Forum de discussion réservé aux postiers

 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Débuter sur le forum
règles du forum Postiers
Derniers sujets
» Recherche anciens passés par le Foyer Bonne graine 11 ieme années 85 a 88
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyMer 3 Avr 2024 - 23:03 par DAN972

» Un cours de Contrôleurs externes au CRF de la DSA en avril-mai 1985.
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyLun 18 Mar 2024 - 12:36 par Casting64

» Comment apprenait-on l'informatique à La Poste en 1985 ?
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyLun 18 Mar 2024 - 11:54 par Casting64

» recheerche anciens télégraphistes de suresnes principal 1969-1971
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyLun 18 Mar 2024 - 11:00 par parnet

» Recherche ancien collègues ayant travailler à Orly colis postaux avion de 1981 à 2003
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 15 Mar 2024 - 5:48 par Philippe Dupayage

» Recherche anciens collègues de Paris 110 (St Germain des Prés) année 85-86
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 3 Mar 2024 - 23:49 par Denis S.

» Recherche des anciens de Paris ST lazare bureau gare 1971 1973
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 23 Fév 2024 - 17:20 par bougna

» ambulants PLM 1968-1974
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyJeu 8 Fév 2024 - 18:34 par loulou69

» Retrouver des collègues de Paris 16
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 4 Fév 2024 - 15:47 par cavana35

» Recherche anciens de Paris 09 1970-1973
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptySam 3 Fév 2024 - 11:26 par Guy.bertrand

» Recherche anciens du PLM entre 1967 et 1976
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 2 Fév 2024 - 15:49 par Guy.bertrand

» Ancien du PLM Chambéry D années 75 à 77
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyJeu 1 Fév 2024 - 17:56 par Guy.bertrand

» bagherabrl
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyLun 29 Jan 2024 - 15:35 par casper

» Le Forum est scindé en deux versions
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 26 Jan 2024 - 20:17 par Xenon Bitmap Brothers

» Royal Mail : la poste britannique supprime 16000 emplois
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptySam 20 Jan 2024 - 11:49 par agapée63

» Recherche Collègues Paris XV jusqu'en 2003
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 24 Déc 2023 - 15:24 par Lomondais

» Mais, quand seras-tu un "véritable postier" ?
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 15 Déc 2023 - 12:35 par roger15

» De mon temps ....
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyJeu 14 Déc 2023 - 19:30 par nine

» Anciens des Chèques Postaux d'Orléans La Source
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 10 Déc 2023 - 20:53 par herved

» Correspondance en prison et Sécurité : Peut-on trouver la ville d'envoi avec les nouveaux tampons postaux ?
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 1 Déc 2023 - 13:13 par Groove

» recherche anciens collègues ayant travaillé au centre de tri PLM gare de Lyon entre années 1979 et 1991
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 12 Nov 2023 - 10:42 par Lovera

» Recherche ancien(ne) collègue ayant fréquenté le foyer de Sannois 95 Val d'Oise
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyVen 13 Oct 2023 - 8:21 par transalp

» Pounelle
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptySam 9 Sep 2023 - 13:44 par M@rie

» Qui est passé par les foyers de la Poste ?
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyMer 30 Aoû 2023 - 19:38 par DANIEL B

» anciens de PARIS GARE AUSTERLITZ
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyJeu 24 Aoû 2023 - 11:40 par Agullo Gérard

» Que sont devenus, en ce printemps 2023, mes anciens collègues de La Poste du temps des P.T.T. ?
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyLun 26 Juin 2023 - 16:07 par jaccha

» ancien de Paris 15
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyMar 13 Juin 2023 - 16:32 par Panone

» PARIS XV DE 82 à 84
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 11 Juin 2023 - 13:59 par ThierryMet

» Recherche de collègues paris 15 ATAM François bonvin
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyDim 11 Juin 2023 - 12:07 par ThierryMet

» Ils triaient le courrier dans les trains
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptySam 10 Juin 2023 - 18:54 par M. X

Le deal à ne pas rater :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à -50% (large sélection)
Voir le deal

 

 Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Chaynes




Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 Empty
MessageSujet: Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012   Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyJeu 10 Jan 2013 - 17:17

Article publié dans "Le Quotiden d'Agérie " le jeudi 10 janvier 2013 :

Le ministère s’est engagé à mobiliser tous les moyens permettant à Algérie Poste d’améliorer les conditions de travail de ses personnels.

Les travailleurs d’Algérie Poste (AP) ont poursuivi, hier encore, leur mouvement de grève entamé à la veille du nouvel an. Les bureaux de poste, aussi bien à Alger que dans les autres wilayas du pays, fonctionnaient au ralenti quand ils n’étaient pas totalement paralysés.

Les citoyens sont dépités et désemparés. La poursuite de cette grève anarchique, qui échappe à tout contrôle, les inquiète. Elle inquiète les retraités qui attendent leur pension, les étudiants leurs bourses et les millions d’autres usagers de La Poste qui ne peuvent effectuer ni retrait ni versement d’argent ni envoyer de mandats ou de courriers. Il faut dire qu’Algérie Poste, avec ses 15 millions de comptes postaux, est le principal réseau de paiement du pays.

Conscients de cette pression sur l’entreprise, les travailleurs disent vouloir saisir cette chance pour faire basculer le rapport de force en leur faveur. «Ils nous ont bassinés depuis des mois. Aujourd’hui, nous voulons du concret», a fulminé un des grévistes rassemblés hier devant l’imposant immeuble de la Grande-Poste, au centre d’Alger.

Les travailleurs jugent «insuffisantes» les résolutions du conseil d’administration. Pour eux, la nouvelle nomenclature des postes et le système de promotion ne répondent pas à leurs attentes. «Nous ne pouvons pas attendre jusqu’à 55 ans pour bénéficier de nouvelles catégories et de promotions», dénonce un autre gréviste. Le mouvement de grève s’inscrit ainsi dans la durée.

Et les travailleurs, au nombre de 30 000, ne comptent rien céder, et ce, en dépit des assurances du ministère de La Poste et des Technologies de l’information et de la communication. En effet, le ministère a assuré, lundi dernier, veiller à ce qu’Algérie Poste parachève les dossiers en relation avec les revendications des travailleurs contenues dans la convention de mai 2011 signée entre AP et son partenaire social. Parmi ces points accordés aux travailleurs, l’avancement vertical et horizontal pour les travailleurs dûment bénéficiaires, l’enrichissement de la nouvelle nomenclature des postes de travail et le repositionnement des travailleurs sur les fonctions réellement exercées. Le ministère, en tant que tutelle d’AP, s’est engagé à mobiliser tous les moyens permettant à cette dernière d’améliorer les conditions de travail de ses personnels à travers le territoire national et de mettre en place les mécanismes nécessaires pour la prise en charge des revendications des travailleurs.

Mais la détermination des postiers est telle que le conflit est loin de connaître son épilogue. Les clients d’Algérie Poste doivent ainsi prendre leur mal en patience en attendant que cette vague de colère passe.

De l’avis des observateurs, jamais Algérie Poste n’a connu une grève illimitée aussi bien suivie.

(Fin de l'article)
Revenir en haut Aller en bas
weina

weina


Masculin Nombre de messages : 110
Localisation : val d'oise
Date d'inscription : 05/03/2012

Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 Empty
MessageSujet: Re: Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012   Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyLun 14 Jan 2013 - 15:33

Fin de la grève illimitéz à Algérie Po
ste

Après la décision d’arrêter leur mouvement
Les usagers de la Poste soulagés

Par : Rédaction Nationale
Les postiers, en grève depuis le 31 décembre dernier, suite au débrayage lancé par les travailleurs d’Algérie Poste, ont décidé de suspendre provisoirement leur mouvement de protestation hier. Ainsi donc,  lors d’une assemblée générale tenue à la recette principale de Tizi Ouzou, les délégués du comité provisoire des travailleurs ont lancé un appel à “l’ensemble des postières et postiers de la wilaya pour suspendre provisoirement le mouvement de grève et de redoubler d’efforts afin de satisfaire notre clientèle”, lit-on dans cet appel diffusé hier. “Nous remercions l’ensemble des postiers pour la mobilisation et leur détermination durant toute la période de protestation”, rajoute le document, qui appelle, par ailleurs, les travailleurs d’Algérie Poste à rester mobilisés et vigilants.
Cet arrêt de grève intervient suite au communiqué du ministère de tutelle “qui s’est engagé à prendre en charge nos revendications”, rapporte le même document. À Sétif, les 135 bureaux de poste ont rouvert, hier, leurs portes. L’affluence était normale et les travailleurs d’Algérie Poste étaient à leur poste dès l’ouverture des guichets à 8 heures.
Les clients de la Poste, des travailleurs de plusieurs organismes et directions dont l’APC, le Trésor, la Sûreté nationale ont été payés et aucun incident n’a été signalé. Les postiers, qui ont manifesté leur satisfaction quant à la prise en charge de leurs revendications par le ministre en personne, ont même présenté des excuses aux usagers pénalisés. “Nous présentons nos excuses à tous nos clients. Nous savons qu’ils ont été pénalisés par notre débrayage mais nous leur dirons encore une fois que le recours à la grève était la dernière solution”, nous dira une employée du centre Benbadis à Sétif-ville. “La direction générale a fermé toutes les issues de communication et nous n’avions pas de syndicat qui nous représente. C’est pour cela nous nous sommes organisés. C’est pour notre dignité”, ajoute un autre postier. “Même nous, les postiers par correction, nous n’avons pas retiré la prime d’intéressement de 30 000 DA qui nous a été virée durant la période de grève. Nous avons des parents, des frères, des sœurs et des amis qui n’ont pas été payés. Nous sommes conscients du retard”, poursuit-il. À cet effet, plusieurs travailleurs d’Algérie Poste ont exprimé, dans une déclaration à Liberté, leur volonté de sacrifier leur journée de repos pour travailler le week-end, afin de payer les travailleurs des différentes directions dont le virement sera effectué cette semaine. À Tlemcen, c’est à la satisfaction générale des usagers que les postiers ont repris leur travail après deux semaines de grève qui fut pénalisante surtout pour les titulaires des comptes postaux obligés de faire le pied de grue tous les jours devant l’entrée des bureaux dans l’hypothétique ouverture des guichets.
Revenir en haut Aller en bas
http://udcnt95.eklablog.com
Chaynes




Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 06/01/2013

Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 Empty
MessageSujet: Re: Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012   Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 EmptyMar 15 Jan 2013 - 7:27

Le 12 janvier 2013, article publié par le site de Maghreb Emergent :

La grève d’Algérie Poste boucle sa deuxième semaine par une victoire totale des grévistes

Au bout de deux semaines de grève, les postiers algériens ont obtenu gain de cause. La direction générale d’Algérie Poste s’est pliée à leurs demandes, et le ministère de tutelle, M. Moussa Benhamadi, s’est porté garant de l’application des décisions annoncées. Mais le conflit a laissé des traces : il a brisé la confiance, et disqualifié le syndicat traditionnel, l’UGTA.

La grève des postiers algériens boucle, samedi, sa deuxième semaine, dans la plus grande confusion. Déclenchée en dehors des structures syndicales, et largement suivie par les employés de la poste, la grève s’est progressivement radicalisée, malgré les assurances d’Algérie Poste et du ministère de tutelle. Le conflit a aussi pénalisé de très nombreux petits fonctionnaires, qui n’ont pu retirer leur argent pour fêter Yennayer, le nouvel an berbère.

La grève a donné lieu à un dialogue de sourds entre protestataires et administration. Alors que les grévistes affirmaient, depuis le début de leur mouvement, qu’ils rejetaient les délégués syndicaux affiliés à l’UGTA (Union générale des Travailleurs Algériens), « qui ne représentent qu’eux-mêmes », la direction générale d’Algérie Poste a entamé des négociations avec ce syndicat. Lequel syndicat a rapidement fait état d’un accord, avant d’annoncer que « tous les problèmes étaient réglés », et appelé en conséquence les postiers à reprendre le travail. M. Mourad Bendjedi, secrétaire général du syndicat UGTA d’Algérie Poste, est ainsi intervenu à la radio à plusieurs reprises pour apporter la bonne nouvelle. Mais il a été Aussitôt désavoué par les grévistes, qui ont dénoncé « la supercherie ». Il a ensuite été relayé par le patron de la fédération des postes et télécommunications du même syndicat Ugta, M. Mohamed Tchoulak, qui a été à son tour désavoué par les protestataires.

«Nous ne reconnaissons pas ce syndicat. Ce sont des personnes qui servent leurs intérêts et ceux de la Direction générale » d’Algérie Poste, « nous ne voulons pas d’eux », a déclaré un gréviste lors d’un rassemblement à la Grande Poste, au centre d’Alger, point de ralliement des grévistes d’Alger et principal centre de coordination de la grève.

Les médias publics ont aussi joué le jeu de l’apaisement. Après les tentatives des dirigeants de l’UGTA de faire cesser la grève, ces médias ont largement donné la parole aux syndicalistes UGTA. La radio a même annoncé que « le travail a repris timidement », alors que la grève se durcissait.

Le ministre garant de l’application des décisions

Après ces tentatives, il a fallu remonter encore plus haut. C’est le patron de l’UGTA lui-même, Abdelmadjid Sidi-Saïd, qui intervenait au bout du dixième jour de grève, pour appeler les protestataires à la sagesse. « La sagesse doit primer. Nos revendications ne doivent pas pénaliser les citoyens», a-t-il dit. Il a appelé à mettre fin au conflit « dans les meilleurs délais », demandant à la direction d’Algérie Poste de satisfaire les revendications des travailleurs, et appelant les postiers à ne pas mettre dans la gêne les usages de la poste, particulièrement les pensionnaires et les petits revenus.

Cet argument a porté, mais n’a pas fait plier les grévistes. De nombreux salariés et retraités n’ont pu retirer leur argent à la poste, mais les grévistes ont contre-attaqué en s’adressant aux citoyens, leur assurant qu’ils comprennent leurs difficultés.

Entretemps, la direction générale d’Algérie Poste avait pratiquement accepté toutes les revendications des grévistes. Ceux-ci, forts de la mobilisation et de la victoire obtenue, affichaient leur intransigeance, et défiaient leur administration.

Ils ont affirmé ne plus faire confiance au directeur général, Mohamed Laïd Mahloul, dont ils réclament désormais le limogeage. Celui-ci avait, dans un premier temps, opposé une fin de non-recevoir aux revendications des grévistes, affirmant que l’entreprise, qui accuse un fort déficit, n’était pas en mesure de répondre favorablement à leurs demandes salariales.

Mais quand la grève s’est répandue à toutes les régions du pays, avec des rassemblements quotidiens organisés un peu partout, la direction a fini par lâcher du lest, acceptant notamment de verser une prime de 30.000 dinars à chaque salarié. Mais c’était trop tard. La direction générale et les délégués syndicats s’étaient discrédités. Les grévistes ont décidé de s’adresser directement au premier ministre, contraignant le ministre de la Poste et des nouvelles technologies, M. Moussa Benhamadi, à intervenir à son tour dans le conflit. M. Benhamadi a fait publier, mercredi dernier, un communiqué affirmant qu’il se porte garant de l’application, avant la mi-février, des décisions prises en commun par les grévistes et la direction d’Algérie Poste. « Je veillerai à la stricte application » des accords conclus, a affirmé le ministre, qui a invité « tous les travailleurs d’Algérie poste à faire preuve de sens de responsabilité, et à recourir au dialogue et à la concertation ».

Le patron d’Algérie Poste perd la main

Une dernière ambiguïté demeure : les accords en question ont été conclus entre la direction générale d’Algérie Poste et des représentants syndicaux rejetés par les travailleurs. Ces accords ont été ensuite validés par le conseil d’administration d’Algérie Poste, et avalisés par le ministre, alors que tout le monde redoutait un dérapage de la grève. Mais les grévistes ne sont pas encore prononcés sur ces accords, qui semblent pourtant satisfaire toutes leurs revendications.

Un dirigeant d'un parti de gauche, familier de ce genre de conflit, affirmait, mercredi, que cette grève est une « caricature de conflit mal négocié » par la direction d’une entreprise. Le mouvement de protestation « a été nié par la direction de l’entreprise, qui a accepté finalement de négocier quand elle a eu le couteau sous la gorge », dit-il. « Le directeur général s’est discrédité en acceptant en bout de course plus que ce qui était demandé au début du conflit. Il a perdu sa crédibilité, et il n’a plus d’autorité. Ses syndicalistes maison se sont cassés les dents. Et le ministère ne peut ni le maintenir, car le climat est insupportable, ni le relever, car cela signifie que seul le radicalisme paie », dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 Empty
MessageSujet: Re: Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012   Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Grève illimitée à Algérie Poste depuis le 31/12/2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grève à Algérie Poste depuis le 31/12/2012 (neuvième jour)
» Algérie Poste
» Algerie poste
» algerie poste
» Affaire d’Algérie Poste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des postiers :: POSTIERS EN LUTTE :: Postiers dans le monde-
Sauter vers: