe qui à pour causes beaucoup d'éléments et pas toujours profesionnels.
Que certains soient poussés au suicide par des conditions de travail désastreuse, c'est inadmissible, à la Poste comme ailleurs et il faut se battre pour les combattre !!! mais attention à ne pas stigmatiser La Poste la dessus. Mon épose travaille dans une entreprise privée et les conditions de travail sont aussi difficiles

On dirait un communiqué de la direction .............
Revenir en haut Aller en bas
BACCHUS

avatar

Masculin Nombre de messages : 118
Localisation : province
Emploi/loisirs : musique
Humeur : bof,bof.......
Date d'inscription : 21/03/2011

MessageSujet: Les conditions de travail   Lun 6 Juin 2011 - 12:21

le problème c'est que les conditions de travail ont évoluées pour tout le monde (privé et public) dans le mauvais sens.

Il faut souligné tout de même que la Poste prend un chemin très scabreux comme France Télecom et il est normal de le souligner sachant que le nombre de suicides devient catastrophique. Par contre, il est anormal de dire que c'est partout pareil. Non, même si les conditions de travail ont empiré partout ou presque, il n'y a pas partout un nombre important de suicides et de tentatives de suicides. La Poste fait partie des entreprises sous haute surveillance de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
vitalis77



Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: Incivilité entres collègues et suicide   Ven 29 Juil 2011 - 1:56

Bonjour,

Je trouve que certains postiers ont un comportement très arrogant.
Aucun respect pour les collègues.
De dire que la poste a recruté des ânes c'est aller trop loin dans l'analyse.
Qui êtes-vous pour vous situer au-dessus des autres avec des propos imbéciles.
C'est ça votre culture de diplômer, quel désastre.
Dégoûter, j’arrête là.
Revenir en haut Aller en bas
Groove

avatar

Masculin Nombre de messages : 1013
Humeur : Groove
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Ven 29 Juil 2011 - 3:02

Bonjour,

Votre commentaire était poster sur le thème du "Suicides à la Poste", je l'ai détaché pour en faire un sujet distinct car important.

Cela dit, vos remarques concernent des propos relevés sur le Forum ou s'agit-il d'une situation vécue au travail ?

Merci, à bientôt

_________________
Prenez de la distance, ça ira mieux.
Revenir en haut Aller en bas
vitalis77



Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2010

MessageSujet: relation entre collègue   Ven 29 Juil 2011 - 15:33

Bonjour,
cela concerne des propos laissés sur le forum sur le sujet suicide.
J'ai été encadrant courrier/colis et je n'ai jamais employé des termes dévalorisant l'agent.
Chacun à sa chance à l'embauche,ce qui compte c'est de l'encadré et de le secondé,de le former et de lui faire prendre conscience de ce que l'on attend de lui.
J'ai eu à m'occuper d'agents en reclassement qui provenaient de média-poste,et au départ c'était pas gagné,avec de la patience et de la valorisation j'y suis parvenu.
En instaurant l'entraide,aucun de mes agents ne dépassait le temps de travail.
Mais si on laisse s'instaurer l’individualisme,alors c'est foutu.
Chacun est confronté à un moment de sa vie à avoir de gros problèmes qui le met en situation de fragilité ,je ne parle pas des causes.Alors ne dénigré pas ces personnes en détresse comme j'ai pu le lire.
Je n'ai jamais accepté qu'un agent manque de respect envers d'un de ces collègues.
Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
madame la farceuse

avatar

Féminin Nombre de messages : 6452
Date d'inscription : 06/05/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Ven 29 Juil 2011 - 15:51

+1 vitalis...........nous ne sommes pas ici pour lire des propos déplacés sur les uns et les autres....des jugements à deux balles comme j'ai pu lire plus d'une fois sur ceux qui postaient....nous sommes ici pour avoir des renseignements et parler de ce que nous vivons au quotidien!...

Le pire restant encore les commentaires sur les gens mal dans leur peau!!!

Si un post ne vous plait pas...allez voir ailleurs..et si les doigts vous démangent pour poster ............allez prendre l'air ça ira mieux après!!!
Revenir en haut Aller en bas
Groove

avatar

Masculin Nombre de messages : 1013
Humeur : Groove
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Ven 29 Juil 2011 - 21:29

OK !
J’ai retrouvé le post incriminé, je le cite :


LEK a écrit:
@ La mèche
Pour prendre une parabole je dirai que la Poste a embauché des ânes - dont je fais partie car j'ai été embauché au début des années 80, sans diplôme, fragile, perdu - que la Poste nous a toujours considéré comme des ânes mais qu'aujourd'hui elle nous demande de courir le Prix d'Amérique, pire, de le gagner.
Le problème que beaucoup ressentent vient donc autant de ce que l'on est que de la Politique menée par la Poste.
Je rajouterai que si cela nous pèse tant de travailler dans cette boite, on a qu'à partir et faire autre chose plutôt que de se foutre en l'air.
Et c'est bien parce que l'on a pas ce courage et que l'on n'est pas capable de faire grand chose d'autre que l'on est en souffrance

La « parabole » de LEK n’est pas des plus valorisante pour les postiers combien même qu’il s’impliquait.

Mais je dirais qu’il a plutôt fait usage d’une hyperbole, c'est-à-dire une exagération, pour arriver à la conclusion — si je l’ai bien compris — que : ‘Ce n’est pas parce qu’on se sent diminué et qu’on n’a pas la possibilité et la force pour aller travailler ailleurs qu’il faut envisager de mettre fin à ces jours.’

Les propos de départ de LEK avec « des ânes » pour arriver à cette dernière conclusion n’étaient pas des plus appropriés. Néanmoins son objectif n’était pas de dénigré ou « de se situer au dessus », mais de dissuader aux suicides.

Vitalis77, il est appréciable de constater votre sensibilité pour la dignité des postiers et vos actions passées pour les valoriser, même si d'autres veulent en douter. Il fallait juste peut-être préciser que vous n’aviez pas apprécié l’exemple de l’âne de LEK sans donner l'impression de généraliser. J’ai en effet cru dans un 1er temps qu’il y avait une volonté de dénigrer sur le Forum, ou que vous viviez un cas d’incivilité au travail, ce qui peut être un facteur (oups... disant plutôt un élément) concourant aux suicides.

La polémique sur les propos de LEK et sur la réaction de Vitalis77 s’arrête là !

Je pourrais verrouiller…

… mais j’étais parti pour débattre du fait que subir des insultes ou autres harcèlements (ou incivilités) des collègues et devenir leur bouc émissaire pouvaient contribuer au suicide.

Le sujet est donc toujours ouvert…


_________________
Prenez de la distance, ça ira mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Groove

avatar

Masculin Nombre de messages : 1013
Humeur : Groove
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Lun 1 Aoû 2011 - 20:38

Le thème Incivilités et suicides ne fait pas recette et c’est peut-être tant mieux.

Je réintroduis les posts dans le contexte du sujet d’origine.

_________________
Prenez de la distance, ça ira mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 18:37

Groove a écrit:

Je pourrais verrouiller…

… mais j’étais parti pour débattre du fait que subir des insultes ou autres harcèlements (ou incivilités) des collègues et devenir leur bouc émissaire pouvaient contribuer au suicide.

Le sujet est donc toujours ouvert…


Le sujet ne touche pas que La Poste.
Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement) et pourtant; on ne montre pas du doigt une croissance de suicide pour autant. Alors pourquoi devrait-on porter la responsabilité des actes de suicide sur la société La Poste ?
La pression est réellement moins forte à La Poste que dans certaines boites privées / Associations, les compétences exigées sont quasi-inexistantes sur les postes classiques si ce n'est savoir parler correctement, sourire et préconiser le produit adequat au besoin du client.

Avant que vous ne vous enflammiez... Je parle en connaissance de cause, j'ai bossé dans le privé, j'ai bossé dans le domaine des associations et je suis actuellement au sein d'un des plus gros terrain (donc le plus objectivé) de Paris sud dans les forces de ventes de l'Enseigne. Je suis bien classé et j'ai pour habitude de ne pas arnaquer les clients. Je connais mon sujet.

A mon sens, le problème ne vient pas du manager, ni même des objectifs de vente mais bel et bien du personnel, je rejoins LEK sur cette idée.
Gros problème à l'embauche, pas de recrutement externe, on fait avec ce qu'on a (et vous pouvez me croire, je ne bosse pas qu'avec des flêches), si il y a plus de suicide à La Poste, c'est effectivement que les cas sociaux, plus enclin à se laisser entraîner vers le fond sont plus présents dans cette boite.
Ce n'est en rien péjoratif, c'est un constat. Le seul débat qui devrait se poser à la suite de ce constat, c'est celui du rôle social de La Poste vis à vis de ce genre de personne mais en aucun cas la responsabilité de celle-ci dans les actes des membres du personnel - J'irais même plus loin en disant que banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail à La Poste" ne peut que provoquer une montée de ce genre d'acte.

La Poste en 2011 n'est plus ce qu'elle était en 80, 90 voir même début des années 2000, c'est comme ça, une société fonctionne et évolue si elle s'adapte à son époque.

Ps: Je ne suis pas diplômé (sans BAC) et je n'ai pas postulé avec un bonheur particuliers à La Poste.
Revenir en haut Aller en bas
cassandre63

avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Localisation : ligne de démarcation
Emploi/loisirs : fonctionnaire aux PTT
Humeur : occupée
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 18:59

Tombidibi a écrit:
Groove a écrit:

Je pourrais verrouiller…

… mais j’étais parti pour débattre du fait que subir des insultes ou autres harcèlements (ou incivilités) des collègues et devenir leur bouc émissaire pouvaient contribuer au suicide.

Le sujet est donc toujours ouvert…


Le sujet ne touche pas que La Poste.
Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement) et pourtant; on ne montre pas du doigt une croissance de suicide pour autant. Alors pourquoi devrait-on porter la responsabilité des actes de suicide sur la société La Poste ?
La pression est réellement moins forte à La Poste que dans certaines boites privées / Associations, les compétences exigées sont quasi-inexistantes sur les postes classiques si ce n'est savoir parler correctement, sourire et préconiser le produit adequat au besoin du client.

Avant que vous ne vous enflammiez... Je parle en connaissance de cause, j'ai bossé dans le privé, j'ai bossé dans le domaine des associations et je suis actuellement au sein d'un des plus gros terrain (donc le plus objectivé) de Paris sud dans les forces de ventes de l'Enseigne. Je suis bien classé et j'ai pour habitude de ne pas arnaquer les clients. Je connais mon sujet.

A mon sens, le problème ne vient pas du manager, ni même des objectifs de vente mais bel et bien du personnel, je rejoins LEK sur cette idée.
Gros problème à l'embauche, pas de recrutement externe, on fait avec ce qu'on a (et vous pouvez me croire, je ne bosse pas qu'avec des flêches), si il y a plus de suicide à La Poste, c'est effectivement que les cas sociaux, plus enclin à se laisser entraîner vers le fond sont plus présents dans cette boite.
Ce n'est en rien péjoratif, c'est un constat. Le seul débat qui devrait se poser à la suite de ce constat, c'est celui du rôle social de La Poste vis à vis de ce genre de personne mais en aucun cas la responsabilité de celle-ci dans les actes des membres du personnel -
J'irais même plus loin en disant que banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail à La Poste" ne peut que provoquer ce genre d'acte.


La Poste en 2011 n'est plus ce qu'elle était en 80, 90 voir même début des années 2000, c'est comme ça, une société fonctionne et évolue si elle s'adapte à son époque.

Ps: Je ne suis pas diplômé (sans BAC) et je n'ai pas postulé avec un bonheur particuliers à La Poste.

Donc moralité :
- Les PTT embauchait que des cas sociaux, maintenant c'est plus possible avec La Poste.
- Pas de recrutement externe ? FAUX, La Poste ne fait que ça, en recrutant des contractuels à tous les niveaux, plus de concours, et elle pousse dehors ses fonctionnaires qui sont affublés de tous les maux.
- contradiction : "Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement)" ah bon, il y a des dérives ? mais "banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail "", alors il y a problèmes ou pas problèmes sur les conditions de travail ? La Poste ou pas La Poste. les petites entreprises parlent moins, parce que petites et isolées. la Poste est une très grande entreprise et on parle.
- "Il faut que La Poste s'adapte à son époque", mais on a le droit de ne pas être d'accord avec la politique menée, désastreuse au niveau mondial !

C'est sûr qu'en voyant le nouveau siège de l'Enseigne, il y a de l'argent, on ne va pas critiquer sa boîte. On va jeter aux chiens les petits (tu as déjà été facteur, manutentionnaire, trieur la nuit , guichetier, non, tu es trop intelligent ?!, c'est comme le loup et l'agneau, les riches ont raisons, les faibles, on les supprime..... Continue cette éternelle marche de la vie du pot de terre et du pot de fer...................... Mad
Revenir en haut Aller en bas
SATANAS

avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Localisation : France
Emploi/loisirs : admirer la nature...
Humeur : j'évite les connards...
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 19:28

Avec un gars pareil (Tombi....), il restera 2 catégories d'individus sur terre :

- Ceux qui sont faibles, pas trop intelligents... en réalité des "cas sociaux", et dont l'issue sur Terre sera... le Suicide
- Ceux qui sont plus instruits, donc plus efficaces... (Devinez de qui je parle...) et dont la solution sera : Chacun pour soi sur cette terre, avec en corollaire "bouffons nous entre nous" yes !

Je sens le proche retour de l'esclavage, et du cannibalisme...
Avec des gens pareils

Non mais !!! t ouf !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 19:50

cassandre63 a écrit:
Tombidibi a écrit:
Groove a écrit:

Je pourrais verrouiller…

… mais j’étais parti pour débattre du fait que subir des insultes ou autres harcèlements (ou incivilités) des collègues et devenir leur bouc émissaire pouvaient contribuer au suicide.

Le sujet est donc toujours ouvert…


Le sujet ne touche pas que La Poste.
Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement) et pourtant; on ne montre pas du doigt une croissance de suicide pour autant. Alors pourquoi devrait-on porter la responsabilité des actes de suicide sur la société La Poste ?
La pression est réellement moins forte à La Poste que dans certaines boites privées / Associations, les compétences exigées sont quasi-inexistantes sur les postes classiques si ce n'est savoir parler correctement, sourire et préconiser le produit adequat au besoin du client.

Avant que vous ne vous enflammiez... Je parle en connaissance de cause, j'ai bossé dans le privé, j'ai bossé dans le domaine des associations et je suis actuellement au sein d'un des plus gros terrain (donc le plus objectivé) de Paris sud dans les forces de ventes de l'Enseigne. Je suis bien classé et j'ai pour habitude de ne pas arnaquer les clients. Je connais mon sujet.

A mon sens, le problème ne vient pas du manager, ni même des objectifs de vente mais bel et bien du personnel, je rejoins LEK sur cette idée.
Gros problème à l'embauche, pas de recrutement externe, on fait avec ce qu'on a (et vous pouvez me croire, je ne bosse pas qu'avec des flêches), si il y a plus de suicide à La Poste, c'est effectivement que les cas sociaux, plus enclin à se laisser entraîner vers le fond sont plus présents dans cette boite.
Ce n'est en rien péjoratif, c'est un constat. Le seul débat qui devrait se poser à la suite de ce constat, c'est celui du rôle social de La Poste vis à vis de ce genre de personne mais en aucun cas la responsabilité de celle-ci dans les actes des membres du personnel -
J'irais même plus loin en disant que banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail à La Poste" ne peut que provoquer ce genre d'acte.


La Poste en 2011 n'est plus ce qu'elle était en 80, 90 voir même début des années 2000, c'est comme ça, une société fonctionne et évolue si elle s'adapte à son époque.

Ps: Je ne suis pas diplômé (sans BAC) et je n'ai pas postulé avec un bonheur particuliers à La Poste.

Donc moralité :
- Les PTT embauchait que des cas sociaux, maintenant c'est plus possible avec La Poste.
- Pas de recrutement externe ? FAUX, La Poste ne fait que ça, en recrutant des contractuels à tous les niveaux, plus de concours, et elle pousse dehors ses fonctionnaires qui sont affublés de tous les maux.
- contradiction : "Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement)" ah bon, il y a des dérives ? mais "banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail "", alors il y a problèmes ou pas problèmes sur les conditions de travail ? La Poste ou pas La Poste. les petites entreprises parlent moins, parce que petites et isolées. la Poste est une très grande entreprise et on parle.
- "Il faut que La Poste s'adapte à son époque", mais on a le droit de ne pas être d'accord avec la politique menée, désastreuse au niveau mondial !

C'est sûr qu'en voyant le nouveau siège de l'Enseigne, il y a de l'argent, on ne va pas critiquer sa boîte. On va jeter aux chiens les petits (tu as déjà été facteur, manutentionnaire, trieur la nuit , guichetier, non, tu es trop intelligent ?!, c'est comme le loup et l'agneau, les riches ont raisons, les faibles, on les supprime..... Continue cette éternelle marche de la vie du pot de terre et du pot de fer...................... Mad

Sous pretexte que je défende une idée et un point de vue, je suis immédiatement classé comme le couillon à fusiller.

Oui, j'ai été facteur pendant 2 ans, agent rouleur plus exactement sur le Centre de Puteaux.
Oui, j'ai été trieur de nuit sur les 3/8 au CTC de Brunes quand il existait encore.
oui, j'ai été guichetier pendant 6 mois et très franchement, c'était bien cool comparé à tout ce que j'ai pu lire avant de rentrer à cette position.

Je me permets justement de dire ce que je pense parce que je suis passé par les echelons considérés comme ingrats, j'ai vécu ce dont on parle régulièrement comme la pire des conditions dans la travail.
Pour moi, il n'y a pas de vrai problème sur les conditions de travail, elles ne sont juste pas réellement adaptées au personnel de La Poste.
Et non, ne change pas mes propos, il y a de belle carrière à La Poste, des gens très satisfaits de leur passé au sein du groupe, les PTT n'embauchaient pas que des cas sociaux mais comme dans tout débat, on ne parle que de ce qui va mal, le reste, on le zappe assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
cassandre63

avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Localisation : ligne de démarcation
Emploi/loisirs : fonctionnaire aux PTT
Humeur : occupée
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 20:25

Tombidibi a écrit:
cassandre63 a écrit:
Tombidibi a écrit:
Groove a écrit:

Je pourrais verrouiller…

… mais j’étais parti pour débattre du fait que subir des insultes ou autres harcèlements (ou incivilités) des collègues et devenir leur bouc émissaire pouvaient contribuer au suicide.

Le sujet est donc toujours ouvert…


Le sujet ne touche pas que La Poste.
Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement) et pourtant; on ne montre pas du doigt une croissance de suicide pour autant. Alors pourquoi devrait-on porter la responsabilité des actes de suicide sur la société La Poste ?
La pression est réellement moins forte à La Poste que dans certaines boites privées / Associations, les compétences exigées sont quasi-inexistantes sur les postes classiques si ce n'est savoir parler correctement, sourire et préconiser le produit adequat au besoin du client.

Avant que vous ne vous enflammiez... Je parle en connaissance de cause, j'ai bossé dans le privé, j'ai bossé dans le domaine des associations et je suis actuellement au sein d'un des plus gros terrain (donc le plus objectivé) de Paris sud dans les forces de ventes de l'Enseigne. Je suis bien classé et j'ai pour habitude de ne pas arnaquer les clients. Je connais mon sujet.

A mon sens, le problème ne vient pas du manager, ni même des objectifs de vente mais bel et bien du personnel, je rejoins LEK sur cette idée.
Gros problème à l'embauche, pas de recrutement externe, on fait avec ce qu'on a (et vous pouvez me croire, je ne bosse pas qu'avec des flêches), si il y a plus de suicide à La Poste, c'est effectivement que les cas sociaux, plus enclin à se laisser entraîner vers le fond sont plus présents dans cette boite.
Ce n'est en rien péjoratif, c'est un constat. Le seul débat qui devrait se poser à la suite de ce constat, c'est celui du rôle social de La Poste vis à vis de ce genre de personne mais en aucun cas la responsabilité de celle-ci dans les actes des membres du personnel -
J'irais même plus loin en disant que banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail à La Poste" ne peut que provoquer ce genre d'acte.


La Poste en 2011 n'est plus ce qu'elle était en 80, 90 voir même début des années 2000, c'est comme ça, une société fonctionne et évolue si elle s'adapte à son époque.

Ps: Je ne suis pas diplômé (sans BAC) et je n'ai pas postulé avec un bonheur particuliers à La Poste.

Donc moralité :
- Les PTT embauchait que des cas sociaux, maintenant c'est plus possible avec La Poste.
- Pas de recrutement externe ? FAUX, La Poste ne fait que ça, en recrutant des contractuels à tous les niveaux, plus de concours, et elle pousse dehors ses fonctionnaires qui sont affublés de tous les maux.
- contradiction : "Productivité, rentabilité, c'est le quotidien d'un très grand nombre d'entreprise privée, avec les dérives qui en découlent (petit chef, pression, harcèlement)" ah bon, il y a des dérives ? mais "banaliser le suicide des agents sur une raison telle que "les conditions de travail "", alors il y a problèmes ou pas problèmes sur les conditions de travail ? La Poste ou pas La Poste. les petites entreprises parlent moins, parce que petites et isolées. la Poste est une très grande entreprise et on parle.
- "Il faut que La Poste s'adapte à son époque", mais on a le droit de ne pas être d'accord avec la politique menée, désastreuse au niveau mondial !

C'est sûr qu'en voyant le nouveau siège de l'Enseigne, il y a de l'argent, on ne va pas critiquer sa boîte. On va jeter aux chiens les petits (tu as déjà été facteur, manutentionnaire, trieur la nuit , guichetier, non, tu es trop intelligent ?!, c'est comme le loup et l'agneau, les riches ont raisons, les faibles, on les supprime..... Continue cette éternelle marche de la vie du pot de terre et du pot de fer...................... Mad

Sous pretexte que je défende une idée et un point de vue, je suis immédiatement classé comme le couillon à fusiller.

Oui, j'ai été facteur pendant 2 ans, agent rouleur plus exactement sur le Centre de Puteaux.
Oui, j'ai été trieur de nuit sur les 3/8 au CTC de Brunes quand il existait encore.
oui, j'ai été guichetier pendant 6 mois et très franchement, c'était bien cool comparé à tout ce que j'ai pu lire avant de rentrer à cette position.

Je me permets justement de dire ce que je pense parce que je suis passé par les echelons considérés comme ingrats, j'ai vécu ce dont on parle régulièrement comme la pire des conditions dans la travail.
Pour moi, il n'y a pas de vrai problème sur les conditions de travail, elles ne sont juste pas réellement adaptées au personnel de La Poste.
Et non, ne change pas mes propos, il y a de belle carrière à La Poste, des gens très satisfaits de leur passé au sein du groupe, les PTT n'embauchaient pas que des cas sociaux mais comme dans tout débat, on ne parle que de ce qui va mal, le reste, on le zappe assez rapidement.
Oui, tu l'a été, facteur, trieur la nuit, guichetier, mais à quel époque ? Es-tu fonctionnaire ?
" Il y a de belles carrières à La Poste", mais à quel prix ? faire du licenciement, mettre la pression aux "exécutants" , les harceler, pour avoir sa petite prime de résultat !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 20:35

Deux ans par ci,6 mois par la,quoi d'autre?

Est-ce qu'on peut parler d'une vraie carrière?
Beaucoup ici ont des années d'ancienneté,voient la poste évoluer et surement pas dans le bon sens;il y a matière à la comprendre sur ce forum,faut juste chercher un peu!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 21:23

Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.
Revenir en haut Aller en bas
cassandre63

avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Localisation : ligne de démarcation
Emploi/loisirs : fonctionnaire aux PTT
Humeur : occupée
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 22:21

Tombidibi a écrit:
Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.
Alors ta carrière a été tracée. L'avenir, c'est les salariés de droit privé, La Poste a facilité leur promotion, les fonctionnaires non !
Au bout de 28 ans de carrière, toujours I.2, j'ai passé un EDA qui débouchait sur le grade I.3. C'était déjà mieux pour les épinards ! Après un accident de service 10 jours avant, j'avais du mal à respirer (peut-être une côte fêlée). je suis allée quand même à cet examen, d'où j'ai obtenu 81 points pour 100 sur l' épreuve écrite. Puis vint l'épreuve orale : Ils m'ont fait attendre un certain temps, pour me dire que j'étais en retard. j'ai dit que non, et je l'ai prouvé. Puis ils m'ont posé des questions sur le métier, ce que j'avais fait, ce que je voulais faire. J'ai dit que je n'aimais pas la routine. Une des personnes du jury me dit "vous savez que cet examen débouche sur un poste de brigadier sur 20 tournées ?" Etonnée, je dis que je n'en avais jamais entendu parler, et que je n'en avais certainement pas l'intention. Alors elle dit "Et bien on en reste là alors !" Et je répondis "on en reste là !" Et je suis partie. J'ai obtenue 35 points sur 100. Raté l'examen. Ils m'ont bien eu, soit par mauvaise information, soit par ruse en me piégeant pour me voir réagir. Cette expérience à fini de me décourager à l'extrême ! Et une grande colère aussi ! Quand je pense que des contractuels sont I.3 d'emblée parce qu'on les a mis sur des postes de cabine par exemple un certain temps !!! Et que des facteurs ne seront jamais I.3 de toute leur carrière, et qu'on leur met des bâtons dans les roues, qu'on note E (excellent) des agents contractuels qui travaillent comme des boeufs, mais ils veulent de la promotion (les facteur d'avenir), alors que des anciens, travaillant consciencieusement, ne sont reconnus qu'à B (bon) !!! il y a quelque chose de pourri au royaume de La Poste. Je n'ai rien contre les contractuels, mais contre le système injuste de La Poste, et tous ceux qui en sont les acteurs !
Revenir en haut Aller en bas
bb034

avatar

Nombre de messages : 1658
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 22:45

Tombidibi a écrit:
Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.

ai quand même une "petite" pensée pour nos collègues que la SA la poste à pousser ds le vide parce que ça c'est une vérité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 23:42

cassandre63 a écrit:
Tombidibi a écrit:
Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.
Alors ta carrière a été tracée. L'avenir, c'est les salariés de droit privé, La Poste a facilité leur promotion, les fonctionnaires non !
Au bout de 28 ans de carrière, toujours I.2, j'ai passé un EDA qui débouchait sur le grade I.3. C'était déjà mieux pour les épinards ! Après un accident de service 10 jours avant, j'avais du mal à respirer (peut-être une côte fêlée). je suis allée quand même à cet examen, d'où j'ai obtenu 81 points pour 100 sur l' épreuve écrite. Puis vint l'épreuve orale : Ils m'ont fait attendre un certain temps, pour me dire que j'étais en retard. j'ai dit que non, et je l'ai prouvé. Puis ils m'ont posé des questions sur le métier, ce que j'avais fait, ce que je voulais faire. J'ai dit que je n'aimais pas la routine. Une des personnes du jury me dit "vous savez que cet examen débouche sur un poste de brigadier sur 20 tournées ?" Etonnée, je dis que je n'en avais jamais entendu parler, et que je n'en avais certainement pas l'intention. Alors elle dit "Et bien on en reste là alors !" Et je répondis "on en reste là !" Et je suis partie. J'ai obtenue 35 points sur 100. Raté l'examen. Ils m'ont bien eu, soit par mauvaise information, soit par ruse en me piégeant pour me voir réagir. Cette expérience à fini de me décourager à l'extrême ! Et une grande colère aussi ! Quand je pense que des contractuels sont I.3 d'emblée parce qu'on les a mis sur des postes de cabine par exemple un certain temps !!! Et que des facteurs ne seront jamais I.3 de toute leur carrière, et qu'on leur met des bâtons dans les roues, qu'on note E (excellent) des agents contractuels qui travaillent comme des boeufs, mais ils veulent de la promotion (les facteur d'avenir), alors que des anciens, travaillant consciencieusement, ne sont reconnus qu'à B (bon) !!! il y a quelque chose de pourri au royaume de La Poste. Je n'ai rien contre les contractuels, mais contre le système injuste de La Poste, et tous ceux qui en sont les acteurs !

Désolé que tu sois tombé sur un connard pendant ton oral mais il ne faut pas en faire un cas commun.
J'ai été rentré dans le lard sur mes 3 entretiens oraux pour mon embauche, à la limite de me casser, puis sur mes entretiens successifs pour évoluer (je suis II-3 actuellement).
J'ai plusieurs amis fonctionnaires qui ont évolués sans aucun problème sur des fonctions financières ou des fonctions d'encadrements. Le fonctionnaire n'est pas une chasse à la mode, ce qui l'est, c'est le personnel inapte qui ne bouge pas de son siège depuis 20 ans et qui hurle au scandale dès qu'on lui demande de se lever pour servir un client.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Mer 3 Aoû 2011 - 23:52

bb034 a écrit:
Tombidibi a écrit:
Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.

ai quand même une "petite" pensée pour nos collègues que la SA la poste à pousser ds le vide parce que ça c'est une vérité

Je rejoins LEK sur ce genre de propos.

"Le problème que beaucoup ressentent vient donc autant de ce que l'on est que de la Politique menée par la Poste.
Je rajouterai que si cela nous pèse tant de travailler dans cette boite, on a qu'à partir et faire autre chose plutôt que de se foutre en l'air."

Je ne suis pas rentré avec joie à La Poste mais j'y ai trouvé au final un certain goût pour le travail et j'entends quotidiennement les hurlements de certains de mes collègues sur les conditions de travail, la pression, qu'ils n'en peuvent plus de dépasser de 10 minutes leur temps de travail réglementaire.
je tiens systématiquement le même discours pour l'avoir appliqué; les gens qui râlent en permanence, qui ne sont jamais contents de leur quotidien, il suffit de quitter cette société si elle vous donne autant la nausée, trouvez un autre métier, quelque chose de plus épanouissant si c'est ce qu'il vous manque, au lieu de vous plaindre au quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
cassandre63

avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Localisation : ligne de démarcation
Emploi/loisirs : fonctionnaire aux PTT
Humeur : occupée
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 8:16

Tombidibi a écrit:
bb034 a écrit:
Tombidibi a écrit:
Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.

ai quand même une "petite" pensée pour nos collègues que la SA la poste à pousser ds le vide parce que ça c'est une vérité

Je rejoins LEK sur ce genre de propos.

"Le problème que beaucoup ressentent vient donc autant de ce que l'on est que de la Politique menée par la Poste.
Je rajouterai que si cela nous pèse tant de travailler dans cette boite, on a qu'à partir et faire autre chose plutôt que de se foutre en l'air."

Je ne suis pas rentré avec joie à La Poste mais j'y ai trouvé au final un certain goût pour le travail et j'entends quotidiennement les hurlements de certains de mes collègues sur les conditions de travail, la pression, qu'ils n'en peuvent plus de dépasser de 10 minutes leur temps de travail réglementaire.
je tiens systématiquement le même discours pour l'avoir appliqué; les gens qui râlent en permanence, qui ne sont jamais contents de leur quotidien, il suffit de quitter cette société si elle vous donne autant la nausée, trouvez un autre métier, quelque chose de plus épanouissant si c'est ce qu'il vous manque, au lieu de vous plaindre au quotidien.
Ah très bien, quitter la boîte où l'on est, quand on est fonctionnaire, et à 50 ans !? même les jeunes ne trouvent pas d'emploi, alors les "séniors" de 45 à 55 ans ! Et tu sais ce qu'on leur dit aux fonctionnaires qui cherchent un autre emploi : vous n'êtes pas prioritaire car vous avez un emploi, et vous êtes fonctionnaire, vous n'avez pas droit à une formation car vous n"êtes pas demandeur d'emploi, et aussi "qu'avez-vous fait avant comme travail ? postier distribution tri manutention ! Ah bon, je n'ai même pas de poste de femme de ménage, mais celui-ci (c'était veiller la nuit sur un couple d'handicapés, à vider la sonde urinaire, et emmener sa compagne aux toilettes, ou la torcher et la laver dans son lit si c'était trop tard..... on ne tiens pas bien longtemps à faire ce travail, payé le SMIC)
Revenir en haut Aller en bas
caramel

avatar

Masculin Nombre de messages : 2145
Age : 57
Localisation : Quelque part dans le néant
Emploi/loisirs : Vélo
Humeur : C'est pas le moment
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 11:53

Tout à fait d'accord avec Cassandre.
Revenir en haut Aller en bas
SATANAS

avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Localisation : France
Emploi/loisirs : admirer la nature...
Humeur : j'évite les connards...
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 14:59

Concernant Tombi.... :

Je me demande si tu as déjà 25 à 30 ans de boîte minimum (ce qui m'étonnerait), car tu réagirais sûrement différemment.
Les "anciens" dont certains sont aigris, sont déjà passés par différentes étapes au cours de leur carrière, ce qui modifie leur caractère.
Je m'explique :
Lorsque à chaque rotation de "boss", le nouveau venu te prêche à chaque fois la bonne parole (toujours la même): sur les efforts à fournir, sur la nouvelle organisation qui sera plus efficiente (avec ce commentaire : "t'as vu d'où où vient"), sur la nouvelle réforme à adopter, sur le nouveau statut qui nous sauvera, sur les emplois qu'on va garder au détriment de l'autre bureau où "il n'y a que des bras cassés", sur la promotion qui attend chacun d'entre nous, sur...., sur..., sur... (la liste est très extensible).
Et lorsque tu constates à son départ du bureau (2 à 3 années plus tard), que les promesses ne constituaient qu'une carotte pour faire avancer tout le "troupeau", et que lui, le boss et son bras droit se retrouvent sur une nouvelle affectation avec promo à l'appui... et que sur ton lieu de travail, peu de choses ont changé, voire même des emplois de supprimés ! Ben à force, tu accumules un peu de rage !!!
Alors si de plus, tu rajoutes à cela, de la pression quotidienne dans ton service, un peu de harcèlement, voire la présence de quelques collègues hypocrites... et j'en passe et des meilleures... alors Oui, certains individus un peu plus faibles que la moyenne, risquent dans ce cas là de sombrer dans de funestes projets, écoeurés par tout ce qui les entoure...
A ce sujet, ce que je ne comprendrai jamais, c'est que certains arrivent à "partir" sans penser à règler quelques comptes avant...

Sinon, il ne faut pas oublier que tout un chacun, très considéré par la hiérarchie durant des mois, peut très bien se retrouver du jour au lendemain avec une forte baisse de sa popularité, et ce en raison de l'arrivée de jeunes loups dans le service, voire d'un pote du patron à placer...
Et là, d'un jour à l'autre, certains éléments qui se croyaient jusque là brillants, risquent de se retrouver subitement classés par les nouveaux venus, dans la rubrique "Cas Soc" (terme mis en ligne par ......)
A méditer Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 15:45

SATANAS a écrit:
Concernant Tombi.... :

Je me demande si tu as déjà 25 à 30 ans de boîte minimum (ce qui m'étonnerait), car tu réagirais sûrement différemment.
Les "anciens" dont certains sont aigris, sont déjà passés par différentes étapes au cours de leur carrière, ce qui modifie leur caractère.
Je m'explique :
Lorsque à chaque rotation de "boss", le nouveau venu te prêche à chaque fois la bonne parole (toujours la même): sur les efforts à fournir, sur la nouvelle organisation qui sera plus efficiente (avec ce commentaire : "t'as vu d'où où vient"), sur la nouvelle réforme à adopter, sur le nouveau statut qui nous sauvera, sur les emplois qu'on va garder au détriment de l'autre bureau où "il n'y a que des bras cassés", sur la promotion qui attend chacun d'entre nous, sur...., sur..., sur... (la liste est très extensible).
Et lorsque tu constates à son départ du bureau (2 à 3 années plus tard), que les promesses ne constituaient qu'une carotte pour faire avancer tout le "troupeau", et que lui, le boss et son bras droit se retrouvent sur une nouvelle affectation avec promo à l'appui... et que sur ton lieu de travail, peu de choses ont changé, voire même des emplois de supprimés ! Ben à force, tu accumules un peu de rage !!!
Alors si de plus, tu rajoutes à cela, de la pression quotidienne dans ton service, un peu de harcèlement, voire la présence de quelques collègues hypocrites... et j'en passe et des meilleures... alors Oui, certains individus un peu plus faibles que la moyenne, risquent dans ce cas là de sombrer dans de funestes projets, écoeurés par tout ce qui les entoure...
A ce sujet, ce que je ne comprendrai jamais, c'est que certains arrivent à "partir" sans penser à règler quelques comptes avant...

Sinon, il ne faut pas oublier que tout un chacun, très considéré par la hiérarchie durant des mois, peut très bien se retrouver du jour au lendemain avec une forte baisse de sa popularité, et ce en raison de l'arrivée de jeunes loups dans le service, voire d'un pote du patron à placer...
Et là, d'un jour à l'autre, certains éléments qui se croyaient jusque là brillants, risquent de se retrouver subitement classés par les nouveaux venus, dans la rubrique "Cas Soc" (terme mis en ligne par ......)
A méditer Shocked

Je suis 100% de même opinion.
Ceci dit, les bonnes paroles et les promesses peuvent être tenues, c'est également de la responsabilité de l'agent qui s'investit de prendre des garanties pour ne pas se faire entuber - Notifié les dires par écrit, demande d'entretien avec le DV, etc etc. Toutes les personnes qui peuvent faire évoluer ont une adresse mail sous le même format et ils ne bloqueront jamais un agent qui manifeste une réelle envie de progression en se faisant connaître.
C'est aussi facile d'attendre tranquillement la promo et de gueuler dès qu'un plus jeune qui manifeste plus d'entrain passe devant (j'ai eu ça à titre personnel).
J'ai tout de même du mal à croire que après admettons 3-4 DET différents, il n'y a aucune chance d'évolution, le problème ne vient pas du fonctionnement du bureau mais de l'agent. Tu veux progresser, tu fais en conséquence et tu progresseras, c'est même une démarche simplifiée et actée avec les syndicats sur des accords de quota de RAP et RPP du II-1 au II-3 (en 2010), des dispositifs de formations internes, les jours de formations délivrés chaque année sur les diverses organisme tiers (Michael Page) et non, ce n'est pas une question d'âge mais bien d'envie.
Effectivement, je n'ai pas 30 ans de boite mais j'ai vu un bon nombre de collègue évoluer des grades I vers II en moins de 5 ans, il suffit juste d'en exprimer l'envie et de lancer les démarches RH.
Passerelle courrier, passerelle télévente, passerelle coliposte, distri vers Enseigne, Rap, Rapp, formations internes, jours cumulables de formation externe - Je ne connais aucune autre société qui propose autant de dispositifs de promotions internes dans un contexte d'emploi et promo très très délicat (je précise qu'il est quasi-impossible de monter en grande dans le privé en ce moment).
Et si votre poste actuel ne vous plaît pas, c'est également l'opportunité de découvrir un autre métier.

Pour finir : Entre un "ancien" aigri comme tu dis et un mec motivé qui montre des signes d'évolution, selon toi, qui prendra la promo ? Ce n'est pas une question d'ancienneté ou de copinage, juste de la motivation.

Je me fais un peu l'avocat du Diable hein, convenez-en, je trouve également certains fonctionnements absolument terrifiants pour une société qui se défend d'être compétitive dans un contexte économique difficile (Part variable de certains "non-intervenants" - Enveloppe bureau non distribué ou alors en mode "50/50" et bien d'autres exemples), beaucoup de points noirs mais au final, c'est un groupe vraiment énorme (N°2 après l'Etat) et on est pas si malheureux que ça quand on regarde vraiment ce que l'on peut obtenir en se bougeant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 15:50

On dérive sur un autre débat, ce n'était pas réellement le sujet initial.
Je serais ravi d'en parler sur un autre sujet ou en MP, comme tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 16:49

Bonjour.
J'avoue que je suis soucieux des personnes que j'encadre et que je respecte: j'essaye d'être humain, à leur écoute tout en encaissant parfois des paroles négatives liées au travail et je reconnais que la routine peut amener à devenir "un mauvais chef" (qu'ils se débrouillent !).
Mais je remarque aussi des rivalités, des c......es entre collègues facteurs, c'est humain, pas une spécialité des postiers. Cela influe d'autant sur les personnes les plus fragiles qui doivent être plus soutenues autant par leurs collègues que par les "chefs".
Merci pour toutes vos opinions exprimées ici.

un postier depuis 1986 (17/24, ambulant, gérant de foyer, guichetier 93 puis 14e, 2/4 et encadrant)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 17:42

cassandre63 a écrit:
Tombidibi a écrit:
bb034 a écrit:
Tombidibi a écrit:
Je suis contractuel et j'ai commencé I-1.

ai quand même une "petite" pensée pour nos collègues que la SA la poste à pousser ds le vide parce que ça c'est une vérité

Je rejoins LEK sur ce genre de propos.

"Le problème que beaucoup ressentent vient donc autant de ce que l'on est que de la Politique menée par la Poste.
Je rajouterai que si cela nous pèse tant de travailler dans cette boite, on a qu'à partir et faire autre chose plutôt que de se foutre en l'air."

Je ne suis pas rentré avec joie à La Poste mais j'y ai trouvé au final un certain goût pour le travail et j'entends quotidiennement les hurlements de certains de mes collègues sur les conditions de travail, la pression, qu'ils n'en peuvent plus de dépasser de 10 minutes leur temps de travail réglementaire.
je tiens systématiquement le même discours pour l'avoir appliqué; les gens qui râlent en permanence, qui ne sont jamais contents de leur quotidien, il suffit de quitter cette société si elle vous donne autant la nausée, trouvez un autre métier, quelque chose de plus épanouissant si c'est ce qu'il vous manque, au lieu de vous plaindre au quotidien.
Ah très bien, quitter la boîte où l'on est, quand on est fonctionnaire, et à 50 ans !? même les jeunes ne trouvent pas d'emploi, alors les "séniors" de 45 à 55 ans ! Et tu sais ce qu'on leur dit aux fonctionnaires qui cherchent un autre emploi : vous n'êtes pas prioritaire car vous avez un emploi, et vous êtes fonctionnaire, vous n'avez pas droit à une formation car vous n"êtes pas demandeur d'emploi, et aussi "qu'avez-vous fait avant comme travail ? postier distribution tri manutention ! Ah bon, je n'ai même pas de poste de femme de ménage, mais celui-ci (c'était veiller la nuit sur un couple d'handicapés, à vider la sonde urinaire, et emmener sa compagne aux toilettes, ou la torcher et la laver dans son lit si c'était trop tard..... on ne tiens pas bien longtemps à faire ce travail, payé le SMIC)

Tu considères donc le personnel inapte à partir de 45 ans à La Poste.
On bosse jusqu'à plus de 60 ans aujourd'hui, même à 50 ans, il te reste 10 ans minimum à faire dans la boite si tu ne comptes pas bouger.
Tu prefêres donc te farcir 10 ans (en supposant que tu as la cinquantaine) à criser et à rester au même grade au lieu de définir un plan d'évolution, de nouvelles attributions et une retraite plus satisfaisante.
Si trouver un autre emploi t'est impossible, fais en sorte d'apprécier ton quotidien, monte un dossier, rédige un projet cohérent et propose le à ta hierarchie (N+1 - N+2) et au RH, ce sera toujours mieux que d'être défaitiste sur ta prochaine décennie.
C'est le centre même de ce sujet, baisser les bras engendre une insatisfaction personnelle qui pousse certains aux actes extrêmes, il ne s'agit pas de subir sa vie mais bien de la vivre.
Revenir en haut Aller en bas
bob 01



Féminin Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 15/04/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 18:58

ce n'est pas nous qui nous considérons inaptes à partir de 45-50 ans, c'est le n+1 qui nous le serine toute la sainte journée.Et quant à lever le cul de sa chaise pour aller servir le client, si c'est pour l'envoyer aux automates ou sur le "multicanal", très peu pour moi. Ce n'est pas mon boulot qui ne me sastifait pas, c'est tous ces cheffaillons inutiles et véreux qui ne pensent qu'à leur carrière et oublient les relations humaines. Si j'envoie les clients aux automates, je sauve des emplois : à qui veulent ils faire croire ça? Tu vas me répondre, Tombidibi, que nous sommes une SA et qu'il faut s'adapter ; moi tout ce que je vois, c'est une boïte privée qui vise rapidement une croissance à 2 chiffres et qui pousse les fonctionnaires vers la sortie : je confirme les propos vus + haut : la chasse aux fonctionnaires est bel et bien ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
bb034

avatar

Nombre de messages : 1658
Date d'inscription : 03/10/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:33

bob 01 a écrit:
ce n'est pas nous qui nous considérons inaptes à partir de 45-50 ans, c'est le n+1 qui nous le serine toute la sainte journée.Et quant à lever le cul de sa chaise pour aller servir le client, si c'est pour l'envoyer aux automates ou sur le "multicanal", très peu pour moi. Ce n'est pas mon boulot qui ne me sastifait pas, c'est tous ces cheffaillons inutiles et véreux qui ne pensent qu'à leur carrière et oublient les relations humaines. Si j'envoie les clients aux automates, je sauve des emplois : à qui veulent ils faire croire ça? Tu vas me répondre, Tombidibi, que nous sommes une SA et qu'il faut s'adapter ; moi tout ce que je vois, c'est une boïte privée qui vise rapidement une croissance à 2 chiffres et qui pousse les fonctionnaires vers la sortie : je confirme les propos vus + haut : la chasse aux fonctionnaires est bel et bien ouverte.

celle des contractuels de + de 50 ans aussi est ouverte,la poste explose la tournée d'un agent de 57 ans et lui en attribue une autre ingérable ou alors un agent sans voiture(il n'a pas les moyens pour s'en payer une,seul avec un enfant et 1300E) la poste le mute à 10 km(réorg oblige)il a trouvé une solution, la poste ne pourra plus l'emmerder lui, sa famille le pleure.
mon quotidien à la poste est sans motivation,mais une chose est sure je n'ai pas fini de "raler" tous les jours et d'allumer ces chefs et directeurs qui ne pensent qu'au fric et oublie le côté humain comme dit bob
Revenir en haut Aller en bas
cassandre63

avatar

Féminin Nombre de messages : 71
Localisation : ligne de démarcation
Emploi/loisirs : fonctionnaire aux PTT
Humeur : occupée
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 20:58

Tombidibi a écrit:
[
Tu considères donc le personnel inapte à partir de 45 ans à La Poste.
On bosse jusqu'à plus de 60 ans aujourd'hui, même à 50 ans, il te reste 10 ans minimum à faire dans la boite si tu ne comptes pas bouger.
Tu prefêres donc te farcir 10 ans (en supposant que tu as la cinquantaine) à criser et à rester au même grade au lieu de définir un plan d'évolution, de nouvelles attributions et une retraite plus satisfaisante.
Si trouver un autre emploi t'est impossible, fais en sorte d'apprécier ton quotidien, monte un dossier, rédige un projet cohérent et propose le à ta hierarchie (N+1 - N+2) et au RH, ce sera toujours mieux que d'être défaitiste sur ta prochaine décennie.
C'est le centre même de ce sujet, baisser les bras engendre une insatisfaction personnelle qui pousse certains aux actes extrêmes, il ne s'agit pas de subir sa vie mais bien de la vivre.

Non, tu n'as pas compris ce propos : dans le monde du travail, les "séniors" commencent à 45 ans pour certains, l'ayant entendu de mes propres oreilles, alors tu imagines à 50, 55 ou 60 ans !
Tes conseils sont une façon de procéder du privé, jamais aucun chef ne nous a conseillé de procéder ainsi. C'est plutôt de la rétention d'information qu'ils nous font ! je trouve tout de même que c'est une façon à l'américaine, les jeunes loups aux dents longues, qui tueraient père et mère pour monter en grade. Autrefois il y avait des règles, un même pied d'égalité, maintenant la corruption n'est pas loin pour réussir....... Tu vas dire : il y a un juste milieu, il faut avoir la niaque ! mais tu connais ce qu'on appelle l'aliénation par le travail, fatigué, brimé, le cerveau ne répond plus, plus le courage de se battre. C'est le même système que les sectes qui te font lever très tôt, te privent de sommeil, t'imposent beaucoup de travail, et le tour est joué, la vache à lait ne se rebelle plus, elle produit, elle donne de l'argent, ect...., elle est sous l'emprise, pour le grand bien des poches du gourou.......
Sleep
Revenir en haut Aller en bas
tournée motorisée

avatar

Nombre de messages : 979
Humeur : pour voir loin il faut regarder de près
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 21:10

je confirme: dans les regles statistiques la categorie des seniors debute à partir de 45 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 21:12

bob 01 a écrit:
ce n'est pas nous qui nous considérons inaptes à partir de 45-50 ans, c'est le n+1 qui nous le serine toute la sainte journée.Et quant à lever le cul de sa chaise pour aller servir le client, si c'est pour l'envoyer aux automates ou sur le "multicanal", très peu pour moi. Ce n'est pas mon boulot qui ne me sastifait pas, c'est tous ces cheffaillons inutiles et véreux qui ne pensent qu'à leur carrière et oublient les relations humaines. Si j'envoie les clients aux automates, je sauve des emplois : à qui veulent ils faire croire ça? Tu vas me répondre, Tombidibi, que nous sommes une SA et qu'il faut s'adapter ; moi tout ce que je vois, c'est une boïte privée qui vise rapidement une croissance à 2 chiffres et qui pousse les fonctionnaires vers la sortie : je confirme les propos vus + haut : la chasse aux fonctionnaires est bel et bien ouverte.

Je ne partage pas ton opinion.
Une société qui fonctionne, c'est une société qui évolue avec son temps.
Passer sa journée à affranchir des lettres (simples ou recommandées), des colis (Verts ou R1), vendre des timbres, ce genre d'activité, aujourd'hui, ça ne rapporte plus rien dans les marges de La Poste, au contraire, ça coûte plus d'argent et en plus, c'est chiant (ça, c'est mon opinion).

Sans l'externalisation de ce genre flux, sans l'automatisation des affranchissements classiques, c'est une perte financière monstrueuse pour le groupe dans les 5-10 ans à venir et là, c'est plus du -1 -2 qui se fera sur les Bureaux mais du -6 -7 avec comme nouvelle consigne : Automatiser les opérations classiques et coûteuses pour le groupe. De toute manière, on y viendra, c'est la logique même de l'économie, on ne fait pas de bénéfices avec des pertes, on ne garde pas 260 000 employés si le bateau coule, c'est malheureusement le quotidien des JT télévisés ! Au moins, La Poste réagit avant d'en arriver là (automatisation et lancement de La Poste Mobile pour limiter les pertes et les licenciements massifs).

Avec l'externalisation, on bascule sur des services web avantageux pour le client (qui reste tout de même notre gagne pain, ne l'oublions pas) et qui margent beaucoup plus pour le groupe car moins d'intervenants. Développement web = plus d'emplois.
Moins de fréquentation dans les bureaux = professionnalisation des métiers, conseil sur des opérations ponctuelles de clients via du marketing, flux externe, stratégie d'expédition express/colis, logistique du courrier de gestion, en gros: les pros. Vous imaginez vraiment qu'un petit Bureau de province qui tourne à 30 clients/jour va rester ouvert ? C'est clairement être payé pour ne rien faire et ça, dans le contexte économique du jour, ça ne passera pas. Même à Paris, la diminution du nombre de clients/jour fait qu'on se demande à certains moments si on est pas trop nombreux pour faire tourner la boutique.

-20% de flux courrier sur les 5 prochaines années et vous comptez toujours là dessus ? Il faudrait commencer à se poser des questions d'ordre logique sur la société. La seul filiale qui prend des parts, c'est Coliposte et ce, grâce au développement de la VAD (ebay, priceminister, etc) et encore, ça ne compense en rien les pertes du courrier.

Au final, et pour répondre à ta phrase de conclusion, non, la chasse aux fonctionnaires n'est pas ouverte. C'est une modernisation obligatoire pour la société qui est en train de se faire avec comme équation : Faire du profit en gardant le maximum d'employé possible.

Ceci étant, si tu as une autre solution pour équilibrer la balance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 21:20

cassandre63 a écrit:
Tombidibi a écrit:
[
Tu considères donc le personnel inapte à partir de 45 ans à La Poste.
On bosse jusqu'à plus de 60 ans aujourd'hui, même à 50 ans, il te reste 10 ans minimum à faire dans la boite si tu ne comptes pas bouger.
Tu prefêres donc te farcir 10 ans (en supposant que tu as la cinquantaine) à criser et à rester au même grade au lieu de définir un plan d'évolution, de nouvelles attributions et une retraite plus satisfaisante.
Si trouver un autre emploi t'est impossible, fais en sorte d'apprécier ton quotidien, monte un dossier, rédige un projet cohérent et propose le à ta hierarchie (N+1 - N+2) et au RH, ce sera toujours mieux que d'être défaitiste sur ta prochaine décennie.
C'est le centre même de ce sujet, baisser les bras engendre une insatisfaction personnelle qui pousse certains aux actes extrêmes, il ne s'agit pas de subir sa vie mais bien de la vivre.

Non, tu n'as pas compris ce propos : dans le monde du travail, les "séniors" commencent à 45 ans pour certains, l'ayant entendu de mes propres oreilles, alors tu imagines à 50, 55 ou 60 ans !
Tes conseils sont une façon de procéder du privé, jamais aucun chef ne nous a conseillé de procéder ainsi. C'est plutôt de la rétention d'information qu'ils nous font ! je trouve tout de même que c'est une façon à l'américaine, les jeunes loups aux dents longues, qui tueraient père et mère pour monter en grade. Autrefois il y avait des règles, un même pied d'égalité, maintenant la corruption n'est pas loin pour réussir....... Tu vas dire : il y a un juste milieu, il faut avoir la niaque ! mais tu connais ce qu'on appelle l'aliénation par le travail, fatigué, brimé, le cerveau ne répond plus, plus le courage de se battre. C'est le même système que les sectes qui te font lever très tôt, te privent de sommeil, t'imposent beaucoup de travail, et le tour est joué, la vache à lait ne se rebelle plus, elle produit, elle donne de l'argent, ect...., elle est sous l'emprise, pour le grand bien des poches du gourou.......
Sleep

Il faut quand même se renseigner un minimum, toutes les informations sont disponibles sur l'Intranet, il faut juste fouiller un peu.
Après, que tu décides de baisser les bras, c'est ton choix mais dans ce cas, ça ne te donne pas le droit critiquer des processus existants et accessibles pour tous sous prétexte que ton N+1 (aussi stupide soit-il) ne te donne pas les bonnes infos sur un plateau d'argent. (On pourrait ouvrir un nouveau débat avec l'importance du N+1 dans la carrière d'un agent)
J'ai tendance à positiver dans chaque situation, quelque soit la donne même si les 10 prochaines années dans ce groupe promettent de grosse déception, je l'accepte et trace ma route en fonction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 21:25

Et le fait d'appeler quelqu'un "Senior" ne le qualifie en rien de "Inapte". Attention aux propos !
Revenir en haut Aller en bas
bob 01



Féminin Nombre de messages : 302
Date d'inscription : 15/04/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 22:34

tu as exactement les mêmes propos que j'entends toutes les semaines en réunion : "le guichetier doit se professionnaliser, notre métier va enfin être intéressant (cela sous entend que ce que nous faisions avant ne valait rien), c'est ça ou la boîte coule" etc etc...Je te laisse croire toutes ces bonnes paroles, et je reste persuadée que tu finiras par te rendre compte (peut être avec l'âge) que cette nouvelle politique commerciale ne mène à rien, sinon à presser un peu + les gens (usagers
comme employés), et à nous déshumaniser. Il suffit de regarder du côté de France Télécom et tu comprendras mon septicisme sur l'évolution de La Poste, et celle de la société en général d'ailleurs. Et j'en reviens au sujet du post : pendant combien de temps faudra t'il encore compter le nombre de personnes laissées sur le bord du chemin par cette société qui ne pense qu'au profit et oublie l'humain?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 22:39

Tombidibi a écrit:


Il faut quand même se renseigner un minimum, toutes les informations sont disponibles sur l'Intranet, il faut juste fouiller un peu.
Après, que tu décides de baisser les bras, c'est ton choix mais dans ce cas, ça ne te donne pas le droit critiquer des processus existants et accessibles pour tous sous prétexte que ton N+1 (aussi stupide soit-il) ne te donne pas les bonnes infos sur un plateau d'argent. (On pourrait ouvrir un nouveau débat avec l'importance du N+1 dans la carrière d'un agent)
J'ai tendance à positiver dans chaque situation, quelque soit la donne même si les 10 prochaines années dans ce groupe promettent de grosse déception, je l'accepte et trace ma route en fonction.

L'intranet, encore faut-il pouvoir y avoir accès, quand il n'y a qu'un ordinateur pour la cabine, et un pour le chef, et qu'en plus on n'a pas du tout le temps, et quand tu le fais, on te regardes de travers. Car on n'aime pas les gens curieux à la Poste, ni ceux qui se posent des questions . Il ne faut pas réfléchir......
scratch
Revenir en haut Aller en bas
kiki01

avatar

Masculin Nombre de messages : 4937
Localisation : En France
Emploi/loisirs : Postier
Humeur :
Date d'inscription : 02/11/2010

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Jeu 4 Aoû 2011 - 23:13

bob 01 a écrit:
tu as exactement les mêmes propos que j'entends toutes les semaines en réunion : "le guichetier doit se professionnaliser, notre métier va enfin être intéressant (cela sous entend que ce que nous faisions avant ne valait rien), c'est ça ou la boîte coule" etc etc...Je te laisse croire toutes ces bonnes paroles, et je reste persuadée que tu finiras par te rendre compte (peut être avec l'âge) que cette nouvelle politique commerciale ne mène à rien, sinon à presser un peu + les gens (usagers
comme employés), et à nous déshumaniser. Il suffit de regarder du côté de France Télécom et tu comprendras mon septicisme sur l'évolution de La Poste, et celle de la société en général d'ailleurs. Et j'en reviens au sujet du post : pendant combien de temps faudra t'il encore compter le nombre de personnes laissées sur le bord du chemin par cette société qui ne pense qu'au profit et oublie l'humain?

Entièrement d'accord avec toi, Bob !!!! Les vies sont bien plus primordiales que les profits....

Pour Tombidibi: la catégorie professionnelle la plus touchée par des suicides, c'est la médecine :
médecins généralistes, psy, etc ....

Et pourtant, pour reprendre ton expression ignoble et irrespectueuse, je ne pense pas que
les médecins soient des "cas sociaux" ......
Il faudrait peut être arrêter de dire des inepties !!!!!
Et un peu plus de respect sur un sujet aussi grave et dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
pepito

avatar

Féminin Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   Ven 5 Aoû 2011 - 0:36

Tout à fait d 'accord avec Bob01 , il me l 'a enlevé de la bouche.
Tous les 15 jours ETC : temps co ceci, temps co cela, produits à forte valeur ajoutée, maxidays, allopresta, visiteur mystère,
Brasma, chronoweb, mon timbre en ligne, 3631, 3639, j 'en passe et des meilleurs car je ne suis plus (du verbe suivre)

Mon parcours professionnel, préposée, pardon factrice (lettres, puis paquets puis manut)(en passant le concours, et en quittant ma province), agent d'exploitation (guichet, cabine financière, cabine départ, cabine arrivée) toujours en passant un concours, puis controleur en passant cette fois un concours interne.(même fonctions en ajoutant la mécano ou la compta ou le controle de production pour les novices , le controle c 'est à dire chef d 'équipe guichet et enfin la caisse.)
Je dis bien un concours pas une RAP ou REP bref pas une promotion carotte.

Pour moi les agents II.3 devraient être poly compétent et pas uniquement des supers vendeurs.
(accueil, controle de production, guichet, caisse, téléphonie et remplacement éventuel de l 'encadrement)
Que se passe t il actuellement, le back office est enfoncé comme jamais il ne l 'a été car il travaille dans des conditions déplorables.
Plus ça va et plus on lui rajoute des automates à gérer et tout cela en moins de temps bien sur.
Il me parait logique que de charger 4 DAB prenne plus de temps que d 'en charger 3 .....idem pour les LISA.
les photocopieurs, le scanner de chèques, le monnayeur
Puisqu'il faut orienter tous les usagers vers les machines, il y a également plus d'argent à compter, plus de versements
de monnaie à faire .
Pour que nos vendeurs puissent faire leur sacro chiffre il faut téléphoner aux bureaux des alentours pour se faire dépanner en objets qui sont sensibles à la DAPO donc bloqués à la commande.
Les remplaçants ne sont pas motivés car ils se rendent compte de la charge de travail et du peu de reconnaissance.
On est là de bonne heure et on est là tard le soir.
Et quand arrive le commissionnement, on n 'en voit pas la couleur, pourtant si les ilots peuvent vendre c 'est bien parce que nous
nous chargeons de les approvisionner, nous faisons partir le courrier, les colis, les chronos.
L 'entraide ne fonctionne que dans un sens, et les fichues réunions ne sont là que pour parler fric, pas des conditions de travail, pas de l'équilibre vie professionnelle vie privée, et surtout pas ressourses humaines car il n 'y a personne de compétent....
La réponse à une question sur les reliquats de congés a pris 15 jours....

Je vous dirais bien "de mon temps" il y avait un bureau d 'ordre qui s 'occupait de tout le social, une question , un coup de fil si
la réponse n 'était pas connue et basta le problème était résolu.
"De mon temps", il y avait des cantines ou l'on prenait le petit déjeuner avant l 'ouverture des guichets, tous ensemble.
Idem le midi et même parfois le soir.
"De mon temps" quand j'avais un problème de lettre recommandée ou paquet introuvable au guichet, je prenais le numéro de téléphone du client, et le lendemain matin j 'allais voir le facteur (lettre ou colis), (on se connaissait tous), et nous retrouvions l 'objet en question, je rappellais le client et tout le monde était content
"De mon temps " quand un guichetier était faux, il devait chercher l 'erreur en dehors de ses heures de service et aviser les clients
"De mon temps" il y avait des formations de guichetier" pour apprendre les bases maintenant la règlementation tout le monde s 'en fou
on embauche des intérimaires qui n'y connaissent rien...
"De mon temps" les inventaires n 'existaient pas mais chacun avait une sous caisse et la bichonnait, savait ce qu 'il y avait à l 'intérieur
et était asez grand pour s 'en occuper tout seul

"De mon temps" est révolu et je le regrette, je ne suis pas contre le progrès mais contre la déshumanisation du travail , l 'instrumentalisation, et l 'infantilisation.
L 'externalisation du travail des caissiers arrive à grands pas, que va t'on faire de nous et qui va faire tout ce qui n 'est pas compté dans notre charge de travail ?

Bref, tout ça pour dire que non, nous ne baissons pas les bras, mais qu'il est de plus en plus difficile de faire notre travail correctement
et pourtant on essaye de rester consciencieux.


Cassandre je pars en congés à la fin du mois, ton roman sera t il terminé ?

Tombidibi, tu devrais lire un sujet qui est paru sur ce forum concernant le burnout
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suicides à la Poste. Et si on se mettait à compter?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» entretien poste de chargé d'informatique documentaire
» Envoyer une lettre recommandée depuis la poste.fr.
» Heula à la Poste.
» Liste de pourvoi de poste complémentaire
» descriptif poste de BAS d'Etat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Informations postales générales et faits divers-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !