Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Rien ne va plus à la Chapelle (Paris)
Aujourd'hui à 20:45 par olivier

» Musique : Ça écoute quoi un postier ?
Aujourd'hui à 19:28 par Courteville

» Un peu de poésie dans ce monde de brutes !
Hier à 6:50 par betelgeuse

» Le calendrier grégorien
Mer 10 Oct 2018 - 20:01 par roger15

» abandon
Mar 9 Oct 2018 - 23:53 par tahar

» Gilets jaune
Mar 9 Oct 2018 - 14:46 par tontonmiky62

» facteur 2018
Lun 8 Oct 2018 - 18:31 par komoykaye

» Les apprentis jetables
Lun 8 Oct 2018 - 18:30 par Lavande

» Lundi 8 Octobre
Lun 8 Oct 2018 - 3:11 par betelgeuse

» Portail malin
Sam 6 Oct 2018 - 20:55 par marie49

» Le pouvoir d'achat des "inactifs"
Ven 5 Oct 2018 - 6:27 par betelgeuse

» grève à CHALON LAPIERRE le 3 octobre
Mar 2 Oct 2018 - 20:43 par petitbaba

» recap des grèves à la poste
Mar 2 Oct 2018 - 20:15 par riboul

» Hauts-de-Seine : après un mois de grève, le conflit se durcit à la Poste
Mer 26 Sep 2018 - 18:19 par ovide

» Habillement
Mer 26 Sep 2018 - 18:17 par poif1

» 26 mars - 26 septembre: 6 mois de grève dans les Hauts de Seine
Mer 26 Sep 2018 - 17:40 par riboul

» ça chauffe à la poste du Sénégal
Mer 26 Sep 2018 - 17:34 par riboul

» presentation
Mar 25 Sep 2018 - 17:22 par kewels974

» L'Indre-et-Loire a perdu 600 potiers en 11 ans
Dim 23 Sep 2018 - 11:32 par FireWalker

» Affiche
Dim 23 Sep 2018 - 0:16 par tahar

» Pas un seul cheveu blanc n'a poussé sur nos rêves
Ven 21 Sep 2018 - 18:35 par cafard

» Poste de technicien SI
Ven 21 Sep 2018 - 6:28 par LEO FERRE

» salute
Jeu 20 Sep 2018 - 15:10 par beau gosse

» Bonjour
Sam 15 Sep 2018 - 18:15 par SVPat

» Recherche année 1961
Sam 15 Sep 2018 - 12:37 par Marriuccia12

» Le mardi 9 octobre 2018, tous dans la rue...
Ven 14 Sep 2018 - 5:09 par nine

» les hauts cadres de la poste sont ils "surprotégés"?
Lun 10 Sep 2018 - 19:13 par camille

» Limours : les facteurs en grève depuis un mois
Ven 7 Sep 2018 - 16:01 par riboul

» Grève de la faim d'un facteur
Jeu 6 Sep 2018 - 17:27 par ovide

» parution officielle
Mar 4 Sep 2018 - 23:50 par tahar

» Pastiche
Mar 4 Sep 2018 - 12:45 par tahar

» Email méprisant et humiliant
Lun 3 Sep 2018 - 7:50 par ovide

» Histoire du calendrier ou almanach du facteur
Dim 2 Sep 2018 - 8:47 par Lavande

» Inspiré par vous
Sam 1 Sep 2018 - 18:19 par tahar

» Panoramix
Ven 31 Aoû 2018 - 16:48 par josephe

» Si même les briques s'y mettent..
Ven 31 Aoû 2018 - 0:42 par tahar

» Rendez à César ...
Ven 31 Aoû 2018 - 0:11 par tahar

» Tagada
Jeu 30 Aoû 2018 - 8:10 par Lavande

» La poste belge veut arrêter de distribuer le courrier tous les jours
Jeu 30 Aoû 2018 - 7:12 par ovide

» Bonjour
Jeu 30 Aoû 2018 - 5:53 par mozer1383

» Cosne et Saint-Amand : préavis de grève illimitée à partir de mercredi 22 août
Jeu 23 Aoû 2018 - 12:58 par riboul

» Rentrée littéraire aux éditions Assyelle.
Jeu 23 Aoû 2018 - 10:19 par tahar

» Poste suisse: la confiance des collaborateurs dans l'entreprise s'est détériorée
Mer 22 Aoû 2018 - 17:00 par riboul

» il faut prendre l'argent là où il se trouve...
Ven 17 Aoû 2018 - 22:16 par ovide

» recherche collègue Paris 8 la Boetie (1981 - 1982)
Mer 15 Aoû 2018 - 19:11 par lapin7

» postiers a boulogne billancourt de 1989 à 1998
Lun 13 Aoû 2018 - 21:04 par manuropars

» Essonne : préavis de grève illimitée sur 6 sites de la Poste
Lun 13 Aoû 2018 - 17:24 par riboul

» L'enquête sur la mort d'un livreur de la Poste est toujours en cours
Lun 13 Aoû 2018 - 16:32 par M. X

» Un monde en colère
Sam 11 Aoû 2018 - 23:32 par josephe

» Suisse : Postfinance confirme les 500 licenciements
Ven 10 Aoû 2018 - 13:05 par ovide

» La Poste brûle sous l'effet de la canicule!
Jeu 9 Aoû 2018 - 6:37 par betelgeuse

» Grève de la distribution à La Poste de Muret
Mar 7 Aoû 2018 - 16:44 par riboul

» Mon hommage à Vincent ...
Lun 6 Aoû 2018 - 21:40 par agapée63

» Tous avec Christophe
Ven 3 Aoû 2018 - 18:34 par ovide

» Un de mes amis vient de m'envoyer une photo prise il y a 4 heures, ce vendredi 03 août 2018, devant la poste de Biarritz.
Ven 3 Aoû 2018 - 17:56 par tahar

» Il me manque 13 jours pour bénéficier du TPAS avec pénibilité !
Mer 1 Aoû 2018 - 23:53 par Adelblansec

» ils se prennent pour qui ???
Lun 30 Juil 2018 - 17:26 par nine

» St-Denis La Réunion: La poste en grève reconductible
Dim 29 Juil 2018 - 10:06 par bougna

» Recherche collègues de St Tropez entre 1984-1992
Ven 27 Juil 2018 - 19:23 par SPILETTI

» photo d'un bus PK pour le transport des facteurs
Ven 27 Juil 2018 - 19:19 par SPILETTI

» Présentation "Spiletti"
Ven 27 Juil 2018 - 18:44 par SPILETTI

» Bribes d'histoire postale : Paris RP
Ven 27 Juil 2018 - 12:01 par SPILETTI

» Que deviens Paris Louvre ?
Ven 27 Juil 2018 - 11:57 par SPILETTI

» photo non datée d'un facteur au Louvre
Ven 27 Juil 2018 - 11:30 par SPILETTI

» La poste condamnée pour travail dissimulé
Jeu 26 Juil 2018 - 15:49 par riboul

» Grève facteurs Rennes Crimée
Mer 25 Juil 2018 - 19:06 par riboul

» Méfiez-vous du côté obscur !
Lun 23 Juil 2018 - 17:42 par tahar

» Boites aux lettres décorées
Dim 22 Juil 2018 - 22:34 par pepito

» Alpes de Haute-Provence : préavis de grève à La Poste
Mer 18 Juil 2018 - 19:38 par riboul

» Prime rouleur
Mer 18 Juil 2018 - 18:08 par casper

» la poste suisse invente le guichet à domicile
Lun 16 Juil 2018 - 20:31 par jeanpaul31

» A lyon, les canuts insoumis se mobilisent
Dim 15 Juil 2018 - 15:50 par riboul

» ancien de trappes CTA
Sam 14 Juil 2018 - 1:40 par gilles.ramelet@gmail.com

» Le silence ou L'action
Ven 13 Juil 2018 - 17:31 par road runner

» canicule + épuisement lié à la mise en place d'une réorg : les facteurs de Marseille 4 / 14 utilisent leur droit de retrait
Mar 10 Juil 2018 - 5:54 par nine

» Qui ose parler de charité
Dim 8 Juil 2018 - 23:13 par josephe

» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
Dim 8 Juil 2018 - 15:09 par pocari

» avis de recherche ,souvenirs postiers
Dim 8 Juil 2018 - 15:02 par pocari

» S'incliner ou se révolter
Dim 8 Juil 2018 - 13:44 par riboul

» explication rente à 65%
Dim 8 Juil 2018 - 12:32 par nanou2423

» Une nouvelle de plus :D
Mer 4 Juil 2018 - 14:44 par Andrea31

» preavis de greve national de sud en pic
Mar 3 Juil 2018 - 18:23 par Lavande

» prendre la parole, un enjeu de pouvoir !
Lun 2 Juil 2018 - 19:55 par riboul

» demande de retraite
Lun 2 Juil 2018 - 17:50 par mrbean

» Interpellation raciste et violente d’un facteur place des Terreaux (Lyon)
Lun 2 Juil 2018 - 7:34 par olivier

» Lutte gagnante à Changé (sarthe)
Dim 1 Juil 2018 - 0:32 par Firebac

» grève des facteurs de Vic Fezensac (Gers)
Sam 30 Juin 2018 - 11:06 par olivier

» Arrêt Omont
Ven 29 Juin 2018 - 22:24 par olivier

» apres VSMP, VSMD...
Ven 29 Juin 2018 - 20:30 par cafard

» fais-moi signe
Jeu 28 Juin 2018 - 22:27 par tahar

» Face aux réorganisations, solidarité et autodéfense de classe!
Jeu 28 Juin 2018 - 21:04 par olivier

» Une analyse critique du mouvement social du printemps 2018 et sa défense du "service public"
Jeu 28 Juin 2018 - 17:19 par cafard

» les facteurs d'Epinal en grève
Jeu 28 Juin 2018 - 10:17 par olivier

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Mer 27 Juin 2018 - 17:06 par REGINA

» Prêt la banque postale
Lun 25 Juin 2018 - 21:06 par youyou


Partagez | 
 

 Suicides et polémique à La Poste : La lettre du facteur de Pontarlier comme détonateur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Suicides et polémique à La Poste : La lettre du facteur de Pontarlier comme détonateur   Sam 29 Oct 2016 - 13:47

SOCIÉTÉ
SUICIDES ET POLÉMIQUE À LA POSTE : LA LETTRE DU FACTEUR DE PONTARLIER COMME DÉTONATEUR
La cinglante lettre d’un facteur de Pontarlier, rédigée juste avant son suicide, a allumé le feu à La Poste. Malmenée par une polémique sur les conditions de travail, la direction nationale vient d’ouvrir des négociations avec les syndicats. La famille du disparu réagit.

La voix est faible et, très vite, se brise. « De là-haut, il doit bien rigoler. Il aurait été heureux de voir ça », souffle Laurence, la sœur de Charles Griffond, qui a mis fin à ses jours cet été.

Non loin de son corps, avait été découverte une lettre à l’intention de L’Est Républicain, dans laquelle le quinquagénaire accusait La Poste de l’avoir « totalement détruit ». Une étincelle qui, en quelques semaines, se mue en incendie dans la grande maison jaune et bleue, d’autant plus que les langues se délient et que d’autres faits embarrassants pour La Poste sont médiatisés.

Dos au mur, même s’il s’en défend,le groupe a annoncé mardi ouvrir une « négociation sur les métiers et les conditions de travail des facteurs (N.D.L.R. : au nombre de 70.000 en France) » et suspendre les réorganisations de ses centres de distribution jusqu’à mi-décembre, date espérée pour la fin des tractations. Ce qui engendre un gel des suppressions d’effectifs (de 3.000 à 5.000 facteurs de moins par an, depuis 2005). L’ensemble des syndicats représentatifs est associé à cette démarche.

« J’aimerais mieux qu’il soit là pour voir tout ça »
« Mon frère a voulu que sa lettre soit publiée pour ça. En l’écrivant, il savait très bien ce qu’il faisait. Sur La Poste, il a été lucide jusqu’au bout. Il voulait que ça change… Il faut que ça change ! Il y a une telle omertà. Les gens se taisent car ils ont peur, il y en a tellement qui sont en souffrance. Charles aimait les gens, il rendait beaucoup de services, il était très humain. Il a voulu aider jusqu’au bout », insiste sa sœur Laurence.

La maman de Charles Griffond, Nicole, est également émue : « J’aimerais mieux qu’il soit là pour voir tout ça, mais c’est formidable si ça a provoqué quelque chose. Ça nous fait du bien. »

Pour Julien Juif, secrétaire départemental de Sud PTT-25, c’est bien la funeste lettre du facteur pontissalien qui a déclenché cette polémique nationale. « Tous les voyants sont au rouge. Sincèrement, je n’ai jamais eu autant de collègues qui m’appellent en craquant, en pleurant. On est dans une spirale où il devient impossible de faire le travail dans le temps imparti. » Au sujet du dialogue promis par la direction, le syndicaliste craint une chose : « Que ce soit juste un effet d’annonce pour calmer le jeu. »

Un scepticisme partagé par Jean-Yves Segard, à l’initiative d’un collectif de postiers qui, depuis deux mois, se battent pour faire entendre leur détresse. « Pour moi, c’était le suicide de trop. Je me suis identifié à ce collègue. Il existe une espèce de déni de la direction qui, dans ces situations, évoque toujours des raisons personnelles et familiales. »

La médiatisation de plusieurs suicides avait déjà fortement ébranlé La Poste en 2011-2012. Un rapport (dit « Kaspar ») avait été réalisé et « un grand dialogue » - selon les termes du groupe - avait été ouvert. L’histoire se répète. « À l’époque, il y avait eu quelques mesures, mais rien d’impactant au final sur les conditions de travail », estime Jean-Yves Segard.

En mémoire de son frère Charles, Laurence, elle, veut garder espoir et ne mâche pas ses mots : « Tout ça, c’est un premier grand pas. Il faut bien commencer par quelque chose. La Poste, ce sont des menteurs. J’ai encore de la colère. »

La naissance d'une polémique nationale
L’ultime geste de Charles Griffond a été le déclencheur d’une « dynamique » d’ampleur nationale, progressivement alimentée par la médiatisation d'autres affaires à charge, et par une montée en puissance de la mobilisation syndicale.

La non-prise en compte d’un AVC sur le lieu de travail à Villeneuve-d’Ascq (07/09), une tentative de suicide dans un bureau de poste de Montpellier (18/10) et la réaction désespérée, dans l’Aisne, d’une intérimaire qui finit par brûler son sac de courriers (20/10), notamment, ont été largement relayés. Une enquête menée par RTL - selon laquelle neuf salariés se seraient suicidés en trois ans - a aussi fait beaucoup de bruit.

Ce climat de défiance a pris une tournure décisive mi-octobre, lorsque huit cabinets d’experts agréés par le ministère du Travail ont adressé une lettre ouverte au PDG de La Poste et au gouvernement, leur demandant de réagir au plus vite face à la « dégradation rapide des conditions de travail » constatée.

Willy GRAFF

http://www.estrepublicain.fr/edition-haut-doubs/2016/10/29/pontarlier-il-avait-accuse-la-poste-avant-de-se-suicider-la-famille-du-facteur-emue-par-la-mobilisation-nationale
Revenir en haut Aller en bas
 
Suicides et polémique à La Poste : La lettre du facteur de Pontarlier comme détonateur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Téléthon : la polémique s'amplifie.
» Polémique à Dieppe.
» Polémique autour de la reprise de la pêche japonaise à la baleine
» Polémique au Québec après la visite de Nicolas Sarkozy
» Polémique autour des éoliennes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: “ Ras-le-bol, faut faire quelque chose ! ”-
Sauter vers:  
Liens syndicalisés
Liste des sites internet qui ont syndicalisé le Forum des Postiers CGT Villeurbanne PPDC / SUD Postaux Paris / SUD PTT 31 / CNT PTT / SUD PTT 44 / UNSA Postes paris / SUD PTT 69 / SUD PTT 36-37 / CGT FAPT 74 / CGT FAPT PIC Lesquin / SUD PTT Manche /FO Poste 38 / FO com Poste 06 / CGT PFC Moissy / CGT FAPT PIC Val de Loire / CGT FAPT 83 / CNT Martigues CC-T1 / SUD PTT Pays d'Auge / / ANR 55 / Etincelle Poste Paris / Postiers du calvados / Tribune de Nice Thiers PPDC / / Si nous avons oublié un site, contactez-nous !