Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Débuter sur le forum
règles du forum Postiers
Derniers sujets
» anciens de PARIS GARE AUSTERLITZ
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 12 Sep 2020 - 19:26 par regis demange

» Don de costumes facteurs
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMar 1 Sep 2020 - 5:47 par nine

» Avis de recherche . Austerlitz PAE mais aussi province transbord ambulant ....82 - 90
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyLun 31 Aoû 2020 - 0:02 par lm16

» Annuaire des agents de la poste
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyLun 17 Aoû 2020 - 22:16 par Breizhou 35

» Evangile cesa
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyLun 17 Aoû 2020 - 17:20 par jean59

» recherche anciens collègues du CATMI
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyLun 17 Aoû 2020 - 17:09 par jean59

» présentation
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyJeu 13 Aoû 2020 - 7:59 par olivier

» Une pensée à tous nos collègues de Beyrouth et à leurs proches.
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 19:45 par etno10

» Bonjour tout le monde
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyDim 2 Aoû 2020 - 10:51 par Facteur_00

» recherche anciens collègues ayant travaillé au centre de tri PLM gare de Lyon entre années 1979 et 1991
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyJeu 30 Juil 2020 - 7:15 par fredfoued

» Recherche des collègues du PLM brigade-A entre 1979-1990
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMer 29 Juil 2020 - 14:37 par fredfoued

» PLM 1981-1994
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMer 29 Juil 2020 - 10:49 par fredfoued

» poste aux armées
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMar 28 Juil 2020 - 9:44 par Postiermili33

» Présentation Rjm55
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyLun 13 Juil 2020 - 4:04 par etno10

» Présentation d'une CDD oubliée
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyDim 12 Juil 2020 - 20:58 par tramontane

» Documentaire CCP La Source
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 11 Juil 2020 - 21:36 par CLH

» ancien de trappes CTA
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 30 Mai 2020 - 20:35 par Oliver 93

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMar 19 Mai 2020 - 14:25 par remi gono

» Bonjour tout le monde
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 16 Mai 2020 - 20:45 par olivier

» Réflexions sur la commande de colis pendant le confinement
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 9 Mai 2020 - 18:14 par nine

» Metiers de contact: Exposés aux risques sanitaires, Covid & autres. Ma situation et la Poste.
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMer 6 Mai 2020 - 21:31 par tramontane

» ma presentation tof28
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyDim 3 Mai 2020 - 10:35 par SISI28

» recherche de revues réalisées à Paris-Est (1987)
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 18 Avr 2020 - 17:00 par olivier

» Activation du Portail
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyVen 17 Avr 2020 - 11:45 par olivier

» Le Forum est scindé en deux versions
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMar 7 Avr 2020 - 20:44 par SVPat

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyJeu 2 Avr 2020 - 18:23 par fabrice50

» Usagers et postiers face au covid 19
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyMar 31 Mar 2020 - 10:27 par prepose

» Non passage du facteur
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 28 Mar 2020 - 17:03 par nine

» Bonjour tout le monde
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyVen 20 Mar 2020 - 12:14 par Facteur_00

» Fichier des anciens postiers.
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptySam 7 Mar 2020 - 21:42 par NAXOS


 

 Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste

Aller en bas 
AuteurMessage
Postman

Postman

Masculin Nombre de messages : 1531
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/08/2008

Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste Empty
MessageSujet: Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste   Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyJeu 21 Mai 2009 - 14:16

rn (ots) - L'Union syndicale suisse (USS) oppose un NON clair et net à la libéralisation intégrale de la Poste, proposée aujourd'hui par le Conseil fédéral, via une révision de la législation. Pareille mesure s'avérera funeste : les expériences déjà faites à l'étranger montrent en effet que la qualité des services postaux s'en trouvera dégradée, alors que leur prix augmentera ; par ailleurs, elle sera aussi à l'origine d'une énorme sous-enchère salariale. Les actions menées actuellement par les syndicats contre le démantèlement des offices de poste font apparaître que la population ne veut pas renon-cer à des services postaux de niveau élevé, comme le prouvent les 120 000 signatures environ récoltées en peu de temps pour une pétition en ce sens. La politique de libéralisation appliquée ici par le Conseil fédéral passe totalement à côté des voeux de la population.

L'USS rejette aussi énergiquement le fait que la nouvelle loi sur la poste ne prévoie que des négociations sur une convention collective de travail (CCT). Aujourd'hui, le droit en vigueur stipule une obligation de conclure une CCT. Et le respect des « conditions de travail usuelles dans la branche » est une garantie insuffisante. Pour empêcher la sous-enchère salariale, il faut une CCT de force obligatoire, c'est-à-dire étendue à toute la branche.

L'USS rejette enfin la transformation de la Poste Suisse et de PostFinance en une société anonyme. Une telle mesure n'apportera aucun avantage aux client(e)s et aux employé(e)s, mais sera uniquement synonyme de nouveaux risques et d'une perte d'influence démocratique sur les services publics.

Contact: Rolf Zimmermann (031 377 01 21 et 079 756 89 50), premier secrétaire de l'USS, se tient à votre disposition pour tout complément d'information.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.juridique-postiers.net/
Postman

Postman

Masculin Nombre de messages : 1531
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/08/2008

Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste Empty
MessageSujet: Re: Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste   Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste EmptyJeu 21 Mai 2009 - 14:16

CH/Libéralisation du marché postal: au plus tôt en 2013

Berne (awp/ats) - La libéralisation totale du marché postal devrait intervenir au plus tôt en 2013. Auparavant, les Chambres fédérales, et très vraisemblablement le peuple, auront l'occasion de se prononcer deux fois. Le Conseil fédéral a transmis mercredi son message au Parlement.

Le gouvernement a déjà confirmé en avril sa décision d'abaisser la limite du monopole des lettres de 100 à 50 grammes le 1er juillet prochain. Le Parlement doit désormais se prononcer sur la révision totale de la législation postale. Un référendum est possible.

Un an après l'entrée en vigueur de cette réforme, le Conseil fédéral reviendra avec l'ouverture complète du marché postal. Cet arrêté fédéral sera lui aussi soumis au référendum facultatif. Vu le caractère contesté et émotionnel de ce projet, il ne devrait pas être difficile pour les opposants de réunir les 50 000 signatures nécessaires.

Prévoir deux étapes permet d'éviter qu'un "non" à la libéralisation totale fasse aussi tomber la révision de la législation, a expliqué le conseiller fédéral Moritz Leuenberger devant la presse. Sauf succès des opposants, une ouverture complète du marché pourrait intervenir dès 2013. Mais tout dépendra aussi de la rapidité du Parlement, a précisé le ministre.

Pour le Conseil fédéral, il s'agit de s'aligner sur l'Union européenne (UE). Le marché des lettres sera totalement libéralisé dans toute l'UE d'ici fin 2012. En attendant cette ultime étape, le gouvernement propose d'adapter la législation suisse aux changements intervenus sur le marché européen et helvétique.

Tous les acteurs du secteur postal seront soumis à l'obligation de s'annoncer et à des conditions uniformes. Ils seront tenus de négocier une convention collective de travail (CCT) et de respecter les conditions de travail usuelles dans la branche. Une nouvelle Commission de la poste (PostCom) surveillera le marché et prendra le relais de l'actuelle autorité de régulation postale PostReg.

Le service universel continuera d'être assuré par la Poste, qui pourra toujours proposer en sus d'autres prestations comme la vente de produits aux guichets. Tous les clients devront avoir accès à un office ou une agence à une distance raisonnable.

L'offre de base comprendra toujours le transport de lettres, de colis, de journaux et de périodiques ainsi que les services de paiement. Les détails seront fixés par le Conseil fédéral.

Les distributions des lettres et colis devraient être assurées au moins cinq jours par semaine, celle des quotidiens en abonnement six jours par semaine. Les prix des lettres et colis devraient être fixés indépendamment de la distance.

La PostCom veillera à ce que la Poste remplisse son mandat. Elle interviendra également si le géant jaune ne peut plus assumer financièrement le service universel. Une redevance serait alors prélevée auprès des concurrents de l'ex-régie.

Tout comme les CFF et Swisscom, la Poste sera transformée en société anonyme de droit public, en mains de la Confédération. Elle pourra ainsi plus facilement opérer sur le marché des capitaux et conclure des alliances.

La participation majoritaire de la Confédération garantira un droit de regard à l'Etat. Si les contrats de travail seront à l'avenir régis par le code des obligations, la Poste, comme les autres acteurs, devra négocier une CCT.

Le secteur financier PostFinance sera quant à lui soumis à la surveillance des marchés financiers (FINMA). Ce qui implique qu'il soit dissocié de l'entreprise mère et transformé lui aussi en une société anonyme, en mains de la Poste.

Si PostFinance souhaite exercer une activité bancaire, il devra déposer une demande d'autorisation conformément à la loi sur les banques. Le géant jaune ne pourra en effet plus bénéficier de la clause d'exception dont profitent les établissements de droit public.

Pour l'instant, les prestations de Postfinance ne devraient pas être étendues, même si les fonds de ses clients ont augmenté de près de 20 milliards de francs en un an et demi pour atteindre 67 milliards. Le Conseil fédéral s'est prononcé contre une licence bancaire "light" il y a deux semaines.

ats/rq
(AWP/20 mai 2009 15h58)

Source : Romandie News
Revenir en haut Aller en bas
http://www.juridique-postiers.net/
 
Suisse : Les syndicats disent NON à une libéralisation qui sera funeste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Postiers dans le monde-
Sauter vers: